Cupcakes printaniers

Le printemps est là.
Il parait.

C’est, en tout cas, ce que nos calendriers indiquent.
Depuis le 20 mars, on est au printemps.

Sauf que.
Sauf que… les fruits & légumes d’été ne sont pas encore prêts.
Les légumes d’hiver ne sont plus de saison…
… et l’on devra attendre un peu pour déguster de jolis légumes printaniers mûrs.

Si l’on consomme en respectant le rythme des saisons, le choix est donc limité.
On pourrait trouver cela ennuyeux.
Peut-être même un brin triste.

Mais…
Il ne tient qu’à nous de décider de la manière dont on appréhende & vit les choses de la Vie.
Les choses de la Vie qui sont.
Et que l’on ne peut pas changer.
On peut choisir notre façon de les voir.
De les appréhender.
De les vivre.

Et, j’ai choisi la poésie.
J’ai choisi de ne pas y voir un manque, ou une pauvreté.
Mais de me laisser emporter par la poésie du moment.

Que Dame Nature prenne son temps.
Tout son temps.
Pour nous réaliser de jolis, bons & délicieux légumes de saison.

En attendant, je concocte des petites gourmandises.
Grâce à leur propre poésie, ces cupcakes appellent, encouragent, et accompagnent Dame Nature dans son cycle de saison, pour mieux accueillir le printemps.
Des petites gourmandises qui prennent forme en de jolis muffins vert & rose, avec des pépites de soleil.

* Du vert.
Couleur de l’herbe qui reprend vie, des bourgeons qui deviendront feuilles, des tiges qui émergent de terre pour donner naissance à de jolies fleurs.
* Du rose.
Couleur des jolies fleurs qui apparaissent, par-ci, par-là.
La Nature est belle, riche & surprenante : sa palette de couleurs est quasi-illimitée, je le sais.
Mais, le rose symbolise, pour moi, la couleur des fleurs par excellence.
Cela doit être mon côté fleur bleue.
* Des pépites de soleil.
Du miel & du pollen se sont glissés & déposés sur ces gourmandises printanières.
Produits précieux offerts par de petites abeilles.
Ces petites danseuses de l’air recommencent à butiner en cette saison…
Pour notre plus grand plaisir gustatif.

Pour obtenir les couleurs verte & rose, j’ai utilisé des colorants alimentaires naturels, simples, respectueux de notre santé, peu coûteux & économiques.
Quand il existe des alternatives aux colorants de synthèse qui soient à la fois naturelles, respectueuses de la Vie (certains colorants, même naturels, sont faits à partir d’insectes : tel est le cas du colorant alimentaire rouge, même dans le circuit bio), et bon marché : pourquoi s’en priver ?
Le thé matcha est souvent utilisé en cuisine pour sa couleur verte.
Mais… On ne le trouve pas facilement, et surtout… surtout… il est assez cher, non ?
J’ai donc utilisé de la chlorophylle en poudre (achetée ici), tout simplement.
Cette petite poudre est très économique : son prix au poids est largement inférieure à celui du thé matcha, et même au niveau dosage, on y gagne, car son pouvoir colorant est supérieur à celui du thé matcha.
Pour la couleur rose, j’ai utilisé du jus de betterave bio (acheté ici).

De l’eau, de l’agar-agar, des colorants alimentaires naturels, un peu de sucre… et voici une gelée sucrée toute simple…

Le miel fait partie des plus anciens aliments de l’humanité, que ce soit pour sucrer des mets, ou comme remède naturel pour divers maux.
Plutôt que de parler « de » miel, il faudrait parler « des » miels : leur diversité est très grande, et il en existe des centaines de variétés différentes : acacia, aubépine, bruyère, châtaignier, eucalyptus, lavande, fleur d’oranger, romarin, sapin, pin, sarrasin, thym, tilleul, tournesol, trèfle, mille fleurs…
D’un miel à l’autre, le goût diffère, la couleur change, la texture n’est pas la même…
Du sucré à l’amer. Du doux au rustique.
Du jaune clair au brun foncé.
Du liquide au solide.

Le monde des miels est impressionnant, et si riche…
Les miels de nectar proviennent du nectar des fleurs, alors que les miels de miellat proviennent de sèves d’arbres.
Cette petite denrée dorée est faite d’eau (20%) & de sucre (80%), mais elle contient aussi une grande richesse nutritionnelle : oligo-éléments,  minéraux, enzymes, ainsi que des substances antiseptiques qui lui valent sa réputation de « remède de grand-mère contre les maux de gorge »…

Sans les abeilles, il n’y aurait pas de miel.
Tout le monde sait ça.
Mais, chose moins connue : les abeilles jouent un rôle très important dans notre écosystème en jouant avec la pollinisation.
Rien que pour cela, on devrait leur rendre hommage, en prendre soin, et les respecter.
A cela, s’ajoute le miel… Que l’on consomme. Qui se retrouve dans nos gourmandises, sur nos tartines.
Il faut environ 50 000 vols d’abeilles (aller-retour à leur ruche) pour fabriquer 1 kilo de miel : une quantité de travail incroyable pour nos papilles !

Les abeilles sont partout.
Même à Paris.
Si, si… Il existe des ruches à Paris, et plusieurs de surcroit : au jardin du Luxembourg, au parc Georges Brassens, au bois de Vincennes, sur le toit du restaurant la Tour d’argent (!), au parc Kellermann, et sur l’Opéra de Paris.
On pourrait croire que le miel produit à Paris serait bien pollué, non ?
Hé bien, non.
Des études réalisées montrent, qu’au contraire, il serait moins pollué que certains miels produits à la campagne. Un comble, non ?

Personnellement, si je suis sensible à la qualité du produit final, je suis aussi (très) sensible au respect des abeilles.
Je me tourne donc assez naturellement vers les miels certifiés bio dont le cahier des charges veille au respect des abeilles, à l’équilibre de l’écosystème (sur plusieurs dizaines de kilomètres alentour, chemin des abeilles oblige), et sur la qualité du produit final.

Le matériau composant les ruches n’est pas traitée chimiquement, les apiculteurs prennent soin de laisser suffisamment de réserve (miel & pollen) aux abeilles pour passer l’hiver.
Quant aux nombreuses vertus du miel, si souvent vantées : saviez-vous qu’un miel chauffé perd toutes ses propriétés ?
Mis à part le miel d’acacia, les miels ont une texture plus ou moins épaisse, granuleuse & solide.
Lors du processus de récolte & de fabrication, les apiculteurs « conventionnels » chauffent leurs miels : la récolte est plus aisée, et rapide, mais malheureusement la chaleur détruit ses nombreux nutriments.
L’apiculture biologique interdit de chauffer les miels, et préserve ainsi ses vertus.
Si vous êtes curieux d’en apprendre davantage sur les miels bio, je vous conseille ce petit livre des éditions Anagramme très bien fait, et à la portée de tous (même des débutants en alimentation bio) : ici (clic).

Quant au pollen… Ha… Le pollen.
Je le vois comme des petites pépites d’or. Il existe une très grande variété de pollen, et d’un fabricant à l’autre, leur qualité diffère énormément.
Il faut faire très attention au pollen que l’on choisit.

Pour le glaçage, j’ai utilisé de l’huile végétale de coco.
C’est une des rares huiles végétales qui est solide à température ambiante : idéale donc, pour réaliser des glaçages, non ?
Pour la colorer, un colorant alimentaire rouge / rose (cité plus haut) a fait l’affaire.
J’y ai ajouté un peu de poudre de lait de coco (de chez La Mandorle).
Esthétiquement, elle sert à rendre la couleur du glaçage opaque. Au goût, elle renforce le goût gourmand de la noix de coco.
On peut la remplacer par une autre poudre instantanée de lait végétal (amande, soja…).

Ingrédients : (pour 5 muffins – moule avec 6 cm de diamètre & 4 cm de hauteur)

Pour les muffins :

  • 200 gr de miel
  • 140 ml de lait de riz
  • 200 gr de farine de blé T65
  • 10 gr d’arrow-arrow
  • 1 sachet de levure
  • 100 gr de tofu soyeux
  • colorant alimentaire vert (de la chlorophylle en poudre dans cette recette : une pointe de couteau suffit)

Pour le glaçage :

  • 3 cas HV de coco
  • 4 à 5 cac de poudre de lait de coco (Mandorle) ou autre lait végétal instantané en poudre
  • colorant alimentaire rose (du jus de betterave bio dans cette recette)

Préparation :

Pour les muffins :

  1. Versez dans une petite casserole le miel & le lait de riz, et faites chauffer à feu très doux, jusqu’à ce que le miel se dissolve totalement.
  2. Dans un saladier, versez tous les autres ingrédients (farine, arrow-arrow, levure, tofu soyeux & colorant alimentaire).
  3. Une fois le miel dissout : versez le mélange lait végétal / miel dans le saladier.
  4. Mélangez au fouet électrique (ou à la main avec un fouet) jusqu’à obtenir un mélange homogène.
  5. Versez la préparation dans votre moule à muffins.
  6. Faites cuire dans un four préchauffé à 180°C pendant environ 10 à 15 min.
  7. Une fois les muffins cuits : laissez-les refroidir complément.

Pour le glaçage :

  1. Placez votre pot (ou flacon) d’huile végétale de coco dans une petite casserole d’eau, et faites chauffer à feu doux, afin que l’huile végétale de coco passe de son état solide à son état liquide (il faut qu’elle atteigne 25°C).
  2. Versez environ l’huile végétale de coco liquide dans un petit ramequin.
  3. Ajoutez la poudre de lait de coco (ou autre lait végétal en poudre) & le colorant alimentaire rose.
    Mélangez bien.
  4. Disposez le glaçage sur le sommet des cupcakes.
  5. Disposez (avec une infinie délicatesse !) les petits grains de pollen.

Le glaçage de ces cupcakes est à tomber.
Je l’ai trouvé tellement à mon goût que j’ai fini le pot à la petite cuillère ^^
Très crémeux, le parfum de la noix de coco est là… et nous transporte dans un monde exotique, doux & gourmand.

Les cupcakes en eux-même ont une texture très compacte : personnellement, cela ne m’a pas dérangé, mais je préfère l’indiquer afin d’éviter des mauvaises surprises à des lecteurs qui seraient tentés de les réaliser :-)
Sachez que leur texture est compacte, mais délicieuse.
Le choix du miel a, bien sûr, une importance directe sur le goût de ces cupcakes : choisissez un miel que vous adorez !
Leur couleur verte est amusante… Mais n’ayez crainte : on ne sent pas (du tout) la chlorophylle.

Je souhaite recevoir les lettres Pastel

Vous aimerez peut-être

25 commentaires

  1. Le Citron

    Merci pour toutes ces informations sur le miel… et pour cette belle recette !

    jeudi 5, avril 2012 à 9h27
  2. la souris

    L’effet est trés réussi, avec ca, le printemps va certainement pointer le bout de son nez :)

    jeudi 5, avril 2012 à 10h40
  3. lilimignonne

    Huuum que c’est joli <3 ça donne envie =)

    jeudi 5, avril 2012 à 13h30
  4. Elodie

    Aaaaaaah merci pour tes indications de colorants! Depuis le temps que j’en cherchais des naturels… J’utilisais déjà le jus de betterave mais pour les autres…
    A bientôt!

    jeudi 5, avril 2012 à 14h22
  5. Elisa Boelle

    Voilà des Cupcakes très romantiques ! Tu as raison, les abeilles nous sont si précieuses**
    Bisous et belle fin de journée !

    jeudi 5, avril 2012 à 17h11
  6. Laurence

    Une recette encore très originale qui te vaut la 1ere place du podium HC a ce que j’ai vu ? BRAVO !!
    Belle réalisation de cupcakes végétaux ^^
    Bises la Belle et a très bientooot ! Bon WE de Pâques.

    jeudi 5, avril 2012 à 20h06
  7. Alice

    Ils sont très beaux… et je testerai bien le glaçage .

    jeudi 5, avril 2012 à 23h00
  8. Reglisse

    Je t’avoue que j’ai tendance à fuir les cupcakes, mais ton alternative végétale me fait envie ! Bonne journée !!

    vendredi 6, avril 2012 à 8h11
  9. Saveurs Végétales (Ellen)

    Mmmmmmm ça sent bon l’herbe fraiche tout ça… La texture semble toute moelleuse et fondante, et le gaçage avec le pollen…je fond ! (Chaque matin ma cuillérée de pollen frais me transporte au printemps…)
    Ce cupcake m’a l’air parfait pour un goûter pied nu dans l’herbe sous le champs des p’tis oiseaux et le bourdonnement des abeilles…

    vendredi 6, avril 2012 à 8h39
  10. Löu

    Oh là là cette quantité de miel ! Je n’aimais pas ça avant d’être vegan, et maintenant j’ai de plus fortes raisons de ne pas en consommer. Du coup je me demandais si pour cette recette, utiliser un sirop végétal autre (agave, riz, noix de coco) ça irait ?
    C’est marrant quand j’ai vu la couleur je me suis dit que ça devait être au Matcha mais en fait non, bien eu le coup de la Chlorophylle. Je pensais que ça faisait beaucoup plus vert en fait. J’en ai un peu, mais pas encore utilisé.
    C’est pas mal d’avoir préconisé des colorants végétaux et naturel. Pour les jaunes on a aussi le curcuma, mais bizarrement j’ai l’impression d’être la seule à trouver que ça donne du goût.

    vendredi 6, avril 2012 à 12h01
  11. Mély

    @ Löu : coucou :-)
    Oui, tu peux tout à fait remplacer le miel par un sirop (bien sûr, le goût sera différent).
    Je conseille d’utiliser un sirop de céréales (riz, malt ou blé), plutôt que du sirop d’agave (ou d’érable), car ils sont plus épais, et leur goût plus prononcé (caramel) : cette note de caractère est utile, car c’est bien le sirop sucré qui domine dans ces petits cupcakes :-)

    La chlorophylle est super pour colorer : son pouvoir colorant est très puissant (plus que le matcha pour une dose proportionnelle), et infiniment plus économique !

    vendredi 6, avril 2012 à 13h39
  12. Delphine

    tout un poème que tu nous proposes là ;) ils ont l’air exquis

    vendredi 6, avril 2012 à 13h57
  13. Julia

    J’ai goûté ces petits cupcakes printaniers, et je peux confirmer qu’ils sont délicieux, et très originaux…Bravo Mély! ;-)

    vendredi 6, avril 2012 à 14h42
  14. Doria

    C’est une très jolie recette que tu me fais découvrir !
    Très bonne soirée en ce vendredi,
    Bisous, Doria

    vendredi 6, avril 2012 à 18h04
  15. Bulles de Gourmandises

    C’est vrai que le miel de Paris est l’un des plus pur de France, les études sur le miel sont malheureusement édifiantes sur l’utilisation abusives des pesticides dans nos campagnes….nous adorons le miel et sommes plutôt bien documentées sur la question mais tu nous en a encore appris.
    magnifiques cupcakes, Mister printemps va apprécié!
    Bisous chocolatés…Pâques oblige!

    vendredi 6, avril 2012 à 18h36
  16. Christel

    Bonsoir Mély,
    Recette tout en douceur et appétissante. Je ne savais pas qu’il y avait plusieurs sortes de pollen. Bon week-end pascal.

    vendredi 6, avril 2012 à 19h59
  17. mamapasta

    miel de cardon????je rêve de manger du cardon, introuvable ici, alors des champs de cardons à perte de vue au point de faire du miel rien que de cela….. c’est incroyable!!!
    Sur les 20 000 espèces d’abeilles, toutes sont pollinisatrices mais peu son mellifères…
    Que le miel ici soit pollué, rien d’étonnant, il faut voir le nombre de traitements qui passent sur les colzas..Tu as bien raison d’insister sur la qualité de ce que tu achètes.

    vendredi 6, avril 2012 à 22h00
  18. Löu

    Super merci pour la précision ;) Je retiens donc pour le type de sirop à préférer en substitut de miel.
    Et pour la chlorophylle j’ai cru en effet comprendre par quelqu’un d’autre que fallait faire attention parce que ça devient vite très vert. A la couleur de la poudre quand on compare Matcha et Chlorophylle ça peut se deviner un peu ceci dit – même si on est jamais à l’abri d’une surprise au moment de combien avec d’autres ingrédients (jaunes notamment qui altéreraient la couleur original de la chlorophylle)

    dimanche 8, avril 2012 à 12h44
  19. Deborah

    Holala, le glaçage à l’huile de coco fait drôlement envie !

    dimanche 8, avril 2012 à 14h56
  20. Mély

    @ Löu : le dosage du thé matcha & de la chlorophylle (en poudre) est complétement différent, effectivement !
    Il faut beaucoup plus de thé matcha pour colorer, que de chlorophylle en poudre (une pointe de couteau pour ces 5 muffins ont suffi) : ce qui en fait un argument supplémentaire au côté économique de la chlorophylle en poudre en tant que colorant :-)

    dimanche 8, avril 2012 à 20h44
  21. Mathilde

    Bluffée !!!! peux pas dire mieux !!!!

    lundi 9, avril 2012 à 17h59
  22. Sweet Faery

    Le soleil se joue en effet de nous, après un week-end de Pâques gris et tristounet à souhait, voilà qu’aujourd’hui ses rayons reviennent… Tes muffins au miel et au tofu soyeux m’ont l’air très fondants et moelleux, miam !

    mardi 10, avril 2012 à 8h57
  23. Coralie

    Ils sont trop choupis ces petits muffins ! En plus le glaçage à l’huile de coco, ça me parle :-)

    mercredi 11, avril 2012 à 12h19
  24. Camille

    Je suis toujours partante pour de la noix de coco! Et je crois que je vais m’intéresser aux vertus du miel de plus près!

    mercredi 11, avril 2012 à 15h07
  25. Anna

    Très jolie recette !

    jeudi 12, avril 2012 à 14h57

Laisser un commentaire

Recevoir un mail si Mély me répond ?