Crème Budwig (petit-déjeuner) : définition, recette & explications

La crème Budwig…
J’y ai succombé.

Késako ?” est probablement ce que se diront la majorité des gens si on leur parle de la crème Budwig.
Donc, avant de donner la recette, et de tenter de l’expliquer, on va peut-être la présenter, non ?

Lorsque j’ai commencé à m’intéresser à l’alimentation santé, une des choses qui revenait fréquemment est la “crème Budwig“.

Je me souviens de la 1er fois où j’ai découvert les ingrédients la composant & comment la préparer : mes 2 sourcils se sont élevés en signe d’étonnement, de sceptisme et… je dois bien l’avouer, une pointe de dégoût.

Comprenez-moi bien : dans le petit-déjeuner de M. et Mme Tout-Le-Monde (ce n’est nullement péjoratif), on retrouve le plus souvent, au choix : une boisson chaude (thé, café ou chocolat), tartines (pain, biscotte, brioche) avec de la confiture, beurre ou autre pâte à tartiner, des céréales, jus de fruits, …
C’est inscrit dans les mœurs, dans la culture, dans les habitudes.
Pour la grande majorité de la population actuelle, l’alimentation dite saine est un concept assez vague, inconnu. D’ailleurs, beaucoup pensent qu’elle va de paire avec le régime hypocalorique ! Idée totalement erronée, bien sûr.

Donc, forcement, du point de vue de personnes non-initiés à la cuisine santé, la crème Budwig peut faire hausser plus d’une paire de sourcils…
Et c’est bien dommage pour elle… comme pour M. et Mme Tout-Le-Monde !

La première fois que je l’ai préparée… au fur et à mesure où je la préparais, son aspect peu ragoûtant renforçait ma première impression sceptique, et je dois dire, assez négative.
Une fois que j’ai eu fini de la préparer, j’ai goûté la première cuillérée : “Hum… Agréablement étonnant…” me suis-je dit, perplexe.
La deuxième cuillérée m’a enchantée.
Depuis ? Hé bien… Je la déguste tous les matins en guise de petit-déjeuner…
(Edit d’été 2015 : j’alterne désormais entre «Le petit déjeuner de fée» et le «Muesli féerique», plus équilibrés pour les raisons évoqués à la fin de cet article).

Cette recette a plusieurs noms : “crème Budwig”, “délice du matin”, “crème de cent ans”.
Elle a été inventée par Johanna Budwig (pharmacienne). Et c’est grâce à Catherine Kousmine (médecin russe décédée au début des années 1990 à l’âge de 98 ans) qui, en reprenant cette recette, l’a rendue célèbre.

Ingrédients :

  • 4 cac de fromage blanc (0 à 20%)
  • 2 cac d’huile végétale riche en acides gras polyinsaturés (de type oméga 3)
    (lin, cameline, noix, chanvre)
  • 1 banane écrasée OU 2 cac de miel non pasteurisé
  • 2 cac de céréales complètes : crues & moulues OU germées
    (riz, sarrasin, millet, avoine, orge, blé, quinoa,…)
  • 1 à 2 cac de graines oléagineuses : crues & moulues OU germées
    (lin, tournesol, sésame, amande, noisette, noix, courge, pignon, noix de cajou, noix du Brésil,…)
  • 1/2 jus de citron
  • 150 à 200 gr de fruits au choix (de préférence de saison)

Préparation :

  1. Dans un petit bol, mélangez le fromage blanc & l’huile.
    Il faut obtenir un mélange homogène. Pour se faire, battez énergiquement à la fourchette.
  2. Version originale (fidèle à Kousmine) : à l’aide un petit moulin à moudre : moulez la céréale & l’oléagineux choisi (étape inutile si vous utilisez leurs versions germées).
    Ma version / suggestion : premièrement, tout le monde n’a pas de moulin à moudre chez soi. Deuxièmement, tout le monde n’a pas forcement le temps (ou l’envie) de moudre le matin.
    Troisièmement, certaines personnes digèrent mal la crème Budwig (point qui peut être expliqué par la théorie de l’alimentation dissociée établie par le Dr Herbert Shelton dans les années 1950).
    Donc, pour une question pratique, j’ai opté pour l’ajout de poudres déjà toutes prêtes & très intéressantes nutritionnellement : Céréadej ou Tonidej de chez De Bardo (ils ont une gamme sans gluten) ou bien Fleur O Germ de chez La Mandorle qui en proposent en 2 parfums : vanille ou chocolat.
    Ils sont faits à base de céréales germées & séchées, et sont enrichis en quelques super-aliments (spiruline, lithotame…) ce qui leur acquiert une haute valeur nutritionnelle de qualité très concentrée.
    Au niveau du goût, je trouve que la meilleure est Fleur O Germ de La Mandorle.
    56
  3. Ajoutez l’oléagineux, la céréale, la banane écrasée & le jus de citron dans votre petit bol.
    78910
  4. Mélangez bien… et c’est prêt.

Regardons de plus près chaque ingrédient :

* le fromage blanc utilisé peut être de 0% à 20% de matière grasse. Il peut être issu de lait de vache ou de chèvre.
Il apporte une
source de protéines.
Pour une
version végétalienne, utilisez un yaourt de soja.

* l’huile végétale doit être issue de première pression à froid (cela veut dire qu’elle n’a pas été chauffée, et que tous ses nutriments ont été conservés lors de son extraction/fabrication).
Elle doit être riche en
acides gras polyinsaturés (il existe 2 types d’acides gras polyinsaturés : les oméga 6 & les oméga 3).
Pour la crème Budwig, Kousmine préconise les oméga 3.
Par ordre décroissant : lin, cameline, noix, colza, soja, germe de blé, courge.
L’
huile de lin (très riche en oméga 3) a longtemps été interdite à la vente en France, car elle est instable & s’oxyde très vite.
Cependant, comme elle est commercialisée dans d’autres pays de l’Union Européenne & en Amérique du Nord, l’AFSSA a estimé que la France devait ré-autorisé sa vente, sous certaines conditions
(contenance de 250 ml max, durée d’utilisation limitée à 9 mois, étiquetage rappelant sa fragilité, …). On devrait donc pouvoir en acheter dans les mois à venir.

* la banane est un fruit alcalinisant.
Une banane
bien mûre apporte plus de sucres rapides.
Une banane
dont les extrêmités sont encore un peu vertes contient plus de sucres lents.
Si vous utilisez du
miel : veillez à le choisir non pasteurisé(= non chauffé).
Certaines sources, trouvées sur internet, proposent de remplacer la banane & le miel, par un autre sucrant
(sucre complet, sirop d’agave, …).
La recette originale de Kousmine ne propose pas ces alternatifs.

* Les céréales & oléagineux utilisés doivent être complets & n’ayant subi aucune transformation.
En d’autres termes : ils doivent être “vivants”, et on doit pouvoir les faire germer.
Sont à exclure : céréales demi-complètes, pré-cuites (riz), grillées (courge, amande,…).
Il est important de
moudre soi-même les céréales & oléagineux, et de ne pas utiliser des farines achetées en magasin (qui sont des farines appauvries en nutriments, ayant été moulues depuis plusieurs semaines, voir mois, elles ont perdues une grande partie de leurs nutriments au fil des mois).
Privilégiez ceux qui sont
alcalins (pour les céréales : millet – pour les oléagineux : amande, courge, tournesol, chanvre, lin, psyllium, noix de cajou).
En revanche, comme je l’ai expliqué dans la recette, j’ai opté pour l’utilisation de poudres déjà toutes prêtes, pour plusieurs raisons :
– premièrement, tout le monde n’a pas de moulin à moudre chez soi.
– deuxièmement, tout le monde n’a pas forcement le temps (ou l’envie) de moudre le matin.
– troisièmement, certaines personnes digèrent mal la crème Budwig (point qui peut être expliqué par la théorie de l’alimentation dissociée établie par le Dr Herbert Shelton dans les années 1950).
Donc, pour une question pratique, j’ai opté pour l’ajout de poudres déjà prêtes : Céréadej ou Tonidej de chez De Bardo (ils ont une gamme sans gluten) ou bien Fleur O Germ de chez La Mandorle qui en proposent en 2 parfums : vanille ou chocolat.
Ils sont faits à base de céréales germées & séchées, et sont enrichis en quelques super-aliments (spiruline, lithotame…) ce qui leur acquiert une haute valeur nutritionnelle de qualité très concentrée.
Ce qui est encore plus intéressant que l’utilisation de la céréale (non germé) et de l’oléagineux (non germé) seuls.
Au niveau du goût, je trouve que la meilleure est Fleur O Germ de La Mandorle.

* pour les fruits : préférez les fruits alcalinisants (pommes douce, raisin doux, melon, pastèque, )

Cette recette est un petit-déjeuner équilibré, cru, composé de produits frais : tous les nutriments sont donc disponibles & à leur potentiel maximum.

Pour une version végétalienne, il suffit de remplacer le fromage blanc par un yaourt de soja ou du lait végétal.
Voici d’autres sites traitant de la
crème Budwig : le site officiel de l’association Kousmine, article intéressant sur nutri-site.com, la diététique du Tao qui émet des réserves (à prendre avec des pincettes. Dans leur article, le terme “froid & humidifiant” doit être compris comme “acide” ou “acidifiant”, ce qui est le contraire d'”alcalinisant” (termes qui font partis du vocabulaire des naturopathes, notamment. Problème réglé si l’on choisit des céréales & oléagineux alcalins).

Je souhaite recevoir les lettres Pastel

Vous aimerez peut-être

49 commentaires

  1. Thierry

    Encore un article sur le sujet, mais quel article !
    Copieusement détaillé et documenté, c’est un régal… tout comme l’objet de l’article. Bravo.

    jeudi 19, juillet 2012 à 14h01
  2. Estel

    Bonjour,

    Je découvre tout juste cette crème “magique”, j’ai très envie d’essayer! Mais j’ai un problème : en Ayurvéda on ne mélange surtout pas le yaourt et le citron, vous devez peut-être connaitre cette “loi” des mauvaises association d’aliments ?
    Du coup je c’est pas trop, et j’aimerais avoir vos avis à ce sujet…
    Merci !

    vendredi 21, septembre 2012 à 22h12
  3. Mély

    @ Estel : Bonjour :-)
    La crème Budwig est une recette super chouette pour un petit déj santé, mais… elle a des limites, et quelques défauts.
    Tu en soulignes un très justement.
    En naturopathie, on parle d’incompatibilité alimentaire (fromage blanc + céréales non germées).
    Ca a longtemps été mon petit déjeuner, mais depuis, j’ai changé…
    Au fil du temps, mon petit déjeuner s’est transformé en quelque chose de beaucoup plus magique, et sans incompatibilité alimentaire.

    Comme la crème Budwig, il est cru, mais il est aussi sans gluten, et végétalien.

    Tu pourras le découvrir ici :
    http://www.chaudron-pastel.fr/2012/09/14/le-petit-dejeuner-dune-fee/

    vendredi 21, septembre 2012 à 22h24
  4. Estel

    Merci pour ta réponse ! Je vais de ce pas découvrir ça !

    lundi 24, septembre 2012 à 22h06
  5. Mimi

    Bonjour,

    “L’utilisation de « poudre déjà toutes prêtes » (Tonidej ou Fleur O germ) sont faites à base de céréales, légumineuses & oléagineuses germées, puis séchées à basse température.
    Elles ont donc les mêmes propriétés nutritionnelles que leur version « non germées & moulues », mais… démultipliées !”

    –> Euh… La germination démultiplie bien les propriétés nutritionnelles, mais uniquement quand on les consomme de suite. Une fois séchées (même à basse température), conditionnées, puis consommées après quelques semaines, ils ne restent plus grand chose. Tout les comme les farines en général.
    Le mieux est d’acheter les graines entières, puis les moudre au moment de les consommer. Perso je les prépare la veille pour gagner du temps, puis le matin je mets un tour de moulin (électrique) et en quelques secondes j’ai mes graines fraichement moulues que j’ajoute à mon bol. Et elles n’ont pas le temps de chauffer en 5-6 secondes. Le sarrasin est particulièrement bien adapté pour être réduit en farine en quelques secondes.

    Dans ma version je n’utilise ni produit laitier, ni yaourt de soja. Je mets juste de l’eau pour obtenir une belle consistance crémeuse.

    dimanche 7, octobre 2012 à 20h11
  6. Mély

    @ Mimi : Bonjour,
    Hé oui… La perfection n’est pas de ce monde :-)
    Toutefois, je pense que cette version du petit déjeuner est toutefois meilleur qu’un bol de céréales du commerce “traditionnel” et/ou du pain blanc (ou brioché) avec de la confiture allégé (ou du beurre, ou du nut***a).
    Une question d’équilibre, de nuance est aussi parfois nécessaire.
    On peut toujours améliorer (moudre à la dernière minute), le tout est de trouver une solution pour soi.
    Beaucoup de gens n’ont pas le temps (ou ne souhaitent pas le prendre), et cette petite astuce me semblait intéressante, pour eux, comme alternative :-)
    Tu as eu raison de laisser ton petit commentaire : cela permet, aussi, d’avoir un autre regard critique (et constructif) sur un détail nutritionnel important :-)

    mardi 9, octobre 2012 à 7h43
  7. Bent c.

    Bonjour,

    Cela ressemble un peu au miam-ô-fruits de France Guillain; qu’en pensez vous?
    Sur le plan nutritionnel, les deux se valent-ils?

    Je ne comprend pas trop l’utilité du fromage blanc ou yaourt dans ce petit dejeuner, est-il vraiment indispensable?

    De plus cette naturopathe conseille de ne pas mettre de fruits tels que l’orange, le melon, la pasteque ainsi que les fruits séchés, êtes vous d’accord avec cela?

    vendredi 8, février 2013 à 14h27
  8. Mély

    @ Bent C. : Bonjour,
    la crème Budwig & le Miam ô fruits sont effectivement deux “classiques” en terme de petit déjeuner dans l’alimentation saine.

    Leurs différences résident en plusieurs points : celui de France Guillain contient plus d’acides gras (sous forme d’huile & d’oléagineux), et ne comporte aucune céréale, ni produit laitier. Ainsi, pour ceux qui ont des intolérances au lactose et/ou au gluten, ce petit déjeuner sera plus conseillé.
    Toutefois, pour plusieurs raisons (notamment pour ceux qui ont un foie en difficulté de par leur consitution et/ou leur hyigène de vie, mais ce point inclus également d’autres profils), une trop grande quantité d’acides gras peut être difficile à digérer : à voir au cas par cas, et au ressenti en fonction de chaque personne.

    En ce qui concerne le fromage blanc dans la crème Budwig : Kousmine l’avait mis pour bénéficier d’une source de protéines.
    (Le fromage blanc contient plus de protéines qu’un yaourt : Kousmine indiquait bien de prendre du fromage blanc, et non du yaourt)

    Et, enfin, pour finir sur la question des agrumes & des melons : ces 2 points sont à dissociés, car les raisons pour lesquelles certaines personnes les déconseillent sont différentes :
    – les agrumes : pour ma part, je n’interdis jamais rien d’emblé à aucun de mes clients (je rappelle que je suis naturopathe, diplômée du Cenatho).
    Avant de donner des conseils, je fais le point avec eux, et, en fonction de plusieurs paramètres propre à chacun d’eux (constitution de base, tempérament, hygiène de vie, goût, pathologie ancienne ou toujours présente, saison…), je peux alors conseiller ou non certains aliments.
    Les agrumes font débat pour plusieurs constitutions naturopathiques (de naissance, donc).
    – concernant les melons & les pastèques : on conseille généralement de les prendre en dehors des repas, pour des raisons tout autre que celles des agrumes. La raison est simple & purement physiologique (digestion).
    Certaines personnes préconisent de s’alimenter en respectant les associations alimentaires (Shelton aurait été un des premiers à mettre ces points en évidence).
    Là encore, selon moi, ce type de régime est à prendre avec des pincettes.
    Selon la constitution de la personne, ainsi que son tempérament naturopathique, et surtout, la saison, ce type de régime peut être suivi sur un temps plus ou moins long (1 repas de temps à autre ; 1 à 2 mois).

    Pour finir, je vous propose un petit déjeuner bien plus intéressant, à mon sens, que la crème Budwig ou le Miam Ô Fruits, tant sur un plan nutritionnel, qu’en terme de digestion, il s’agit du petit déjeuner de fée (clic).

    samedi 9, février 2013 à 7h45
  9. Djidji djidji

    Merci pour votre aide. C’est une très bonne recette toutefois ceci me pose problème en ce qui concerne les ingrédients, car certains d’entre eux sont introuvables chez nous. Je vis en Algérie et ce genre de magasin de vente d’oléagineux n’existent pas ou sont inconnus.
    Si quelqu’un pouvait penser à nous pour en créer un juste pour rendre service à beaucoup de malades qui ont besoin de se fortifier parmi eux moi. J’ai besoin de me retaper en énergie et en immunité car j’ai été longuement malade suite à une sarcoidose dieu merci bien soignée.
    Merci encore une fois.

    mercredi 24, avril 2013 à 10h43
  10. Mély

    @ Djidji : Bonjour,
    – Pour réaliser ce petit déjeuner, vous pouvez essayer de vous procurer certains des ingrédients sur internet. Je pense notamment à NutriNaturel (clic) qui propose une vente par correspondance. Je ne sais pas s’il livre l’Algérie, mais vous pouvez lui demander en le contactant via leur formulaire de contact sur leur site internet.
    – Pour un petit déjeuner encore plus sain, et enrichis en nutriments, je vous conseille celui-ci (clic).

    mercredi 24, avril 2013 à 11h19
  11. Anna

    Bonjour Mély,

    Ton blog est hyper intéressant et j’ai découvert plein de bonnes idées (notamment pour le petit déj et ce fameux mélange) mais je suis un peu sceptique avec cette crème budwig que je déconseillerai à toutes celles et ceux qui ont une digestion feignante comme moi.

    En effet, j’ai appris (par la médecine chinoise notamment) qu’il valait mieux éviter les céréales crues qui sont fortement indigestes (donc on ne profite pas tant que ça des vitamines), et que l’association fruit/céréale n’est pas top à cause de l’acidité des fruits (même si j’ai vu que tu préconises des “fruits alcalinisants”, il reste le citron) parce que ça ralentit beaucoup la digestion.

    Et depuis que j’ai limité ma conso de fruits à un ou deux au goûter, sans rien d’autre, ou éventuellement avant le repas, mon petit ventre me dit merci !

    jeudi 25, avril 2013 à 16h23
  12. Mély

    @ Anna : Bonjour,
    Tu as raison de souligner ce point : plusieurs lecteurs l’ont également souligné dans quelques commentaires (voir les commentaires précédents).
    Je n’avais pas de problèmes de digestion concernant ma crème Budwig (j’utilisais du millet germé & non des céréales crues), mais elle peut être dure à digérer pour certaines personnes, pour plusieurs raisons croisées ou non.
    Personnellement, le matin, je ne la consomme plus.
    Mon petit déjeuner a fait place à celui-ci (clic).

    jeudi 25, avril 2013 à 18h28
  13. Céline

    Bonjour,

    Merci d’avoir apporté des précisions concernant la crème Budwig même si cela fait plusieurs mois que je la consomme…pas en guise de petit-déjeuner (je suis plutôt saveur salée le matin) mais pour le goûter. Faisant un travail assez physique, je n’avais jusqu’ici pas trouvé LE goûter équilibré qui me rassasiait jusqu’au moment du diner. Bien entendu, j’allège les quantités mais c’est l’encas qui je sais va me caler et me donner plus qu’un coup de fouet jusque le repas du soir.

    lundi 17, février 2014 à 17h44
  14. Cebe

    Bonjour Mély,
    J’ai découvert grâce à votre site des super petit-déjeuners agréables à préparer et ensuite à déguster !
    J’aurais une petite question concernant la crème Budwig : est-il nécessaire de moudre toutes les graines et les oléagineux ? Est-il possible de les ajouter tels quels à la crème sans que cela change les bienfaits de cette crème ?
    Merci beaucoup.
    Michèle

    vendredi 31, juillet 2015 à 13h36
  15. Mély

    @ Cebe : Bonjour ♪
    Vous pouvez tout à fait réaliser la crème Budwig sans moudre la plupart des oléagineux / noix, exception faite des graines de lin qui doivent absolument être moulues afin que notre organisme puisse bénéficier de leurs oméga 3.
    Une petite info : selon l’Ayurvéda, le fait de manger certaines noix telles qu’elles demande trop d’effort à notre organisme pour les digérer, et surtout assimiler les micro-nutriments qu’elles contiennent.
    Ainsi, toujours selon les principes de la nutrition Ayurvédique, il faut faire tremper les amandes (afin de les faire prégermer – l’alimentation Occidentale rejoint ce point), et griller les autres : sésame, cajou, graines de tournesol.
    (Les faire griller 2 à 3 minutes n’est pas suffisant pour détruire les micro-nutriments, et ce processus permet d’imiter le début de notre digestion – assimilé au “feu digestif”, rendant ainsi leur digestion plus aisée au sein de notre organisme).
    Belle dégustation ♡

    vendredi 31, juillet 2015 à 16h28
  16. Laurette

    Bonjour,

    Cette recette me tente bien (comme beaucoup d’autres du site) mais je ne supporte pas la banane (vomissements assurés) par quoi puis-je la remplacer ?

    En vous remerciant d’avance.

    Laurette

    mardi 1, mars 2016 à 18h09
  17. Mély

    @ Laurette : Bonjour,
    Comme il l’est écrit dans l’article : par un peu de miel.
    Vous pouvez aussi ajouter un peu de purée de châtaigne (non sucrée), un peu de compote de pommes, etc.
    A vous de créer & d’imaginer !
    Belles dégustations.

    mercredi 2, mars 2016 à 18h45

Laisser un commentaire

Recevoir un mail si Mély me répond ?