Trois boissons pour un Hommage à Charlie, un Hommage à la Vie.

♫ ♪ Mots écrits & inspirés au son des notes mélodieuses d’Imagine de John Lennon & de Heal the World de Michael Jackson ♪ ♫

 

Le 7 janvier au soir, une douleur sans nom m’ébranla, nous ébranla. Tous.

Le 8 janvier au matin, je suis sortie de chez moi, l’esprit embrumé, le cœur pleurant, encore.
Je me rendais à un petit marché, en bas de chez moi.
Un geste anodin, contrastant tellement avec les événements de la veille, dont l’aube était encore imbibée.
Cela faisait seulement quelques secondes que je marchais dans la rue, lorsque deux sons me sont parvenus.
Le chant des sirènes, lointaines, mais bien présentes.
Puis, le chant d’un oiseau, un seul, tout près, perché dans un arbre.
Jolie métaphore, bel oxymore offert par le «hasard» de la Vie.

J’ai continué mon chemin, et j’ai croisé un homme, une sacoche à la main, visiblement sur le chemin de son travail.
Sur son manteau de cuir était accroché grossièrement à l’aide d’une épingle à nourrice un morceau de tissu (ou de papier ?) sur lequel on pouvait lire : «Je suis Charlie».
Mon cœur se serra.

Quelques minutes plus tard, je suis arrivée sur le marché.
Dans une allée, mes pas croisèrent ceux d’un homme & de sa petite fille qui marchaient main dans la main.
Une petite fille brune, aux grands yeux clairs.
Avec une barrette jaune dans les cheveux.
La petite fille chantait. Fort.
Elle chantait : «Bonne année, bonne santé, plein de bonheur ! Bonne année, bonne santé, plein de bonheur ! Bonne année, bonne santé, plein de bonheur !».
Elle chantait, inlassablement, ce petit chant, d’une voix enjouée. Pas trop forte. Comme une comptine. Douce.
Je l’ai regardée. Je l’ai trouvé belle. J’ai trouvé son innocence belle.
Mon cœur se serra.
J’ai levé les yeux.
J’ai croisé le regard de son père.
En une fraction de seconde, un message est passé.
Solidaires de nos pensées douloureuses, au-delà, ce chant.
Le chant de sa fille nous rappelait qu’il y avait une Vie à côté, qui continuait de couler, d’être.

Sur la toile, dans la rue, à la radio, des mots résonnant.
On pouvait notamment lire : «12 morts, 66 millions de blessés».

Il n’y a pas eu 66 millions de blessés.
Il y en a eu beaucoup plus.
Chaque Être vivant sur Terre est continuellement touché, impacté par ce qui se passe.
Par tout ce qui se passe.
Les tragédies explosives qui ébranlent la presse, qui bouleversent nos cœurs, qui font hurler nos âmes de douleur.

Et.
Aussi.
Le quotidien.

Car, en chaque jour, des douleurs, des drames, des choses grises, des choses qui ne devraient être, mais qui sont.
En France, en Europe, dans le monde.
Partout. Chaque jour. Des choses grises, noires.

Des attentats, des viols, des cancers annoncés à des personnes de 40 ans, ou un enfant de 7 ans, ou encore un jeune homme venant d’être père (et les Êtres qui assistent, impuissantes à l’annonce de ces horreurs dans des personnes de son entourage), des meurtres, des gifles à répétition d’un homme sur sa femme ou ses enfants (ou les deux), des personnes sombrant dans la dépression, assister impuissant aux larmes d’un ami, un petit garçon qui a perdu son doudou (dans le monde si innocent des enfants, les doudous sont extrêmement importants & leur perte ne doit pas être pris à la légère), des animaux que l’on exploite & traite comme des vulgaires objets, les gens qui meurent de faim sur d’autres continents, et ceux qui meurent aussi de faim en bas de chez nous que l’on croise & que l’on ne regarde plus, que l’on ne voit plus, par habitude.

Le rire d’un enfant, savourer un livre au coin d’un feu, se promener dans un jardin, cueillir des cerises pendant que la chaleur du soleil nous lèche notre peau dénudée par des habits légers d’été, recevoir un bouquet de fleurs, un sourire échangé entre deux inconnus dans la rue, acheter des fraises locales au marché, en faire une tarte, savourer une crème glacée avec un ami, plonger dans l’océan aux mille poissons colorés, regarder un coucher de soleil seul, s’endormir à deux à la belle étoile, faire des batailles de chatouilles avec sa sœur, observer l’Être que l’on aime dormir, caresser son chat, lire des histoires dans les métamorphoses des nuages, s’émerveiller devant un ciel étoilé, voir une étoile filante, faire un vœu, vivre la concrétisation de ce vœu, sourire à un chauffeur de bus, se payer un fou rire avec une amie, protéger une amie, se laisser protéger par quelqu’un, être soutenu lorsqu’on se sent triste,  soutenir à son tour, céder sa place à une dame âgée dans le métro, déguster un bon verre de vin, revoir une amie de longue date, écouter de la musique sans rien faire d’autre, pleurer de rire devant un bon film, pleurer tout court devant un autre bon film (ou le même).

Au cœur de chaque jour, du gris, du noir.
Au cœur de chaque jour, de la Lumière.

boisson-chaude-detox-infuser

Des événements gris, tous les jours.
Des événements colorés, tous les jours.
 
Chacun d’eux doit être reconnu & vécu.
Intensément.
Les gris & les colorés.

Et, au-delà de chacun, un choix, entre nos mains.
Au creux de nos mains, nichée, minuscule, repose une graine.
Une graine magique.
Une graine que l’on a tous.
Chaque jour, elle s’y trouve, toujours, entre nos mains.

Le gris, le noir.
Doit être vécu, accepté, accueilli.
Oui, ça fait souffrir, oui, notre cœur se déchire, nos yeux versent des larmes, notre âme hurle.
Vivre cela.
Vivre, car cela prouve que nous sommes vivants.
Ne pas rejeter, mais les ressentir, en nous, intensément.

Puis.
Ensuite.
Faire un choix.
Se tourner vers la petite graine entre nos mains.
Se rappeler à travers elle qu’une magie subsiste à côté, autour.
Celle de la Vie qui, toujours, coulera autour de nous.
Celle de la magie qui, toujours, même (et surtout) en des jours gris, est précieuse à cultiver, reconnaitre, vivre.
Celle de la petite fille qui chante.
Celle de l’oiseau qui chante, aussi.
Hymne à la Vie.

Ce n’est pas trahir leurs mémoires, bafouer leurs souvenirs, se voiler la face, ou essayer de faire semblant de vivre au pays des bisounours que d’accepter de recommencer à voir les couleurs nous entourant.
Car, elles sont là.
Elles vibrent autour de nous.
Elles vibrent en nous.
En notre Âme d’enfant.
En notre cœur, en notre âme.
La douleur que l’on ressent (de la conscience & le vécu des nuages gris) est possible grâce à cette magie qui nous habite.
La réparation est impossible, elle.
Mais, autour de nous, des étincelles de couleurs subsistent, nous attendent, nous tendent les bras.

Lorsque le gris, le noir nous entourent, il est important de les voir, de les vivre.
Et il est tout aussi important d’avoir la capacité, ensuite, de se reconnecter à la magie du banal, à l’extraordinaire du quotidien.

Alors, faire le choix.
Consciemment.
De vivre les nuages gris.
Plusieurs façons existent.

citation-anne-frank

Entre nos mains, une graine magique.
Celle de notre futur, notre devenir, du jour, de la semaine, du mois, et plus.

Chaque jour, on la nourrit.
Chaque jour, on peut tendre vers quelque chose.

Il est judicieux d’avoir des buts vers lesquels tendre.
Il est doux d’avoir des rêves, de conserver ses rêves, nos rêves, même lorsque le monde s’écroule, surtout lorsque le monde tremble, pleure, hurle de douleur.
Cela donne un élan.
Un élan pour tendre à une métamorphose.

3-boissons-detox_couverture

En ce début d’année, beaucoup cherchent à tendre vers une alimentation plus saine.
Soit parce que cela fait partie de leurs résolutions pour la Nouvelle Année.
Soit pour oublier et/ou gommer les potentiels excès des fêtes de fin d’année.
Ou un peu des deux.

Si je suis pour les résolutions, je n’encourage pas particulièrement celles de la Nouvelle Année.
Chaque jour de chaque mois de l’année, nous pouvons faire le choix d’en faire.

Les plaisirs de la table étant présents au cœur des fêtes de fin d’année, et l’alimentation devenant toujours un peu plus un sujet d’actualité, ce sujet se retrouve souvent dans les résolutions de chacun.
Tendre vers une alimentation plus saine.
Vers une alimentation plus adaptée à Soi, à chacun.

Et tendre, aussi, vers une Vie qui nous convienne plus à Soi, qui nous ressemble plus.
La Nouvelle Année, si elle n’est pas le seul moment de l’année où l’on doit faire le point, demeure une belle invitation à faire le point sur Soi.
Avec douceur, toujours.
Ne pas se juger.
Accepter ce qui est, et dessiner nos rêves du bout de nos doigts.
Y tendre.
Chaque jour, faire un petit pas vers eux.
Chaque jour, nourrir notre petite graine au creux de nos mains.

Agir. Mettre en place des choses.
Et, lorsqu’on se sent trop faible, se laisser au creux de mains d’Autres qui peuvent recueillir nos doutes, nos peurs, nos peines, et nous épauler, nous aider.

Au centre de ces changements, l’alimentation est centrale.
Nos cellules se reconstituent à partir de ce que l’on mange, ingère, digère & assimile (ces 3 termes étant différents : nous n’assimilons pas forcément ce que nous mangeons, notre jolie flore intestinale devant être en état d’assimiler la magie de ce que nous ingérons).
Tendre vers une alimentation qui nous convienne est un pas doux sur notre chemin de Vie.
Tendre & étendre cet équilibre à d’autres horizons, à nos autres plans de l’Être est tout autant précieux.
Notre plan émotionnel, intellectuel, spirituel (sans connotation avec une religion), socio-planètaire.
Nous sommes un ensemble.
Nous sommes un Tout.
Prendre soin de son corps, de son esprit, de son cœur, de son âme.
Synergie précieuse, ouvrant vers des potentialités décuplées.
Prenons soin de notre ensemble à nous, de ceux qui croisent notre chemin.
Chaque petit pas, petit geste, petite pensée, petite parole, petite action a un impact.

C’est aussi le temps de se libérer de nos mauvaises habitudes, des liens qui nous rabaissent & ne nous portent pas, de se défaire des choses nous alourdissant, de composer avec ce qui est & ne peut être défait, mais tendre à les transmuter, à son rythme.

Pour ce premier article de 2015, j’ai eu envie de vous offrir un symbole de renouveau.
Des graines de transmutation.
Ces graines de changement, de renouveau sont à notre portée en tout temps, chaque petit jour.
Ces graines sont là, toujours, au creux de notre quotidien.

Pour ce premier article de 2015, j’ai eu envie de vous offrir un symbole de douceur.
Des graines de Lumière, de Vie, de douceur.
Elles sont importantes en tout temps, gris & coloré.
Elles sont précieuses & à chérir.

jus-detox-vue-face-m

Une démarche détoxifiante devrait toujours être adaptée à soi : les conseils prodigués à travers un suivi Naturopathique est un processus adapté qui aidera votre organisme en douceur & à son rythme.
En effet, les personnes neuro-arthritiques (terme naturopathique) et/ou ayant une Force Vitale affaiblie réalisant des cures détoxifiantes trop agressives pour leur organisme ne pourront bénéficier d’un mieux-être : leur organisme n’arrivant pas à évacuer les surcharges installées de par leur manque d’énergie vitale (on parle de «vitalisme»), et ce, même si des excès ont été effectués. Cela peut entrainer des crises curatives (j’ai traité de ce sujet ici), ou diminuer encore plus leur vitalité déjà affaiblie.

De plus, durant la saison froide, notre corps plus vulnérable par le froid, profitera moins des effets bénéfiques d’une cure détoxifiante, qui sera donc à privilégier en saison chaude (le mieux étant de pouvoir se reposer pendant ce processus : un week-end ou pendant les vacances conviendrait d’autant plus).

Il est si doux… de tendre vers une hygiène de vie saine & adaptée au quotidien, tout au long de l’année…
Plus doux pour Soi, pour notre organisme.
Apprendre & adopter des réflexes quotidiens sains est une démarche qui a plus d’impact sur le long terme que de réaliser des cures détoxifiante et/ou se booster épisodiquement par divers moyens hautement dosés (jus, smoothie, complément alimentaire, superaliment, etc.) après des excès ou en cas de fatigue chronique.

Au-delà de ces précautions & précisions : j’ai conçu ces trois recettes pour que chacun puisse les réaliser & les déguster.
J’ai glissé des conseils plus détaillés à chacune des 3 boissons dans chacune de leur partie dédiée ♥

3-boissons-detox-portrait

La boisson solaire

Cette boisson chaude pourra être prise avant ou après un repas : on veillera simplement à la consommer 30 minutes éloignés de nos repas.
Tous les profils peuvent la consommer & en tireront des bénéfices doux, réchauffant & épurant à la fois :
♦ La fleur d’oranger & le miel apportent une touche de douceur, de sucré, agréable & réconfortant.
Le miel, selon la Médecine Traditionnelle Chinoise & l’Ayurvéda, a des propriétés lubrifiantes sur nos intestins, et aident à réguler notre transit : une clé précieuse pour aider notre corps à mieux évacuer nos toxines par cet émonctoire qu’est nos intestins.
Ceux souhaitant se tourner vers un ingrédient végétalien peuvent le remplacer par le sucrant liquide de leur choix (sirop d’agave, érable, de riz, d’orge, sève de kitul, etc.) : le goût sera là, les bénéfices en moins.
La fleur d’oranger est calmante, apaisante, agréable au goût, et convient à un grand nombre de profils.
On peut remplacer la fleur d’oranger par de la rose, ou toute autre fleur ou plante qui vous soit jolie à admirer dans votre tasse et/ou agréable à déguster.

♦ Le romarin, les graines de fenouil & le gingembre frais aident notre système digestif dans son ensemble.
Le romarin est cholagogue (facilite l’évacuation de la bile) & fluidifie notre bile.
Cette dernière, produite par notre foie, a de nombreuses fonctions : elle émulsifie (casse) les lipides (graisses) de notre bol alimentaire pour mieux aider notre corps dans son processus de dégradation (digestion), stimule notre transit intestinal, alcalinise notre bol alimentaire (pour qu’il puisse arriver dans nos intestins sans être trop acidifiant), et aide à la synthèse de certaines vitamines.
Les graines de fenouil ont des propriétés carminative (aide à l’expulsion des gaz intestinaux) & diurétique (stimule l’activité de nos reins – intéressant uniquement si l’on boit suffisamment d’eau au quotidien).
Le gingembre frais a tellement de propriétés, qu’il mériterait un article à lui seul ♥
Anti-inflammatoire (malgré la sensation de chaleur qu’il apporte lorsqu’on l’ingère), tonique, digestif (soutien le travail de l’estomac, et non l’intégralité de notre système digestif on pourrait le penser, ce terme portant souvent à confusion), et anti-oxydant ne sont qu’un pâle reflet de ses richesses.
Il est important de le choisir frais (et non en poudre), car ses propriétés réchauffantes ne sont valables que sous cette forme (séché, il devient refroidissant).

boisson-chaude-detox-ingredients

Ingrédients :

  • 200 à 300 ml d’eau chaude
  • fleur d’oranger (ou rose ou hibiscus ou autre)
  • 1 cac de graines de fenouil
  • 1 cac de romarin séché ou frais
  • 1 morceau d’un demi centimètre de gingembre frais
  • 1 cac de miel cru de votre choix

Préparation :

  1. Faites bouillir l’eau.
  2. Pendant que l’eau bout : glissez le bout de gingembre au fond de votre tasse, la fleur, les graines de fenouil & le romarin dans une petite cuillère à filtre.
  3. Versez l’eau bouillante dans votre tasse.
  4. Attendez environ 2 minutes, et glissez votre miel cru.

boisson-chaude-detox-miel

Le jus vert

♦ La chlorella & les feuilles du céleri-branche apportent une dose énorme de chlorophylle dont les bénéfices sont extrêmement nombreux, et dont on continue encore à étudier & découvrir les bienfaits.
La structure moléculaire de la chlorophylle ressemble beaucoup à celle de notre sang (l’hémoglobine pour être exact) à la différence près que la chlorophylle a un atome de magnésium (c’est ce qui donne la couleur verte aux végétaux), tandis que notre sang a un atome de fer (c’est ce qui donne la couleur rouge à notre sang).
Des études ont montré que la consommation de chlorophylle améliore la production & le renouvellement de notre hémoglobine, précieuse pour l’irrigation de toutes nos petites cellules en oxygène.

La chlorophylle permet également d’aider notre corps dans son processus de cicatrisation (en stimulant la régénération de nos cellules endommagées), de l’aider à maintenir & à corriger son équilibre acido-basique, et permet également d’assainir notre flore intestinale.
Le gingembre, consommé ici non par infusion (comme dans la boisson chaude), mais par jus, voit son impact augmenté sur notre organisme.

♦ Pour adoucir le jus qui pourra être fort pour certains palais, une touche de douceur avec une touche fruitée qu’est la pomme.
Car, la douceur, est toujours essentielle, même dans les recettes détoxifiantes.
Se faire du bien & se faire plaisir à la fois.
Choisissons-la juteuse, légèrement sucrée ou acidulée, en fonction de nos goûts.

Ce jus vert a un grand potentiel :
• Il peut être bu le matin, à jeûne, par tous. 
Ce grand apport en micro-nutriments facilement assimilable est une excellente & douce manière d’amorcer la journée. On veillera simplement à attendre environ 15 à 30 minutes avant de prendre ensuite son petit déjeuner (afin que notre bol alimentaire constitué par notre petit déjeuner ne soit pas noyé par le jus, cela ralentirait le processus de digestion).

Je bois personnellement un grand verre de jus vert chaque jour depuis le mois d’août, et j’en ressens réellement beaucoup de bienfaits, tant sur mon énergie, que sur ma peau (j’avais déjà une jolie peau & sans imperfections, son éclat est dorénavant plus lumineux).
• On peut aussi en déguster un petit verre en guise d’accompagnement à un de nos repas.

Si on est sensible, on privilégiera de le boire le matin ou le midi plutôt que le soir, car il peut avoir des effets excitants pour certaines personnes (et engendrer des difficultés pour s’endormir).
• C’est un parfait goûter, ou en-cas au creux de l’après-midi, quand une baisse de forme se fait sentir.
• Certaines personnes, en fonction de leurs constitution naturopathique (on nait avec) & de leur tempérament naturopathique (il change au fil de notre vie), pourront le consommer en substitution d’un repas, à un rythme lui aussi adapté à leur profil.

Durant la saison froide, on veillera à ce qu’il ne soit pas glacé au moment où on le boira.
Une astuce très simple pour y pallier : laver consciencieusement les végétaux sous l’eau chaude.

Pour ceux qui n’ont pas l’habitude de consommer régulièrement les jus de légumes : commencez à incorporer les jus dans vos habitudes avec des petites doses (un verre de 150 ml ou moins), en augmentant progressivement les doses (le rythme & les quantités) en fonction de vos ressentis.
Un trop grand apport et/ou une transition trop rapide pourra engendrer différents maux digestifs, ou entrainer une perte de vitalité pouvant être caractérisée par un refroidissement après l’ingestion du jus.

jus-detox-ingredients

Ingrédients (pour un grand verre ou 2 plus petits) :

  • 2 à 3 branches de céleri-branche
  • 1/2 pomme (sucrée ou acidulée selon votre goût)
  • le jus d’un demi citron jaune
  • 1 bulbe de fenouil
  • 1 morceau de gingembre frais (taille selon votre goût & sensibilité)
  • le quart d’un petit chou blanc
  • 1 à 3 gr de chlorella (ne jamais commencer avec 3 gr de chlorella si vous n’en avez jamais commencé)

Préparation :

  1. Si vous disposez d’un extracteur à petite embouchure : coupez en petits morceaux vos végétaux avant de les passer à l’extracteur.
    Si vous disposez d’un extracteur à large embouchure (j’utilise le Kuvings) : glissez vos végétaux lavés directement.
  2. Ajoutez la chlorella à la fin.

jus-detox-vue-face

Smoothie

Cette boisson est si crémeuse ♥
Sa texture seule en fait une recette réconfortante.
Personnellement, je l’aime lorsque sa texture est très épaisse, si épaisse que je peux la déguster à la petite cuillère, comme si c’était une petite crème acidulée fruitée
Si vous préférez une texture plus liquide : ajoutez simplement de l’eau minérale (ou de source) afin de l’allonger.

♦ Son côté crémeux, onctueux & épais est possible grâce à l’avocat : ajoutez ce fruit est une base parfaite pour réaliser des smoothies verts… et se retrouve tout aussi parfait dans la conception de desserts chocolatés.
La vanille accentue ce côté doux, atténue l’intensité du piquant (gingembre), de la puissance (chlorella), et de l’acidité (citron & kiwi) : une pointe de douceur, sans sucrer aucunement l’ensemble.

♦ Le gingembre & la chlorella sont les deux ingrédients qui aideront notre organisme dans son processus d’allégement, d’évacuation de potentielles surcharges & de nos toxines.
(Leurs bienfaits respectifs ayant été vus plus haut : je vous laisserai (re)lire ces passages en question)

Ce smoothie (ou petite crème) pourra se substituer plus facilement à un repas que les deux précédentes boissons (toujours en l’adaptant à sa consommation en fonction de ses besoins).

smoothie-detox-ingredients

Ingrédients (pour un smoothie ou une petite crème) :

  • 1 avocat
  • 2 kiwis
  • 1 cas de graines de chia
  • le jus d’un citron jaune
  • le jus d’un demi-citron vert
  • 1 petit morceau de gingembre
  • 1 à 3 gr de chlorella
  • une pincée (ou 2) de vanille en poudre

Préparation :

  1. Découpez l’avocat en 2, extrayez sa chair.
  2. Glissez tous les ingrédients dans votre mixeur, et mixez jusqu’à obtenir une texture lisse.
    (Si vous disposez d’un mixeur peu puissant : coupez préalablement vos kiwis en morceaux, et écrasez grossièrement l’avocat à la fourchette)
    (Si vous préférez une texture plus liquide que crémeuse : ajoutez un peu d’eau minérale ou d’eau de coco)

smoothie-detox-macro

L’année 2015 sera une année charnière, symbolique, aux nouveaux reflets colorés.
Pour moi, dans ma vie personnelle, et aussi pour Le Chaudron Pastel, extension de mon Être.
Ces changements, je les fais pour vous, pour moi, pour tous.
Vous serez à mes côtés, et je vous dévoilerai au fil du temps les nouveautés ♥
♦ Pour faire place à ce nouveau, mes articles Pastel seront plus courts, et leur rythme légèrement plus rapproché. Ma plume conservera toujours cette pointe de douceur & de poésie. Toujours.
Durant ce processus de changement, je vais moi-même devoir apprendre à lâcher un peu prise.
♦ Courant mars / avril, une nouvelle rubrique verra le jour.
J’ai si hâte de vous en parler… Une rubrique qui fera écho à mon enfance, à une partie de ma Vie.
On voyagera ensemble dans d’autres mondes, dans d’autres univers. Très doux, très féeriques ✩
♦ J’ai momentanément mis de côté les deux premiers e-books Pastel pour des raisons dont je vous ferai part bientôt.
J’aurai besoin de vous. De votre aide. De votre soutien.
Je tiens cependant à vous rassurer : ils verront le jour… même si leurs couleurs sont momentanément figées, ils sont déjà bien colorés.
♦ Des Ateliers Pastel naîtront sur Paris… Stay tunned ♥

boisson-chaude-detox-prete

Chaque jour, une graine dans nos mains, à faire pousser, doucement.
Chaque jour, des choix, au creux de nos mains.

Choisir de ne pas réagir avec inconscience face à un acte inconscient (et barbare).
Choisir de rester dans l’Amour devant la haine, extension de la peur, de l’inconscience.
Choisir de rester humain devant l’intolérable.
Choisir d’être acteur & non-spectateur dans nos actes, pensées & paroles quotidiennes.
Choisir d’être révoltés (aussi) par le banal anormal.
Se rappeler d’être touché par le banal qui est extraordinaire.

Même dans l’horreur… la magie demeure.
Dans de certains jours particulièrement sombres, il est (très) difficile de la voir.
Mais, elle demeure là (et est d’autant plus précieuse à chérir).
Et le demeurera.
Toujours ♥

jus-detox-pret-fleurs

Des couleurs à voir, à vivre.
Des buts, des rêves, à chérir, à concevoir, en lesquels croire, vers lesquels tendre.
Tout au long de l’année, au cœur de chaque instant.

Au-delà de ces buts, de nos rêves, se trouve une énergie essentielle à nos petites graines de Vie.
Une énergie combinant l’énergie salvatrice d’accueillir pleinement le présent gris ou coloré, et de savourer le processus de métamorphose.

Je vous souhaite une année sous ce signe.
Je vous souhaite une année où chacune de nos graines de rêves, de nos buts en devenir…
… soient alimentés par ces deux énergies, si essentielles à la Vie.

♡ Belle & douce année à tous ♡

✤ ✤ ✤

Montrez-moi vos boissons sur les réseaux sociaux en utilisant le mot-magique (hashtag) : #chaudronpastel
Vos clins d’œil me font toujours plaisir

Je souhaite recevoir les lettres Pastel

Vous aimerez peut-être

15 commentaires

  1. Annie

    Bonjour Mély,
    Qu’il est doux de se poser le dimanche matin en votre compagnie. Chacun de vos billets nous enveloppent de tellement de bienveillance et d’une belle énergie.
    Je vous souhaite une belle et douce année.

    dimanche 11, janvier 2015 à 9h52
  2. Rose Citron

    Ton article m’a fait du bien Mély. Tu fais un beau récit de ces quelques jours, et de ces forces opposées qui sont en nous. Il nous faut aller vers la Vie <3
    (Je vais me faire un smoothie avec du curcuma frais, pour fêter ça!)

    dimanche 11, janvier 2015 à 12h14
  3. Mnêmosunê

    Bonjour Mély,
    A mon tour je vous souhaite une belle et douce année 2015.
    Merci pour vos mots qui me donnent un peu de courage pour aller chercher la magie et la couleur en ces temps gris.
    Des trois recettes, c’est la première qui m’attire le plus. Par contre je me demande où vous achetez votre eau florale ? Est-ce qu’il y en a de meilleure qualité que d’autres ?
    Et pour les deux autres recettes, vu que je n’ai pas de chlorella, je me demandais si je pouvais la substituer par de la spiruline ?
    Encore une fois merci, et une bien belle année 2015.

    dimanche 11, janvier 2015 à 13h35
  4. Isabelle

    Merci, pour ces écritures toujours justes et malgré tout ce que nous vivons et subissons comme tristesse , vous nous apportez une bonne dose de douceur et de réconfort avec votre force. Vos recettes sont toujours très attrayantes et rien que de les voir, on est déjà dans un réconfort.
    Le gris existe… On le sait tous… Mais il y a du pastel!!!!
    A mon tour, bonne année à vous et vos proches

    dimanche 11, janvier 2015 à 18h59
  5. Solenn

    Merci Mély pour ces mots de douceur, réconfortants en ces temps douloureux. Ton article est un plaid doudou qui réchauffe et rassure, comme toujours.
    A mon tour de te souhaiter une très belle année pleine de Lumière, de beaux projets, d’amour, de santé, et de plein de petites et grandes joies.

    dimanche 11, janvier 2015 à 23h10
  6. Mély

    @ Mnêmosunê : Bonjour ❀
    En l’occurrence, il s’agit ici de fleur d’oranger à faire infuser (et non d’hydrolat comme j’utilise le plus souvent en cuisine, il est vrai) ♥
    On trouve des fleurs d’oranger pour réaliser des tisanes assez facilement en magasin bio ou dans des petites herboristeries :)

    @ tous : merci pour vos petits mots qui me font toujours (très) plaisir à lire… aussi chaleureux qu’un petit thé à la vanille & à la cannelle tout chaud ♥

    lundi 12, janvier 2015 à 7h32
  7. Ophélie

    Bonjour Mély,:-)

    Ton article fait du bien au coeur avec sa douceur et fraîcheur. C’est bonheur de passer un instant dans ton univers, cette impression d’être propulsé dans une autre dimension… ou tout est magique et féérique.
    Je vais tenter l’avocat kiwi, j’ai jamais pensé à cette combinaison et le mélange de citron ça me parle beaucoup, je salive déjà… C’est vrai que ça tombe à pic ces recettes après le trop plein de fêtes… et cette envie de repartir sur de nouvelles bases.
    Merci :-)

    lundi 12, janvier 2015 à 8h36
  8. marie christine

    Bonsoir Mély,

    Je vous remercie pour ces doux mots, ils me font si chaud au coeur. A mon tour je vous souhaite une merveilleuse année 2015 pleine d’amour, de joie et de paix.
    J’attends toujours avec impatience de vous lire, j’en suis si heureuse. Quelle réconfort et quelle force vous m’apportez!!

    lundi 12, janvier 2015 à 22h00
  9. Pauline

    Merci Mélanie pour ces recettes, pour la douceur et la tendresse que vous y insufflez. Elles arrivent à nous comme des perfusions salvatrices dirigées vers le coeur.
    Comme lecture, je vous conseille le merveilleux ouvrage Passagère du silence de Fabienne Verdier. L’auteur raconte comment jeune étudiante, sa passion pour la calligraphie l’a conduite au fin fond de la Chine dominée par la révolution culturelle. Elle y a côtoyé les grands maîtres, et est partie à la découverte des trésors enfouis en elle-même. Un lumineux voyage intérieur.
    Je vous souhaite une année 2015 aussi savoureuse que vos articles. ♥

    mardi 13, janvier 2015 à 0h02
  10. Marc | blog-sans-gluten.com

    Bonjour Mély,

    En dépit des tristes événements de l’actualité, la vie poursuit son chemin.
    Je te souhaite une excellente année 2015 ! Et vu le programme que tu as à peine effleuré à la fin de ton article, je suis très curieux de suivre tes avancées et transformations au courant de cette nouvelle année !
    Félicitations une fois de plus pour les photos parfaites, de la couleur à la composition sans oublier le message ! Je suis toujours aussi admiratif devant toute cette poésie que tu nous apportes.
    Merci !
    Amicalement,
    Marc

    mardi 13, janvier 2015 à 2h59
  11. valérie

    Bonjour Mély,
    Merci pour cette article et pour ton hommage à Charlie. <3

    Dans ta newsletter, tu nous invites à partager des livres que l'on a aimé. Je réponds ici car je serais à mon tour intéressée par les suggestions que te feront d'autres personnes.

    Tout d'abord, "le don de Qa" de Jean-Marc Pasquet. Toi qui a la chance d'avoir une liseuse, ça tombe bien car on ne le trouve plus sous forme papier. Et pourtant il est exceptionnel, je n'ai jamais lu un livre pareil … Il y a une femme d'un autre age, il y a un chamane, il y a un européen qui grâce à ces 2 êtres va connaître une transformation jusqu'au coeur de lui-même, il y a cette nature grandiose qu'il apprend à connaître, à épouser, à entendre mais entendre vraiment, grâce à cette femme des bois qui communique autrement, à sa manière mais pleinement. Attention, l'européen au début est très cartésien, il faut laisser à l'histoire le temps de se mettre en place. Mais alors ensuite, quel bonheur!

    Je voulais aussi te proposer "venir au monde" de Margaret Mazzantini. L'histoire est magistrale, l'écriture un délice. C'est une histoire d'amour (une des plus belle que j'ai pu lire) sur fond de guerre de Sarajevo d'une femme qui ne peut pas avoir d'enfant .. mais il y a beaucoup, beaucoup plus que ça. j'en suis ressortie bouleversée. Je voudrais l'effacer complètement de ma mémoire pour avoir le bonheur de le découvrir à nouveau.

    Et aussi "Océan mer" d'Alessandro Baricco. Des personnages et des situations aussi loufoques que poétiques, une écriture magique dont on se délecte doucement mot à mot … un régal.

    Voilà :-)

    mardi 13, janvier 2015 à 11h12
  12. sophie

    Par les temps qui courent… qu’il est bon de croiser des personnes comme vous sur notre chemin !!!

    vendredi 16, janvier 2015 à 0h10
  13. ELISABETH

    Bonjour très chère Mely,
    Après une période de fête un peu difficile… À m’oublier au profit de ceux que j’aime et que j’ai tant plaisir à voir se retrouver chez nous…
    Après la noirceur des semaine passées, où j’ai réussi (parfois difficilement) à rester dans l’espoir et la prise de hauteur sans pour autant perdre le lien avec la compassion…
    Après une reprise du travail fatigante, forcément puisqu’elle coïncide avec les jours les plus courts de l’année…
    Quel bonheur toujours de vous lire !
    Merci pour ces douces recettes que je vais ajouter aux fiches que je suis en train de faire : « Mes recettes préférées » (je reprend studieusement mon PHV !)…
    Merci de susciter des commentaires si paisibles et intéressants (j’ai noté quelques livres à demander à ma bibliothécaire préférées…)…
    Merci pour ce suspense concernant le développement du Chaudron Pastel et plus…
    Je vous souhaite du fond du coeur une très douce année 2015,
    A bientôt…
    Elisabeth

    lundi 19, janvier 2015 à 14h59
  14. Aurélie

    Bel hommage en ces temps de tristesse. On se demande où cela va-t-il s’arrêter ? Merci de nous redonner un peu le moral avec des fantaisies riches en vitamines qui sauront puiser en nous de la force et des sentiments faciles à distribuer.

    mardi 27, janvier 2015 à 18h26
  15. eoline

    Bonjour,

    Une très douce année 2015 a tous… je découvre votre blog Mély. Il dégage une douceur et une sérénité qui font un bien fou…

    Valérie – j ai découvert le don de Qa il y a quelques années et il m’avait marquée aussi. Curieusement, à chaque fois que je l’ai prêté je n’ai obtenu que des commentaires « tièdes » alors que pour ma part j’étais enthousiasmée.

    Je vais donc me procurer les deux autres livres que vous avez cités. Merci pour ces références.

    (mon clavier étranger ne me permet pas d utiliser les accents… désolée)

    –> Une Fée passa par là, et les accents apparurent :)

    samedi 31, janvier 2015 à 8h55

Laisser un commentaire

Recevoir un mail si Mély me répond ?