Culottes menstruelles ♡ Guide comparatif + avis des 10 marques françaises

Comparatif des 10 marques françaises de culottes menstruelles

 

Le but de cette partie du dossier est d’exposer le plus objectivement possible :
les différents critères à prendre en considération lorsque l’on compare les différentes culottes menstruelles : l’importante pluralité actuelle des marques existantes engendre la possibilité de choisir.
Et, afin de choisir le plus judicieusement possible, il est important de comprendre quels CRITÈRES peuvent être comparés pour affiner au mieux un choix qui sera bon pour nous.
Parmi les différents critères, il y a ceux étant
– qualitatifs (objectifs) : capacité d’absorption (flux), matières (tissus), etc.
– d’autres plutôt subjectifs, et qui seront propres à chacune en fonction de nos valeurs et priorités : engagements et valeurs de la marque, modèles jolis ou assez classiques, etc.
un comparatif entre les différentes marques reprenant les critères que l’on viendra de voir.

Oh… Dernière petite chose : ces informations ont été joliment regroupées, résumées et illustrées par ma graphiste dans deux infographies, conçues pour que vous puissiez vous en servir comme « mémo » visuel. Savourez… et partagez sans retenue

 

 

Bien choisir sa culotte menstruelle : les critères à considérer

❶ Notre flux

• Capacité si l’on a un flux faible à normal, toutes les marques nous conviendront.
Si notre flux est normal à abondant (voir très abondant), il faudra faire attention à opter pour une marque proposant des modèles ayant une très grande capacité d’absorption.
• Zone d’absorption cette zone correspond à la partie de la culotte qui absorbe.
Si en journée, ce critère n’a pas beaucoup d’importance… la nuit, il peut faire la différence : ainsi, plus une culotte a une zone absorbante qui remonte (vers le haut de la raie de nos fesses), moins il y aura de risques de fuite.

 

❷ Les modèles : diversité, classique, jolies ?

Le but d’une culotte menstruelle est de nous protéger, et de nous assurer un certain confort : si une simple basique noire fait très bien l’affaire… des jolies couleurs, quelques motifs, ou des petits détails (dentelle, liseré doré) rendent une culotte plus fun !
• Nombre certaines marques ont un seul modèle, d’autres ont un choix plus ou moins important.
• Coloris la couleur basique chez les culottes menstruelles est le noir. Certaines proposent d’autres culottes aux coloris assez basiques : rouge, bleu marine, gris.
Très peu en proposent avec des couleurs plus gaies (Rejeanne avec un jaune canari et un bleu turquoise), et une seule avec des motifs et des couleurs (Aglaé).
• Détails jolis dentelles, plumetis ou liserés dorés, certaines marques proposent des petits détails qui enrichissent agréablement la plus classique des culottes.

 

❸ Le confort

• Enveloppante + bon maintien une culotte enveloppante est une culotte qui englobe bien et intégralement nos fesses (un tanga, par exemple, n’est pas du tout enveloppant). Une culotte qui a un bon maintien est une culotte qui ne « glisse » pas vers la raie de nos fesses (et que l’on doit régulièrement remettre en place).
En période de règles ou non, je trouve ces deux critères extrêmement importants pour un bon confort… et rares sont les marques qui en proposent (menstruelle ou normale) !
• Taille basse, normale ou haute… ? La préférence de chacune est très personnelle.
Une de mes meilleures amies préfère les culottes et les pantalons très taille basse, et personnellement, je préfère les culottes et pantalons taille haute.
• Toucher du tissu que le(s) tissu(s) soi(en)t synthétique(s) ou naturel(s), le toucher peut être très doux, satiné… ou plutôt rêche (voir désagréable et qui gratte).

 

❹ Composition

• Matières ce critère aura plus ou moins d’importance selon chacune :
– le choix de matières naturelles correspondra aux valeurs de certaines qui tendent vers une consommation de produits n’étant pas composés de matières synthétiques.
– si l’on est touché par des problèmes gynécologiques (mycoses, irritations, etc.), opter pour des matières naturelles ET ayant la certification Standard 100 par Oeko-Tex® seront deux critères particulièrement importants.
• Nanoparticules nous avons de la chance, pour l’instant, toutes les marques françaises nous produisent des culottes menstruelles sans nanoparticules… ce qui n’est pas le cas de certaines marques internationales !

 

❺ Bodypositive

Ce critère ne reflète pas la qualité des culottes menstruelles, mais une partie de l’esprit de la marque.
Selon moi, le respect des corps des femmes passe par la reconnaissance d’une diversité corporelle, ainsi que l’acceptation des corps tels qu’ils sont :
• Photos retouchées les retouches incluent le fait de gommer des imperfections naturelles : cicatrices, cellulite, vergetures, etc. (je n’ai pas pris en compte les changements de luminosité et de saturation des couleurs).
Certaines marques retouchent (et parfois beaucoup), d’autres non : c’est un choix de placement de chacune des marques. Le fait d’acheter une culotte d’une marque qui retouche – ou non – est aussi un choix : le nôtre.
• Diversité des tailles des mannequins de plus en plus de marques travaillent avec des modèles plus représentatifs de la réalité de la diversité corporelle des corps de femmes : cela passe autant par des tailles différentes (et une défocalisation des tailles 34 ou 36), que par plusieurs types de morphologies (A, V, O, H, I, X).

 

❻ Engagements (valeurs de la marque)

• Engagement auprès d’associations trois marques ont fait le choix de réaliser des dons auprès d’associations : Blooming (Règles Elémentaires), Elia Lingerie (pour deux associations luttant contre l’endométriose), Smoon (La Maison des femmes). Ce geste – totalement facultatif – est une manière de soutenir des causes, et une belle preuve pour les marques concernées, de montrer une certaine sensibilité à celles-ci, et une réelle volonté de faire une différence.
• Lieu de fabrication si toutes les marques de cet article sont françaises (leur siège social étant basé en France), toutes les marques ne fabriquent pas en France… Deux marques fabriquent en Tunisie (FEMPO et Smoon), une marque fabrique au Portugal (Moodz), et les sept autres fabriquent bien en France.
• Origine des tissus
les culottes sont réalisées à partir de plusieurs tissus : naturels ou synthétiques, chacun a été fabriqué avant d’être assemblé (fabrication de la culotte). Il faut donc distinguer le pays d’ORIGINE des tissus et le pays de FABRICATION des tissus. Bien sûr, beaucoup des matières premières ne poussent pas en France (comme le coton), et l’import de matières premières est donc obligatoire. Mentionner ce critère me paraissait important pour que l’on comprenne que même si nos culottes peuvent être fabriquées en France, une fabrication française de A à Z n’est pas à l’ordre du jour. Chaque marque est libre de faire des choix en terme qualitatif et empreinte carbone quant à l’origine de leurs tissus.

 

❼ En pratique ? Pressées ?

Une fois que l’on pense avoir choisi sa (ou ses) culotte(s) : nous pouvons passer à l’achat (ou envisager le cadeau pour une amie, notre fille, notre soeur, etc.).
Les tailles proposées (et savoir si la marque taille juste, petit ou grand), son prix, ainsi que de potentiels délais de livraison pourront influer et finaliser notre décision. Certaines de ces marques étant toutes jeunes : toutes n’ont pas de stock, et marchent à flux tendus. Certains délais doivent être pris en compte lorsque l’on passe sa commande (si l’on est pressé).

 

 

 


 

Tableau comparatif

Comparatif des marques françaises de culottes menstruelles

 

Je souhaite recevoir ta Newsletter

Vous aimerez peut-être

41 commentaires

  1. Coffin Rock

    ah, pour ce qui t’es arrivé sur le fond noir dont tu parles dans la vidéo, cela dépend de la manière dont est coloré le tissu, comme ça fait des années que je fabrique des serviettes lavables, j’ai pu voir que suivant mes commandes de coton bio pour contre la vulve, certains textiles « blanchissent » et d’autres non.

    mardi 6, août 2019 à 22h32
  2. Dan

    Bonjour,
    Il y a Plim aussi, marque française, fabrication en France, qui fait des culottes, les culottées!!
    Avec un système d’attaches sur le côté pour les enlever plus facilement selon l’abondance du flux.

    samedi 17, août 2019 à 9h23
    1. Mély

      @ Dan : Bonjour,

      Oui, vous avez été plusieurs à le notifier dans les commentaires 😉
      Je t’invite à lire ma première réponse à ce sujet (dans les commentaires, toujours).

      samedi 17, août 2019 à 9h41
  3. Emma

    Hello,
    Je voulais simplement te dire bravo pour ce dossier ultra complet qui a du te prendre un temps de dingue. Je suis fan :)
    Belle journée à toi
    Emma

    lundi 19, août 2019 à 15h44
    1. Mély

      @ Emma : Merci beaucoup, ça fait chaud au cœur 💛

      mardi 20, août 2019 à 7h33

Laisser un commentaire

Recevoir un mail si Mély me répond ?

J’ai lu et accepte la politique de confidentialité.