Porridge doux & rond… comme une perle

Le matin, j’ai besoin de beaucoup de douceur pour m’éveiller.
Je préfère me lever un peu plus tôt pour pouvoir commencer la journée à un rythme posé, calme.
Les premières minutes qui suivent notre réveil sont importantes : elles donnent le ton au reste de la journée.

J’avoue, je suis une lève-tôt. Ce qui facilite mon réveil.
Pouvoir se réveiller lorsque la ville est encore endormie…
Ou que seuls les oiseaux sont déjà là, à célébrer le lever d’un jour nouveau.
Regarder la lumière de l’aube prendre possession du paysage, de l’espace… et voir tous les tons de gris se colorer en mille & une couleurs…
Les matins… J’adore ces moments.

C’est peut-être pour cette raison que le petit déjeuner est mon repas préféré ?
J’ai un petit déjeuner traditionnel, que j’adapte en fonction des saisons, et j’y déroge rarement. Je l’aime, je l’adore.

Pourtant… Un nouveau livre de recettes a pointé le bout de son nez dans ma boite aux lettres… et parmi ses jolies pages… Cette recette m’a fait envie…

Un nouveau livre de recettes bio a fait son apparition il y a quelques semaines : Je suis cuisiner les céréales de Frédérique Chartrand.
Ce livre est organisé en 2 principales parties :
– la première présente les céréales : comment sont-elles constituées (son, germe, corps de la graine…) ? Sous quelles formes se présentent-elles (grains entiers, graines concassées type semoule ou boulghour, farines, flocons…) ?
Puis, Frédérique présente plus en détail de nombreuses céréales en précisant pour chacune ses propriétés principales, si elle contient du gluten, sous quelles formes elle se trouve (grain, farine ou flocon), et des astuces de préparation pour chacune.
Fonio, kamut, millet, orge, perles du Japon (ou tapioca), petit épeautre, quinoa, riz rouge, sarrasin…
Il y a même un tableau récapitulatif avec toutes les infos pratiques à garder sous le coude (présence de gluten, pré-trempage nécessaire, type de cuisson plus adaptée, temps de cuisson requis…)
– la deuxième partie est… celle des recettes ! Sucrées, salées, de l’entrée au dessert, des végétariennes aux omnivores : tout le monde y trouvera son compte.
Frédérique étant aussi photographe culinaire, ce livre est illustré par de jolies photos (toutes réalisées par elle-même), ce qui est très agréable.

Lorsque j’ai eu ce livre entre les mains, certaines recettes m’ont surprise par leur originalité, d’autres m’ont donné des idées, et quelques-unes m’ont fait envie.
Et celle qui m’a fait le plus envie, et surtout, attisée ma curiosité, c’est celle-ci.

Un porridge à l’orge perlé.
Le porridge : on aime, ou on déteste.
Il y a peu de demi-mesure avec lui.
C’est d’ailleurs dommage, car si le porridge “classique” est réalisé avec des flocons d’avoine & du lait, il peut se décliner à volonté en rajoutant des ingrédients, en utilisant des petites astuces, … pour le rendre gourmand, délicieux à souhait (comme mon porridge frangipane par exemple).
Etant adepte de texture type riz-au-lait, porridge & autres textures régressives à souhait, lorsque j’ai vu CE porridge, je n’ai pas pu résister à l’envie de le tester.

Si le blé est omni-présent dans notre société de consommation (du pain, aux biscuits, en passant par les pâtes…) avec le riz, certaines céréales sont peu souvent consommées. L’orge en fait partie.
Je ne sais pas vous, mais personnellement, il se retrouve rarement dans mon assiette celui-là.
Pourtant, l’orge est la première céréale cultivée par l’Homme (10 000 av JC). Vous connaissez peut-être l’histoire de Jésus qui a multiplié des petits pains ? Hé bien, selon cette histoire, ces petits pains étaient faits à base d’orge.
C’est une céréale qui n’est pas difficile à faire pousser, car elle s’adapte à beaucoup de sols & de températures (arides, froid, chaud…), et pousse ainsi au-delà du cercle polaire (Suède), ainsi que dans les zones tropicales, et même jusqu’à 4 500 mètres dans l’Himalaya.
Côté nutrition, elle contient 11% de protéines, et contient du gluten, mais moins que le blé.

On la trouve sous différentes formes :
– en grains, elle se présente sous sa forme “mondé” où elle est débarrassée de sa glume (appelé aussi “balle”) : seule l’écorce est enlevée, mais conserve le son & le germe. C’est la forme d’orge la moins raffinée. Elle est donc riche en fibres, ainsi qu’en fer. Sa cuisson est assez longue (plus d’une heure).
On trouve aussi l’orge en grain sous sa forme “perlé” : c’est sa forme la plus raffinée (le son & le germe sont ôtés par un procédé de brassage.
– en farine pour faire des pains & gâteaux, mais aussi l’utiliser pour des pâtes à tartes
– en flocons pour des recettes de muesli, épaissir une soupe…
– en semoule ou boulghour
– le hato mugi est une sorte d’orge utilisée dans les plats japonais. La graine est décortiquée, compressée et enrichie. Cette graine est cultivée en Orient où elle est réputée pour ses utilisations médicinales.

Je suis adepte des petits déjeuners préparés en quelques minutes (vous retrouverez ici des idées de petit déjeuner, ainsi que ceux que je me prépare le plus souvent).
Ce porridge-ci cuit en… 2 heures 40 minutes.
C’est long, hein ?
Oui, c’est long.
On réservera donc sa préparation pour un week-end (ou la veille au soir), ou en vacances.
Notez toutefois qu’on peut en préparer une quantité double ou triple (car il se conserve 3 ou 4 jours au frigo), et le réchauffer rapidement le matin.

Ingrédients : (pour 2 portions)

  • 50 gr d’orge perlé + 150 ml d’eau (3 fois son volume d’eau)
  • 1/2 cac de cannelle en poudre
  • 25 gr de sucre de fleur de coco (ou de sucre de canne roux)
  • 50 gr de raisins secs
  • 250 ml de lait de riz

Préparation :

  1. Dans un petit faitout, versez l’orge perlé, et 3 fois son volume d’eau (150 ml).
  2. Faites cuire à feu doux & à couvert pendant 40 minutes.
  3. A la fin de la cuisson : ajoutez tous les autres ingrédients dans le faitout.
  4. Faites cuire au bain-marie (feu moyen / doux) pendant 2 heures environ.
    N’hésitez pas à rajouter un peu de lait de riz si vous voyez que l’orge “boit” tout le lait existant.

Un délice de douceur & de rondeur.
La longue cuisson, doublée du bain-marie, rend l’orge extrêmement tendre.
Les raisins secs n’ont plus rien de sec, et sont très moelleux : comme des petits coussins de douceur.
La cannelle donne une note ronde, gourmande, et nous enveloppe pour rendre notre réveil encore plus doux.
Le sucre, cuit longuement sur le feu, est presque caramélisé… Bref…
On se réveille en douceur, pour plonger dans un autre rêve… celui de la gourmandise…

Je souhaite recevoir les lettres Pastel

Vous aimerez peut-être

19 commentaires

  1. Le Citron

    Moi, je n’ai pas eu le temps de déjeuner et là lorsque je vois ta recette je le regrette !

    lundi 5, mars 2012 à 10h39
  2. Le chant des cerises agitées

    J’adore ton introduction petite fée qui se lève avec le jour… Personnellement, le jour se lève sans moi le plus souvent mais lorsque je suis tenue de me lever tôt, j’apprécie les levers de soleil… Le dernier que j’ai vu, il y a deux trois jours encore j’étais en Haute Savoie, voir les montagnes s’éclairer, c’est un sacré spectacle… Le porridge ne m’a jamais attiré mais je ne mourrai pas bête… donc à voir!

    lundi 5, mars 2012 à 11h47
  3. Audalacuisine

    C’est un petit dej’ qui me plait énormément, ça change. Merci pour le partage ! bises

    lundi 5, mars 2012 à 12h33
  4. Payette cuisine

    Rien de tel pour commencer la journée!!

    lundi 5, mars 2012 à 13h39
  5. Laurence

    Tu me devances ;))) J’ai mange de l’orge perle ce WE et ai de suite cherche une recette et suis tombée sur un porridge … le mien sera different … a suivre. J’ai aussi le livre de F.Chartrand, celui que j’ai gagne chez Cuisi.Cook mais il est encore en France, hate de le découvrir …
    Moi … j’ai adore … mon fils un peu moins ;(
    Je t’embrasse et merci de tes petits commentaires. J’aime te lire. T’as tjs de bonnes astuces ;) A bientôt.

    lundi 5, mars 2012 à 16h03
  6. la souris

    Je suis une grande adepte du porridge (avec une bonne cuillèrée de chocolat en poudre et des noix du Brésil, c’est une tuerie ;) mais cette version à l’air originale et délicieuse! Merci pour cette découverte!

    lundi 5, mars 2012 à 18h53
  7. Val

    J’adore les porridges comme tu le sais :) je prends note de cette recette ainsi que le livre d’ailleurs et je l’essaie dès que possible, je suis comme toi je n’ai pas d’orge dans mes placards pourtant des céréales j’en ai !!!
    Très jolie photos, elles donnent juste l’envie d’en manger :)

    lundi 5, mars 2012 à 23h15
  8. Sweet Faery

    J’aime beaucoup les porridges également même si mon côté impatient me fait préférer une cuisson rapide avec des flocons… Je ne mange pas de gluten, donc pas d’orge pour moi, mais ce serait une recette à tester avec des grains de sarrasin…

    mardi 6, mars 2012 à 9h16
  9. Jenny

    C’est un petit déjeuner totalement ayurvedique :) on en mangeait le matin durant mon stage de cuisine indienne : c’est très bon et très digeste.

    mardi 6, mars 2012 à 9h19
  10. Elisa Boelle

    Moi aussi je suis une lève tôt… quoi que au vu de ta jolie description j’imagine tout de même que tu te lèves un peu plus tôt que moi ;)
    Le porridge, tu m’excuseras, mais je n’aime pas, mais j’aime beaucoup ta photo pleine de douceur.
    Tous les matins je suis pleine de gratitude pour mon délicieux petit déjeuner qui est aussi mon moment préféré de la journée !!
    Bisous et radieuse journée **

    mardi 6, mars 2012 à 10h38
  11. Bulles de Gourmandises

    C’est vrai que ton petit déjeuner fait rêver… nous aussi on adore le petit déjeuner, mais l’ambiance est un peu différente avec six pitchounes à table… exit le gazouillis des oiseaux !
    Belle journée à toi

    mardi 6, mars 2012 à 10h56
  12. Karen (cuisine saine)

    Je ne l’ai pas encore essayée celle là :) A tester :D

    mardi 6, mars 2012 à 11h03
  13. coriandre-et-cie

    bonjour Mély
    moi aussi le petit dej’ est mon repas préféré
    je suis comme toi … j’aime prendre le temps de me réveiller … et de déjeuner
    préfère me lever plus tôt mais ne jamais devoir bouger sans avoir déjeuner
    ce porridge me fait très envie …
    je te remercie du partage

    mercredi 7, mars 2012 à 13h31
  14. Clara

    Miam, ça a l’air bon dis donc. Je n’ai jamais essayé mais ça me tente bien. En plus je pense que ça doit mieux tenir au corps que mes gateaux secs trempés dans mon infusion, et après j’ai faim à 10h…
    Merci de cette bonne idée :)
    Bonne journée à toi, à bientôt, bises bises.

    Clara

    vendredi 9, mars 2012 à 10h49
  15. mari

    Je suis complétement fan : moi j’adore ça.
    Ca donne bien envie de gouter ce porridge =D

    mercredi 14, mars 2012 à 6h36
  16. Maya

    J’adore l’orge perlé ! Ma mère en met dans une soupe/bouillon maison. Alors je testerais bien la version sucrée :)
    Elle m’a dit de mettre à tremper l’orge la veille pour qu’il cuise plus vite… après je ne sais pas combien de temps ça cuit avec cette technique, faudra que je lui demande.
    Ton blog est top !

    jeudi 29, mars 2012 à 14h08
  17. Colette

    Bonjour Mély,
    Je viens tout juste de découvrir votre site et il m’enchante. Merci pour le partage.
    Je me pose la question suivante : pour le porridge à l’orge perlé, l’orge mondé trempé la veille peut-il le remplacer ? Qu’en pensez-vous ? Il me reste de l’orge mondé en grains à utiliser et cette recette m’intéresse. J’ai déjà réalisé un risotto avec , c’est délicieux et je me dis que peut-être je pourrais l’adapter au porridge, mais la cuisson au four me déroute pour le temps de cuisson, peut-être est ce le même ?
    Merci de vos conseils.

    mardi 15, septembre 2015 à 2h22
  18. Mély

    @ Colette : Bonjour ♪
    Vous pouvez tout à fait remplacer l’orge perlé de cette recette par de l’orge mondé prétrempé pendant 12 heures : cette version sera plus complète & riche en micro-nutriments ainsi qu’en fibres ♥
    Il vous faudra le cuire plus longtemps également.
    Douce dégustation.

    mardi 15, septembre 2015 à 7h35

Laisser un commentaire

Recevoir un mail si Mély me répond ?