♥ Réaliser 5 crèmes dessert au chocolat cru en 5 minutes (vegan – cru – raw)

Cinq recettes de petites crèmes dessert.
En elles, trois magnifiques étincelles.

couverture-finale

Cinq recettes de petites crèmes dessert.
Toutes réalisées en moins de 5 minutes (montre en main, promis).
Toutes sont végétaliennes, issues de denrées offertes par Dame Nature.

Cinq recettes de petites crèmes dessert.
Toutes baignant sous la note merveilleuse du chocolat.
Et plus précisément du cacao cru : la version magique du chocolat.

Cinq recettes de petites crèmes dessert.
Gourmandes & saines, chocolatées, végétales, rapides & simples, toutes crues.

Première étincelle.
Étincelle de magie.

4-cremes

Au-delà de tous leurs (nombreux) atouts…
Leur personnalité propre.
Offrant des goûts différents, des textures différentes.

Car, en ces cinq recettes de petites crèmes dessert…
Toutes saines & gourmandes…
Se cache, se niche, un trait, une caractéristique.

Chacune de ces petites crèmes contient un éclat gustatif qui lui est propre.
Ainsi, libres serons-nous, au fil des jours, des saisons, de nos envies d’en choisir une… ou l’autre.

Deuxième étincelle.
Étincelle de féerie.

4-ingredients

Car, prendre en compte sa personnalité propre, ses goûts, ses envies est si important…
Plutôt que de suivre une recette : l’adapter à soi.

Tester, varier, s’inspirer, extraire, revisiter… faire soi une recette.
C’est se reconnecter à soi-même.

L’infini des possibles…
S’étend aussi au-delà de ces 5 versions de crèmes chocolatées.
Elle s’étend grâce à des suggestions gourmandes disséminées, suggérées
Insufflées, créées… rien que pour vous.

Cinq recettes de petites crèmes dessert.
Toutes… invitant notre personnalité propre à s’exprimer.
Laisser libre cours à notre imagination.
À nos goûts, notre envie du moment, du jour, de l’instant présent.
Pour que notre cœur, notre âme, notre personnalité propre soient libres de s’exprimer, se trouver, créer ♥

Troisième étincelle.
Étincelle d’enchantement.

tous-ingredients-extra

Êtes-vous prêt ?
À plonger dans un univers de découvertes, d’expériences, de rencontres avec vous-même… ?
À plonger dans un univers haut en couleurs chocolatés…

Vous allez voir : c’est doux, c’est puissant, c’est subtil, c’est fort, c’est original, c’est bon.
C’est facile, sain, gourmand, rapide.
C’est du chocolat

 

Crème dessert chocolatée n°1

Ingrédients :

  • 2 avocats
  • 3 cas bombées de cacao cru en poudre
  • 3 à 4 cas de sirop de riz (voir plus bas pour d’autres suggestions de sucrants)

ingredients-creme-avocat-montage

Préparation :

  1. Coupez vos avocats en 2, dans le sens de la longueur.
  2. Retirez le noyau, et prélevez la chaire de l’avocat à l’aide d’une cuillère à soupe.
  3. Versez les avocats dans votre blender.
  4. Ajoutez les autres ingrédients dans le blender : sucrant liquide, et le cacao cru en poudre.
  5. Mixez jusqu’à obtenir un mélange homogène.
  6. C’est prêt.

avocat

Originalité.
Car, il en faut, pour faire de l’avocat l’ingrédient principal d’une petite crème chocolatée.
L’utilisation d’un avocat pour réaliser des desserts chocolatés sains est une méthode que l’on retrouve régulièrement dans la cuisine saine, végétalienne ou crue.
Cela peut étonner de prime abord : de l’avocat ? Dans une recette sucrée ? En ingrédient principal dans une crème de chocolat ?

C’est en goûtant que l’on se rend compte que le réflexe premier que l’on a pu avoir, celui d’étonnement et/ou peut-être même de dégoût, aussi légitime soit-il, est infondé : la crème chocolatée créée a une texture extrêmement onctueuse, et a un délicieux & intense goût de chocolat.
L’avocat a pour rôle, ici, de donner à la crème une texture épaisse & onctueuse… et son goût, quant à lui, est totalement absent.
Magnifique & étonnante surprise…

Apprendre à voir au-delà de liens posés, instaurés, constituants un inconscient transmis par notre culture familiale ou gastronomique (ou les deux).
Apprendre à élargir notre palette gustative, poser avec délicatesse nos souvenirs d’enfance de mousse chocolatée plus classique.
Les respecter, si précieux souvenirs, si chers à notre cœur, respecter nos liens filiaux, culturels.
Mais voir aussi au-delà, accepter de transgresser nos traditions, et voir qu’en ce geste, on ne trahit en rien l’Amour de notre mère, notre grand-mère, notre famille, notre culture.
Créer d’autres possibles, plus en accord avec un meilleur équilibre physiologique.

creme-finale-avocat

 

Crème dessert chocolatée n°2

Ingrédients :

  • 2 cas bombées de poudre de baobab
  • 2 cas bombées de cacao cru en poudre
  • 2 à 3 cac d’huile végétale de noisettes
  • 100 à 200 ml de lait végétal (selon la consistance que l’on souhaite obtenir)

ingredients-creme-baobab-montage

Préparation

  1. Dans un petit bol, versez la poudre de baobab, le cacao cru en poudre, et l’huile végétale de noisettes.
  2. Versez le lait végétal progressivement, en mélangeant à l’aide d’une petite cuillère.
    Je conseille vraiment de prendre le temps de verser très progressivement le lait végétal (en plusieurs fois), et de mélanger entre chaque ajout : cela aide grandement à obtenir plus rapidement & plus facilement une texture homogène & lisse.
  3. C’est prêt.

baobab

Acidulé.
La poudre de baobab a une texture douce, et un goût mêlant une note sucrée & acidulée : un goût quelque peu atypique pour l’associer à une note chocolatée.

En épices, le chocolat a plus souvent tendance à être associé avec des notes rondes, comme la vanille, ou délicatement chaudes, comme la cannelle. Plus audacieux, on lui associe aussi parfois la cardamome, certains grands pâtissiers du poivre.
Quant aux fruits : si on associe plus facilement le chocolat avec des fruits qui ont la réputation de créer une alliance particulièrement délicieuse (banane, pomme, poire, fraise), on étend ces associations bien volontiers à tous les fruits : le chocolat s’étend si bien avec tout ♥
Les agrumes, eux, sont souvent associés au chocolat en période de fin d’année, délicat écho d’orangettes.

La poudre de baobab allie les deux.
Subtile note épicée, délicate présence fruitée & acidulée.

Une légère touche acidulée venant bousculer quelque peu la note ronde & crémeuse du chocolat.
Pour lui donner une note finale atypique.

Touche subtile de soleil, écho des agrumes ensoleillés.
Touche chocolatée se mêlant à une note douce, sucrée & acidulée.
Subtil & étonnant mélange.
Arrondie par l’huile de noisette.
Perfection chocolatée pour les amoureux des notes d’oranges, d’agrumes.

creme-finale-baobab

 

Crème dessert chocolatée n°3

Ingrédients :

  • 2 cas bombées de lucuma
  • 1 cas bombée de cacao cru en poudre
  • environ 15 g d’huile végétale de coco
  • 100 à 200 ml de lait végétal (selon la consistance que l’on souhaite obtenir)

ingredients-creme-lucuma-montage

Préparation

  1. Dans un petit bol, versez la lucuma, le cacao cru en poudre, et l’huile de coco fondue.
  2. Versez le lait végétal progressivement, en mélangeant à l’aide d’une petite cuillère.
    Je conseille vraiment de prendre le temps de verser très progressivement le lait végétal (en plusieurs fois), et de mélanger entre chaque ajout : cela aide grandement à obtenir plus rapidement & plus facilement une texture homogène & lisse.
  3. C’est prêt.

lucuma

Douceur.
On a tous besoin de douceur.
Hommes, femmes, de tout âge, de toutes cultures, de tout Temps.
Dans notre culture Occidentale encore plus.
Là où avoir une apparence impassible est de bon ton.
Où arborer une perfection extérieure est une chose que l’on pense devoir faire, que l’on essaie de faire, auquel on essaie de tendre.
Gommer les imperfections, faiblesses, pour mieux revêtir une attitude impeccable & soignée.
Ne pas créer de remous, ne pas sortir des moules, des normes imposées, du politiquement correct.
Le respect est important, et demeure une base saine pour créer un lien, un échange, en toute culture & société.
Mais, parfois… en découle une forme d’irrespect de notre personnalité propre.
De notre cœur. Et de notre âme.
On finit par se perdre à gommer nos (prétendues) imperfections, simples reflets de notre personnalité, éclats de notre perfection propre, invitations de notre âme à réaliser un travail sur eux, sur soi, pour mieux grandir, évoluer.

Oui…
Le besoin de douceur reste, dans notre société, dans ce Temps, plus essentiel que jamais.
La douceur.
Essence même du cœur de chacun.
Oubliée par la majorité.
Refoulée par beaucoup (trop).

Apprendre à être plus doux.
Avec soi, avec les autres, avec le monde.

La lucuma est sans doute un de mes ingrédients favoris pour la confection de mon Petit Déjeuner de Fée.
Essence même de la douceur, plus que toutes les autres farines surnaturelles entrant dans la conception de mon moment gourmand préféré de la journée qu’est le Petit Déjeuner…
Mon cœur, ma sensibilité, mon caractère à donner (beaucoup) a besoin de se nourrir.
Au-delà de l’aspect purement physique… besoin de nourrir mon âme, mon cœur.
La lucuma, plus que les autres, a cet aspect nourricier nourrissant notre sensibilité… l’apaisant.

Mêlé au chocolat… elle offre la quintessence de la douceur chocolatée.
Un chocolat doux, crémeux, rond… tout en étant subtil & léger.
Perfection gourmande, douce & chocolatée…

creme-finale-lucuma

 

Crème dessert chocolatée n°4

Ingrédients :

  • 4 cas rases de graines de chia
  • 2 à 3 cas bombées de cacao cru en poudre
  • 1 cas de sirop de riz (voir plus bas pour d’autres suggestions de sucrants)
  • 250 ml de lait végétal (le lait de riz ou d’avoine se marient ici particulièrement bien)
  • (en option : 1 à 2 cas de crème végétale de riz ou d’avoine)

ingredients-creme-chia-montage

Préparation

  1. Mixez les graines de chia jusqu’à obtenir une poudre très fine.
  2. Dans un petit bol, versez : les graines de chia mixées, le cacao cru en poudre, le sirop de riz.
  3. Versez en dernier le lait végétal, et mélangeant à l’aide d’une fourchette.
    Mélangez jusqu’à obtenir une texture homogène.
  4. Ajoutez, si vous le souhaitez, un peu de crème végétale.
  5. C’est prêt.

chia

Force.
En ces petites graines de chia, une force incroyable.
Un condensé de nutriments.
Si important, que ces petites graines sont considérées comme un superaliment.
Leur taille, si petite, reflète mal leurs atouts nutritionnels…
Parfois, en de petites & discrètes choses, une force. Incroyable.
Force invitant au respect.
Respect de la Nature.

Parfois, en des choses discrètes & petites se cachent des trésors.
Parfois, en des choses discrètes & petites, se cache une (grande) force.

Cette force combinée aux atouts du chocolat cru…
Fait de cette petite crème chocolatée la plus riche, intense & concentrée en nutriments de toutes ces petites crèmes.

creme-finale-chia

 

Crème dessert chocolatée n°5

Ingrédients :

  • 40 à 60 g de noix de cajou
  • 2 à 3 cas bombées de cacao cru en poudre
  • 2 cas de sirop de riz (voir plus bas pour d’autres suggestions de sucrants)
  • 100 à 200 ml d’eau (selon la consistance souhaitée)

ingredients-creme-cajou-montage

Préparation

  1. Mettez à tremper dans un petit bol les noix de cajou pendant 3 à 6 heures.
  2. Rincez soigneusement vos noix de cajou.
  3. Dans un blender, versez tous les ingrédients de la crème, et mixez.
  4. Versez dans un petit bol : c’est prêt !

cajou

Soyeuse.
Lorsqu’on la met à prétremper quelques heures, et qu’on la mixe ensuite (après l’avoir soigneusement rincée), la noix de cajou est la noix qui donne la texture la plus soyeuse de toutes les crèmes végétales réalisées avec des noix : elle est donc idéale pour la réalisation de crèmes crues, et est souvent utilisée dans la cuisine crue et/ou végétalienne.

La noix de cajou a également l’avantage d’être une des noix les plus digestes qui soient : on la recommande aisément pour les personnes ayant des difficultés à digérer certaines noix (se pencher sur leur cause reste important…).

Lorsque je déguste des noix de cajou, à chaque fois, mon âme poétique s’évade, se connecte au monde nocturne : je rêve, songe à la douceur des nuits étoilées
Sa forme de demi-lune m’y incite.
Sa couleur crème, un peu laiteuse, fait écho à la dimension douce des nuits que je vois toujours magiques, ces nuits où les étoiles ornent le ciel, brillent intensément, règnent dans cet infini.
Soyeuse, comme un rêve, comme un songe.

Dans cette petite crème chocolatée, la noix de cajou apporte une texture extrêmement soyeuse & ronde… comme la lune ♥

creme-finale-cajou

 

Suggestions pour personnaliser
ses crèmes chocolatées

Et maintenant, étirons ces trésors chocolatés à l’infini.
En choisir une, et peu à peu… se l’approprier.
Mêler ses envies, rien qu’à soi.
Dans sa personnalité, rien qu’à elle.
Permet de créer, de permettre une union subtile… écho créatif de nos papilles.

Apprendre à laisser s’exprimer ses envies, être plus à l’écoute de ce qui nous habite.
Voir au-delà de la recette elle-même.
Voir, en elle, une invitation.

Car, être soi, véritablement soi, est important.
On est tous si précieux, chacun à notre manière.
Vous êtes si précieux, si merveilleux…

Voici des pistes, des idées, des suggestions, des clés délicieuses, magiques & féeriques.
Pour vous aider, un peu, beaucoup.

L’infini des possibles s’ouvre à vous.
Amusez-vous.
Délectez-vous.

tous-ingredients-extra

 

Sauce caramel maison (saine & gourmande)
Gourmandise extrême : mêler des notes de chocolat à des notes de caramel.
Les deux crémeux, onctueux.
Duo sain & gourmand.
Ruban de caramel se frayant un chemin dans une crème onctueuse chocolaté.
Perfection de dessert gourmand & sain.
Pour réaliser une sauce caramel saine & gourmande en un claquement de doigts (ou un coup de baguette magique), un petit plongeon onctueux ici : «Réaliser une sauce caramel saine & gourmande».

sauce-caramel-general

 

sauce-caramel-cuillere

 

Notes florales
Il m’était impossible de ne pas suggérer d’y glisser des fleurs.
Délicates & sensibles notes florales peuvent créer des alliances surprenantes avec le chocolat.
La rose se marie extrêmement bien avec toutes les versions, et particulièrement la 3 (lucuma) & la 5 (cajou).
La lavande insuffle un air estival, remplit de soleil : idéal pour les versions 1 (avocat), et la 4 (chia).
La fleur d’oranger (appelée aussi «néroli») peut s’adapter à toutes… toutes s’accordent avec elle.
J’utilise des hydrolats de fleur en les choisissant de qualité biologique et pure (sans que d’autres ingrédients entrent dans leur composition).

fleurs-general

 

Sucrants liquides
Une large palette de choix s’offre à nous en sucrants liquides : du classique sirop d’agave à la précieuse sève de kitul, en passant par le (trop) rare sirop de yacon, chacun a un goût particulier ainsi qu’un profil nutritionnel unique.
♦ On choisira le sirop d’agave, de riz ou d’érable ou un miel doux pour apporter une note sucrée & douce à notre crème.
♦ Et, on optera plutôt pour le sirop d’orge, la sève de kitul, la mélasse, ou le sirop de yacon si l’on souhaite apporter une pointe de caramel, ou une note un peu plus corsée.

Quant à la quantité du sucrant liquide : si l’on souhaite que notre crème dessert permette au cacao de s’imposer avec son côté «brut» rappelant le chocolat noir, on essaiera d’avoir la main légère en dosant notre sucrant liquide : jouez, testez par vous-même en vous inspirant des mesures suggérées.

_MG_3664

 

Autres sucrants
On peut également utiliser une banane ou quelques dattes dénoyautées en remplacement du sucrant liquide.
La banane apportera un goût fruité bien présent, tandis que les dattes sucreront sans qu’on puisse déceler leur présence.

 

Purée d’oléagineux
Dans chacune des crèmes, on peut y ajouter un peu de purée d’oléagineux :
♦ la purée d’amandes blanches n’impactera pas énormément le goût de la crème chocolatée, mais apportera une texture plus ronde.
♦ la purée d’amandes complètes, en revanche, apportera une note pralinée.
♦ la purée de noix de cajou : comme la purée d’amandes blanches, elle servira uniquement à apporter une texture plus ronde. Son goût neutre & délicat pourra se faire sentir notamment dans la 4, mais restera très discret.
♦ la purée de noisettes rappellera la présence de la purée d’amandes complètes : une note pralinée, délicieuse… (ma préférée ♥)
♦ la purée de cacahuètes ravira les amoureux de cette pâte à tartiner : son goût se fera très présent, et se mêlera avec le chocolat, duo si apprécié par les amoureux de la cacahuète.
♦ la purée de macadamia offrira un «petit quelque chose» divinement fondant… en texture, et en goût.
On ne la trouve pas encore en France, mais on peut la fabriquer maison à l’aide d’un blender puissant type Vitamix.
♦ la purée de noix du Brésil apportera une note rappelant la purée de noix de Grenoble. J’aime laisser quelques brisures de noix de Brésil dans mes purées maison… et… dans ces petites crèmes dessert, les brisures sont comme des petites pépites qui se révèlent lorsqu’on les découvre en bouche… merveilleux ♥
Elle aussi n’est pas encore commercialisée en France, et l’on optera pour une fabrication maison pour l’obtenir (et l’on songera à conserver volontairement des petits morceaux lors du processus de mixage pour le petit côté craquant).

 

Topping
Pour couronner sa petite crème chocolatée… quelques éclats de gourmandise en plus ?
Contraste croquant, craquant, fondant, poétique.
Petite touche subtile supplémentaire, autant décorative que gourmande, le choix est grand :
♦ quelques éclats de beurre de coco ? Parce que «cacao cru» + «beurre de coco» = ♥
♦ plus classique & toujours aussi gourmand : quelques noisettes concassées ou amandes effilées.
♦ pour les (grands) amoureux de chocolat : saupoudrer des brisures de fèves de cacao cru sur le dessus de votre crème… Un bonheur gustatif que les amateurs de chocolat noir adoreront.
♦ pour un plaisir visuel & une délicatesse poétique : quelques morceaux de pétales de fleurs séchées apporteront des couleurs roses, violettes, blanches… ou toutes à la fois.

Le contraste formé, avec le noir intense du chocolat, sera merveilleux. Promis ♥

beurre-coco

 

fleurs-macro

 

Tous les petits liens utiles pour vous aider

J’ai conscience que plonger dans ces 5 crèmes dessert chocolatées, c’est également un plongeon dans d’autres délicieuses denrées…
Ceux qui suivent mon univers féerique depuis quelques temps auront pu en lire certains, tandis que pour ceux qui m’ont découvert depuis peu, certains ingrédients ou articles seront des découvertes ♡

J’ai donc songé que vous lister un délicat petit récapitulatif des liens utiles pour mieux savourer & plonger ces crèmes dessert pourra être utile.
Mmmmh… On peut aussi y voir un prétexte à aller (re)puiser des choses subtiles, délicates & poétiques ♥
Que votre exploration (pastel) soit douce :

Pour les ingrédients des crèmes
♦ Le cacao cru : une denrée précieuse qui condense un nombre vraiment impressionnant de nutriments dont des antioxydants, et le précieux magnésium (l’oligo-élément dont les français seraient le plus carencé).
Si cet article a vu le jour durant l’été 2012, je l’ai édité à plusieurs reprises (et l’ai encore édité il y a peu) pour mieux le compléter au fur et à mesure de mes recherches & découvertes.
♦ La lucuma & la poudre de baobab ont un article dédié dans lequel j’ai également glissé d’autres «farines surnaturelles» : farine de souchet, farine de millet brun, et farine de pépins de raisins. Tous sans gluten, elles ont des caractéristiques nutritionnelles très intéressantes qui les élèvent au rang de superaliments.
♦ Les graines de chia ont connu un réel engouement il y a quelques temps : un effet de mode où certains arguments, s’ils étaient vrais, sont peu pertinents (je songe à la comparaison avec les oméga 3 des poissons gras).
Dans cet article, j’y détaille leurs atouts, et y pose également les précautions à prendre quant aux rumeurs & arguments qui circulent.

Pour les suggestions gourmandes
♦ La sauce caramel : cette sauce est personnalisable à volonté selon nos goûts, saisons & la recette à laquelle on décide de l’associer. Elle est également rapide à réaliser : nul besoin de chauffer un sucre, comme pour la réalisation d’un caramel traditionnel.
Je l’utilise très souvent pour accompagner les desserts que je confectionne : que ce soit des desserts travaillés lorsque j’ai des amis qui viennent dîner, ou pour apporter une touche merveilleusement gourmande à mes salades de fruits : elle est divine ♡
♦ Le beurre de coco : je pense que résumer ce que je pense de lui pourrait se faire ainsi : « ♥ ».
J’ai également édité cet article au fur et à mesure d’essais. Il y a également plusieurs de vos témoignages, généreusement partager sur sa confection (merci !), qui aident ceux qui recherchent des informations quant à sa confection en fonction de leur robot ménager
(Thermomix, Magimix…), et des astuces pour en faciliter la réalisation.
♦ «Comment réaliser ses purées d’oléagineux maison ?» : si vous aimez les vidéos gourmandes & poétiques, vous apprécierez (re)découvrir la vidéo que j’avais créé pour cet article (j’ai mis tellement de cœur pour lui faire prendre vie ♡).
Après y avoir glissé mon opinion sur le sujet des différents oméga 3 (ALA, EPA & DHA), j’ai créé & listé les astuces pour le réaliser, les oléagineux que l’on peut utiliser, des suggestions gourmandes pour les personnaliser, et des jolies idées pour les consommer (autre qu’à la petite cuillères, ce qui demeure ma manière préférée de consommer la purée de noix de Grenoble ♥).

ig

 

Cinq recettes de petites crèmes chocolatées.
Saines & gourmandes.
Réalisées uniquement avec des denrées végétales, trésors de notre merveilleuse planète.
Rapides & faciles.
Cinq petites minutes.
Peut-être un peu moins.
En chacune, un trait, un trésor… rien qu’à elle.
En toutes, une invitation… celle de se reconnecter à soi-même.
Parce qu’en chacun, un trésor.
Parce qu’en vous, en nous, en tous.
Des merveilles.
À révéler, exposer, exprimer.
À vous-même, à nous-mêmes, à tous.
Pour tous.

Soyez-vous.
Vous êtes merveilleux.

✤ ✤ ✤

Montrez-moi vos crèmes dessert chocolatées sur les réseaux sociaux en utilisant le mot-magique (hashtag) : #chaudronpastel
Vos clins d’œil me font toujours plaisir

Je souhaite recevoir les lettres Pastel

Vous aimerez peut-être

37 commentaires

  1. Jonathan

    Ma-Gni-Fi-Que !!!

    mercredi 14, janvier 2015 à 21h14
  2. marie

    rrro encore un gros succès ce soir avec la number 3 <3 <3 <3 <3 miam miam miam miammmmmm

    jeudi 29, janvier 2015 à 19h17
  3. Alexia

    Coucou !

    J’ai testé celle à l’avocat, et personnellement pour ma part, on sent bien le goût de l’avocat et du coup avec le chocolat j’ai trouvé cela écoeurant…
    Je compte en tester d’autres prochainement^^

    mardi 26, mai 2015 à 14h36
  4. Loan

    Je viens de découvrir votre site: c’est magique, poétique, gracieux vos suggestions et recettes sont sans limite… merci

    mardi 19, janvier 2016 à 12h58
  5. Morgane

    Hello,

    En m’inspirant de tes recettes qui donnent des idées ;-) j’ai réalisé une petite crème au chocolat avec de l’amarante.

    Que pense-tu de cette graine ? Comment conseille-tu de la préparer ?

    Bonne journée !

    mercredi 17, février 2016 à 20h33
  6. Marie

    Bonjour Mély,

    Tes recettes ont l’air méga bonne !
    Par contre pour les proportions que tu as donné, je voulais savoir pour combien de personne ça correspondait ?

    Bisous !

    jeudi 17, mars 2016 à 11h28
    1. Mély

      Bonjour Marie
      Cela dépend des recettes :
      La n°1, 4 et 5 peuvent difficilement être faites en petites quantités (on doit avoir un minimum de matière à mixer pour que les lames du blender puissent « prendre »), et correspondent à 2 à 4 petites crèmes chocolatées (en fonction de l’appétit de chacun).
      Les n°2 et 3 peuvent être faites en petite quantité, et les quantités indiquées sont pour 1 à 2 petite(s) crème(s) chocolatée(s).
      Belles dégustations

      jeudi 17, mars 2016 à 16h41

Laisser un commentaire

Recevoir un mail si Mély me répond ?