Réaliser un parfait crumble sain & gourmand

couverture-crumble

 

« Cumulus, tranche de soleil & pluie vanillée »

Depuis quelque temps, je prends un plaisir immense à fusionner la cuisine & un univers un peu magique, un brin féerique.
Je pense que ça a toujours été en moi.
Moi qui affectionne tant la douceur en ce monde… Qui a pris l’habitude de voir les choses de la vie sous un angle lumineux, beau, empreint de magie.
La vie est plus belle ainsi.
Elle est plus douce.

Vous me suivez dans ce monde ?

L’automne & l’hiver, c’est la saison des coings.
Ce gros fruit est souvent boudé.
Est-ce son allure atypique, grossière, et cabossée ?
Ou… car le manger cru n’est pas vraiment une bonne idée (si vous avez déjà essayé d’en manger un cru, vous avez pu constater qu’il est bien trop dur à croquer).

Pourtant, ce fruit délicatement sucré, doux, est parfait une fois réduit en compote, doucement cuit à l’étouffé.
On peut alors s’en servir pour réaliser des compotes alliant un autre fruit de saison (pomme, poire), une touche d’exotisme (banane ou ananas), ou une touche de note gourmande & ronde (purée de châtaigne).
Le fondre dans une confiture ou marmelade maison est aussi un autre choix gourmand.
Une autre optique bien gourmande, elle aussi : s’en servir comme crumble sucré ♥

 

La parfaite pâte à crumble saine & gourmande

Pour réaliser une pâte à crumble il faut 3 ingrédients :
♦ une farine
♦ un sucrant
♦ une matière grasse
… Habituellement, on utilise de la farine de blé (blanche), du sucre (blanc), et du beurre.

Aujourd’hui, je vous propose d’adapter cette version classique pour non pas une, mais des versions saines & gourmandes…
En fonction des goûts de chacun, de ce que vos placards contiennent, du choix des fruits utilisés, ainsi que les saisons (nos goûts d’été diffèrent toujours de nos goûts en hiver… non ?), voici plein d’idées gourmandes pour la parfaite pâte à crumble :
♦ en farine, optez pour la diversité.
Si vous choisissez de la farine de blé, prenez de la farine T80 (demi-complète) qui reste douce & neutre, mais est plus intéressante d’un point de vue nutritionnel.
La farine de sarrasin, au goût rustique, se marie très bien avec les pommes rustiques, les poires, la châtaigne, la cannelle, les prunes, les mirabelles, et les fruits d’automne / hiver en général.
La farine d’avoine a un goût très neutre & doux qui se marie donc bien avec les fruits d’été comme les pêches, les cerises, ainsi que les fruits rouges (fraises & framboises).
La farine de riz, relativement neutre, elle aussi, se marie bien avec… tout (tout !). Petite cerise sur le gâteau : étant sans gluten, elle est très digeste.
La farine de millet, de quinoa, de seigle & de soja ont toutes les 4 un goût très prononcé : on les mélangera donc avec parcimonie avec une autre farine au goût plus doux (comptez en moyenne 1/4 d’une de ces 4 farines pour 3/4 d’une autre farine).
♦ en sucrant, on peut opter pour un sucre de canne blond, roux ou complet (du plus raffiné au plus complet). Le sucre complet peut se marier avec les fruits d’automne & hiver, mais sera trop fort pour les fruits d’été : son aspect rustique & fort « écrasera » la douceur des fruits estivaux. Préférez le sucre blond ou roux pour les fruits de la saison ensoleillée !
Ma préférence va au sucre de fleur de coco dont les propriétés nutritionnelles sont très intéressantes.
Il a un goût plus prononcé que le sucre de canne avec une petite note exotique très caractéristique, tout en restant douce & subtile. Comme il est de couleur (très) foncée, on veillera à l’éviter lorsqu’on souhaite préserver la couleur d’un ingrédient, ou pour ne pas foncer la couleur d’un met.
♦ pour la matière grasse, j’aime beaucoup combiné 2 ingrédients : de l’huile de coco & une purée d’oléagineux.
Beaucoup de sources utilisent de l’huile de tournesol, d’olive ou de pépins de raisins en pâtisserie…
Malheureusement, si l’huile d’olive est nutritionnellement « neutre », les 2 autres sont néfastes pour notre santé pour la majorité des profils naturopathiques et/ou en rapport avec le reste de nos habitudes alimentaires occidentales.
L’huile de coco est une huile qui tient bien la chaleur (et donc la cuisson).
Je choisis ma purée d’oléagineux en fonction du fruit (ou des fruits) du crumble, ainsi que l’épice que je marie avec (cannelle, vanille ou cardamome généralement, mais on peut aussi en mettre d’autres comme la badiane).
La noix de cajou & la purée d’amandes blanches vont bien avec tout : elles sont assez neutres & douces, et se contenteront d’apporter une note « ronde » et onctueuse à la pâte.
La purée d’amandes complètes ou de noisettes seront parfaites pour donner une petite note pralinée… absolument divine avec les fruits d’automnes (pomme, poire, coing, châtaigne), ainsi que les prunes.

On peut également incorporer des graines d’oléagineuses que l’on aura mixé en poudre (amandes, noisettes, macadamia) ou entières (sésame, tournesol, noisettes concassées, pistaches…).


Ingrédients : (pour 2 crumbles individuels cuits dans un ramequin de 11 cm de diamètre & 4 cm de hauteur)

Préparation :

  1. Dans un petit faitout (casserole), versez 2 cac de sucre de coco, la vanille en poudre & le jus de citron.
  2. Épluchez vos coings, retirez les pépins, et découpez les en fines lamelles.
  3. Placez vos lamelles de coings dans le faitout, et recouvrez entièrement d’eau
    (Les coings étant des fruits particulièrement durs, j’ai choisi de les recouvrir d’eau durant la cuisson. On y perte certes les minéraux, et certaines vitamines, mais on y gagne en qualité de texture : ils seront plus fondants. Si vous utilisez d’autres fruits, tels que des poires ou des pommes, ajoutez simplement un petit fond d’eau).
  4. Laissez cuire à feu doux & à couvert durant environ 30 à 40 minutes.
  5. Pendant que les coings cuisent : préparez la pâte à crumble en mélangeant la farine, le sucre de fleur de coco, la purée d’amandes blanches & l’huile de coco, jusqu’à ce que le mélange devienne homogène & forme une semoule grossière.
  6. Lorsque les coings sont cuits : versez 1/2 cm d’eau de cuisson des coings dans les ramequins (vous verrez tous les petits grains de vanille, c’est joli !), puis placez les lamelles de crumble dans des ramequins individuels (pouvant aller au four).
  7. Par dessus, ajoutez la pâte à crumble.
  8. Faites cuire au four préchauffé à 180°C pendant environ 30 minutes (jusqu’à ce que la surface du crumble devienne dorée).
  9. Laissez reposer 10 minutes avant de déguster : il sera parfait tiède.
    On peut l’accompagner de crème anglaise, ou d’une boule de glace.

Le moelleux du fruit contraste avec la texture granuleuse du crumble.
La note légère du coing, subtilement sucré & enrobé par la vanille s’oppose une nouvelle fois avec la touche biscuitée & gourmande du crumble.
Le tout tiédi… Et voici un plaisir divin qui vient réchauffer notre corps & nos coeurs en plein hiver.

Je souhaite recevoir les lettres Pastel

Vous aimerez peut-être

28 commentaires

  1. argone

    J’aime beaucoup le coing alors ça doit être forcément délicieux, et sain en plus ! merci pour la recette !

    mercredi 18, janvier 2012 à 8h55
  2. Zelda

    Elle est très intéressante cette recette, je ne connaissais pas le sucre de feurs de coco qui à l’air so sweet !!!
    J’ai déjà testé un crumble aux pommes avec la farine de riz et c’est vrai que c’est super bon.
    On peut même essayer avec des poires et un peu de vanille, ça doit être pas mal !
    Bises et merci pour la poésie et la magie :)

    mercredi 18, janvier 2012 à 9h21
  3. LadyMilonguera

    C’est une recette bien appétissante…

    mercredi 18, janvier 2012 à 9h39
  4. Christel

    Voilà une chouette recette!

    mercredi 18, janvier 2012 à 10h44
  5. Elisa Boelle

    Je retiens cette pâte à crumble que je peux manger sans restriction aucune car sans gluten et sans lait ! La magie Mély a opéré… mon estomac cri famine ! Bisous**

    mercredi 18, janvier 2012 à 10h52
  6. la souris

    Ca a l’air délicieux, et j’adore ton titre! :)

    mercredi 18, janvier 2012 à 11h18
  7. isabelle

    Merci pour la découverte, je ne connais pas le sucre de fleur de coco, et les ingrédients de ton crumble me tentent beaucoup.

    Surtout ne jette pas l’eau de cuisson de tes coings, laisse réduire jusqu’a consistance sirupeuse, c’est une merveille … une petite cuillère de ce sirop pour sucrer un thé ou un petit financier et tu replonge direct dans un monde tout doux !! :-)

    mercredi 18, janvier 2012 à 12h57
  8. sylvie

    Très bon crumble que j’ai eu le plaisir & l’honneur de goûter hier chez Mély…
    Merci Mély

    mercredi 18, janvier 2012 à 13h23
  9. CrispX

    En voilà un crumble très intéressant de part ses ingrédients. Tu m’intrigues bcp avec ton sucre coco, je note ça et verrai bien dans mon magasin bio. Bisous

    mercredi 18, janvier 2012 à 13h58
  10. Tomoe

    Bonjour Mely,
    Je me permets d’intervenir dans ton blog que je suis depuis quelques semaines et je m’émerveille devant toutes ces recettes aux noms magiques mais qui restent « santé »pour mon plus grand bonheur. J’en ai déjà testé plusieurs et je dois dire qu’elles sont délicieuses mais surtout elles sont saines, j’en ai d’ailleurs adopté plus d’une pour ma cuisine de tous les jours.
    Mais alors là, je suis ravie de découvrir l’existence du sucre de fleur de coco, je vais m’empresser d’acquérir cette poudre magique!
    Alors un grand merci pour toute cette magie et cette douceur qui viennent accompagner chaque découverte de ce blog.
    Tomoe

    mercredi 18, janvier 2012 à 14h17
  11. Stephke

    Superbe!!! Ta recette me donne l’eau à la bouche! ;-)

    mercredi 18, janvier 2012 à 15h07
  12. Cita

    je veux bien entrer dans le monde de Melly …goûter à ses crumbles et me gargariser de leur nom féérique comme si c’était une formule magique…Biz

    mercredi 18, janvier 2012 à 16h55
  13. MyLittleParadis

    Et tu as eu bien raison chère Mély car je suis fan de cet intitulé poétique ! La recette à l’air divine ! :)

    mercredi 18, janvier 2012 à 17h33
  14. Laurence

    Ton crumble est super appetissant. J’aime bcp et ne connais pas assez le coing. Je vais aller en choisir qq’uns, mon Homme les adore qui plus est !
    Je file deguster mes petits muffins pomme-chataigne-cranberries & avoine : j’ai faim ce matin pour le petit-dejeuner ! J’en profite ;)
    Bises gourmandes californiennes.

    mercredi 18, janvier 2012 à 17h36
  15. lebon pequery françoise

    quand on cuisine nous sommes en quelque sorte une petite fée qui dispense du bonheur!! et ta baguette magique a fait une belle prestation!!!merci! ton blog est un réel voyage culinaire!

    mercredi 18, janvier 2012 à 18h50
  16. Karen (cuisine saine)

    Ils me plaisent bien tes crumbles :D

    jeudi 19, janvier 2012 à 11h30
  17. Doria

    C’est un crumble bien parfumé qui termine admirablement un repas !
    Très bonne après-midi en ce jeudi,
    Bisous, Doria

    jeudi 19, janvier 2012 à 15h53
  18. julie

    Je ne doute pas une seconde que ça doit être un pur moment d’extase quand on déguste ce crumble! Le féérique et le magique te vont à ravir… continue! :)

    jeudi 19, janvier 2012 à 16h54
  19. Delphine

    Mais quelle bonne idée cette recette avec des coings! Génial pour changer des sirops, confitures et gelée.. et avec du sucre de fleur de coco, une vrai découverte! heureuse d’avoir contribué à l’inspiration ;)

    jeudi 19, janvier 2012 à 22h57
  20. poupougnette

    La magie opère : un régal pour les papilles et les pupilles! ^^ bonne soirée. bises

    jeudi 19, janvier 2012 à 23h08
  21. Laurent

    Quelle superbe poésie !! (ps : betterave blanche en vue sur mes pages… :)) Bises !

    vendredi 20, janvier 2012 à 9h23
  22. doudoute

    un délice ce crumble !

    samedi 21, janvier 2012 à 13h54
  23. cookinglili

    Humm trés chouette ce petit crumble!

    samedi 21, janvier 2012 à 21h26
  24. Eleusis_Mégara

    Très originale comme recette. Je n’ai jamais goûté le coing… J’avoue que le nom ne me fait pas tellement saliver. Je regarderai de plus près la prochaine fois que je ferai mes courses :)

    Des bisettes,
    Laëtitia.

    dimanche 22, janvier 2012 à 2h09
  25. valerie de familyblog

    je passe te souhaiter mes meilleurs voeux
    @ bientôt
    biz
    val de familyblog

    dimanche 22, janvier 2012 à 11h52
  26. Mlle Pigut

    Je te suis avec plaisir dans ton univers, surtout avec une recette aux fruits aussi gourmande que celle-ci ! Et tu fini par des idées de variations, et ça pour moi, c’est la cerise sur le gâteau, bravo !

    mardi 24, janvier 2012 à 11h33
  27. mamapasta

    hélas, finie la saison des coings , mais ça reviendra..je trouve des pommes et des poires, ça permettra de tester.( e prix du sucre de coco m’a arrêtée lors de mon dernier passage « en ville » mais si tu dit que c’est si bon…et,..garde le bouillon de tes coings et sert t’en pour faire une infusion , elle n’en sera que plus fruitée…

    dimanche 29, janvier 2012 à 22h07
  28. amspinosi@gmail.com

    Merci Mély pour cette jolie recette, c’est tout ce dont j’ai envie en ce moment avec les jolies poires que l’on a!
    Bonne journée,
    Anne-Marie

    mercredi 19, octobre 2016 à 15h07

Laisser un commentaire

Recevoir un mail si Mély me répond ?