Bien dormir ♡ Guide complet pour comprendre et améliorer notre sommeil

Notre literie et notre chambre
Des basiques sous-estimés

 

État du marché actuel

En 2007, j’ai découvert l’alimentation saine et la cosmétique naturelle (j’ai même fabriqué mes propres cosmétiques pendant 5 ans).
En 2017, j’ai pris conscience que derrière la mode pouvait s’inscrire un mode de vie plus engagé. La même année, j’ai découvert ce que pouvait m’apporter le minimalisme.

Peut-être ces sujets font également échos en vous ? Qu’ils sont présents (peu, beaucoup ou pas du tout), je suis plus que certaine que si vous êtes tombé(e)s ici, ces termes vous parlent, et parlent à de plus en plus de gens.
En revanche, on parle encore peu de l’aspect écologique de notre foyer. J’en ai moi-même pris conscience lorsque j’ai emménagé, en février dernier, dans notre nouveau chez-nous (Lotus, mon compagnon et moi). Nous voulions alors choisir une nouvelle literie, et en recherchant des informations… j’ai eu l’impression de basculer dans une faille spatio-temporelle d’informations méconnues et pourtant ô combien importantes…

Saviez-vous, par exemple, que 90% des matelas sont fabriqués à partir de matières synthétiques, issues de la pétrochimie ? De leur conception à leur fin de vie, en passant par leur utilisation, leurs effets nocifs sur notre planète et sur notre santé sont bien présents :

  • dormir sur une literie de ce type, c’est dormir sur des matières émettant des COV (composés organiques volatils) et des perturbateurs endocriniens,
  • en fin de vie, ces matelas n’étant pas recyclables, ils sont détruits (par le feu) ou enfouis, et sont donc sources de pollution terrestre ou aérienne.

Passant près d’un tiers de notre vie à dormir, et notre sommeil étant important pour tant de facettes de notre vie (lien partie 1), une literie de qualité m’est apparue comme l’investissement le plus important pour tendre vers un foyer plus écologique et responsable (à la fin de cette partie, vous trouverez des codes qui adouciront le prix de votre propre literie, si vous souhaitez vous-mêmes investir).

 


 

Kipli, mon alternative choisie :
leurs valeurs

Au cours de ces dernières années, certaines marques de literie responsables ont vu le jour : Tediber, Cosme et Kipli. Après comparaison et réflexions, mon choix s’est porté sur Kipli.

Kipli a été imaginé et créé par Davide et Antoine : deux hommes ayant travaillé ensemble avant de se lancer dans l’aventure de l’entreprenariat.
Pour le nom, c’est Davide qui l’a choisi : « Kipli » fait référence à l’auteur du Livre de la Jungle, Rudyard Kipling, que Davide a beaucoup lu à son petit garçon avant de dormir (j’adore ce genre d’anecdotes).

L’oncle de Davide ayant 20 ans d’expérience dans les matelas en latex, ils avaient à leurs côtés une source immense de détails techniques. Ils ont peaufiné les détails afin de proposer une literie comme ils l’imaginaient pour eux-mêmes, à leurs familles, et respectant leurs valeurs que voici :

  • matériaux naturels : c’est sain de la production, à l’utilisation, et à la fin de vie des produits.
  • durables : ce qui assure une grande qualité (plus grande est la qualité, plus durable est le produit) et un impacte moindre sur l’environnement (moins de déchet).
  • design épuré : ne pas répondre à une mode permet de pouvoir s’inscrire dans nos foyers au fil du temps.
  • production italienne et française.
  • la conception se réalise sans intermédiaires : chacun est ainsi payé décemment et les marges de l’entreprise sont faibles pour permettre de proposer des prix les plus justes possibles.

 

 


 

Le « lait » d’hévéa : latex naturel

Le latex naturel est un liquide dense et un peu visqueux coulant dans l’écorce de l’arbre « Hevea Brasiliensis ».
Pour récolter ce liquide : nul besoin d’abîmer l’arbre en le coupant ou en l’entaillant profondément. À l’image du sirop d’érable, on récupère le liquide en faisant une incision peu profonde dans l’écorce. Ce n’est donc pas sa sève : on parle du « lait » d’hévéa.
L’arbre pousse pendant 7 ans avant que l’on prélève un peu de son liquide. Après 30 ans, il est coupé pour permettre la pousse de nouveaux arbres et le renouvellement de l’écosystème : il sert ensuite à concevoir du mobilier.
Kipli passe par des coopératives basées principalement au Sri Lanka, qui récupèrent la matière auprès de plusieurs producteurs. L’Hevea Brasiliensis a une capacité de captation du CO2 encore plus importante que les arbres présents en Amazonie : un petit détail appréciable.

Attention : certains fabricants indiquent : « 100% latex ». Quant la mention « naturelle » n’est pas indiquée, il s’agit de latex synthétique. Ce dernier est produit à partir d’une petite quantité du latex naturel (entre 10 et 15%) et le reste est issu de l’industrie de la pétrochimie.

 

Durabilité et matières naturelles

Le latex de Kipli est 100% naturel, et leur coton est issu de l’Agriculture Biologique.
La housse fournie avec leurs matelas est faite de coton bio (partie visible en contact avec notre peau) + une petite partie de polyester recyclé (certifié Oeko-Tex Classe I) pour une question de durabilité. En effet, ils ont voulu leur housse de matelas lavable : un détail précieux que j’apprécie particulièrement qui permet d’augmenter la durée de vie d’une housse de 3-4 ans (en coton) à environ 10 ans.
Sur demande, Kipli peut produire et fournir une housse 100% coton.
D’anciens modèles contenaient de la laine dans leurs matelas : les nouveaux n’en contiennent plus, afin d’éviter de solliciter des sources animales.

Kipli est un exemple de transparence : tout est indiqué sur la fiche produit de leurs matelas et oreillers (quand d’autres se cachent derrière des termes opaques et trompeurs comme « ouate de coton »).

Leurs produits sont non toxiques : ils ne contiennent pas de mousse de polyuréthane, ni mousse à mémoire de forme (pouvant être fabriquées à partir de produits dérivés du pétrole). Toutes les matières premières nécessaires à sa fabrication sont garanties sans pesticides, sans produits chimiques et étant fabriqué en tout petit nombre, leurs produits ne sont jamais stockés dans des entrepôts.
O
n peut donc être rassurés au niveau de la toxémie : aucune émission chimique et toxique.

 

Une fabrication réellement « made in Italy »

Parmi les marques de literie naturelles / éthiques (comme bien d’autres domaines) : de nombreuses marques annoncent faire du « Made in Europe/France » lorsque, en réalité, seules les dernières étapes de productions se font en France. Les matelas en latex sont, très souvent, conçus à l’étranger, et c’est seulement la dernière étape qui sera réalisée sur le continent (ou en France) : l’ajout de la housse autour de l’âme du matelas.

Pour Kipli : leur latex arrive sous sa forme liquide en Italie (acheminé par bateau), et procèdent à toutes les vérifications de qualité avant de lancer la production.
En Europe, à l’heure actuelle, il n’y a que 3 usines qui ont le savoir-faire + les moyens de fabrication de matelas en latex. Pour choisir leur usine, ils ont réalisé des tests dans ces 3 usines, et ont opté pour celle qui les a le plus satisfaits : l’italienne.

Kipli met l’artisanat à l’honneur : fabriqué à la main et en petit nombre, nous sommes bien loin du rythme effréné et du manque de soins caractérisant la production industrielle.

 

Les labels / certifications

Toutes les certifications de Kipli sont européennes : un point fondamental pour eux (les certifications européennes étant généralement plus strictes et donc sécuritaires qu’en Asie).

Eurolatex : garantit la fabrication du matelas en latex en Europe, tout en vérifiant l’absence de matières toxiques pendant tout le processus de fabrication.
Eco Institut : garantit l’absence de substances et d’émissions nocives pour la santé, comme les composés organiques volatils (COV), les polluants organiques persistants, les métaux lourds, les pesticides, les phtalates et la présence de formaldéhyde.
Oeko-Tex : est un système de contrôle et de certification international indépendant et uniformisé à l’échelle mondiale pour les matières premières, les produits semi-finis et finis dans le secteur textile à tous les niveaux de transformation, ainsi que pour les matériaux accessoires utilisés. Cette certification contrôle scientifiquement une série de substances réglementées comprenant : les colorants azoïques, le formaldéhyde, le pentachlorophénol, le cadmium, le nickel, le plomb.
• Catas : valide la durabilité du latex dans le temps à travers une série de tests (mouvements, poids).
PEFC : certifie la gestion durable des forêts en garantissant une exploitation raisonnable de ces dernières sur les aspects environnemental, sociétal et économique. Le label agit également sur la préservation de la biodiversité animale et végétale des forêts.
GOTS (pour la housse de leur matelas bébé ainsi que leur gamme de linge de lit) : cette certification définit les critères environnementaux à chaque échelon de la chaîne d’approvisionnement des textiles biologiques. Les unités de production certifiées GOTS répondent à ces critères de haut niveau, tant sur le plan environnemental que social. Ces critères font notamment entrer en jeu l’interdiction de certaines substances toxiques.

 


 

Une literie douce… pour nous et la planète

Le matelas + sommier

Le matelas Kipli, entièrement biodégradable, a deux faces (indiquée par une petite étiquette cousue sur le matelas) :
– une face automne-hiver, moelleuse.
– une face printemps-été, plus ferme.

Un grand choix de tailles s’offrent à nous, dont des tailles spéciales pouvant être réalisées sur-mesure.
Les sommiers Kipli sont fabriqués en bois massif certifié PEFC ou FSC (selon le sommier choisi).
Un grand choix d’options s’offrent à nous : taille (bien sûr), ainsi que la rigidité des lattes, la hauteur des pieds, la présence d’une tête de lit et/ou de tablettes.

 

L’oreiller

Comme leurs matelas, leurs oreillers sont fabriqués en Italie et sont faits en latex (100% et naturel). Il est entouré d’une housse en coton bio (lavable).

 

La couette 100% végétale et naturelle

La couette naturelle Kipli est réalisé à partir d’un garnissage en lyocell : une fibre réalisée à partir de pulpe de bois, et le tout enveloppée dans une toile de coton biologique.
Leur couette est donc sans aucune matière synthétique ou d’origine animale.
Elle est lavable en machine à 30°C.

Personnellement, j’ai opté pour un matelas 180×200 cm avec le sommier Normand (le tout monté en 1 heure : ça a été rapide et intuitif). J’ai complété ma literie par deux oreillers Kipli.
Nous dormons dedans depuis fin février 2020 : j’en suis très satisfaite, et mon compagnon également (plus difficile que moi pour la literie).

 


 

Commander sa literie

En rappel, voici les caractéristiques à savoir avant de commander chez Kipli :

 Livraison sous une dizaine de jours en moyenne (sauf mention contraire sur le site).
 Livré dans la pièce de notre choix.
On peut l’essayer pendant 100 jours, et le retourner gratuitement si on en est pas satisfait.
 La garantie de leurs matelas est de 10 ans.
 Six certifications indépendantes (voir précédemment).
 Facilité de paiement en 3 fois sans frais.
Hauteur : 22 cm – Poids : 27 à 64 kilos en fonction de la taille.
Deux faces : fermeté 7/10 et 5/10 selon la face.

 

J’ai mis en place avec Kipli deux codes pour adoucir le prix de vos commandes, pour ceux souhaitant investir

• Pour 1 200€ d’achat : on a deux oreillers offerts avec le code pastel2
• Une réduction de 10% pour l’achat d’un sommier + un matelas est possible en utilisant le code pastel10

Que cet article puisse vous aider à améliorer votre sommeil
et/ou à trouver une literie correspondant à vos valeurs
 

D’autres chouettes articles à (re)découvrir :
Tous mes articles « Guides »
Tous mes articles « Maison »
Tous mes articles « Naturopathie / Ayurvéda »

 

Article sponsorisé par Kipli
• Plus d’informations quant à mon rapport aux marques ici : clic •
• Conformément à mon engagement, j’ai écrit cet article en étant totalement libre de mon expression •

Je souhaite recevoir ta Newsletter

Vous aimerez peut-être

12 commentaires

  1. mythsouko

    Merci mely pour ce dossier sommeil très complet et surtout accessible 😉
    Bravo pour ce travail de titan
    🙌
    Bisous 😘

    lundi 20, juillet 2020 à 19h33
  2. Adeline

    Merci Mely pour ce joli programme,je vais le lire tranquillement cette semaine avant de recommencer à travailler. Gros bisous . Merci à ta graphique pour les illustrations . Adeline .

    lundi 20, juillet 2020 à 19h53
  3. Solène

    Bonjour,
    Merci pour ce guide. C’est bien clair et structuré, et les infographies sont très réussies ! J’aime beaucoup la fiche récapitulative, c’est très pratique.

    lundi 20, juillet 2020 à 20h03
  4. Joly

    merci pour le temps passé à rédiger cet article très complet Et fort sympathique à lire.
    💖

    lundi 20, juillet 2020 à 21h53
  5. Marion

    Merci Mély ! Ton article tombe à pic, je vais pouvoir renouveler toute ma literie en version éco-responsable : )

    mardi 21, juillet 2020 à 19h44
  6. Sahra

    Merci beaucoup pour cet article!

    mercredi 22, juillet 2020 à 11h42
  7. Pascale Dupont

    Merci Mély pour cette précieuse synthèse sur le sommeil …quel beau travail de partage rempli de bienveillance

    💕💕💕

    mercredi 22, juillet 2020 à 15h14
  8. Alexia

    Merci Mély, c’est précieux ce que tu nous donnes <3
    Ça m'inspire beaucoup ce partage, cette bienveillance, le fait de nous apprendre à nous connaître et à prendre soin de nous, ça fait écho.

    jeudi 23, juillet 2020 à 10h09
  9. Angelique

    Précieux et si complet… plein de conseils à mettre en application, Merci infiniment Mélanie ♡🌸😘

    jeudi 23, juillet 2020 à 11h57
  10. Aude

    Dossier très très intéressant ! Très complet.
    J’apprécie énormément les contenus que tu proposes . Vraiment enrichissant !

    samedi 8, août 2020 à 23h36
  11. Sabine

    Merci pour ce travail très détaillé et instructif. J’ai commencé par un oreiller KIPLI pour mon mari qui en est très content.
    Le reste suivra quand nous renouvellerons notre literie…

    Bonne journée :)

    vendredi 21, août 2020 à 10h51

Laisser un commentaire

Recevoir un mail si Mély me répond ?

J’ai lu et accepte la politique de confidentialité.