Médaille magique ☁️✨

 

Découverte de l’univers de Laura

 

 

L’idée de matérialiser ses symboles dans un bijou précieux m’est venue en novembre 2018.
Mon rêve au creux du cœur, la vie et ses jolies coïncidences nous a aidées à nous (re)trouver, Laura et moi.
Nous nous sommes rencontrées en 2013, chez Sol Semilla (lien). Je débutais alors mon activité, et n’arrivant pas à joindre les deux bouts, j’y ai travaillé en tant qu’assistante comptable pendant 9 mois pour arrondir mes fins de mois. Laura, quant à elle, y travaillait comme serveuse pour financer sa reconversion de bijoutière, un rêve en devenir…
Perdues de vue pendant 7 ans, la magie des réseaux sociaux nous a aidée à nous retrouver.

Les créations de Laura se rapprochent également de ce qu’un bijou peut avoir pour me plaire : chaque pièce qu’elle conçoit est inspiré et façonné à partir de la nature : végétal ou minéral, on voyage au pays des fées avec des branches de lichen, on se balade dans les vignes, et on gravit des montagnes de roches et de pierres précieuses.

Laura a été une évidence.
Une fois le projet semé dans nos coeurs, il a fallu lui donner vie…
Près de 9 mois de travail, d’échanges, d’ajustements ont été nécessaires pour que ce bijou naisse.
Laura étant installée à Lyon, je m’y suis rendue 3 jours début octobre pour pouvoir vous filmer toutes les étapes de conception du bijou…

 

 

 


 

 

Raconte-nous comment t’est venue l’envie de devenir bijoutière ?
Comment t’es-tu lancée ? Quelles études as-tu fait ?
Comment / pourquoi as-tu osé travailler à ton compte (plutôt qu’en tant que salariée pour une marque) ?

À la base j’ai un Master 2 en Relations Internationales et après mes études je suis partie vivre en Chine trois années pour bosser dans ce domaine. Une superbe expérience.
Puis, j’ai eu envie de retourner en France pour me rapprocher de ma famille et de mes amis : j’ai été embauchée en CDI à Paris par une boite de génie civil comme « Chargée de développement international ». Ils m’envoyaient dans le monde entier, c’était excitant pendant un temps d’être une business woman, mais aussi beaucoup de pression et tellement éloigné de mes valeurs de hippie ! Mon travail n’avait pas de sens ! Pourquoi enrichir une grosse entreprise ? Je n’étais pas alignée entre ce que je pensais, ce que je disais et ce que je faisais.
Lors d’un voyage en Inde où j’ai retrouvé mon meilleur ami, qui lui était resté fidèle aux valeurs que nous avions ados, j’ai réalisé que je devais changer de vie.

S’en est suivi une rupture conventionnelle avec ma boite, 6 mois à travailler au restaurant éthique de superaliments Sol Semilla (où j’ai eu la joie de rencontrer Mély qui, elle-même, débutait et essayait de joindre les deux bouts !), et un bilan de compétences ! Ce dernier a confirmé ce que je pressentais : je suis une personne créative ! Si j’ai pensé à plusieurs métiers (céramiste, soins énérgétiques), le métier de bijoutière revenait toujours comme une évidence. Je faisais déjà des sculptures en céramique, et le bijou finalement c’est une petite sculpture.
J’ai donc intégré une formation de 2 ans en bijou contemporain (l’AFEDAP formations bijou) à Paris, et passé en parallèle le CAP Arts et Techniques de la Bijouterie-Joaillerie. Je suis ensuite partie 8 mois en Nouvelle-Zélande où j’ai travaillé pour d’inspirants bijoutiers contemporains, et je suis rentrée à Paris car j’ai eu l’immense joie d’être Lauréate du prix de Perfectionnement aux Métiers d’Arts ! Ce prix m’a permis de travailler durant un an aux côtés d’une joaillère de Montmartre tout en touchant une bourse.

Pourquoi j’ai décidé de travailler à mon compte et non comme salariée ? Et bien en fait au départ je ne voulais pas du tout être à mon compte, j’avais dit au formateur qui m’avait fait passer le bilan de compétences : « être patronne, non merci ! Je ne veux m’occuper de rien ! ». Mais lui m’a dit que au contraire, vu mon parcours professionnel, j’avais toutes les capacités de créer avec succès mon entreprise. L’idée a fait son chemin et est devenu une évidence : j’allais travailler pour moi, dessiner et fabriquer mes propres œuvres.

 

As-tu des collections éphémères ?
Réalises-tu des bijoux sur-mesure (demandes particulières) ?

Je réalise des pièces uniques pour des expositions de bijou contemporain, mais aussi pour des clients.
Je fabrique en effet des bijoux sur mesure pour mes clients, tout en gardant une touche « Laura Guitte » : un aspect organique, qui rappelle la nature.
Je ne m’impose pas un nombre de collections défini. En général j’ai une nouvelle inspiration pour un bijou, puis j’en fais un autre, et encore un autre et ça devient une collection !
Pour mes collections je fais des petites séries.  Ma dernière collection c’est la Collection « Vignes » : je suis originaire du Beaujolais, j’ai grandi au milieu des vignes, j’ai des ami(e)s d’enfance vigneron(ne)s et je fais les vendanges depuis que j’ai 13 ans ! Aujourd’hui je suis fan de vin nature, j’aide mes amis dans les vignes pour le relevage, la taille ou les vendanges. Comme je travaillais déjà sur le thème de la nature, j’ai eu l’idée de faire cette collection autour de la vigne grâce aux échanges avec mes ami(e)s vigneron(ne)s ! Rien ne me rend plus fière que de voir un ou une vigneronne portant une de mes créations !

 

À quoi ressemble une journée ? Une semaine dans ta vie ?

Je me réveille tôt, je fais des exercices de yoga pour me réveiller en douceur, suivis par 20 minutes de méditation.
Puis, je me fais un thé, je mets de la musique à fond (en ce moment la chanson « Exactement » de Vive la Fête que j’ai entendu dans un film de Xavier Dolan) et je me prépare.
Je vais à pied à mon atelier, la Funky Fabrik, qui est un atelier-boutique partagé où nous sommes 7 créatrices à travailler (couturières, illustratrices, bijoutières..). Je papote avec les filles qui sont présentes, puis je m’assois à l’établi avec un podcast féministe d’Arte Radio (Un Podcast à Soi) ou de France Culture (Les Pieds sur Terre). Je travaille sur mes commandes, ou sur des prototypes, je vais parler technique ou emprunter un outil à mon autre collègue bijoutière Anaïs qui est juste à côté.
Ensuite on déjeune toutes ensembles, c’est très joyeux, on parle de nos histoires, on se conseille, on rigole, on pleure parfois ! On est une super équipe, et j’adore le fait d’avoir des « collègues » alors que je suis indépendante !
Après le repas je me mets un peu devant l’ordi en buvant un café, puis je me remets à la cheville (expression de bijoutier qui signifie travailler à l’établi), je soude avec mon chalumeau (j’adore souder), je scie, je lime, je polis !
Je finis en général à 19h, quand la boutique ferme.
Ensuite je vais au Kundalini yoga ou à la Méditation pleine présence (en début de semaine), et en fin de semaine je vais boire des verres avec des amis, ou faire des rituels les soirs de pleine ou nouvelle lune avec mes copines sorcières !

 

Quel est ton bijou préféré ? Un bijou fétiche ? Quelle est son histoire ?

Mon bijou préféré me vient de ma grand-mère. Elle me l’a donné il y a 5 ans alors que je faisais mes études de bijoutière. Elle m’a dit qu’elle voulait me le transmettre de son vivant. C’est un pendentif Art-Déco en or blanc, en forme de losange. Dans le losange sont soudées des roses en or jaune, et 3 petits diamants sont sertis aux extrémités. Elle m’a dit qu’elle voulait que je l’aie car on voit vraiment que c’est un bijou fait artisanalement, et ça lui faisait penser à moi et à mon nouveau métier. Ce pendentif lui vient de sa mère, qui elle l’a eu en cadeau de sa voisine corse, pour la remercier de s’être occupée de sa fille durant plusieurs mois alors qu’elle était malade. 
J’adore porter ce bijou, pour son histoire, pour son travail délicat et car quand je le porte je me sens proche de ma grand-mère que j’adore <3

 

Tu es plutôt bague, bracelet, boucles d’oreilles, collier, pendentif, broche ?

Ohlala ! J’adore tout !!! Je porte tous les jours des boucles d’oreilles et une bague. Mais j’adore aussi les bracelets et les colliers. J’aime fabriquer des broches mais j’en porte moins souvent.
Allez si je devais choisir je dirai boucles d’oreilles ! Je ne peux pas m’en passer ! J’adore fabriquer des nouveaux modèles de boucles d’oreilles !

 

Or ou argent ?

L’or, car c’est un bonheur à travailler, à souder, j’adore cette matière. Mais au quotidien je porte beaucoup d’argent.

 

Quelle est ta pierre précieuse préférée ?

Ma pierre précieuse préférée est l’émeraude, pour sa couleur, surtout les émeraudes pâles.
Ma pierre fine préférée est une pierre que j’ai découverte récemment : la tourmaline paraïba. Elle a une couleur d’un bleu/vert turquoise indéfinissable.
J’ai il y a peu fabriqué une bague en or avec cette pierre que j’adore :

 

Ta plus grande source d’inspiration ?

La nature : c’est grâce à elle que je crée chaque bijou !
Je me ballade dans la forêt, dans les vignes, sur la plage, je ramasse un élément végétal, je le pose sur mon corps pour voir comment il rendrait en bijou, et l’imagination fait le reste !

 

Portrait chinois

Si tu étais…
… un animal ? un geai
… une matière ? du bois
… une saison ? l’été
… un sentiment ? la joie
… une couleur ? le bleu-vert
… une gourmandise ? un verre de gamay nature
… un parfum ? l’odeur du feu de bois
… une plante ? le lichen
… un plaisir ? rire
… un pays ? l’Inde
… une alliée ? la lune

 

 

Je souhaite recevoir ta Newsletter

Vous aimerez peut-être

2 commentaires

  1. rodrigo

    Quel beau projet Mély… un projet à ton image… qui te ressemble tellement.
    Bravo pour te ce que tu fais, pour te RÉALISER.
    Bonne chance 🍀 pour ce si beau projet
    et surtout… reste cour ce si beau nuage qui te porte si bien… ✨ ☁️ 💫

    dimanche 27, octobre 2019 à 11h27
  2. Sinaelle

    Chère Mély,

    J’ai passé un délicieux moment cocooning à découvrir ce bijou à travers les différents volets de ton articles, son histoire liée à la tienne, ses symboles merveilleux, Laura et ses doigts d’or.
    Merci pour ce partage, merci pour la réalisation de ce beau projet, montrer que c’est possible, que des alternatives éthiques aux bijoux sont accessibles à tous ✨
    Doux et rayonnant dimanche ⛅️

    dimanche 27, octobre 2019 à 11h52

Laisser un commentaire

Recevoir un mail si Mély me répond ?

J’ai lu et accepte la politique de confidentialité.