Ma nouvelle ville ♡

Il y a quelques jours, j’ai emménagé dans mon nouvel appartement.
Un joli cocon qui prend forme, peu à peu.
Je ne ferai pas durer le suspens plus longtemps : la ville où j’habite désormais est Troyes.

Je ne sais pas si c’est moi qui l’ai choisie…
… ou si c’est-elle qui m’a choisie…
… peut-être même que ce sont les Fées qui m’y auraient guidée… ?

Je ne saurai le dire.
Je peux simplement exprimer l’enchantement et l’émerveillement dû aux heureux enchainements qui se sont présentés à moi pour m’y guider.
Certains les nommeront des «heureux hasards».
D’autres y verront des signes.
Moi, j’y vois la magie de la Vie.

♥ ♥ ♥

Troyes est une ville où près de 90% des maisons de son centre sont à colombages… de toutes les couleurs pastel.
Violet, bleu, rose, orange, vert, jaune.
Ornées de sculpture en bois, parfois.

L’Aube est l’écrin de Troyes : région, se faisant le délicieux écho de ce moment quotidien éternel que je chéris tant.
À quelques minutes de route se trouve une immense forêt dont le nom me rappelle mon enfance lointaine d’expatriée : la forêt d’Orient. Là où j’ai grandi. Là où la magie du Petit Prince a su gagner mon cœur. Cette région du monde où je me sens liée pour toujours.

Jusqu’au nom de ma rue, la magie s’est insinuée.
Mon cocon pastel est désormais niché la «Ruelle des Chats» ♥
Royaume des félins, elle se dessine en un joli passage étroit, calme, bordé de maisons à colombages jaune, orange, rose et bleu pastel.
Chargée d’Histoire, cette ruelle est protégée, et fait partie du patrimoine de France.

♥ ♥ ♥

L’Aube. L’Orient. Ville pastel. Ruelle des chats.
Heureux hasards, signes incroyables, ou magie de la Vie.
Parfois, les histoires les plus incroyables s’inventent d’elles-mêmes : les coïncidences de la vie en font un conte encore plus extraordinaire que ce que l’esprit, seul, aurait pu inventer ✩

Tous ces signes, ces clins d’oeil de vie… ont su confirmer les arguments pratiques et purement cartésiens qui m’ont initialement fait envisager Troyes comme une ville où je pourrai m’installer.
On peut retrouver les détails et l’histoire complète de ce chemin qui m’a amenée ici, sur mon site, le Chaudron Pastel.
En attendant de nous retrouver une prochaine fois… sur Instagram, Patreon, ici ou ailleurs, je vous envoie beaucoup de douceur… prenez bien soin de vous.

 

 

 


 

Les pas m’ayant menée à Troyes…

C’est un regroupement de critères issus d’une réflexion purement pratique et cartésienne qui m’a amenée à retenir Troyes parmi les villes où j’ai envisagé d’emménager.

Ma décision finale s’est scellée avec ce coup de cœur ressenti, alors que je l’ai visitée pour la première fois, il y a quelques mois. Encore aujourd’hui, il ne se passe pas un jour, depuis la signature de mon bail, sans que je m’étonne de la richesse de ce qui m’a menée ici. Si j’en ai cité quelques-uns ci-dessus (+ dans la vidéo), il y en a d’autres (que j’ai prévu d’évoquer bientôt sur Instagram)… et d’autres encore (trop intime pour être partagé, pour le moment).

 

«Troyes, je t’aime, car…»

Troyes regroupe une multitude de critères que je n’aurai jamais osé espérer retrouver dans une seule et unique ville.
Ni trop petite pour étouffer, ni trop grande pour s’y perdre.
Humaine, chaleureuse et animée, elle sait aussi être calme et douce. On s’y sent accueillie, je m’y sens (déjà) chez moi.
En une poignée de jours, j’ai trouvé mes repères, j’ai déniché des pépites qui me ravissent les sens, satisfont mes valeurs, qui émerveillent mon côté fée…

J’ai prévu de réaliser une vidéo + de liste dans un article toutes mes adresses favorites pour ceux et celles souhaitant y passer une journée ou un week-end. En attendant que je le publie, voici quelques-uns de mes coups de cœur :

♦ La ruelle des chats (la rue où j’habite désormais) est la rue la plus connue de Troyes : rue chargée d’Histoire (Monsieur Google vous racontera son histoire), elle fait partie du patrimoine protégé de France.
La rue est calme : pavée, interdite aux voitures, elle accueille un continuel ballet de tourterelles (j’ai toujours trouvé leur chant si apaisant, et Lotus est ravi de les regarder à travers les fenêtres).
Sa réputation et sa beauté se sont transformées pour se répandre au-delà de ses propres limites : si bien que le chat est devenu une figure emblématique de la ville. Des figures félines se retrouvent dans de nombreuses enseignes, devantures, et sont même repris par de nombreux artistes.

♦ Située dans l’hypercentre de Troyes, cette même ruelle accueille Le FlexiTroyen, un restaurant dont les valeurs sont en tous points identiques aux miennes : le couple qui y officie sert une quinzaine de couverts par jour, et cuisine uniquement avec des produits locaux et de saison. Chaque jour, la carte change selon le marché et l’inspiration de la cuisinière, et nous propose deux ou trois entrées, deux ou trois plats, et deux desserts.

♦ À une minute à pied, il y a un merveilleux coffeeshop Chez Gus : tout y est végétarien ou vegan, et la liste de boissons (chaudes et froides) est plus longue que tous les coffeeshop que j’ai faits jusqu’alors (à Paris, mais aussi à Londres et l’étranger…).

♦ Concernant l’approvisionnement gourmet et gourmand, j’ai rapidement trouvé de quoi me combler en tous points…
Une petite boutique bio se trouve à moins de 5 minutes à pied de chez moi.
Tous les samedis matins, un marché ouvert se tient sur la place du marché. J’y ai déjà déniché des producteurs qui produisent / cultivent / élèvent selon mes valeurs / critères recherchés (locaux raisonnés). Deux maraichers, une productrice de fromages frais au lait de chèvre cru, un boulanger produisant des pains au levain avec des céréales qu’il cultive et moud lui-même à 10km de Troyes, un couple d’éleveurs / bouchers où des visites à leur ferme sont possibles.

♦ J’ai aussi rencontré une artiste / fleuriste extraordinaire «L’Atelier Seschaou» qui, n’aimant pas les fleurs coupées («elles meurent rapidement»), crée et vend uniquement des créations végétales et fleuries dont leur plaisir s’étendent dans le temps pour mieux nous ravir : plantes en pot, compositions personnalisées et bouquets de fleurs séchées, réalisations artistiques végétales telles que des couronnes de fleurs, et des aquarelles fleuries (par une peintre locale).

♦ Et, bien sûr, il y a Emy, cette tatoueuse talentueuse dont les créations artistiques m’émeuvent depuis plus d’un an et demi, à chaque fois que je les vois apparaitre sur mon feed d’Instagram.
Peut-être vous souvenez-vous de mon tatouage sur mon hypersensibilité ? Il est d’Emy ♥

Cette liste, bien que délicieusement jolie et pleine de sens, reste essentiellement «pratique».
Au-delà d’elle, il y a cette liste de critères purement cartésiens et réfléchis qui m’a fait retenir Troyes.
Et… encore au-delà de tout cela, se trouve cette magie qui a su me séduire, me désigner, me susurrer l’assurance que ma place est dorénavant ici pour un certain temps.

«Il était une fois,
Une fée proche de l’Orient,
Vouant un amour insatiable pour l’Aube,
Parti s’installer au Royaume des Chats,
Où les maisons étaient multicolores et pastel»

 

✤ ✤ ✤

 

Que cette visite poétique emplie de symboles puisse vous apporter un brin de joie

 

 D’autres chouettes articles à (re)découvrir :
♡ Equilibre les différentes sphères composant notre vie ♡
♡ Fluffy cloud : naturel & gris de nos vies ♡

De la magie, ici aussi : Patreon Pastel ♥

Des jolies choses exclusives + un groupe grandissant et rempli de bienveillence…
En savoir plus

Je souhaite recevoir les lettres Pastel

Vous aimerez peut-être

22 commentaires

  1. Patou55

    Bonsoir Mély, quel plaisir de vous lire.
    Si je n’aimais pas tant la Provence, j’aurais eu envie de vous rejoindre.
    En tout cas vous décrivez si bien cette ville qu’on s’y croirait.
    Profitez pleinement de votre nouvelle vie.

    vendredi 17, août 2018 à 19h25
  2. Claudie CARO

    Bonjour ! Enfin tu dévoiles cette jolie qu’est Troyes !!! Bravo très beau choix ! Cela faisait tellement longtemps que je n’avais pas entendu ta voix !! quel dommage !!
    Apparemment tu t’y plais ! je cherche pour ma part à quitter Paris aussi, et je ne sais pas encore où aller…. Comme toi, je cherche…. jusqu’au jour où je découvrirai la ville qui me plait !
    Ruelle des Chats, incroyable !!!!
    Merci pour cette vidéo et j’espère te revoir très vite !
    Bises

    vendredi 17, août 2018 à 19h51
  3. Douns

    Ha chouette, je ne connais pas Troyes mais tu donnes envie. J’attends tes nouvelles adresses !

    vendredi 17, août 2018 à 19h58
  4. De Smet

    Bonjour Mély,
    Bienvenue chez moi à Troyes… bienvenue chez toi,
    Amicalement, Caroline

    vendredi 17, août 2018 à 20h00
  5. Florence

    Bel enracinement voyageur Mély !

    vendredi 17, août 2018 à 20h37
  6. Valérie

    Cette ville a l’air magique ! 😍
    Tu la décris tellement bien que ça donne envie de venir te rejoindre.

    Un jour, peut être, j’y passerai pour visiter ! En tout cas, ça me rappelle mon Alsace natale et ses vieilles villes pleines de maison à colombages et aux millions de couleurs… Comme Troyes en fait ! 😋

    vendredi 17, août 2018 à 20h42
  7. Tifenn

    Merci Mély pour cette jolie visite de la ville!
    C’est un plaisir de revoir les endroits par où nous sommes passés dernièrement avec mon compagnon, et où nous ne nous sommes pas toujours arrêtés (je pense notamment aux restaurants : nous avions malheureusement déjà mangé ;-) ) : ruelle aux chats, points d’eau égayant le centre ville, fleurs, colombages et ruelles du Moyen-Age… Bref, je retrouve dans ta vidéo les éléments qui nous avaient également touchés pendant notre ballade :-).
    Il faisait tellement chaud ce jour là -comme je te l’avais dit dans un précédent commentaire- que nous avions trouvé refuge dans la forêt d’Orient, mais nous avions fait d’abord une halte au frais dans la cathédrale, qui est également très belle. Nous n’étions pas seuls à chercher refuge, loin de la chaleur écrasante : il y avait des petits papillons blancs et jaunes qui volaient paisiblement dans la lumière qui passait à travers les vitraux… Pour moi Troyes restera toujours associé à cet instant suspendu, hors du temps.
    Belle et douce soirée,
    Une ENFJ (et un INFJ ;-))

    vendredi 17, août 2018 à 20h58
  8. Véronique

    Cette ville est incroyable, et ce qui l’est encore plus ce sont ces couleurs pastelles qui vont bien au Chaudron pastel, et toutes ces adresses et valeurs respectées, sans oublier les chats…c’est magique et féérique, belle installation et douce vie charmante Mely.

    vendredi 17, août 2018 à 21h26
  9. Domie

    Je suis ravie pour vous que vous ayez trouvé ce joli coin de France.
    Votre description de Troyes donne tellement envie que pour un peu je quitterai la Martinique avec mes 7 chats !!!
    Je vous souhaite pleins de choses merveilleuses.
    A bientôt. Bisous. Domie

    vendredi 17, août 2018 à 22h22
  10. Coco Desîles

    Ah Troyes! Ma ville natale et où j’aime venir me ressourcer ! Que tu vas aimer cette ville, la ruelle des chats et la forêt d’Orient, et tant d’autres endroits merveilleux….
    Merci pour nous donner du bonheur à chaque visite de ton blog, merci pour ces bons moments en ta compagnie chaque mois et au plaisir de te croiser dans le bouchon de champagne. Bonne installation.

    vendredi 17, août 2018 à 22h43
  11. mythsouko

    Bonsoir Mely
    Merci pour cette belle découverte
    Effectivement cette ville te ressemble tant et je te souhaite d y être heureuse
    Continues tu tes rdv naturo sur Paris ou ouvriras tu un cabinet dans ta nouvelle région?
    J ai découvert les colombages pour ma part à Dinan en Bretagne
    La,aussi cette ville médiévale te transporte hors du temps c’est magique 🧙‍♀️
    Jolie fée pastel je te souhaite tout plein de bonheur et j’attends ta visite à travers les ruelles pavées de Troyes avec impatience 😊
    Bonne soirée bon week end à toi 🧚‍♀️

    vendredi 17, août 2018 à 23h10
    1. Mély

      Bonjour ♡
      Cela fait plus de 4 ans que j’ai cessé les accompagnements à Paris en cabinet, et je n’envisage plus de reprendre ce fonctionnement.
      (Toutes les modalités de mes accompagnements : procédure, suite, honoraires, etc. sont toujours détaillés dans la partie « Naturopathie » de mon site 😊 Il y a même une section « répertoire adresses + conseils » pour ceux et celles recherchant des praticiens sans passer par la vision-conférence… ce que je comprends et respecte totalement ✨)

      samedi 18, août 2018 à 17h15
  12. Nathalie

    J’attendais impatiemment cet article, merci Mély pour ce joli partage. Je ne connais pas cette ville, mais tu me donnes envie d’y venir !
    C’est merveilleux de savoir lire tout ces petits signes que la vie t’envoie. C’est vrai que cette ville était faite pour toi 😉 Hâte d’en connaître un peu plus.
    Doux week end ⭐️

    vendredi 17, août 2018 à 23h39
  13. Camille

    Je te suis depuis peu sur Instagram et depuis le début, j’ai deviné (grâce à tes indices) que tu avais choisi la ville de Troyes. Troyes est belle, l’Aube est belle et pleine de mystère… la forêt d’Orient et ses lacs sont magnifiques. A découvrir en vélo c’est encore mieux ! (vive la vélo-voie). Bienvenue chez nous à Troyes 😊.
    Camille, Troyenne

    samedi 18, août 2018 à 0h21
  14. Bea

    Je ne suis pas sure d’attendre encore avant de planifier une visite dans cette ville 🌃 chaque fenêtre sur tu y ouvres me donne envie de m’y échapper un week-end bientôt 💖

    samedi 18, août 2018 à 0h48
  15. Catherine

    Amusant que tu t’installes dans la ville de mon enfance ! Quand j’étais au lycée on ne voyait encore rien de ces magnifiques façades enfouies sous le crépi. Puis il y a eu la première, la maison de l’outil, et ensuite toutes ces belles demeures ont été délivrées de cette gangue et sont apparues dans toute leur beauté ! J’ai vu aussi construire le barrage qui a donné naissance au lac de la forêt d’Orient et galopé dans cette forêt magique. Ah, ça remue des souvenirs. Et le jeudi (à l’époque c’était le jour où on n’avait pas école), ma mère venait me chercher à l’internat et m’emmenait manger une crêpe à la Tourelle qui existe toujours juste à côté de la ruelle des chats… Je te souhaite beaucoup de bonheur dans ton nouveau cocon !

    samedi 18, août 2018 à 8h10
  16. Celine

    Ah super je suis du département voisin mais pour une éventuelle consultation cela me plaît bien. J’ai toujours dit que je visiterai la vieille ville… Avec des noms de restau végé cela me tente encore +…
    Bonne installation

    samedi 18, août 2018 à 8h52
  17. Bon Ap chez Mamounette

    Et bien je m’aperçois que je ne suis pas la seule à aimer ma ville et c’est tant mieux. Je connais bien troyes et c’est magnifique. Il existe des régions où les maisons sont à colombages et aux couleurs chatoyantes, j’adore elles me relaxent. Le destin ? Oui il faut y croire, je ne suis pas croyante religieusement mais je crois à la destinée. La preuve j’ai réussi à venir là où je le souhaitais depuis mon enfance, endroit connu par mes parents, lequel j’ai traîné mon mari qui lui était plus du sud.
    Bienvenue dans cette belle ruelle des chats et merci du partage.

    samedi 18, août 2018 à 14h05
  18. Marie

    Bonjour Mely,

    Effectivement, tous ces signes sont l’évidence que Troyes est une ville faite pour toi !
    Je suis heureuse que cette ville soit ton élue (je m’attendais à une ville plus au nord), car je viens justement d’emménager dans un département limitrophe et je me trouve à 1h de Troyes. Je note déjà les adresses que tu as évoquées et j’ai hâte de découvrir les prochaines ! Et du coup, pourquoi ne pas envisager un suivi naturopathique à l’avenir…

    samedi 18, août 2018 à 14h45
  19. Mmartin

    Bonjour Mely
    Quel plaisir de retrouver cette ville sur ton se que je viens de visiter le weekend du 10 août
    Avec en plus un concert de cyprès le samedi
    Magnifique et chaleureuse

    dimanche 19, août 2018 à 18h30
  20. Martine BOURGY

    Bonjour Mély,

    Contente pour toi de ce nouveau départ dans ta vie. Changer de lieu
    fait souvent du bien pour repartir d’un bon pied. De plus tu as semble-t-il
    trouvé un endroit qui correspond à ce que tu aspires et ou tu te sens bien.
    Je ne connais pas Troyes mais ce que tu décris me donne envie un jour d’aller y faire un tour car elle a l’air d’une ville empreinte d’une belle douceur de vivre.
    Enfin la ruelle des chats j’adore étant moi même une grande admiratrice et amoureuses des chats.

    Merci aussi pour les rendez vous que nous donnes et qui m’apporte beaucoup de bien être et de douceur dans ma vie. Ne changes rien !

    lundi 27, août 2018 à 13h35
  21. Blandine Proffit

    Bonjour Mély

    J’habite à Troyes, et je comprends complètement ton engouement pour cette ville pleine de mystère et de magie!!! Je ne suis pas troyenne d’origine, mais moi aussi j’ai craqué il y a plus de 10 ans pour ce département, tellement riche en paysages. Paysages de bocage et de forêt au sud, grand lac à l’est, magnifiques villages du pays d’Othe à l’ouest. Il y a tant de richesses, tant de projets aussi, de ferveurs, d’émulations en faveur de projets plus grands. Ca bouge dans tous les sens, et en même temps, je suis d’accord avec toi, les lieux propices au ressourcement sont bien là aussi.

    Et en tous cas je suis ravie que tu t’y sentes bien.

    Je suis aussi naturopathe ;-) Si à l’occasion tu veux que l’on boive une tisane ou un thé ensemble, j’en serai très heureuse.

    A bientôt peut-être, au détour d’une ruelle

    vendredi 14, septembre 2018 à 12h57

Laisser un commentaire

Recevoir un mail si Mély me répond ?

J’ai lu et accepte la politique de confidentialité.