Le mas des Faïsses ♥

Prendre le temps d’écrire un joli article, au creux de mes vacances d’été.
J’étais partie de Paris sans prévoir, sans savoir que j’allais prendre ma plume pour parler de cette jolie découverte que je viens de réaliser…
Mais une si jolie chose doit être partagée.

Le week-end dernier, l’Amoureux & moi étions invités à un mariage dans un joli coin de Bourgogne.
Nous avons décidé d’en profiter pour ralentir quelques jours, et profiter des régions tout autour : une petite virée dans l’Ardèche (où je vous écris présentement), puis une semaine au cœur de la Provence.

J’aime notre si jolie France, et suis avide de la découvrir… je la connais si peu, tandis que je connais de nombreux pays exotiques.

Je n’avais jamais mis les pieds en Bourgogne, ni en Ardèche, et la Provence sera une première aussi.
La Bourgogne m’a comblée de ces jolies paysages vallonnées, de ces petits villages charmants (Orches est une pure merveille), l’Ardèche est un écrin de trésors sauvages & forestiers, saupoudré de paisibilité.

Pour notre séjour en Ardèche, mon meilleur ami (Ardéchois) m’avait parlé d’une adresse : «Le Mas des Faïsses».
Un rapide petit tour sur leur site internet a fait beaucoup plus que me convaincre d’y réserver une chambre : l’amoureuse de la nature & de l’alimentation saine que je suis avait très hâte d’y être pour découvrir ce domaine rempli de promesses…
Ces dernières furent bien plus que respectées : mes attentes ont été nettement dépassées & ensevelies par les trésors qui m’y attendaient.

C-mas des faisses ardeche2

 

La cuisine & le jardin…
… Deux personnes merveilleuses font fleurir & fusionner la nature dans nos assiettes

Robert & Yvette font vivre «Le mas de Faïsses» depuis 16 années.
Une magnifique bâtisse en pierre du 18ème siècle.
Yvette s’occupe de réaliser des miracles dans les jardins & potagers, tandis que Robert créé des mets d’une rare originalité avec des ingrédients de qualité.

Ce joli domaine est un écrin de trésors comestibles : tout pousse naturellement (exit les engrais & pesticides, même ceux autorisés normalement en agriculture biologique comme les traitements au cuivre) par la seule ingéniosité doublée de patience & d’amour d’Yvette qui se donne entièrement pour entretenir cet écosystème holistiquement équilibré.
Tous les mercredis d’été, l’on peut apprendre & découvrir les secrets agricoles & naturels d’Yvette : jardiner de manière écologique par une utilisation amoindrie en eau & un recyclage de ses déchets, le tout en se fatiguant le moins possible… de jolies clés à (ac)cueillir pour tous les amoureux (et les gourmands) de la nature.

Robert redonne vie à ce qui pousse chez eux en créant des plats sur-mesure : que l’on soit omnivore, végéta*ien, intolérant au lactose et/ou au gluten, ou ayant d’autres souhaits alimentaires.
Ici se trouvent les meilleures créations culinaires que j’ai pu déguster : bien plus que de jolies compositions gourmandes nourrissantes, légères & digestes à la fois… c’est la Nature elle-même, cultivée avec conscience & fraîchement cueillie qui se trouvent dans nos assiettes.

  salade de fleurs & moi2montage-plats-mas-des-faisses

De haut en bas, et de gauche à droite :
(1) Steak de betterave & ratatouille du jardin
(2) Figues fraiches blanches avec un sorbet à l’estragon
(3) Salade de fleurs (chacune a sa propriété & son histoire contée par Yvette)
(4) Abricots sauvages & son granité de melon / pastèque avec un croquant de noisettes

 

Les saisons défilent dans nos assiettes en respectant le temps qui passe.
Parfois les fleurs s’invitent à table & décorent nos mets avec poésie en rehaussant de quelques pointes gustatives les denrées cueillies quelques minutes plus tôt dans les potagers environnants.

J’avais envie d’emporter un peu de ce lieu avec moi.
De son énergie, de sa poésie, de sa quiétude, de cette nature si respectée & respectueuse de ce que l’on est.
Alors, dans ma valise, j’ai glissé des trésors, des gourmandises originales, produits avec amour & conscience, saupoudrées d’originalité. Des précieuses & délicieuses «confruitures», un joli nom désignant des confitures originales réalisées avec un soupçon de sucre (30%), et faites selon certains secrets de fabrication d’Yvette. Mon choix s’est tourné vers « Hemingway » (pêche & estragon), « Ronsard » (courge de Siam, pétales de rose confits), « Café du coing » (coing, extrait de café), et « Gitane » (gigérine, tagete nematocide).
On peut aussi emporter des fruits, légumes & des œufs de cocottes heureuses avec soi (j’ai également emporté dix de ces dernières toutes fraichement pondus).
J’ai hésité à prendre des sirops & des liqueurs pour offrir & une de leurs tisanes rares (agastache), mais je les réserve pour ma prochaine visite (c’est mon excuse pour y revenir).

carte confruitures2

confruitures

 

montage-potager

 potager 4

 

Un joli domaine pour se ressourcer au cœur de l’Ardèche

J’ai aimé arriver dans ce petit coin d’Ardèche : on semble perdu, mais en réalité, la quiétude & l’éloignement de cet endroit nous ouvre à soi, nous permet de mieux nous retrouver, et nous reconnecte aux choses essentielles de la vie.

Dans sa simplicité & son calme, on ralentit, on prend le temps de regarder autour de soi.
Regarder le soleil jouer dans les feuilles des arbres en une jolie mosaïque de lumière & de vert, tous ces végétaux poussant en une harmonie désordonnée & donc parfaite, créant une symbiose holistique de la Vie.
C’est doux, c’est rassurant, de savoir que dans des coins de notre jolie planète, des gens œuvrent encore pour créer de si jolis trésors de vie.

On écoute mieux, aussi.
Les cloches d’une église lointaine, le chant des cigales, les différents oiseaux chanter en une belle symphonie, les abeilles bourdonner.

Les autres sens s’aiguisent eux aussi : le goût semble s’affiner, aiguisé par la pureté des lieux.
On demande à Robert de ne surtout pas nous dire ce qu’il nous sert.
De nous faire la surprise.
De nous laisser goûter, avant de jouer aux devinettes.
D’essayer de trouver cette alchimie originale & simple à la fois… où les végétaux dansent, se mêlent en de belles créations.

On s’y sent bien.
Dans un écrin, dans un cocon.
On ne veut pas repartir.
On voudrait créer une porte secrète entre notre chez-soi, et ce lieu.
Pour y plonger, à chaque fois que l’on se perd un peu, dans notre vie.

chambre lavande 3

entre chambre lavande2

mas des faisses ardeche 3

mas des faisses ardeche 4

mas des faisses ardeche

 

Les petites informations pratiques

Si l’on visite l’Ardèche, cette adresse est à glisser dans son petit carnet de voyage.
Si l’on habite une région limitrophe, ce petit coin est l’occasion rêvée pour faire une petite pause de quelques jours.
Si l’on habite à l’autre bout de la France (comme moi), en faire sa destination idéale pour y partir en retraite de temps à autre.

Cinq chambres au nom de fleurs nous serviront de nid durant notre séjour. La lavande est celle que j’ai choisie… et j’ai été plus que ravie de mon choix : bâtie de pierre de taille, ce fut un écrin de fraicheur bienvenue pendant cette période caniculaire.
Les réservations les plus prisées se font de mi-juillet à fin août, avec une autre période en septembre.
Pour plus d’informations : leur site internet (ou un petit e-mail à Robert) livrera les détails pratiques, gourmands & poétiques (dont les assiettes fleuries qui ont grandement participé à me convaincre à y aller).

Une information précieuse & pastel
Yvette & Robert vous recevront volontiers si vous souhaitez découvrir leur cuisine pour déjeuner ou diner, et ce sans avoir à réserver une de leurs chambres (ce qui n’est pas possible normalement, les repas étant réservés aux clients y séjournant).
Il vous suffira de dire que vous venez de la part d’une Fée Pastel ✩

Je tiens à préciser que cet article n’est pas sponsorisé.
Je n’ai rien touché pour créer cet article (compensation financière, remise, cadeau ou autre).

chambre lavande 4

Nés de ma plume,
Ces mots se sont écoulés de mon cœur le long de mes doigts,
Au cours d’une jolie matinée,
Entourée & bercée par l’énergie de l’Ardèche,
Inspirée par la magie extraordinaire du mas des Faïsses.
D’un germe d’idées mêlées à l’émerveillement de la Vie m’entourant,

L’amour du partage a su faire le reste.

✤ ✤ ✤

♡ Si vous y passez que ce soit pour déguster ou y séjourner : glissez-moi un petit clin d’œil à travers les réseaux sociaux en utilisant le mot-magique (hashtag) : #chaudronpastel.
Le Chaudron Pastel est un recueil de douceurs à partager, et chacun de vos petits mots me fait toujours plaisir à découvrir ♡

Je souhaite recevoir les lettres Pastel

16 commentaires

  1. gaelle

    Ce billet me fait rêver… habitant maintenant à l’autre bout de la France je vais noter précieusement le nom de ce petit coin de paradis tellement ressourçant.
    Merci de prendre un peu de temps sur vos vacances pour nous faire découvrir de si beaux endroits…je voyage un peu grâce à vous

    mardi 7, juillet 2015 à 11h03
  2. Rosenoisettes

    Bonjour Mély ✩
    Quel doux voyage ~
    La France est un si beau pays, si sauvage et frais parmi ses nombreuses villes.
    Aller à la campagne, dans la Nature est si ressourçant, c’est ce que j’aime à propos de l’Ardèche. Des paysages sublimes et de la pierre, un réel retour aux sources et à la paix intérieure.
    Tu me donnes terriblement envie d’y retourner, ce ne sera cependant pas cette année pour moi, d’autres contrées m’appelent, d’autres paysages… que je ne manquerai pas de partager (sur Instagram !)
    En attendant je note soigneusement cette excellente adresse car mes papilles salivent à la vue de ces beaux plats et à leur évocation gourmande, simple et pourtant sophistiquée. Ces confruitures me semblent exquises, parfaites pour les moments tel le goûter, rien qu’à soi, avec une tasse de thé.
    Bonne journée et à très bientôt ♡

    mardi 7, juillet 2015 à 11h35
  3. monique

    Que cet article nous donne envie de viiiiite boucler sa valise et aller retrouver ce bel endroit !
    Merci à vous et au (grand) plaisir de vous lire dans un autre article !

    mardi 7, juillet 2015 à 12h18
  4. Edwige

    Ah, l’Ardèche, quelle superbe région!

    Elles ont été mes premières vacances avec mon époux, on avait déniché un camping mi-sauvage adorable.

    Un jour on y repartira et je reviendrais ici chercher ta belle adresse ;o).

    mardi 7, juillet 2015 à 13h04
  5. Mnêmosunê

    Oh cet endroit a effectivement l’air splendide ! Je ne connais pas du tout l’Ardèche, c’est sans doute l’occasion d’y remédier…
    Merci d’avoir partagé de si jolies photos et de si poétiques mots, bonnes vacances avec l’Amoureux douce Mély !

    mardi 7, juillet 2015 à 13h23
  6. Nana

    Cet endroit a l’air magnifique et reposant! J’avoue: la salade de fleurs semble appétissante, je me demande quelle goût ça a en particulier…Très bel article, comme toujours!

    mardi 7, juillet 2015 à 13h57
  7. Karen

    C’est magique :) un peu comme toi en fait :D

    mardi 7, juillet 2015 à 16h56
  8. Maiwenn

    Wahouuu ! Quel beau partage Mély, merci ! Je suis conquise. Quel plaisir, sans y être, de découvrir ce lieu que ses hôtes animent de magie. Cette symbiose avec la nature me touche tout spécialement.
    Un souvenir d’enfance me revient, celui d’un gîte dans les Cévennes, avec la cueillette de myrtilles et de baignade dans les ruisseaux… Il y a tant de lieux magnifiques à découvrir !

    mardi 7, juillet 2015 à 17h45
  9. Melodie

    Quel petit coin de paradis! Profitez bien de vos vacances <3

    mardi 7, juillet 2015 à 18h44
  10. Carole

    Tu décris ce lieu de façon tellement délicate, que j’ai bien envie d’aller à la rencontre de ce lieu magique ! Merci pour le partage ! Carole

    mardi 7, juillet 2015 à 21h04
  11. Plume

    Merci pour ce bel article aux couleurs du Sud ! Il m’a donné envie de visiter l’Ardèche, une région que je ne connais pas du tout. Et je ne manquerai pas de passer par Le mas des Faïsses : les salades de fleurs, la philosophie des hôtes, le caractère des vieilles pierres… Tout semble en faire un endroit apaisé et apaisant. Merci de nous faire partager cette belle découverte !

    mardi 7, juillet 2015 à 22h07
  12. Thalie

    J’habite à une 1h30 de ce bel endroit ! Je pense qu’à la rentrée on ira y faire une pause, un week end.
    Merci Mély pour ce joli partage !! Te lire est si doux et puissant à la fois.
    Que tes jours prochains soient aussi beaux, remplis de belles découvertes. Jolies vacances en amoureux !

    mardi 7, juillet 2015 à 23h06
  13. payette cuisine

    Que de souvenirs ! Avec mon mari nous y sommes allé !!! Et nous avions adoré !!! Je suis heureuse de voir qu’après 5 ans ça continue !!! Je me rappelle j’étais tout fraichement enceinte de quelques semaines mais je ne le savais pas encore :)

    samedi 11, juillet 2015 à 9h33
  14. Fanny

    Bonjour Mélie,

    Ton article donne réellement envie. L’Ardèche me tentant de plus en plus, je garde l’adresse précieusement.

    Juste une petite question. Tu parles du villages d’Orches, est-ce bien celui situé à proximité de Beaune et Nolay?

    J’habite non loin et suis heureuse que tu ai découvert cet endroit, il est très agréable, à flanc de falaise et propose de très beaux panoramas.

    Si tu reviens en Bourgogne (côté vigne) je te conseille de revenir en automne qui donne des allures de cartes postales à notre région sous un beau coucher (ou lever) de soleil.

    jeudi 24, septembre 2015 à 18h39
  15. Mély

    @ Fanny : Bonjour :-)
    Connaissant peu l’Ardèche, j’aurai du mal à te dire s’il s’agit bien de ce petit village, mais je pense que tu peux trouver l’information sur le site du Mas des Faïsses lui-même :-)
    Je rêve de le visiter à l’automne… j’espère très fort pouvoir le faire un jour ♡

    samedi 26, septembre 2015 à 7h51
  16. Sophie

    Je vivais à Paris et ai déménagé en Ardeche en 2010 et… aucun regret. Bien au contraire, c’est un magnifique département à la nature folle, vive et vivifiante. On y est heureux, libres et sauvages. Et ici, il y a une créativité de dingue. Venez tester ce beau coin de nature où il fait si bon se ressourcer.

    lundi 14, décembre 2015 à 19h10

Laisser un commentaire

Recevoir un mail si Mély me répond ?