Des mots doux pour cette folle parenthèse de confinement

Quelle folle parenthèse de temps.
Nous poussant aux extrémités de nous-mêmes.
Aux bords de nouveaux horizons émotionnels et physiques inexplorés, insoupçonnés.

J’ai tant hésité pour écrire, ici.
Sur ce cocon pastel que j’ai toujours aimé façonner comme un endroit réconfortant, ressourçant, apaisant.
L’esprit déchiré, entre l’envie d’écrire et ma difficulté à trouver les bons mots.
Comment allier une douce assurance à une force suffisante afin que mes mots puissent vous envelopper suffisamment pour vous libérer de ce que nous vivons ?
Je voulais écrire, mais ne surtout pas parler de ce qui se passe, pour limiter la prise que tout ceci a sur nous.
D’un autre côté, je me voyais difficilement venir vous parler ici, de tout autre chose, sans mentionner ce que nous vivons tous, si intensément.

Puis. Avant-hier.
Après avoir parlé longuement avec une amie (vive les visio Skype) et mon conjoint, j’ai compris – comme trop souvent – que j’étais trop exigeante avec moi-même. Avec leurs mots, ils ont trouvé le moyen de me donner l’impulsion nécessaire de venir ré-écrire ici. La force, l’envie. L’inspiration a été laissé entre les mains des Fées (généralement, elles font bien les choses).

J’ai compris qu’en cette période si particulière et unique, la plume magique est celle qui permet l’expression d’une certaine forme de simplicité, d’authenticité, d’ouverture… et que le fait de parler de coeur à coeur suffisait.
En espérant que mes mots, reflétant tout ce qui me traverse sera (peut-être), une source d’apaisement pour vous.

Alors, voici une flopée de mots. Écrits le plus simplement du monde.
En tant qu’hypersensible, introvertie, rêveuse, idéaliste, Naturopathe…
… mais surtout en tant qu’humaine, avec ses forces et ses failles, comme tout humain qui se respecte.

 

 


 

L’instant présent : s’ouvrir à lui

Ce présent flou,
l’accepter

Un mois que le confinement dans notre pays a commencé.
On ignore tous combien de temps il va durer.
Des dates qui ont été formulées, puis effacées et repoussées.
Et, au delà de la réelle date de fin, il y a « l’après » et toutes les questions qui vont avec.
Il y aura une vie avant et après tout ceci.

En fin de compte, le temps est changeant dans sa relativité
D’un point de vue économique et politique (bousculés), de nos émotions (à fleur de peau), de nos corps (vieillissant), le temps importe.
En faisant l’effort de changer notre angle de perspective, la compréhension et la vision de la Vie change : le temps n’a plus aucune importance. Seul le Présent compte et existe.

Chaque jour qui passe, j’oscille.
Entre ces deux perspectives.
De l’une à l’autre, j’alterne entre une certaine forme de sérénité, de calme profond, d’une certaine Foi absolue en Demain.
Puis, sans crier garde, je suis traversée par un flot de pensées vers les Autres. Je pense, le cœur serré et pétrifié par mon impuissance, à ceux qui sont le plus concernés par cette situation : le personnel soignant, les personnes âgées isolées, les personnes âgées dans les Ehpad, les parents avec des enfants en bas âge, les petits commerces / cantines / cafés / marques avec très peu de trésorerie. Les SDFs, les femmes enceintes dont le terme approche.

De mon côté : le 16 mars, je me suis rendue avec mon conjoint, son père, dans leur maison de famille dans le Lot. Loin de tout et complètement excentrée, la route qui y mène n’est pas goudronnée. Littéralement isolés au milieu de la nature.
Une telle crise mondiale révèle parfois au grand jour des traits cachés de certains : haine, colère, jalousie ou simple peur… J’ai reçu des messages haineux et des insultes (transparente – comme toujours – sur les réseaux sociaux, j’ai publié quelques Stories de la vue de notre fenêtre). Sidérée de la révélation de tant d’énergie négative, j’ai d’abord beaucoup culpabilisé : les deux premières semaines n’en ont été que plus difficiles.
Puis, j’ai écrit ce petit mot où j’ai tout expliqué. Suite à ce message (et surtout aux messages bienveillants reçus, aux nombreuses discussions en famille), mon cœur a peu à peu retrouvé une forme de paix, et j’ai commencé à savourer et profiter de la nature environnante.

Professionnellement, j’ai une chance folle que je savoure, chaque jour : mon activité (et ses nombreuses casquettes) est peu impactée :
– je continue à faire mes consultations de Naturopathie en visioconférence sur Skype (comme je le fais depuis juin 2014),
– les cours que je dois donner à l’EPSN (école de Naturopathie de Lausanne) se font aussi en visioconférence, l’école ayant été physiquement fermée.
– mon blog est un peu au ralenti par manque de matériel (j’ai laissé chez moi mon matériel photo et vidéo) : si je travaille sur des articles, vidéos et dossiers à venir, je ne pourrai retrouver un rythme normal de publication qu’à notre retour chez nous.

Le début du confinement fût le plus difficile, pour moi. Il ne s’est pas passé une journée où j’ai pensé à mon Papa. Malgré mes appels quotidiens, j’étais terrassée à l’idée qu’il tombe malade (il fait parti des personnes fragiles : 80 ans et des fragilités respiratoires depuis 4 ans), encore plus à l’idée de ne pas pouvoir être à ses côtés si quelque chose lui arrivait (les proches étant interdits dans les hôpitaux dans les sections « covid-19 »). Lui qui a vécu des choses si difficiles, et qui, malgré cela, a été un véritable roc de solidité et d’amour tout au long de ma vie… ne pas pouvoir être à ses côtés au moment où il en aurait le plus besoin était (et est toujours) une torture émotionnelle et psychologique. Assurément, mon point le plus faible ces jours-ci.
J’apprends. À vivre avec, à lâcher prise.

 

Petit post où j’explique mes deux premières semaines de confinement.

 

Ressources

S’informer de l’actualité.
En ce moment, c’est un véritable défit lorsqu’on est hypersensible.
Pourtant, dès le début de cette folle parenthèse, j’ai fait le choix de rester informée.
Comme l’écrasante majorité des médias traditionnels utilisent des tons mélodramatiques (et ne font que répéter en boucle sous différentes formes la même information), cela nous impacte : nous sommes englués d’une couche d’émotions et de ressentis amplifiant la gravité de notre situation personnelle.

J’ai choisi de m’informer uniquement via HugoDécrypte :
– via son compte Instagram où, en chaque fin de journée, il poste les actualités du jour de manière succincte et objective.
– et sa chaine YouTube où il poste les actualités du covid-19, et finit toujours pas une note positive.

 

La chaine YouTube d’Hugo

 


 

Nos émotions,
nos guides intérieurs à (re)connaître

Ce que nous vivons présentement a « l’avantage » de nous révéler à nous-mêmes.
Choses insoupçonnées révélées, illuminées… on peut alors s’y pencher.
Sans peur, et avec sourire, prenons-les dans nos bras, portons les dans nos cœurs, écoutons les nous susurrer nos failles, nos abîmes.
Parfois – surtout au début – on peut ressentir de la tristesse, de la peur.
Personnellement, je ressens le plus souvent de la colère (envers moi-même, de ne pas être assez « forte » pour les outrepasser dès lors que j’en prends conscience).
Une fois que cette émergence émotionnelle a pulsé son premier battement de conscience, elle reviendra parfois, plus ou moins souvent selon chacun : notre sensibilité, là où on se trouve sur notre chemin de vie, la manière dont imbibe nos ombres révélées en transmutation.
Après ce premier battement, apprenons à vivre avec.
La conscience de soi est un outil merveilleux.
Telle une baguette magique pour s’élever, s’alléger et s’embellir.
Utilisons-la telle quelle.

Aujourd’hui, comme à chaque fois dans le passé où je me suis sentie perdue, engloutie par le brouillard de la vie, j’effectue le même élan : celui de tendre le regard vers le ciel. Je le regarde. Qu’importe si le soleil est là, s’il pleut, si les nuages ont revêtu leur douceur blanche et cotonneuse ou leur manteau gris foncé. Ce n’est pas par son état que je cherche à être élevée et rassurée. C’est par le rappel de ce qui se trouve au-delà de lui.
Au-delà, il y a le ciel toujours bleu. Au-delà des centaines, milliers de kilomètres, il y a d’autres humains, avec lesquels je suis liée, d’une manière ou d’une autre.
Je m’accroche fort fort à ce sentiment d’unité. La planète, moi, vous, nous… tous liés, d’une manière ou d’une autre. Même si parfois, on a l’impression du contraire.
Moi j’y crois. Très fort. J’y ai toujours cru.
Que demain serait plus doux.

 

 

Ressources

Voici quelques idées pour explorer notre fonctionnement psychologique, nos émotions :

Outils merveilleux pour mieux se connaitre (et connaitre ceux que l’on aime)

Le MBTI et l’Énéagramme sont deux merveilleux outils de psychologie : une fois le test passé (environ 15 minutes pour chacun d’eux), on découvre notre résultat (16 existent pour le MBTI et 9 pour l’Énéagramme).
Les deux petits liens pour passer les tests : hop, celui du MBTI ; hop celui de l’Énéagramme.

Maintenant que vous avez vos deux résultats (votre sigle en 4 lettre pour le MBTI ; et votre chiffre pour l’Énéagramme), voici des outils pour les comprendre :
Mon article au sujet du MBTI pour tout comprendre sur son fonctionnement et les profils.
Le petit post Instagram que j’ai écrit pour parler de l’Énéagramme (et de mon type) (qui ne vous étonnera sans doute pas).
La chaine YouTube de Lambert Quentin a dédié une vidéo pour chaque type MBTI et Énéagramme : il s’agit, à mon sens, de la meilleur ressource (anglais et français confondus) à ce sujet : sa playliste avec les 16 types du MBTI et sa playliste avec les 9 types de l’Énéagramme.

 

Outils qui nous aident à grandir

Les lectures qui ont (réellement) changé ma vie à tout jamais (et en mieux).

Ma merveilleuse consoeur Ariane Grumbach qui parle beaucoup du lien entre confinement et rapport à la nourriture sur son compte Instagram (je crois qu’elle prévoit un live pour répondre aux questions tout bientôt).

Mon amie Carole qui parle de son côté introverti mis à rude épreuve en tant que maman confinée avec un petit bout de 7 ans hyperactif.

Je vous invite vivement à écouter en FAMILLE cet épisode de Clotilde Dusoulier.

Tous mes billets sur nos émotions : vidéos poétiques et articles.

 

Mes articles et vidéos sur nos émotions

 


 

Nos corps,
l’embras(s)er

La démarche de prendre soin de soi, de faire un « travail » sur soi : beaucoup y voient une discipline difficile, entravant notre vie (avec les potentiels et nécessaires changements d’habitude), nous obligeant à faire face à des vulnérabilités émotionnelles. Cela peut être effrayant, déstabilisant.

Pour moi, prendre soin de moi a toujours été une évidence merveilleuse.
Aller à l’encontre de soi-même.
Se découvrir davantage.
Creuser en soi pour en déterrer des trésors : bruts et d’apparence peu attirants au moment d’être révélés au grand jour, ils seront polis entre mes mains, au creux de mon cœur, pour en devenir des joyaux que je porterai haut et qui m’embellissent progressivement.

En Naturopathie, la santé s’inscrit dans une vision dite « holistique » : notre corps physique et notre corps émotionnel sont aussi importants l’un que l’autre. Ainsi, ce que l’on mange, comment on bouge notre corps, et comment on s’ouvre à nos émotions font partis des trois indispensables piliers d’un équilibre de vie.
La personnalisation de ces trois facettes est tout aussi indispensable : ce qui conviendra à une personne ne conviendra peut-être pas à une autre. Nous sommes tous différents et uniques

Un équilibre de vie harmonieux est un mode de vie : une certainement forme de consécration se mêle à une forme de plaisir.

Et… la magie imbibant dans cet état d’esprit, ira s’insinuer ailleurs : prendre soin de nous implique de modifier la manière dont on se nourrit, la manière dont on consomme, la manière dont on se soigne.
Choix personnel… répercussion sur le monde, sur Autrui, notre planète : on valorise des petits producteurs, éleveurs, paysans, notre empreinte écologique est plus respectueuse.

 

Ressources

Alimentation, superaliments, immunité et Naturopathie

Le Coronavirus n’ayant pour le moment aucun traitement spécifique allopathique. Il serait absurde et irresponsable de proposer des alternatives aux protocoles actuellement mis en œuvre dans les services hospitaliers.
Toutes les points suivant n’ont évidemment pas fait l’objet d’étude sur le Covid-19 mais il est raisonnable de penser qu’ils pourraient être utiles :

Adopter une alimentation saine et gourmande est essentielle pour le bon fonctionnement de notre corps, et donc de notre immunité.

Renforcez notre flore intestinale a un impact indirect sur notre immunité (les deux étant liées) : une prise de probiotiques est un moyen simple. On peut également (en fonction de notre profil) renforcer notre microbiote en consommant du pollen frais, du pain au levain, des légumes facto-fermentés (fait maison), du kéfir.

Une prise régulière de la propolis en gélules OU de propolis pire à mâcher OU de propolis pure en poudre peut être un excellent soutien.
Pour l’occasion, j’ai mis à disposition un extrait de mon deuxième livre « La Bible des superaliments » (à paraître d’ici la fin de l’année) : « Fiche sur la propolis – extrait de la Bible des Superaliments ».

Ça peut être l’occasion de se (re)replonger dans la lecture des articles que j’ai construit autour de la Naturopathie et l’Ayurvéda : ghee, kéfir, l’ostéopathie, rendre les graines oléagineuses plus digestes, etc.

 

Mon dossier sur les 10 clés d’une alimentation saine et gourmande

Des probiotiques de qualité

La propolis : extrait de mon prochain livre

 

 

Bouger son corps

Si les activités physiques sont souvent associées avec des injections « il faut faire du sport », « soyons mince »… on oublie souvent qu’elles sont infiniment plus que cela !
L’activité physique est un moment où :
l’on se reconnecte à son corps,
et où on lui permet aussi d’activer toutes nos articulations,
de solliciter nos muscles (bras, jambes, abdominaux, dos…) et notamment ceux que l’on ne solliciterait pas tous les jours (dans nos tâches quotidiennes), en plus de mouvoir tous nos petits fluides (lymphe & sang),
de faire travailler notre équilibre,
d’améliorer notre souplesse (importante pour éviter les «nœuds» musculaires & autres tensions…

Selon l’activité physique choisie, on peut travailler plus ou moins un de ces cinq points, et certaines activités ont l’avantage d’en combiner deux ou trois… l’idéal est bien sûr de trouver une activité physique (ou plusieurs) nous permettant de combiner ces 5 avantages physiques pour notre merveilleux corps.
Une seule et unique activité physique combine les 5 points cités : le yoga (pour lequel j’ai déjà dédié un article)

Si on souhaite pratiquer chez soi, la magie d’internet est fabuleuse pour cela :
Solutions gratuites : YUJ YogaYoga CoachingYoga with Adriene (anglais).
Solutions payantes : YUJ Yoga en live – Yogi LabYoga Connect.

 

Ma pratique de yoga

 


 

Notre futur : le dessiner

Le monde de demain,
le rêver

Trois milliards d’hommes, de femmes, d’enfants sont confinés. Un tiers de l’Humanité.
Un retour à notre vie d’avant est une illusion inenvisageable.
Il y aura un « avant » et un « après ».

Bâtir notre nouvelle vie, notre futur monde prendra le temps qu’il faut.
Façonner notre Demain commence aujourd’hui.
Une sorte de métamorphose planétaire est en cours.
J’ai Foi en Demain. Je ne sais pas vraiment si j’ai raison de penser ainsi…
Douce naïveté, folle inconscience ?
Je pense plutôt faire partie de ceux qui voient – et veulent croire – que tout ceci propulsera une prise de conscience déjà amorcée chez un certain groupe de gens.
Cela fait bien longtemps que je n’ai plus aucune foi dans nos gouvernements, misérables pantins enchainés de l’économie dont les lobbys et industriels s’amusent à tirer les fils.

Le changement viendra de NOUS.
Nos pensées, nos actions et nos paroles construisent notre réalité : ainsi peut être définie ce que certains appellent la « Loi de l’Attraction » (cet effet de cause / conséquence peut être creusé dans ce merveilleux livre – ne faites pas attention au titre : il reflète très mal la richesse merveilleux et agnostique de l’ouvrage).

Œuvrer pour soi-même, pour façonner notre Demain, à notre échelle individuelle est, à mon sens, le plus puissant projet politique que nous pouvons mener.
La position du gouvernement, exprimé par le Président de la France, lundi dernier, n’a fait que confirmer ce que beaucoup appréhendaient (moi compris) : ils ne tireront aucune leçon de cette expérience.
Se reposer uniquement sur des vaccins est une illusion ne faisant que renforcer l’aberration de notre système économique, politique, de santé complètement dépassés, et sources de la destruction notre planète.

Si un grand nombre d’entre nous changeons, alors les États ne pourront nous ignorer : gageons que la politique et l’économie seront forcés de s’aligner.
Souvenons-nous… Qu’en agissant pour soi en essayant d’agir, penser, parler, vivre, consommer… en étant plus conscients, c’est s’aligner avec les besoins de la planète.
Tout est lié.
Nous sommes liés.
Un monde plus doux est à deux pas.

 

Ressources

Deux pépites pour se projeter sur le monde que l’on peut construire :

Le film Demain, documentaire passionnant et positif, proposant de réelles et concrètes solution : politique, économique, d’éducation. On peut l’acheter ou le louer sur différentes plateformes à des prix doux.

Le film La Belle Verte de Coline Serreau : une comédie fictive datant de 1996, mais qui n’a jamais été autant d’actualité qu’aujourd’hui.

 

 


 

« Viens, fais un vœu. Ils sont infinis. »

« Tiens, un pissenlit.
Fais un vœu.
Oh, attends, il y en à d’autres.
Oh ! Dis ! Il y en a plein !
On fait des vœux ? Tout plein ?

On refait le monde.
On dirait que le monde serait plus doux.
On dirait que la vie serait plus lente. Et plus consciente, aussi.
On dirait que la Peur s’effacerait face à l’Amour grandissant.
On dirait que les Humains seraient plus raisonnables.
Pas parfaits. Parce que Toi et Moi, on sait que la perfection est illusion.

On dirait que ce qui se trouve dans nos Cœurs se réalisent.
Tu sais, ce secret-là. Celui enfoui tout au fond de toi.
Enfin, seulement s’il appartient à la Lumière.
S’il appartient à l’Égo, sa finalité est sa transformation, tel un papillon. »

 

 


 

À travers ce billet…
… je ne me force pas à positiver,
… ni à imposer des leçons,
… ni forcer autrui à travailler sur soi.

Chacun fait ce qu’il peut, comme il peut.
Ne forcez rien.
Vous êtes parfaits

 

Que ce billet puisse adoucir votre journée et celles à venir

D’autres articles à (re)découvrir :
Je suis hypersensible… toi aussi ?
Les instants suspendus de nos vies
Tous mes billets sur les émotions

Je souhaite recevoir ta Newsletter

Vous aimerez peut-être

23 commentaires

  1. Melissa

    Un joli article enveloppant, réconfortant et inspirationel ; plus que bénéfique en ces temps.
    Je vous remercie d’avoir repris votre plume pour vous libérer, pour nous libérer de ces mots/maux grâce à ces ressources qui ont l’air fabuleuses.

    Je ne saurais que vous conseiller la page « the_happy_broadcast » sur Instagram, petit condensé de joyeusetés dont nous avons besoin en ce moment.

    Je vous souhaite un confinement ressourçant, prolifique et reposant.

    vendredi 17, avril 2020 à 15h04
  2. Mélodie

    Merci pour ce joli billet ma douce <3

    vendredi 17, avril 2020 à 17h16
  3. chris 06

    Et bien,pour une personne qui ne voulait plus écrire,tu te poses là.
    Après des mois de silence, en retrouvant mon ordinateur, je me suis étonnée de ne plus te « voir », maintenant, je comprends.
    La jalousie fait bien de dégâts, mais heureusement, tu as été la plus fort
    Ces individus ne méritent même pas ton attention, car ils sont méprisables.
    Maintenant, nous te retrouvons, et la parenthèse est fermée.
    BRAVO pour ton « article », et je t’embrasse très fort. Chris 06

    vendredi 17, avril 2020 à 19h08
  4. Sandrine

    Merci pour tout Mély 💛

    vendredi 17, avril 2020 à 21h36
  5. Tanira

    Merci Mély pour ces doux mots, qui arrivent a un moment parfait et me font un bien fou… j’avais « oublié » mon hypersensibilité et bien d’autre choses et ton texte m’entoure de douceur et bienveillance.

    Merci pour cela et pour la magnifique personne que tu es 💚

    vendredi 17, avril 2020 à 21h49
  6. Ophé

    Coucou Mély,
    Ton post a été tellement agréable à lire, merci de nous envoyer toujours d’aussi belles ondes.
    Je viens de regarder La Belle Verte que je ne connaissais pas, et j’ai juste adoré.
    Ca fait tellement réfléchir, ça nous fait nous poser des questions sur la vie, ce qu’on en fait, ce après quoi on court et pourquoi…
    Merci Mély pour cette belle découverte, ce weekend je regarderai Demain, je voulais le voir depuis un moment mais je n’en ai jamais eu l’occasion.
    Je te souhaite un bon confinement, rempli de douceur et de slowlife.

    vendredi 17, avril 2020 à 21h53
    1. Mély

      @ Ophé : Bonjour ♡
      Hier soir, on a regardé « La Crise » (autre film de Coline Serreau) : aussi une belle « claque » ✩
      J’ai préféré La Belle Verte, et mon compagnon La Crise.
      La Belle Verte est plus axée sur notre société (à une grande échelle) : économie, gestion du pays, etc.
      Tandis que La Crise est plus axée sur une plus petite échelle : les invdividus, leurs vies.

      samedi 18, avril 2020 à 10h27
  7. Isa

    Bonjour, je suis contente de pouvoir te lire de nouveau. Tu m’as manqué, j aime lire tes écrits que je trouve formidable. J espère bien te relire bientôt. Car moi je ne vais pas sûr les réseaux sociaux.

    samedi 18, avril 2020 à 5h05
  8. Vanessa

    Toujours bien de te lire .. sache qu il y aura toujours des gens négatifs ou de la critique .. je suis végétarienne mais mange du poisson j ai toujours des gens qui me critique au lieu de dire c est bien .. au moins plus de viande c est déjà bien . Il faut faire abstraction. J adore tes articles ils sont complet tu fais une vrai Recherche . J ai pas mal appris sur moi avec les MBTI et aussi les eneagrames alors Merci x . Oui croyons en un après positif c est sur <3

    samedi 18, avril 2020 à 10h54
  9. Kathleen

    Bonjour Mély,

    Merci beaucoup pour ces mots, je partage beaucoup de points de vue!

    Et j’ai maintenant la vraie impulsion pour me remettre à bouger physiquement plus régulièrement 🙏🏻

    Je ne connaissais pas (ou j’ai oublié ?) l’histoire du vœu avec le pissenlit, contente de la (re)découvrir !

    Je confirme que l’Ennéagramme est un outil fabuleux!

    Belle et douce continuation 🌸

    samedi 18, avril 2020 à 12h28
  10. Pascale Dupont

    Merci Mély pour ce doux partage …je te rejoins sur bon nombre de points …c’est le moment du changement qu’il ait commencé peu ou prou pour certains… il faut continuer et espérer qu’une prise de conscience plus profonde s’opère…à nous de persévérer …
    L’océan est fait de millier de petites gouttes ,soyons ces gouttes …
    Et oui nous ne saurions prendre soin des autres sans prendre soin de nous …une pile déchargée n’est plus utile à personne …

    Merci douce Mély …prends bien soin de toi

    samedi 18, avril 2020 à 15h37
  11. Emeline

    Merci Mély pour ces mots si doux et justes, comme toujours! La Belle verte est l’un de mes films préférés. Découvert il y a une douzaine d’années, je le revois régulièrement et le montre volontiers à mes élèves. Et Demain est passionnant également tout comme le documentaire En quête de sens. Belle journée!

    samedi 18, avril 2020 à 15h41
  12. Ingrid

    Merci beaucoup pour ces mots réconfortants ! Et les conseils toujours bons à prendre ! Oui il est important de prendre soin de soi, soin des autres, de notre planète. Et même si comme toi, hypersensible, je traverse des périodes difficiles, j’ai des pensées pour les plus fragiles, les plus exposés… Il est toujours nécessaire de voir la lumière au bout du tunnel et de garder foi en la vie. Merci de nous le rappeler également.
    Bon confinement, prend soin de toi et de tes proches.

    samedi 18, avril 2020 à 17h30
  13. Léa

    Merci pour ce bel article tout doux et réconfortant !
    Tout est toujours si travaillé et si réfléchi que j’aime me perdre ici pour en apprendre d’avantage sur moi même et mon corps ! Bon courage à toi en cette drôle de période.

    dimanche 19, avril 2020 à 9h35
  14. Maela

    Merci Mély pour cette bulle de douceur <3.
    Tes mots sont tellement réconfortants et bienveillants, à chaque fois que tu prends la plume, ne doutes jamais de ton pouvoir magique… (je pense que quoique tu écrives, tu rayonneras à travers tes mots!).
    Et ce poème est tellement beau ! Ça m'a ramené en enfance, quand je jouais dans les champs de pissenlits, et je repars de cette lecture avec plein de joie dans le coeur :3

    dimanche 19, avril 2020 à 10h14
  15. Sinaëlle

    Bonjour Mély,

    Quel bonheur de te lire ici !
    Ton blog est vraiment le média sur lequel je préfère te retrouver 😇

    Merci pour ce bel article 🙏

    Grâce aux liens que tu as glissé dedans, j’ai passé le test de l’énnéagramme.
    Comme toi, j’en entendais parler de temps en temps mais ne m’étais jamais lancée.
    Il semblerait que je corresponde au type 9 (et je mis reconnais bien) soit en 9w1 ou 1w9.
    C’est intéressant et drôle de se voir décrypté ainsi.
    L’outil le plus extraordinaire que je connaisse est la Clé de naissance en Bioanalogie qui apporte une clarté et une cohérence que je ne trouve pas aussi pointue dans les autres approches.
    Si tu as envie d’essayer voici un lien pour calculer sa clé -> https://bioanalogie.com/cle-de-naissance/

    Oh, une dernière chose, merci pour les belles photos 🌿🌸💦
    Le lieu ou tu es semble magique – magnifique – onirique, c’est très ressourçant (pour moi) de contempler les photos que tu nous partages 💖

    Je te souhaite de savourer pleinement cette féérie environnante ✨

    dimanche 19, avril 2020 à 11h34
    1. Mély

      @ Sinaëlle : Bonjour ✨
      Tes messages sont toujours si gentils (merci !) 🌷
      J’ai essayé de réaliser le test pour « calculer ma clé » (je reprends tes termes)… mais je n’aime pas me sentir forcée à m’inscrire (le MBTI et l’Enéagramme peuvent être passés sans qu’un site nous enregistre). Te connaissant (et étant curieuse de ce genre d’outils), je me suis décidée à m’inscrire. De là, j’ai accédé à une page avec beaucoup de contenus (textes et liens essentiellement) ponctuée (trop souvent à mon goût) par un énorme bouton « Je réserve ma place maintenant ! ». Tout à la fin… le détail du paiement à fournir (plusieurs centaines d’euros).
      Je ne sais pas si je suis tombée sur un mauvais lien ?
      Prends soin de toi, j’espère que tout va bien pour toi.

      dimanche 19, avril 2020 à 19h35
  16. Sinaëlle

    Hum, j’avoue que leurs site n’est pas très clair ni pratique et avec cet inconvénient de s’inscrire (je n’aime pas ça du tout non plus) mais tu es bien au bon endroit.
    C’est le site officiel et pour connaitre le fondateur de la Bioanalogie je peux te garantir qu’il n’y a aucune « incitation à la consommation » même si certaines apparences peuvent donner cette impression (surtout dans leurs newsletters)…

    En dehors de cela, il y a plusieurs choses accessibles sans avoir à payer quoi que ce soit.
    Ce sont ses formations qui sont payantes.

    Pour les clés de naissance, c’est un outil que j’utilise quasi quotidiennement, qui m’apaise dans la compréhension de mes fonctionnements à travers toutes leurs nuances et m’aide bien souvent 🎨🗝✨

    Je viens de refaire la démarche pour voir ce sur quoi tu es tombée (ça me tracassé) et effectivement il y a la page « votre espace découverte » avec différents liens et vidéos de présentations mais je n’ai aucun bouton de démarchage ni de détail de paiement tout à la fin de la page….après j’ai un bloqueur de pub mais ça me laisse un peu perplexe…

    En tout cas, c ‘est seulement au tout début de la page sous l’intitulé « Les clés de naissance » que ça peut être intéressant pour toi car le reste développe d’autres aspects de la Bioanalogie.
    Et si c’est un trop grand désagrément pour toi (ce que je peux parfaitement comprendre), ne t’engage pas plus là-dedans ☺️

    Voilà, ce que je peux te dire.

    Merci pour tes gentils message à toi aussi 💕
    Douce soirée 🌙

    dimanche 19, avril 2020 à 20h08
    1. Mély

      @ Sinaëlle : Rebonjour 💚
      J’ai reretenté 😇
      La première fois (après l’inscription obligatoire), je suis tombée sur cette page : https://bioanalogie.com/blog/ecole-parcours-perso/
      Cette page est tout simplement là pour vendre une formation. Vers le bas, il y a le détail des prix (qui se compte en plusieurs centaines, milliers d’euros).
      Du coup, peut-être que je n’étais pas censée tomber sur cette page ? Pourtant, c’est la page qui est apparue après ma confirmation (clic sur le lien du mail reçu).

      Après avoir lu ton deuxième message (et parce que je te connais), j’ai voulu creuser, et j’ai essayé de trouver la page que tu as évoqué « votre espace découverte ». J’ai saisi ma date de naissance, et au lieu de tomber sur une page qui donne le résultat détaillé (ce que fait le MBTI et l’Enéagramme), je suis tombée sur une première page avec un minuscule paragraphe (j’y reviendrai) sous lequel se trouve un autre bouton « j’accède à mon espace découverte » avec la liste du contenu : vidéos, audio, agenda de l’âme, etc. J’ai essayé de cliquer dessus, et j’ai à nouveau accès à une page où il faut s’inscrire (???).
      J’ai l’impression qu’ils distillent les infos par miettes pour appâter (une technique qu’en bonne INFJ que je suis, je détecte à mille lieux en mode « alerte rouge »).

      Maintenant, la cerise sur le gâteau : la phrase à laquelle j’ai eu le droit (premier « indice » de ma clé de naissance) ne me parle pas, et est contradictoire (avec ce que je ressens, ce que j’ai vécu jusque là, et ce que le MBTI et Enéagramme proposent).
      Soit j’ai loupé une info, subtilité, suis trop fermée d’esprit… soit leur mode de calcul automatique a formulé une affirmation contradictoire.

      Bref, je suis un peu suspicieuse, et préfère me tourner vers des outils vérifiés, étudiés, et qui ne tentent pas de me soutirer de l’argent.

      Notre échange permettra peut-être à des personnes qui nous liront de leur apporter une nouvelle lecture / découverte de qui ils sont (et c’est très chouette) ☘️
      À l’occasion, si nos chemins se recroisent, tu m’en parleras (je reste curieuse).

      Tout cela reste des outils ⚙️🔩🔧, et certains parleront plus à d’autres 🦄🦋🍀🌸

      lundi 20, avril 2020 à 8h54
  17. Sinaëlle

    Bon matin Mély,

    Effectivement, tout ceci n’est pas très agréable ni concluant, j’en suis désolée…
    Et si nos échanges peuvent servir à d’autres tant mieux !

    Une autre chose m’est venu à l’esprit.
    Une auteure de BD en développement personnel a rendue sa 1ere BD « émotions: enquête et mode d’emploi » entièrement lisible sur son site pendant le confinement.
    Elles sont toutes douces et inspirantes.
    https://conscience-quantique.com/la-bd-emotions-enquete-et-mode-demploi-en-acces-libre-pendant-1-semaine/

    Peut-être que ça pourra parler à plus de personnes que mon flop avec les clés de naissance 😇

    De tout coeur 💕

    PS: ça fait un peu plus d’une semaine que l’accès est disponible mais pour avoir testée aujourd’hui, ça fonctionne toujours 🦋

    lundi 20, avril 2020 à 10h48
  18. BERTRAND Marie

    Douce Mély,
    Plusieurs années que je te suis sous tes différentes plateformes. Tu m’as toujours apporté poésie, douceur, lâcher prise, tel un câlin profond et sans nom qu’une mère peut donner à son enfant…
    Encore une fois, cet article, je l’ai lu ( je viens de le terminer) au moment où j’avais besoin d’adoucir mon cœur de mes doutes , de mes peurs , de ma tristesse surtout …
    Âme bienveillante que tu es , tes contenus ont toujours été douceur et force à la fois pour apaiser quiconque les lis, les découvre.
    MERCI +++ de ces mots, de ce temps de travail in-compté et acharné que tu émets pour nous offrir des cadeaux recouvert de plumes de douceur !
    Tu es un cadeau !!

    Prends soin de toi… de tes proches …
    Je t’embrasse .
    Marie.

    lundi 20, avril 2020 à 13h59
  19. François

    Très joli article tout en douceur…
    Digne d’une INFJ ;-)

    Personnellement, je partage ton profil mais également l’hypersensibilité… qui m’a souvent joué des tours.
    J’essaie de faire partager mon expérience et ma passion du blogging sur : https://introverti.news.blog

    Bonne continuation à toi,

    lundi 20, avril 2020 à 16h51
  20. Aline

    Merci pour ton article apaisant.

    J’ai profité du confinement pour faire les tests MBTI et de l’énnéagramme, ça m’a beaucoup intéressée, et m’a bien occupé pendant quelques heures!

    Merci pour toutes les ressources que tu nous fais découvrir.

    Une belle journée à toi.

    mardi 21, avril 2020 à 11h50

Laisser un commentaire

Recevoir un mail si Mély me répond ?

J’ai lu et accepte la politique de confidentialité.