Culottes menstruelles ♡ Guide comparatif + avis des marques françaises

 

Les marques françaises de culottes menstruelles

 

Une à une, nous allons passer en revue les différentes marques françaises fabriquant des culottes menstruelles :
• découvrir l’histoire de chacune des marques :
quelle(s) femme(s) est/sont à l’origine de chacune des marques, les valeurs qu’elles ont décidé de mettre en avant, ainsi que les points forts de chacune.
• une fois les présentations faites, nous pourrons
comparer les différentes marques entre elles : le but n’est pas de juger ou de noter les marques… mais de pouvoir identifier laquelle / lesquelles nous sont le plus adaptée(s), en fonction de nos priorités. On parlera couleurs, coupe, confort, taille, flux, prix, etc.

 


 

Les découvrir une à une

J’ai opté pour un classement alphabétique, afin d’être la plus neutre possible.
Pour créer le portrait de chacune des marques, j’ai :
– fait
mes propres recherches de mon côté par différents biais : le site officiel de chaque marque, le page de leur campagne de financement participatif (pour celles qui en ont créé une), recherches d’interviews et vidéos, etc. ;
– tenté de les
joindre par e-mail afin qu’elles puissent m’aider à élaborer le portrait de leur marque, en leur soumettant 3-4 questions.
Certaines marques ne m’ont pas répondues, et parmi elles, j’ai trouvé vraiment peu d’informations par le biais de mes propres recherches : cela m’a parfois rendu la tâche difficile… certains portraits sont donc peu fournis, je m’en excuse.

 


 

Aglaé par Amélie

Amélie est Bretonne d’origine, et vit au Pays Basque, avec Florian, son compagnon, et leur chien Holen.
Elle a fait des études dans la communication graphique, et est sortie diplômée d’un BTS de stylisme-modélisme.
Après quelques expériences en tant que salariée dans différents domaines (lingerie haute couture, mercerie), elle a décidé de mettre toute sa créativité dans un projet à la fois professionnel (créer son entreprise) et personnel (véhiculer des valeurs autour du féminin sacré) à travers Aglaé Lingerie.
Aglaé – le nom qu’elle a choisi pour sa marque – est le nom d’une des trois Grâces dans la mythologie grecque : c’est la déesse de la beauté et de la splendeur. D’ailleurs, les noms des modèles de sa première ligne sont des noms de déesses mythologiques : Artémis, Séléné, Hécate, Isis.

Amélie a elle-même un mode de vie intégrant des valeurs fortes autour du « mieux-vivre » : tendant vers le zéro déchet, le minimalisme et une alimentation bio et locale. Naturellement, elle avait aligné son mode de vie à ses protections hygiéniques, et a utilisé la coupe menstruelle pendant plusieurs années. Lorsque les informations sur le choc toxique ont commencé à être connues, elle s’est tournée vers des protections extérieures, mais a été déçue par les serviettes lavables.
C’est là que son idée de concilier la haute-couture (le domaine dans lequel elle travaillait alors) avec les protections hygiéniques lui est venue…
Après avoir créé sa campagne de financement participatif, elle a lancé sa première collection, « Léontonine ».
Amélie confectionne tous ses articles elle-même, chez elle, à la main.

Fabrication (Europe ou France) ? En France, au Pays-Basque, dans l’atelier d’Amélie.

Point fort : Purement subjectif, j’ai beaucoup apprécié découvrir l’univers d’Amélie : ses valeurs, ses goûts font écho à beaucoup de choses en moi. Par exemple, je me suis retrouvée dans certaines de ses attirances : sa terre natale (ma mère était Bretonne), les légendes celtiques, son attirance pour l’Ecosse.
Et, concernant les protections menstruelles : Aglaé est la seule marque ne comportant pas de noir… et c’est un parti pris reflétant une de ses valeurs en lien avec le féminin sacré… Amélie pense que « les femmes ont le droit et le pouvoir d’apporter une touche de lumière pendant leurs lunes. ». Effectivement, le sang de nos menstruations (lunes) n’est pas sale, mais est une source de vie, un écoulement naturel. C’est la seule marque qui se refuse de cacher ce moment du mois. Par ce choix, elle souhaite mettre en valeur les femmes que nous sommes, nous redonner confiance en nous, en nos cycles féminins, et nous aider à être davantage connectées à notre corps…

Certification : Ses tissus sont la certification Standard 100 par Oeko-Tex®.

Lien intéressant : une interview d’elle qui m’a touchée.

Carnet d’adresses : son Instagram – Sa page Facebook – son site internet.

 

 


 

Blooming, par Anne-Laure

Blooming a été lancé via une campagne de financement participatif à laquelle j’ai participé, attirée par le grand nombre de choix de modèles et couleurs.
L’équipe de Blooming est constituée de Loïse (ingénieure textile), Emma (vidéaste et digital content manager), Marc (directeur commercial), et Anne-Laure (la créatrice).

Fabrication (Europe ou France) ? Une partie est réalisé en France, le montage et la finalisation des culottes se fait au Maroc.

Points forts :
– Blooming fait parti des marques proposant un large choix : six modèles (dont un shorty et une culotte taille haute), chacun disponible en quatre coloris : bleu marine, rouge, noir et gris.
– Engagée, Anne-Laure a décidé de verser 50 centimes d’euro par culotte vendue à Règles Elémentaires, une association qui lutte depuis 2016 contre la précarité menstruelle en aidant les plus démunies.
– La marque a une gamme « jeunes filles » proposant des tailles allant de 10, 12 et 14 ans pour que les plus jeunes ayant leurs premières règles puissent les vivre avec cette merveilleuse protection.
– Blooming est petit à petit proposé chez les magasins Auchan, Monoprix et E. Leclerc. Un moyen de distribution physique qui permettra à ce type de protection de gagner en visibilité et notoriété.

Certification : Leur gamme est certifiée Standard 100 par Oeko-Tex®.

Carnet d’adresses : leur Instagram – Leur page Facebook – leur site internet – on peut trouver les Blooming dans certaines grandes surfaces : Auchan, Monoprix et E. Leclerc.

 


 

Dans ma culotte

Dans ma culotte a été une des marques précurseurs dans le domaine des serviettes hygiéniques lavables et conçues dans des matières respectueuses du corps des femmes. Elle a ensuite peu à peu étendu son engagement en élargissant le type de protections et propose désormais des tampons et des maillots de bain menstruels.

Fabrication (Europe ou France) ? Inde (Asie).

Points forts :
– Dans ma culotte propose plusieurs types de protections menstruelles : tampons et serviettes lavables (tous deux en matières respectueuses des corps des femmes, etc. On peut ainsi alterner en fonction de nos envies et besoins du jour.
– C’est une des rares marques à proposer un maillot de bain menstruel pour nos fins de cycles.

Certifications : Leurs cotons sont certifiés GOTS. Leur atelier de fabrication (situé en Inde) est certifié Max Havelaar.

Carnet d’adresses : son Instagram – sa page Facebook – son site internet.

 

 


 

Elia Lingerie par Marion et Apolline

Marion et Apolline sont les créatrices d’Elia Lingerie, nom de marque qu’elles ont imaginé en hommage à l’une de leurs grands-mères ayant fait la guerre (avec toutes ces atrocités), et qui aujourd’hui, à l’âge de 87 ans, est une femme forte et heureuse qui les inspire beaucoup.
Marion (28 ans) a été opérée d’endométriose très tôt dans sa jeunesse : cette maladie, et les conséquences qui en découlent (règles abondantes et douloureuses) est donc un sujet auquel elle est particulièrement sensible. En créant Elia Lingerie, elle a décidé d’y inclure sa touche d’histoire personnelle :
– autant par un engagement concret (auprès d’une association qui lutte contre l’endométriose),
– que de la conception des culottes elles-mêmes (flux abondant, respect de l’intimité féminine par le choix de tissus respectueux, etc.).
Apolline (30 ans) est une jeune femme, sensibilisée aux questions d’écologie, et notamment au zéro déchet.
Egalement jeune maman, elle a eu la surprise de ne pas avoir de solution confortable à la naissance de son fils pour franchir le cap du post-partum : irritations, inconforts liés aux protections classiques étaient son quotidien pendant un long mois après la naissance. Ces deux caractéristiques se retrouvent donc dans d’Elia Lingerie, notamment grâce à la culotte spéciale grossesse (et post-partum).

Fabrication (Europe ou France) ? En France : la conception (design) se fait à Paris, tandis que leurs ateliers se situent dans le Pas-de-Calais (plus d’infos ici).

Points forts :
– Elia Lingerie a décidé de s’engager en effectuant un don pour chacune de leurs culottes vendues auprès d’une association luttant contre l’endométriose.
C’est également la seule marque qui propose une « culotte de fin de grossesse » pour que l’arrondi du ventre des femmes enceintes soit compatible avec le confort d’un port de culotte.
– Elia Lingerie propose également les tailles 50 et 52 : deux tailles supplémentaires par rapport à la majorité des autres marques s’arrêtant au 48.
– Une gamme « ado » (une unique taille) permet aux plus jeunes de porter des culottes Elia.

Certifications : Leur gamme est certifiée Standard 100 par Oeko-Tex®.
Elia Lingerie est également certifiée « Origine France Garantie » (plus d’infos ici).

Lien intéressant : leur calculette d’économies et de dépenses au sujet de nos protections menstruelles.
U
ne vidéo.

Carnet d’adresses : leur Instagram – Leur page Facebook – leur site internet.

Code promo : le code ELIAPASTEL permet d’obtenir les frais de port gratuits.

 

 


 

Fempo, par Fanny Abes et Claudette Lovencin

Fempo a été créée par Fanny Abes et Claudette Lovencin : deux amies de longue date qui ont été (comme beaucoup) scandalisées après avoir regardé ce reportage au sujet des tampons diffusé en 2017 sur France 5.
Elles ont décidé de retrousser leurs manches, et d’agir à une grande échelle en créant Fempo, la première marque française (mais non fabriquées en France comme nous le verrons plus loin) de culottes menstruelles.
Fempo propose trois modèles : une culotte, un shorty et une taille haute (disponibles en noir + d’autres coloris en édition limitée), ainsi qu’un modèle pour flux abondant (uniquement en noir).

Fabrication (Europe ou France) ? Non… La marque est bien française, mais n’est pas « made in France » : leurs tissus proviennent à la fois de France et de Milan (Italie). La fabrication est principalement réalisée en Tunisie (source : « FAQ – la culotte Fempo est-elle made in France ? »).
Fanny et Claudette expliquent que le choix d’une culotte non fabriquée en France est lié à des problèmes de coûts qui rendaient impossible la fabrication de leurs produits à des prix abordables.
Je comprends parfaitement cette démarche (ça doit être si difficile pour des petites marques voulant créer de belles choses avec des valeurs éthiques !), et j’accepte bien volontiers de réaliser certains de mes achats auprès de petites marques faisant du mieux possible, et dont le sourcing et/ou la fabrication n’est pas 100% française… mais on ne peut que constater que la majorité des autres marques (plus petites que Fempo, leader) ont réussi à fabriquer en France leurs culottes (même si, il est vrai que pour certaines d’entre elles, il faut compter entre 3 et 5€ en plus).

Point fort : durant l’été 2020, Fempo sort un maillot de bain menstruel 2 pièces (flux léger).

Certification : Leur gamme est certifiée Standard 100 par Oeko-Tex®.

Lien intéressant : courte interview en vidéo de Fanny et Claudette.

Carnet d’adresses : leur Instagram – Leur page Facebook – leur site internet.

Code promo : le code FEMPOPASTEL permet d’adoucir votre commande de -10%.

 

 


 

Jho, par Coline et Dorothée

J’ai découvert la marque tout début 2019, alors que j’avais entamé mes recherches pour des protections menstruelles plus respectueuses. Jho est une marque qui s’est lancée en commençant par proposer des serviettes et tampons jetables ET respectueux des corps des femmes. Peu à peu, elle agrandit son panel de protections, et y a ajouté depuis une coupe menstruelle et une culotte menstruelle.

Fabrication (Europe ou France) ? en France, dans le Nord.

Point fort :
– Jho propose un large panel de choix en terme de protections menstruelles : coupe menstruelle, tampons et serviettes jetables respectueuse des corps des femmes, etc. On peut ainsi alterner en fonction de nos envies et besoins du jour.
– Engagée, Jho reverse 1,7% de son chiffre d’affaires à 4 associations : Girls Excel, Gynécologie sans frontières, Cavoequiva, ACARS.

Certifications : Leurs cotons sont certifiés GOTS et OEKO-TEX®.

Carnet d’adresses : son Instagram – sa page Facebook – son site internet.

 

 


 

La Culotte Parisienne, par Gladys et Virginie

Gladys et Virginie ont eu le déclic de créer leur marque après avoir regardé le (désormais célèbre) reportage de France 5 dénonçant le peu d’informations concernant la composition des protections hygiéniques (tampons, serviettes).
Quelque temps après, elles sont sensibilisées par le SCT (syndrome du choc toxique), faible risque (mais risque tout de même), présent lorsqu’il y a stagnation du sang dans notre corps (tampon et cup).
À cela s’ajoutent des problématiques écologique et économique. Elles ont retroussé leurs manches, et ont créé leur marque « La culotte parisienne » (spoiler alert : si vous n’habitez pas à Paris, comme moi, elles seront heureuses d’être dans votre penderie !).

Fabrication : En France.

Point fort : La marque propose chacun de leurs modèles de sous-vêtements en fonction de notre flux : leurs deux culottes et leurs deux shorts (en noir) peuvent être choisis en « flux normal » ou flux « ultra-abondant ». Une mini-révolution dans le monde des culottes menstruelles ! Plus besoin de compromis entre un modèle que l’on trouverait joli mais qui ne serait pas disponible selon notre flux

Certification : Leur gamme est certifiée Standard 100 par Oeko-Tex®.

Carnet d’adresses : l’Instagram de la marqueleur page Facebookleur site internet.

 

 


 

La Minette, par Maëlla et Teddy

Une marque pétillante qui a vu le jour grâce à un duo mixte : Maëlla et Teddy. Au cours d’un voyage de 18 mois (Vietnam, Thaïlande et Nouvelle-Zélande notamment), une prise de conscience est née en observant plusieurs problèmes environnementaux. Au cours de se périple, ils entendent parler du Syndrome du Choc Toxique, et d’un potentiel vaccin qui serait mis au point pour le contrer. Ça les fait réfléchir, et leur moteur est de devancer ce problème en proposant un type de protection respectueux de l’environnement autant que du corps des femmes.

Fabrication (Europe ou France) ? France.

Points forts :
– Leur transparence quant à leur process de fabrication grâce à une petite carte indiquant chaque étape de la fabrication en France.
– Leurs culottes « marinières » : rouge ou bleu, cet imprimé change… et fleure bon l’air marin !

Certifications : Leurs cotons sont certifiés GOTS et OEKO-TEX®.

Carnet d’adresses : son Instagram – sa page Facebook – son site internet.

 

 


 

LilY Basic, par Lily

La marque est née par ses utilisatrices. Lily, suite à des problèmes de santé en lien avec des protections hygiéniques classiques, a décidé de réaliser un sondage afin de récolter le plus d’informations pour concevoir une ligne de culottes menstruelles correspondantes à ses réponses. Un financement participatif a été lancé en mai 2019, et la marque ne cesse de s’améliorer depuis, toujours en prenant en compte les retours de ses clientes, notamment pour les tailles, toutes les tailles sont faites en fonction des réelles morphologies des femmes françaises et ne suivent pas les standards de taille. C’est ainsi qu’une taille XL ou une taille XXL remonte beaucoup plus sur l’avant et l’arrière afin que la culotte « ne roule pas ».

Fabrication (Europe ou France) ? Les tissus viennent d’Italie, les patrons et les essayages en France, la confection finale se fait au Portugal.

Points forts :

– Pour leurs photos, LilY Basic a fait appel à ses propres utilisatrices ; aucune photo est retouchée : une belle initiative pour la diversité corporelle.
– Elle est sensible à la réduction des déchets : il n’y a pas d’étiquette de marque ou de papier de soie, l’emballage est à la fois recyclé et recyclable. Ainsi, une fois que l’utilisatrice a reçu son colis, un minimum se retrouve dans la poubelle. La partie absorbante et la dentelle (qui reviendra pour 2021) sont des matières recyclées issus de l’industrie textile.

Certifications : Leurs cotons sont certifiés GOTS et OEKO-TEX®.

Carnet d’adresses : son Instagram – sa page Facebookson site internet.

 Code promo : le code lilychaudronpastel permet d’adoucir votre commande de -10%.

 

 


 

Marguette (anciennement oCulotte), par Marion Daguet

J’ai connu l’univers de Marion en 2017, à travers son e-shop et blog qui se nommait alors « Marguette » (qu’elle a fermé depuis) : j’ai suivi ses conseils, les jolies marques éthiques et responsables qu’elle dénichait pour nous alors. Son travail de rédactrice passionnée sur le sourcing correspondait parfaitement à mes valeurs.
Début 2018, sur son InstaStory, j’ai vu les prémices de la naissance de son oCulotte qu’elle a dévoilée et lancée grâce à un financement participatif le 29 mai 2018 (auquel j’ai bien sûr participé, heureuse de pouvoir la soutenir à ma minuscule échelle). Mon petit paquet est arrivé au début de l’automne 2018 : faisant partie des premiers modèles, j’ai eu plusieurs problèmes avec (qui ont normalement été résolus depuis) : des fils se rompant de l’élastique, et des tâches apparentes malgré les lavages soigneux et identiques à mes autres culottes (qui n’ont pas présentés).
oCulotte compte un seul modèle, en un seul coloris, et disponible dans les tailles standards (34-48).
Marion est seule à gérer son entreprise : elle réceptionne chaque culotte, imprime les étiquettes de nos bordereaux, et ré-emballe chaque culotte avec son compagnon (merci les Instastories pour suivre les coulisses !).
Sa gestion des flux est extrêmement tendue : il faut parfois attendre plusieurs mois avant de pouvoir réceptionner sa culotte.

Fabrication (Europe ou France) ? En France, dans les ateliers Lemahieu (mêmes ateliers que la marque Le Slip Français)

Certification : Origine France Garantie – Standard 100 par Oeko-Tex®

Lien intéressant : une courte vidéo présentant la marque (https://youtu.be/44rI5i4O4u8)

Carnet d’adresses : son Instagram – Sa page Facebook – son site internet.

 

Taille haute

 


 

Mina Storm, par Chloé et Samantha

Mina Storm est une marque qui s’est lancée en 2016 en commençant par proposer différentes pièces de lingerie combinant deux valeurs primordial pour la marque : le confort et la diversité corporelle.
Fin 2020, la marque a lancé ces premiers modèles de culotte menstruelle : hautes en couleur et irisé, elles sont un petit côté féerique.

Fabrication (Europe ou France) ? Maroc et Tunisie. L’atelier au Maroc est engagé auprès d’une association qui aide les femmes dans leur insertion professionnelle en leur offrant un formation diplomante. Leur atelier tunisien est engagé pour une production plus responsable (alimenté par des panneaux solaires, réutilisation des chutes de tissu, limitation du plastique, etc.).

Points forts :
– Les deux valeurs dominantes chez Mina Storm sont : confort et diversité corporelle.
Pas d’armature, d’agrafe ou d’autres détails qui peuvent être douloureux. Les modèles posant pour la marque ont des morphologies différentes, certaines cicatrices sont apparentes, d’autres sont tatoués, les ethnies sont également bien représentées. Aucune photo est retouchée. La marque a démarré avec ce fil conducteur dès le début.
– Mina Storm propose un large choix de sous-vêtements : bodys, brassières, culottes, tangas, etc.
En plus de nos culottes menstruelles, on peut donc leur faire confiance pour ces autres pièces de lingerie si l’on cherche du confort.
– Confort ne rime pas avec style terne et impersonnel. Dites bonjour à des couleurs gaies et des pièces irisés (sur la photo ci-dessous je porte la culotte Maeve).

Certifications : Leurs tissus sont certifiés OEKO-TEX®, et GOTS pour les modèles coton.

Carnet d’adresses : son Instagram – sa page Facebook – son site internet.

Code promo : le code minastorm-pastel permet d’adoucir votre commande de -10%.

 

 


 

My Holy, par Fiona

On a l’embarras du choix : en type de protections… et terme de couleurs si l’on choisit une culotte menstruelle.
Pour ces dernières, on sourit devant tant de diversité : couleur, modèle, tissu… On aurait envie de toutes les choisir : couleurs pastel, froufrou et plumetis, on oscille entre confort et beauté en trouvant un parfait équilibre.

Fabrication (Europe ou France) ? France.

Points forts :
– My Holy propose plusieurs types de protections menstruelles : coupe menstruelle, tampons et serviettes jetables (tous deux en matières respectueuses des corps des femmes, etc). On peut ainsi alterner en fonction de nos envies et besoins du jour.
– La grande diversité des modèles et des couleurs : dentelle, coton, plumetis, noir à un éventail de couleurs : on y trouve forcément son bonheur !
– La livraison est gratuite ! C’est la seule marque qui propose ce geste, bien pratique pour nous !
– My Holy regroupe 5 certifications ! C’est la marque la plus certifiée de ce comparatif ♡

Certifications : Leurs cotons sont certifiés GOTS – OEKO-TEX® – Origine France Garantie – France Terre Textile – atelier labelisé « Entreprise du Patrimoine Vivant »

Carnet d’adresses : son Instagram – sa page Facebook – son site internet.

Code promo : le code MYHOLYCHAUDRON permet d’adoucir votre commande de -10%.

 

 


 

Moodz, par Caroline Briant et Claire Schults

Moodz a été lancé par Caroline Briant, via sa campagne de financement participatif à laquelle j’ai participé, autant attirée par leur authenticité et leur transparence quant à leurs lieux de productions (elles ne font pas dans le #madeinfrance washing comme certaines marques), que par le choix multiple en terme de coloris pour leur modèle 100% coton (rouge, bleu nuit et noir), que les deux autres modèles et leur joli liseré doré.

Fabrication (Europe ou France) ? le coton tissé et la membrane imperméable proviennent de France, le tissu absorbant vient d’Italie, et les culottes sont fabriquées au Portugal (plus d’informations ici).

Points forts :
– Moodz a été la première marque qui montre, sur son Instagram, des femmes de morphologies différentes et non retouchées. Si cette distinction ne devrait pas en être une au 21e siècle, force est de constater que la majorité des marques (françaises ou non, aux valeurs louables dans d’autres domaines) sont encore un peu (ou beaucoup) en retard au sujet de la diversité corporelle. Merci Moodz
– Moodz intègre également la diversité dans sa gamme grâce à un choix de modèles intéressant tanga, culotte, shorty et une taille haute (flux moyens) et une super taille haute (flux abondants) qui se déclinent en plusieurs coloris (noir avec liseré doré, bleu nuit et rouge).
Pour chaque modèle est précisé pour quel type de flux il est le plus adapté : léger, moyen ou abondant, pratique pour orienter au mieux notre choix !

Certification : La gamme est certifiée Standard 100 par Oeko-Tex®.

Lien intéressant : une courte vidéo présentant la marque, et une seconde (courte aussi) où l’on voit une interview de Caroline, la créatrice de Moodz.

Carnet d’adresses : leur Instagram – leur page Facebook – leur site internet.

Code promo : le code MOODZPASTEL permet d’adoucir votre commande de -10%.

 

 


 

Petites Culottées, par Shonnead

Shonnead a 25 ans, et a beaucoup voyagé dans le cadre de ses études de Bachelor (Management International), ainsi que de son Masters (Start-up et développement numérique). À travers ses différentes expéditions, elle s’est intéressée aux différentes attentes et besoins des femmes à travers le monde, et a pu constater la détresse et la difficulté que certaines femmes peuvent avoir, à travers le monde, lors de leurs menstruations.
Appréciant la jolie lingerie, elle a décidé de réunir ces deux facettes (de sa vie et découvertes en tant qu’étudiante + son goût personnel de jolis sous-vêtements) pour créer sa marque de lingerie menstruelle.
Shonnead a pris le temps pour soigner chaque étape et chaque détail de ses produits : du sourcing de ses matières premières (entièrement français, packaging inclus), au fait d’imaginer des produits facilitant notre utilisation de lingerie menstruelle (grâce aux filets de lavage), en passant par la création de lingerie pour les plus jeunes (12-14 ans)… voici une marque digne des plus grandes !
Les Petites Culottées propose plusieurs modèles pour femmes : culottes, tanga et modèle taille haute, dont certaines sont disponibles en rouge et bleu marine (en plus du classique noir).
Juillet 2020, Petites Culottées sort un maillot de bain une pièce !

Fabrication (Europe ou France) ? En France : leur packaging est fabriqué à Rouen, leur dentelle provient de Noyon (la ville où j’ai fait mes années lycée et mon BTS !), tandis que les autres tissus et la confection sont faits dans l’atelier Lemahieu à Saint-André-lez-Lille (même atelier que Le Slip Français), Mur de Barrez et Caen.

Points forts :
– Les Petites Culottées est la marque la plus certifiée : Origine France Garantie – Standard 100 par Oeko-Tex® – Noyon – Acteur France Terre Textile.
– Elle propose deux modèles pour les ados ayant les règles : un choix que je trouve formidable pour initier avec fierté, douceur et conscience ce temps si particulier aux plus jeunes d’entre nous !
– Chaque commande est composé d’une jolie petite pochette en coton offerte, ces dernières sont fabriqués à Caen par l’ASTA, une association de sauvegarde contre la touques et ses affluents, ainsi que certaines personnes à handicap ! Une volonté première de Shonnead, qui travaille personnellement avec des personnes à Handicap en leurs apprenant la musique et la danse. Sa phrase : « nous avons tous une singularité, nous portons des semelles orthopédiques, des lunettes, chacun permet de créer notre monde ! »
– J’ai également particulièrement apprécié la création et vente de filet de lavage pour protéger nos culottes, et augmenter ainsi leur durée de vie.
– Été 2020, un maillot de bain fait sa sortie !

Certifications : Origine France Garantie – Standard 100 par Oeko-Tex® – Noyon – Acteur France Terre Textile.

Lien intéressant : une courte vidéo présentant la marque – une page listant leurs certifications et leurs valeurs.

Carnet d’adresses : son Instagram– Sa page Facebook – son site internet – les boutiques physiques où on peut les retrouver.

 

 


 

Plim, par Capucine et Luci

Plim est né de la rencontre de Capucine (la fondatrice) et Luci (jeune amérindienne) : cette dernière apporte un regard nouveau à Capucine sur les règles, axé sur le côté sacré. Capucine lance Plim en 2009 en créant des serviettes hygiéniques lavables, ainsi que des protège-slips lavables, fabriquées en France.
C’est en 2018 que Plim intègre la fabrication des culottes menstruelles lavables, en proposant 4 modèles différents : tanga, slip brésilien, culotte et « Izi ». Chacun de ces modèles est déclinable en 4 couleurs assez simplistes (noir, rose, rouge et violet). La culotte « Izi » a la particularité d’avoir des crochets se situant au niveau des hanches, pour pouvoir décrocher et retirer notre lingerie, sans devoir enlever notre pantalon ou short.

Fabrication (Europe ou France) ? En France (détails inconnus).

Point fort : le modèle Izi avec ses crochets au niveau des hanches pour un retrait plus facile.

Certification : Leurs cotons sont certifiés GOTS et OEKO-TEX®.

Carnet d’adresses : leur Instagram – leur page Facebook – leur site internet.

 


 

Pourprées, par Iris et Agathe

Iris et Agathe, deux soeurs dans la vingtaine, ont décidé de créer il y a quelques mois « Pourprées » (dont le nom initial a été « Mama Quilla »). À travers leur marque, elles ont souhaité proposer des modèles très jolis grâce à la présence de dentelle, tout en étant absorbante, en coton bio et de confection française.

Fabrication (Europe ou France) ? En France (détails inconnus).

Points forts :
– Iris et Agathe ont pensé à une plus grande diversité morphologique que les autres marques en proposant des grandes tailles : elles vont jusqu’à la taille 58 (les autres marques allant jusqu’à 48 en moyenne).
– Sur leur site, elles annoncent ne pas retoucher leurs photos : une belle preuve d’engagement en faveur d’une diversité corporelle, appuyé par des modèles de tailles et de morphologies différentes.
– Elles sont également très engagées, et versent régulièrement une partie de leurs bénéfices à des associations : Règles élémentaires, les Hôpitaux de Paris (durant le covid-10), Le Refuge officiel.

Certification : Leurs cotons sont certifiés GOTS et OEKO-TEX®.

Lien intéressant : une courte interview en vidéo d’Iris et Agathe.

Carnet d’adresses : leur Instagram – leur page Facebook – leur site internet.

 

 


 

Réjeanne, par Wye et Alexandra

Wye et Alexandra sont les créatrices de Réjeanne : ex-avocates et amies depuis près de 20 ans, elles ont décidé de lancer Réjeanne suite à une prise conscience commune lors du congé maternité d’Alexandra où l’inconfort, le manque de douceur, et l’effarement face à l’impact environnemental durant les jours post-partum.
Elles sont passées par un financement participatif : en 24 heures, elles ont vendu 800 culottes, et 7 500 sur la totalité de la campagne. Elles ont atteint la première place de la catégorie « entrepreneuriat féminin » depuis la création de la plateforme Ulule !

Fabrication (Europe ou France) ? Les tissus et la dentelle proviennent de France et d’Italie (pour le lycra), et la fabrication est elle aussi française.

Points forts : Réjeanne est une de mes marques coups de cœur, car elle combine beaucoup d’atouts :
– elle propose deux modèles Réa « taille haute » qui est selon moi (et de très loin), les culottes menstruelles les plus confortables que j’ai pu essayé et porté (un milliard de petits cœurs ). Beaucoup de femmes, lorsqu’elles ont leurs règles, sont plus ou moins ballonnées, et peuvent donc apprécier de se sentir bien enveloppées au niveau du ventre.
– un large choix se présente à nous avec ses quatre modèles de culottes et un shorty disponible en un large choix de couleurs gaies : jaune, rouge, bleu turquoise, poudre, bois de rose, doré et noir… et de nouvelles sortent régulièrement ! De quoi colorer notre popotin avec un large choix !
– pour chaque modèle est précisé pour quel type de flux il est le plus adapté : léger, normal ou abondant. Bien pratique pour orienter au mieux notre choix !
un brevet a été déposé pour leur assemblage de protection absorbante : il est donc unique et différent des autres marques. S’il reste secret, nous sommes certaines qu’il est sans nano-particules.
– Réjeanne s’engage à ne pas retoucher leurs photos et à inclure des modèles avec une grande diversité corporelle : un geste « bodypositive » bien apprécié !
– elle propose un maillot de bain disponible en deux couleurs différentes. Conçu pour être porté seul (pour flux très légers en toute fin de cycle) ou en complément des protections internes habituelles (tampons / cups), il intègre un assemblage de protection invisible, très fin et qui ne gonfle pas dans l’eau, et empêche le sang, en cas de fuite, de passer au travers et de tâcher notre maillot.
– le premier legging sport menstruel (fabriqué en France) a été imaginé et mis au point par Réjeanne.
– une gamme « ado » avec 3 tailles vient compléter merveilleusement cette marque ultra-complète.
– régulièrement, des dons sont effectués à diverses associations :
Le Filon, Institut Gustave Roussy, Règles Élémentaires et Actions Santé Femmes
– Réjeanne peut désormais se retrouver dans des boutiques physiques : au Bon Marché (Paris) et dans certaines boutiques Darjeeling (la liste des magasins les proposant se trouve ici), et dans quelques Monoprix (la liste des magasins les proposant se trouve sur ce post Instagram).

Certification : Certification Standard 100 par Oeko-Tex® – leurs cotons sont certifiés GOTS.

Lien intéressant : une vidéo (très drôle) présentant la marque

Carnet d’adresses : son Instagram – Sa page Facebook – son site internet – les boutiques physiques Darjeeling où on peut les retrouver et certains Monoprix.

 

 

 


 

Sisters Republic, par Stéphanie et Elie-Jo

Sauf erreur de ma part, je crois que Sisters Republic est la première marque née où il y a un homme aux commandes (ce que j’apprécie grandement !) : Elie-Jo et Stéphanie se sont associés pour lancer cette marque.
Quatre modèles sont disponibles, mêlant délicatesse, humour et touche sportive, on retrouve des volants (sur leur joli shorty), une coupe sexy (bikini), un boxer (pour les sportives), et 3 shortys avec un bandeau doté de 3 messages rigolo « Bloody Sunday« , « Do not enter« , « Tonight is not the night« .

Fabrication : Leurs tissus sont français, les élastiques portugais, et la fabrication de leurs culottes se fait au Maroc.

Point fort : Sisters Republic propose chacun de leurs modèles de sous-vêtements en fonction de notre flux : on peut ainsi choisir son modèle et ensuite choisir la capacité d’absorption : en « light » ou « medium » ou « super ». Plus besoin de compromis entre un modèle que l’on adorerait mais qui ne serait pas disponible selon notre flux
Autre point bien apprécié (pour les plus petits budgets) : la possibilité de créer des packs (choisir plusieurs modèles), et de bénéficier de -10% dès 3 culottes achetées, 15% dès 5 culottes achetées et 20% dès 7 culottes achetées. Que l’on achète pour soi ou en achat groupé (avec des amies, cousines, collègues, etc.), on peut avoir des prix plus doux facilement.

Certification : certification Standard 100 par Oeko-Tex®

Carnet d’adresses : son Instagram – Sa page Facebook – son site internet.

 


 

Slowen, par Marie-Laure

Praticité et délicatesse sont les maîtres mots de Slowen. On retrouve trois modèles de culottes menstruelles, chacune ayant des détails de dentelle (sur le devant, en bandeau, etc.), et deux modèles « Slip slap » : un concept innovant qui ravira toutes celles se plaignant qu’il est parfois peu pratique de changer sa culotte menstruelle en cours de journée (voir ci-dessous pour plus de détails).

Fabrication : en France, à Lyon. 

Point fort : Slowen est la seule marque proposant une culotte menstruelle où l’on peut retirer le fond de culotte (une fois celui-ci est plein) pour en insérer un nouveau : modèle hybride combinant les avantages d’une culotte (confort et stabilité) et les avantages d’une serviette lavable (facilement remplaçable). Ce modèle, nommé « Slip slap » se décline en deux versions. Le lot inclut une culotte et 3 « pads ».

Certification : leur coton est certifié GOTS, et tous les tissus composant les culottes et les pads sont certifiés Oekotex Standard 100.

Carnet d’adresses : son Instagram – Sa page Facebook – son site internet.

 

 


 

Smoon, par Mathilde

Mathilde a eu l’idée de créer Smoon il y a deux ans, après la naissance de sa fille. Pertes, fuites de lait et autres réjouissances post-partum (trop souvent taboues) : c’est un moment qui n’est pas facile dans la vie d’une femme.
Durant cette période (comme durant toutes nos autres périodes délicates au cours de nos vies), le confort et la sécurité de nos vêtements influent sur notre bien-être… et surtout lorsque ceux-ci peuvent jouer un rôle actif. Ce constat l’a poussée à franchir le pas de l’entrepreneuriat afin de proposer aux femmes une marque de lingerie nous permettant d’être davantage confortables et libres de nos mouvements tous les jours du mois.
La signature de Smoon s’inscrit réellement dans la combinaison de créer une culotte à la fois respectueuse de notre santé et notre environnementsans faire de compromis sur notre confort et notre performance. Grâce à sa finesse (la plus fine que j’ai pue tester), le fait qu’elle ne compte aucune couture (ce qui lui confère une invisibilité parfaite), et qu’elle soit suffisamment emboîtante sans être glissante (défaut que je retrouve trop souvent chez toutes les culottes, menstruelles ou non) : le pari est réussi… Bravo Smoon !

Fabrication : Leurs tissus viennent de France et d’Italie, et la fabrication de leurs culottes se fait en Tunisie.

Points forts :
– Smoon est l’unique culotte sans couture : elle est également très fine, ce qui en fait une des culottes les plus confortables qui soient. Le contrepied de cet avantage confort est d’avoir une capacité d’absorption faible à normale (parfait si l’on a un flux faible et que l’on adore le confort).
– Smoon est une marque engagée : elle reverse 1% de son chiffre d’affaire à la Maison des femmes qui accueille les femmes vulnérables ou victimes de violences.

Certification : certification Standard 100 par Oeko-Tex®

Carnet d’adresses : son Instagram – Sa page Facebook – son site internet, et dans certaines boutiques Etam.

Code promo : le code CHAUDRONPASTEL permet d’adoucir votre commande de -10%.

 

 


 

So Cup, par Sokona

Sokona est la créatrice de So Cup, marque qu’elle a initialement créé pour proposer des cups menstruelles. De fil en aiguilles, elle a ensuite créé un stérilisateur rétractable (pour ses cups), et en 2018, elle a lancé ses culottes menstruelles !
Soigneuse, appliquée et ayant le soucis du détail (en plus d’être adorable), elle prend son temps, et confectionne une culotte doublement certifiée (GOTS et Oeko-Tex®).
So Cup est plus qu’une marque de culottes menstruelles : elle s’axe sur l’univers des menstruations (cup, stérilisateur, culotte)… avec des nouveautés sorties durant l’été 2020, avec notamment un modèle taille haute ♡
Récemment installée à Dubaï, Sokona partage sur son Instagram personnel et l’Instagram de sa marque plein de bonnes ondes positives !

Fabrication : En France + Turquie : tout dépend du modèle (le lieu de production est précisé sur la fiche de chaque culotte dans la partie « Composition« )

Points forts :
– La marque décline chaque modèle selon notre flux : après avoir choisi un modèle, on peut opter flux léger à moyen (la culotte « Jour ») ou le modèle très abondant / hémorragique (la culotte « Nuit »).
– So Cup inclut une grande diversité corporelle dans le choix de ses modèles, et ne retouche aucune photo : un geste « bodypositive » bien apprécié !
– De la dentelle, des tailles hautes : une grande diversité dans les modèles.
– Les jeunes filles ayant leurs premières règles tôt pourront trouver leur bonheur : la taille XXS a été conçue pour des jeunes filles de 10 – 14 ans.
– So Cup
propose également une coupe menstruelle : on peut ainsi alterner ou compléter en fonction de nos envies et besoins du jour.

Certification : La marque a 3 certifications yeah !) : leur coton est certifié GOTS, leurs tissus Standard 100 par Oeko-Tex® et Origine France Garantie.

Lien intéressant : une vidéo présentant la marque et l’histoire de sa créatrice – une deuxième vidéo présentant leurs culottes de règles.

Carnet d’adresses : l’Instagram de la marque – l’Instagram de Sokona (sa créatrice, un ange adorable !) – leur page Facebookleur site internet.

Code promo : le code PASTEL10 permet d’adoucir votre commande de -10%.

 

 

Je souhaite recevoir ta Newsletter

Vous aimerez peut-être

432 commentaires

  1. MdNcS

    Bonjour,

    Tout d’abord merci pour ce comparatif, quel travail !

    J’hésite entre 2 marques pour me lancer. « La culotte Parisienne » car mes belles soeurs en ont reçu à Noël et « Lily Basic » suite à mes recherches et votre comparatif.

    Je recherche des produits en coton pour l’extérieur, GOTS et oeko tex, très confortables car je déteste me sentir serrée et pour flux abondant étant sous stérilet.

    Pour le flux abondant La Culotte Parisienne me semble pas mal avec le choix Flux abondant ou la culotte Yvonne pour flux ++ et la protection remontant tout en haut. Cependant faisant 96 de tour de bassin je me retrouve pile entre le 38 et le 40. J’ai vu que vous conseillez de prendre la taille au dessus par rapport à d’habitude, faisant du 38 cela serait du 40 pour moi. J’ai lu quelques autres commentaires en ce sens sur FB. Cependant mes belles sœurs ont pris leur taille habituelle et la marque m’a répondu que la taille habituelle du pantalon (38) est ok ou 40 si l’on ne souhaite pas de marque. Je vous avoue que je suis un peu perdue. Je penche pour le 40 mais j’ai peur des fuites si cela est trop grand. Qu’en pensez-vous ?

    Pour Lily Basic, le guide des tailles est plus simple. Seulement 2 modèles étant disponibles, je m’interroge plus sur le pouvoir absorbant du modèle flux abondant. Est-il assez absorbant pour tenir 8/10h de jour, en période flux abondant pour l’équivalent de 2 protections jetables ? La partie absorbante remonte t’elle assez pour éviter les fuites la nuit ?
    Par ailleurs, il y a un peu moins de précisions sur les différentes couches utilisées sur les culottes par rapport aux culottes parisiennes.

    Merci !

    vendredi 8, janvier 2021 à 9h51
    1. Mély

      @ Maud : Bonjour,
      Merci beaucoup ✩
      Pour les souci de taille : le mieux est de demander à la marque (petit e-mail ou MP sur Instagram si vous y avez un compte).
      Pour les nombre d’heures et le flux : ça serait difficile à répondre… chaque femme est différente, et chaque mois le flux de chaque femme peut varier plus ou moins !
      Pour la nuit (partie absorbante) : j’ai indiqué les mesures dans mon tableau.

      dimanche 10, janvier 2021 à 21h26
  2. VéroniqueR

    Bonsoir Mély,
    Meilleurs vœux pour cette nouvelle année, qu’elle soit emplie de petites et grandes joies et surtout qu’elle soit sereine 🎋🧚‍♀️
    Merci beaucoup pour ce comparatif très complet, je me suis enfin décidée ce soir (après des mois d’hésitations) à acheter des culottes menstruelles pour mes filles (15 et 11 ans) et moi.
    Nous utilisons principalement des serviettes lavables (exclusivement pour ma plus jeune puce et moi-même, en alternance avec des serviettes jetables pour ma plus grande -pourquoi c’est un mystère encore non élucidé 😅).
    Nous allons tester les Réjeanne (le shorty Callie noir tout coton). Je vous ferai un retour si cela vous intéresse.
    Véronique (la maman), Emma et Julie (les puces) 🌺

    dimanche 10, janvier 2021 à 20h37
    1. Mély

      @ Véronique : Bonjour ♡
      Oh, c’est tellement adorable d’être venue me partager votre histoire et vos préférences 🥰
      Le modèle Callie est, je trouve, le plus neutre (et le plus absorbant) qui soit chez Réjeanne 😊

      dimanche 10, janvier 2021 à 21h22
  3. Jeanjean

    Bonjour
    Merci pour cet article, si tu pouvais ajouter qu’il faut faire très attention car les culottes menstruelles sont en vogue, et il y a beaucoup d’arnaques sur insta et facebook de marques qui proposent des promos. Par ex Diane Von Galen est une société bidon qui arnaque et vole. Je n’avais trouvé aucun avis et personne n’en parle j’aurais dû me méfier mais voilà c’est fait.
    Merci

    mardi 12, janvier 2021 à 10h18
  4. Agnès

    Bonjour,
    J’ai passé plusieurs heures à lire votre article et étudier le tableau clair et complet que vous avez fait. Je voulais vous remercier pour ce travail à plusieurs titres :
    – en tant que quarantenaire, ce concept de culottes menstruelles m’est tout à fait inconnu, et jusqu’à peu ne me donnait pas très envie…
    – maman d’une pré ado qui vient d’avoir à l’automne ses premières régles, j’ai été du coup sensiblisée à cette approche (ma fille m’a très vite réclamé des « sisters républic », ils doivent faire de la pub sur les réseaux sociaux, tant mieux!), et je me suis souvenue d’avoir vu passer votre travail (je suis votre blog depuis plusieurs années). Votre tableau m’a vraiment aidée à choisir des marques qui conviennent à la fois à une « enfant » à la morphologie particulière (petite et fessier généreux – et magnifique ! :)) et à une mère au flux très abondant.
    – enfin, ce tableau est si bien fait, esthétiquement aussi, qu’il convient parfaitement aux jeunes : ma fille a pu suivre les raisons de mon choix, et était très interessée par votre travail.
    A ce titre, votre travail est aussi vraiment pédagogique pour nos ados : ma fille pris conscience en découvrant les différentes colonnes du tableau de tous les critères que l’on peut avoir envie de prendre en compte, et pourquoi. Nous avons eu une belle discussion, et ce grâce à vous.
    Merci merci pour tout cela!

    Pour conclure, mon choix s’est porté sur deux marques qui conviennent autant aux ados qu’aux mamans ; La minette (leurs culottes marinière trop belles) et So cup (pour celle nuit pour flux abondants).
    J’ai acheté les mêmes pour ma fille et moi en tailles adaptées bien sûr.
    Nous les testons actuellement, quel confort!

    Seule réserve pour l’instant sur le concept : les laver prend du temps, de séchage en particulier. Il en faudrait donc quasiment une par jour pour la semaine (5j) des règles, ce qui fait un budget très conséquent. Je n’ai du coup pas pu encore tester la So cup au moment du flux abondant.

    belle journée,

    Agnès

    p. s : pour la marque La Minette, ils pourraient sortir un modèle « normal » pour tous les jours de leurs culottes marinières : elles sont si jolies et confortables que c’en est frustrant de devoir attendre les règles pour les porter! Je suis sûre que beaucoup ont fait comme moi lors de leur commande, chercher sur le site où en commander des toutes simples!!

    mardi 12, janvier 2021 à 10h42
    1. Mély

      @ Agnès : Bonjour ♡
      Merci beaucoup pour votre adorable message !
      Je suis ravie que vous ayez pu aborder et parler de sujets importants en lien avec notre corps et nos cycles ✭
      Effectivement, le temps de séchage peut être long (surtout en hiver, où les températures sont souvent plus froides et l’air ambiant plus humide).
      Mille mercis, de nouveau, pour votre petit mot 💌

      mardi 2, février 2021 à 10h45
  5. Ophelie

    Bonjour,

    Est ce que tu penses qu’un modèle pourrait convenir aux flux très très abondants du post-partum? Peut être so cup ou fempo?
    J’accouche en mars et j’aimerai limiter l’usage des protections jetables.
    Merci pour tout le travail accompli sur ce site!
    Ophelie

    vendredi 15, janvier 2021 à 7h49
    1. Mély

      @ Ophélie : Bonjour,
      Alors… entre la théorie et la pratique, ça diffère beaucoup, surtout lorsqu’on parle de ce genre de sujets :D
      Exemples : une amie, après son accouchement, a acheté des serviettes lavables Plim spéciales accouchement (les culottes n’existaient pas, c’était il y a près de 7 ans). Elle perdait tellement de sang, qu’elle n’a pas pu les utiliser (bien qu’elles ait été conçues POUR le post-partum), car elles ne retenaient que ce qu’elle perdait en 30 minutes.
      Une autre amie, après son accouchement, perdait si peu de sang, qu’elle a pu utiliser des serviettes classiques (pour règles, pas forcément post-partum).
      Donc, pour te répondre : rien de sûr à 100%. Si tu veux tenter, il faut simplement choisir celles qui sont le plus abondantes (Réjeanne, So Cup, Fempo, Moodz).

      vendredi 15, janvier 2021 à 12h12
  6. Juju

    Alors là !! Merciiiii infiniment pour cet article absolument ultra complet et nécessaire !! Quel boulot !! Je viens selon ton tableau de m’acheter une Culotte Petites Culottées ! On verra bien, je vous dirai !
    Je vais tester puis essayer d’autres modèles pour ensuite en acheter à mes filles de 12, 10 et 8 ans. Aucune réglée pour le moment mais anticipons !
    Merci beaucoup et à bientôt !

    dimanche 17, janvier 2021 à 12h48
    1. Mély

      @ Juju : Oh, merci beaucoup pour ce gentil message ♡

      vendredi 22, janvier 2021 à 8h31
  7. Claire

    Bonsoir, bravo et pour votre blog… et pour ce tableau comparatif hallucinant!
    Je « tombe » dans l’univers des culottes menstruelles et votre travail m’a été d’un précieux secours. Je viens de commander et chez Réjeanne et chez Smoon pour ma soeur et moi-même: j’ai hâte d’essayer!
    Au plaisir de continuer à vous lire

    dimanche 17, janvier 2021 à 20h49
    1. Mély

      @ Claire : Merci beaucoup ♡

      mardi 2, février 2021 à 10h43
  8. Ana M.

    Bonjour.

    En premier lieu je tiens à vous féliciter pour ce travail. Il est très utile et m’a permis de faire le tour de ces marques.

    Faisant partie des femmes ayant un flux très abondant je ne peux me permettre n’importe quelle marque sans me soucier de ce qu’elles proposent en terme d’absorption.

    Je constate que beaucoup ne précisent pas jusqu’où montent les protections à l’arrière et quand bien même elles le font je n’en ai trouvé aucune qui monte jusqu’en haut, et c’est essentiel pour moi la nuit.

    Cela ne m’empêchera pas de tester certaines marques qui ont suscité mon intérêt.
    J’ai déjà des protections lavables, trouvés à très bas prix sur a**zon, mais la qualité est moyenne ; les serviettes sont très épaisses et les culottes très fines, faisant plus office de protège slip, sans parler du fait que ce n’est pas forcément des produits fabriqués dans le respect de la nature. De plus tout ce petit matériel commence à s’user.

    Aussi je voudrais revenir sur le syndrome du choc toxique car il est bon d’être bien renseigné(e).
    Dans un premier temps ce syndrome est très rare et il arrive presque toujours par manque d’hygiène combiné à une protection interne portée trop longtemps (plus de 8h). Jusqu’ici aucun cas n’a était rapportée avec la coupe menstruelle d’après ce que j’ai pu lire. Mais il est vrai que certains professionnels recommandent de ne pas la porter la nuit, pour éviter le moindre risque que le sang soit en contact avec l’oxygène par mouvements aléatoires et donc qu’il commence à s’oxyder.

    Le sujet a peut-être déjà était abordé sur ce blog, mais comme j’ai lu plusieurs fois que cela faisait partie de « l’étique » de certaines marques je tenais à repréciser les choses en commentaire.

    Je suis bien consciente qu’ici nous ne risquons pas grand chose en tant que françaises métropolitaines où la plupart d’entre nous vivent dans un environnent sain. Et que ce n’est pas le cas dans d’autres pays où la population est plus défavorisée.
    Mais comme cet article s’adresse d’avantage à la première catégorie je tenais à rappeler que, la coupe menstruelle n’est pas synonyme de danger, en tout cas pas plus que de manier un couteau tranchant (voir moins), et beaucoup moins que de conduire une voiture ; du moins par chez nous, avec un toit au dessus de la tête.

    En tout cas merci encore pour l’article :)

    Amicalement.

    mardi 19, janvier 2021 à 18h32
  9. Charline GUIBERT

    Bonjour,
    Avez vous entendu parlé ou testé la culotte menstruelle de Athena (Eminence) ?
    https://www.athenashop.fr/culottes-bio-pour-les-regles.html

    Bonne journée

    mercredi 20, janvier 2021 à 15h35
    1. Mély

      @ Charline : Bonjour,
      non, mais la Partie 5 pourra vous donner des pistes et des éléments concrets pour vérifier la qualité de la marque. J’y aborde notamment les prix…

      vendredi 22, janvier 2021 à 8h30
  10. Laurie

    Bonjour, merci pour cette article qui nous aide à y voir plus clair…
    Avez-vous un avis sur la marque Hema’cup?
    Les lots de culottes menstruelles y sont intéressants…

    jeudi 21, janvier 2021 à 7h04
    1. Mély

      @ Laurie : Bonjour,
      non, mais la Partie 5 pourra vous donner des pistes et des éléments concrets pour vérifier la qualité de la marque. J’y aborde notamment les prix…

      vendredi 22, janvier 2021 à 8h29
  11. boyer

    bonjour,
    merci beaucoup pour ce super dossier de recherche et d’information. Si j’avais vu tout sa avant sa m’aurait bien évité d’acheté n’importe quoi.
    j’ai acheté début décembre des culottes sir le site lafrenchyculotte.fr et je le regrette.
    le nom pourtant bien parlant n’est pas du tout un site français comme ils veulent bien le dire.
    ils appâtent avec des tarifs très alléchant pour une qualité chinoise. Le délai de livraison de 4 semaines aurait due me mettre la puce a l’oreille. et bien sur aucun retour du service après vente. alors si sa peu aider d’autre personne pour ne pas se faire avoir vous pouvez rajouté se site à la liste des arnaques. du coup maintenant j’ai peur d’être d’écu par une autre marque.
    C’était ma première expérience de culotte de regle. je recherche une protection pour flux abondant. encore merci pour votre tableau.

    jeudi 21, janvier 2021 à 18h20
  12. Sandra

    Bonjour,

    Merci et bravo pour votre travail colossal et hyper bien documenté.
    Ma fille de 12 ans vient d’avoir ses règles, heureusement j’avais déja acheté en prévision du grand jour, serviettes bio et 1 culotte Blooming ;-)
    Je souhaiterais lui faire essayer la marque Bloomie Loomie, avez-vous eu des retours sur cette marque ?

    Merci pour votre réponse
    Bonne journée
    Sandra

    mardi 26, janvier 2021 à 12h16
    1. Mély

      @ Sandra : Bonjour ✩
      Merci beaucoup pour votre message.
      Non, je ne connais pas la marque. Vous pouvez vous référer à la partie 5 de mon dossier pour les conseils concernant les marques émergeantes.

      mardi 2, février 2021 à 10h42
  13. LuMKO

    Bonjour !

    J’ai été naïve et ai fais confiance en la marque Rabbra. J’ai attendu 4 semaines avant que les culottes n’arrivent… dans un sac plastique…

    J’ai déjà fais appel à un remboursement avant même que les culottes ne soit là…

    Je suis déçue. Et je vois votre article complet que trop tard ^^ »
    Merci pour toutes les informations que vous partagez ici !!
    On ne me trompera pas 2 fois !

    mercredi 27, janvier 2021 à 11h10
  14. Adeline

    Hello,
    Ton article très complet tombe à pic ! J’ai déjà deux culottes fempo. Et j’envisage d’en racheter d’autres car ce n’est pas assez pour couvrir mon cycle, l’été elles sèchent vite mais pas l’hiver !
    J’ai repéré la marche Mypads sur Privategreen. Je ne sais que penser par rapport aux promotions et sur leur site aucune provenance…

    jeudi 28, janvier 2021 à 19h08
    1. Mély

      @ Adeline : Bonjour,
      Merci beaucoup ♡
      Comme tu le mentionnes toi-même dans ton message (et comme je l’explique dans la Partie 5 de mon dossier) : prix bas (ou promo importantes) + aucune mention du lieu de fabricaiton : deux très mauvais signes !

      jeudi 28, janvier 2021 à 20h29
  15. Anna

    Bonjour

    Merci beaucoup pour ce tableau ! Je ne me suis jamais décidée pour les culottes parce que je ne savais pas quoi choisir !

    J’ai juste une question pour parfaire mon choix ^^ Comment as-tu mesuré les zones d’absorption avant et arrière ? Pendant mes règle je saigne très en avant et j’hésite entre les So Cup et Réjeanne.

    Merci d’avance pour ta réponse !

    Anna

    jeudi 4, février 2021 à 15h44
    1. Mély

      @ Anna : Bonjour ♡
      Merci pour ton message.
      Pour mesurer l’avant : je suis partie du milieu de l’entrejambe et j’ai mesuré jusqu’à l’avant.
      Pour l’arrière : du milieu de l’entrejambe, et j’ai mesuré jusqu’à l’arrière.

      vendredi 5, février 2021 à 10h09
  16. Claire

    Bonjour,

    Et merci beaucoup pour tout ce temps passer à essayer des culottes et à rédiger cet article.
    Il est vraiment super complet et utile!

    Grâce à cela je me suis lancé dans l’aventure des culottes menstruelles, mais je suis en plein dans mon premier cycle test, et je me rends compte que la plupart des modèles ont la partie absorbante qui s’arrête au niveau du pubis.
    Hors, pour ma part, mon flux a tendance à remonter d’un coup sur le devant et à passer au dessus.

    Dans toutes les culottes que vous avez testé, y-aurait-il des modèles où la partie absorbante est sur tous le devant de la culotte?
    J’ai vu que sur votre tableau la taille de cette zone variait d’une marque à l’autre, mais je crois qu’aucune ne va jusqu’en haut.

    Je n’ai trouvé que le modèle Sidonie (Sisters Républic), mais je le trouve un petit peu échancré par rapport au modèle Colette qui est plus couvrant sur les côtés mais qui n’a pas la partie absorbante sur tous le devant.

    En tout cas, merci encore pour votre investissement.

    Claire

    mercredi 10, février 2021 à 13h57
    1. Mély

      @ Claire : Bonjour ♡
      À ma connaissance, il n’y a pas de modèle qui remonte tout en haut devant.
      (En revanche, certains modèles remontent tout en haut derrière)
      Effectivement, il vaut mieux se reporter sur les mesures mises dans le tableau : Pourprées et Elia Lingerie remontent bien haut aussi.

      vendredi 12, février 2021 à 9h25
  17. Anne

    @Adeline
    Sur le site de my pads il écrit que les modèles sont conçus en France et produits en Asie. Le site a l’air assez convaincant. J’ai trouvé beaucoup de renseignements.
    As-tu finalement passé commande ? Je suis curieuse de savoir…
    Merci !

    vendredi 12, février 2021 à 14h20
  18. Sandrine

    Bonjour,

    Merci pour cet article très complet, qui m’a permis d’y voir un peu plus clair et de découvrir ton site !
    Je pense me lancer avec la marque HannahPad que j’ai découverte. Je ne sais pas si tu en as entendu parler ?

    Je viens de voir aussi une vente privée (sur un site reconnu) sur Mypads, avec prix très intéressants. Cependant, pas d’indication sur l’ « intérieur » de la serviette. Seules la partie en bambou et en PUL sont abordées pour les faces extérieures…
    De ton expérience, chaque serviette est bien obligée d’avoir des « couches » à l’intérieur pour absorber, on est d’accord ?

    Je te souhaite un très bon week-end,
    Sandrine

    vendredi 12, février 2021 à 15h03
    1. Mély

      @ Sandrine : Bonjour ✩
      Je connais aucune de ces deux marques, désolée.
      Pour rappel, la partie 5 de mon dossier regroupe des conseils pour repérer et vérifier si une marque est de qualité 😊
      À ma connaissance, toutes les culottes menstruelles compte entre 3 à 4 couches.
      Belle journée,

      dimanche 14, février 2021 à 13h07
  19. Justine

    Bonjour ,

    Bravo pour votre travail ! J’aurais souhaité savoir si vous aviez fait la même chose avec les serviettes hygiéniques lavables ?
    Merci beaucoup

    mercredi 17, février 2021 à 19h32
    1. Mély

      @ Justine : Bonjour,
      Pour rechercher un article sur mon site, vous pouvez utiliser la fonction « recherche » (la petite loupe en haut) : elle est faite pour cela.
      Pour vous répondre : non, je n’en ai pas fait (et pas prévu).

      vendredi 19, février 2021 à 8h44
  20. Bergeon

    Bonjour
    Un site me tente car protège slip lavable aux prix intéressants….connais tu le site « adopte ma culotte « ? Promo permanente soit disant pour ecouler leur stock, photos semblables à d’autres sites, pas d’adresse exact ni numéro de téléphone, peu d’abonnés ( soit disant c’est nouveau) je trouve que ça sent l’arnaque mais je voulais connaître ton impression et ton avis stp
    Merci et bonne soirée

    vendredi 19, février 2021 à 23h50
    1. Mély

      @ Bergeon : Bonjour,
      tu as bien résumé la situation, et il me semble que tes conclusions sont les bonnes :)

      dimanche 21, février 2021 à 17h06
  21. Christel

    Bsr Mély,
    Sandrine de Végébon » m’a fait découvrir cet article alors que je lui demandais conseils sur les culottes de règle. Le choix est tellement immense et bien souvent les blogueuses parlent de celle qui leur convient, ou ont un partenariat. Merci pour cet énorme travail qui est sans cesse réactualisé. Après plusieurs recherches et indécisions je me suis décidée suite à votre article hier pour So Cup et des Réjeanne en espérant qu’elle m’iront. Encore un immense merci.

    dimanche 21, février 2021 à 22h44
  22. Clem'

    Super ton comparatif, il est très clair ! Personnellement, j’hésitais beaucoup entre 2 marques mais j’ai opté pour Pourprées finalement et je regrette vraiment pas ! La dentelle est si belle … enfin en tout cas merci Mely pour ton comparatif, c’est super d’avoir un grand récap de toutes les marques qui existent !

    jeudi 25, février 2021 à 11h08
    1. Mély

      @ Clem’ : Merci beaucoup, c’est très gentil 😊

      samedi 27, février 2021 à 10h32
  23. Charlotte

    Bonjour,
    Je vous remercie pour toutes ces informations, elles sont vraiment précieuses et d’une grande aide quand on se lance dans l’aventure de la culotte de règles !
    Je me permet de vous parler d’une petite marque qui monte près de chez moi, je ne sais pas si vous la connaissez déjà mais les nanas qui ont créé la marque se sont lancées dans la création de culottes menstruelles : elle n’ont pas énormément de modèles différents, mais elles proposent des petits messages marrants et surtout un système de pressions pour se changer plus facilement. Le nom de la marque c’est Marcia Création (je vous met le lien de leur site internet dans le formulaire)

    mercredi 3, mars 2021 à 15h51

Laisser un commentaire

Recevoir un mail si Mély me répond ?

J’ai lu et accepte la politique de confidentialité.