Cosy Chatty Time n°1 ✩ FAQ + introspection positive

 

Préparez votre boisson chaude favorite et votre plaid doudou : chaque épisode de «Cosy Chatty Time» sera un moment entre nous.

Dans la série de vidéo «Cosy Chatty Time», je vous parle de petits bonheurs, de choses, d’expériences pour lesquelles j’ai eu de la gratitude durant les jours et semaines écoulées : plus qu’énumérer des choses positives, je choisis de poser un regard positif en réalisant un mouvement d’introspection.
Puis – autre moment cosy – je réponds aux questions que vous m’avez envoyé depuis le précédent épisode.

J’espère que vous passerez un moment tout doux en la regardant, et que son contenu vous inspirera et vous aidera à appréhender certaines choses de la vie plus en douceur, à ressentir plus de compassion et d’empathie envers vous-même en vivant certaines choses dans votre quotidien, à vivre certains moments avec plus de pleine conscience.

Pour me soumettre votre question : glissez-la moi sur Twitter ou Instagram (dans une de vos publications – pensez à vérifier que votre compte est public) avec le hashtag «#questionmely».

 

♡ La vidéo de tous mes Cosy Time (à venir) : ✤ ICI

 

Et maintenant… voici l’épisode n°1 de Cosy Chatty Time.
Prenez soin de vous, vous êtes précieux ♡

 


 

♡ Les 3 parties de cet épisode ♡

0:00 – 1:45 ➜ Intro
1:47 – 20:00 ➜ FAQ, je réponds à vos questions
(organisation, Outlander, ongles, beauté, où je vais emménager d’ici quelques mois, mes rêves, etc.)
20:01 – fin ➜ Introspection positive + gratitude sur les choses que j’ai vécu les jours et semaines passées

 

 

☁️ Les liens utiles pour aller voir plus loin ☁️

♦ Le déodorant que j’utilise : Aromaco chez Lush ;
♦ Les séries que j’aime (et conseille) : Friends, The Big Bang Theory, Monk, Prison Break (saison 1), Downtown Abbey ;
Mon article MBTI (passage où je parle de Prison Break & Downtown Abbey) + la vidéo où je réalise mon test MBTI ;
♦ L’article où j’ai déjà mentionné mon code couleur : clic ;
♦ Mes cinq nouvelles plantes (magiques), sorties du monde d’Harry Potter ;

 


 

☁️ Musique ☁️

Summer Trip// Epidemic Sound
Aelutian Arc 2 // Epidemic Sound
Mantra Part 2 // Epidemic Sound

 

☁️ On me trouve aussi ici ☁️

• Instagram : @chaudronPastel
• Si vous souhaitez réaliser un geste de colibri envers moi : Tipeee
• Pinterest : @chaudronPastel
• Mes restaurants préférés & testés sur Foursquare : @chaudronPastel
• Twitter : @Chaudronpastel
• YouTube : @chaudronpastel

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Pin on Pinterest1

Je souhaite recevoir les lettres Pastel

12 commentaires

  1. Ophélie

    J’ai adoré cette vidéo, vraiment. Elle est si douce et apaisante et tu es si lumineuse et incroyablement forte. Tu arrives à voir tant de beauté dans ta vie, tu es une réelle inspiration pour moi.
    J’avoue que parfois je t’envie cette capacité à toujours voir le beau dans ce monde et même lorsque tu vois du noir et que tu vis des moments difficiles tu arrives à l’accepter pour ce qu’ils sont.
    J’en suis incapable… et chaque jour j’essaye chaque jour je me rétame. Et puis je culpabilise chaque soir à repenser à ma journée et aux choses que j’aurai du gérer autrement. Je sais que je ne devrais pas mais c’est plus fort que moi.
    Je suis dans une période très floue de ma vie, j’ai tout pour être heureuse mais il y a quelque chose au fond, il y a cette chose qui m’échappe et qui m’empêche d’en profiter pleinement. Je suis incapable de l’expliquer mais je sens en moi qu’il y a une zone floue que je dois éclaircir…
    Je pars dans tous les sens. Je m’en excuse, mais à travers ce commentaire je voulais te faire comprendre que ce sont les personnes comme toi qui me font réfléchir à ma vie, qui m’apprennent des choses sur moi même, qui me montrent une voie qui me plait.
    Alors merci Mély, du fond du coeur. Tu es une petite étoile dans un ciel immense et noir, mais qu’est ce qu’elle brille cette étoile !!!

    mercredi 25, octobre 2017 à 19h53
    1. Mély

      @ Ophélie : Jolie Ophélie 💛
      Ton commentaire est touchant.
      La douceur, la Lumière que tu vois en moi… n’est que le reflet de ta propre douceur, de ta propre Lumière ✨
      Tu sais… je n’ai pas toujours été ainsi. Avant, j’étais juste sensible, juste fragile.
      Il m’a fallu du temps, (beaucoup) de temps. Pour asseoir ma sensibilité, l’accepter, ne pas en avoir honte, et à travers mon comportement, faire comprendre aux Autres qu’elle n’était pas synonyme de faiblesse. Tous ceux de mon entourage (proche) pourront le confirmer : je suis extrêmement sensible et fragile… mais aussi plus forte que la majorité des gens.
      Or, cette force (que – si j’ai bien compris – tu « admires » en moi), elle aussi, je ne suis pas née avec.
      Le fil de ma vie a façonné cette facette en moi. J’ai vécu des choses extrêmement difficiles (dont je n’ai jamais parlé ni mentionné sur le blog). Ces événements de vie m’ont amenée plus d’une fois à faire face à un choix (relativement inconscient) : celui de sombrer (dépression, mécanisme de sabotage, sentiment d’infériorité / victimisation, etc.)… ou rebondir, et grandir.
      J’ignore totalement ce qui – à chaque fois – m’a fait opter pour le second choix. Sans doute l’Amour de la vie.
      Ou… plutôt, si. En réalité, j’ignore ce qui me fait opter pour ce second choix. Mais je me souviens avec une précision incroyable du premier jour où j’ai ressenti, en moi, cette force que j’appelle « Foi » (que tout est parfait et juste, que l’avenir sera tel qu’il devra être, qu’il n’y a rien de « mal », etc.). C’était l’été 2009.
      Une impulsion de vie m’est venue. Je ne l’avais jamais ressentie. Elle ne m’a jamais quitté depuis. Incluant le jour où ma mère est décédée (7 ans jour pour jour aujourd’hui), où ma sœur est décédée (7 mois après), lors de ruptures précédentes, lorsque Coussinay a rendu son dernier souffle dans mes bras, et même lorsque j’ai dû, plus d’une fois les 2 premières années de mon activité, envisager de fermer mon activité. À chaque fois, je savais, je sentais que tout avait un sens, que tout était « juste » (pas dans le sens que Coussinay, ma mère ou ma sœur méritaient de mourir, ou que je n’étais pas assez « bien » pour réussir). Mais que tout ceci (et toutes les jolies choses aussi), avaient un sens. Une sorte de jolie symphonie de vie, où rien n’est noir, gris ni même blanc.
      Que tout est couleurs, histoires, et graines de croissance à faire germer et fleurir.

      Toujours, retenir.
      Que face à quelque chose de difficile, nous avons deux choix :
      – les impulsions de «rejet» (lamentation, victimisation, développer de la colère, rancœur, dépression, haine, etc.)
      – les impulsions de «vie / lumière / amour» (accueillir tout ce qui nous traverse, même les émotions passagères, puis accepter ce qui est, car seule l’acceptation est la porte d’entrée pour la transmutation en quelque chose de pacifique et jolie)

      Ainsi, jolie Ophélie, les jours où « tu es incapable… les jours où tu te rétames » : l’échec n’est pas là où tu crois.
      Ces jours-ci, l’échec ne se trouve pas dans les actions que tu juges « impropres », mais l’échec se trouve dans ton attitude de rejet (ne pas accepter d’avoir réagi ainsi).
      Car, le passé est le passé. Qu’il date d’une heure, d’un jour, ou dix ans, le passé ne peut être changé.
      Par contre, tu peux changer la manière dont tu te positionnes (par rapport à ce que tu as fait / pas fait).
      Dans cette impulsion d’acceptation, d’empathie envers toi-même, tu peux ainsi, de manière pacifique, de te demander pourquoi tu as fait (ou pas fait) telle ou telle chose.
      Et, petit à petit, remonter le fil magique de la vie, des petits nœuds en toi.

      🌟

      mercredi 25, octobre 2017 à 22h03
  2. Louise

    Merci pour ce partage (je sais j’écris toujours ça, mais je trouve ça important de la dire quand même).
    Le partage de gratitudes en deuxième partie est une belle chose.
    J’ai quelques soucis de santé et de mon point de vue il y a aussi du positif qui en ressort. J’ai pris réellement conscience de l’importance de la santé, j’apprends à prendre soin de moi réellement, j’ai appris et découvert plein de choses (kiné, osthéo, acupuncteur, alimentation, …).

    mercredi 25, octobre 2017 à 20h51
    1. Mély

      @ Louise : Merci 💚
      Après 10 ans de blog, chaque «merci» demeure important à mes yeux, alors ne te sens pas redondante dans tes écrits, s’ils sont sincères ✨
      Oui, les problèmes de santé peuvent être un vecteur incroyable pour se propulser sur une pente ascendante de développement de soi 💗
      Je pense notamment à une amie qui a un parcours incroyable (digne d’un roman fictif) : cancer à 23 ans, à une époque où son hygiène de vie était déplorable (alimentation fast-food, pas de sport, beaucoup d’alcool et cigarette). Le diagnostic de son cancer (et surtout le traitement reçu) a été un électrochoc.
      Cela fait (je crois) 8 ans maintenant, et même si cela s’est fait de manière très progressif, sa vie a changé : elle a une alimentation saine (et vegan), est sportive, ne fume plus, et… a même arrêter sa carrière de juriste pour devenir prof de yoga 💜

      Je pense aussi à une magnifique jeune femme avec qui j’ai commencé un accompagnement : d’une sagesse et d’une humilité incroyable, elle a beaucoup grandi suite à un cancer (maintenant guéri).

      Alors « oui », dans chaque difficulté, une étincelle de magie et de vie qui nous guide ✨

      mercredi 25, octobre 2017 à 22h08
  3. diana chebret

    Bonjour ou Bonsoir chère Mély.
    Grâce à votre article sur vos podcasts favoris, j’ai découvert ce média que je connaissais de loin et pour lequel je n’avais aucun intérêt.
    Aujourd’hui, je dévore et me délecte de podcasts dès que j’en ai l’occasion ; et je dois avouer que cela me procure beaucoup de joie d’enfiler mes écouteurs et de vaquer à mes activités quotidiennes en me nourrissant d’émissions sur une variété de sujets inimaginable.
    Votre plume si particulière, votre voix presque hypnotique, votre phrasé clair et rythmé, votre vocabulaire parfois hors du temps, votre aisance devant la caméra et le micro m’amènent à vous demander : à quand les podcasts chaudron-pastel ?

    mercredi 25, octobre 2017 à 21h04
  4. adeline

    super cette article. moi j’etais tranquille dans le fauteuil entrein de boire une bonne soupe tomate poivron carotte les legumes du jardin rien de meilleur humm. car je partais bosser je fesais fin d’aprem midi jusque 20h. En lisant l’article. Petit moment de detende avant d’aller travailler hier. je t’ai envoie un petit mail sur la decoction .Comment tu la prepare dans ta video chronique de septembre. Ca m’intrigite. bisous bisous.

    jeudi 26, octobre 2017 à 5h19
  5. Rozie & Colibri

    Chère Mély,

    J’aime beaucoup ce que tu fais, et c’est à chaque fois un superbe rendez-vous avec toi !

    Comme d’autres, je me reconnais beaucoup en toi, et je suis immensément heureuse, grâce à internet, de trouver des personnes qui semblent façonnées avec le même argile que moi. Je suis pleine de gratitude.

    Tu apportes beaucoup, tu le sais.

    Merci BEAUCOUP pour ce que tu fais. Le partage. C’est une richesse immense.

    jeudi 26, octobre 2017 à 9h42
  6. adeline

    j’en ai eu les larmes aux yeux . de lire que tu as traverser cette dure période . la vie peut etre injuste des fois. Même si j’ai beau cotoyer la mort tout les jours en travaillant dans le médical . perdre nos parents reste une épreuve difficile. j’ai vu la mort de près ici juste apres les fetes . je peux te dire que sa change une vie de l’avoir cotoyer. y’a des reflexions,certains petits tracas que meme benin mnt qui me font plus rie. . j’apprecie tout cest petit instant . c’est vrai que cest grace a internet quon a pu faire taconnaissance. pour sa je dois dire que cette un bel outils . courage melanie . dit toi que tu nest pas seule. tu as une petite comunoter qui te soutien . j’espere un jour faire ta connaissance et avoir une petit dedication dansmon livre ^^ . C’est un magnifique ouvrage merci davoir passer des nuits blanches ,des journes entieres en tout cas. et tkt pas un jour tu trouveras le bon qui te rendra heureuse. la vie peutre etre injuste et faite de surprise a la fois. je te fais gros bisous.

    vendredi 27, octobre 2017 à 5h08
  7. possinou

    Merci pour l’univers de douceur que tu partages, diffuses au gré de ce blog….

    La particularité de celui-ci: un monde féérique si près du nôtre qu’il pourrait bien exister à côté de celui-ci, pour peu qu’on y prête attention.

    L’attention à ces jolies choses de la vie: dessins animés, romans, cuisine enchantée…

    Merci.

    vendredi 27, octobre 2017 à 13h07
  8. Delphine

    Merci Mély pour cette vidéo. Quelle joie j’ai eu quand tu as cité ma question ;). Je t’embrasse fort et te souhaite une douce soiree

    jeudi 2, novembre 2017 à 21h27
  9. Héraud

    Bonjour Mely,

    Tout d’abord merci pour votre réponse sur l’article « Pourquoi je ne suis plus végétarienne ».

    A nouveau une question me vient sur cette vidéo. Je m’intéresse énormément à l’Ayurveda (et commence à découvrir la naturopathie). Vous dites que vous êtes de constitution Kapha et qu’en naturopathie vous êtes « bilieuse, nerveuse ».
    A première vue, cela me paraît « incohérent » dans le sens ou les Kapha si j’ai bien compris sont des personnes plutôt calme. Et les « nerveux », ba sont plutôt nerveux…
    Je suppose qu’il y a quelques subtilités que je ne perçois pas dans les différentes constitutions Ayurvediques et naturopathiques.
    Pourriez-vous, si cela est possible et pas trop personnel, m’éclairer à ce sujet ?

    Merci à vous,

    Belle journée.

    samedi 18, novembre 2017 à 10h02
    1. Mély

      @ Héraud : Bonjour ♡
      Tous types de Doshas (et de constitutions) ont plusieurs degrés d’équilibre : un nerveux équilibré ne sera pas forcément « nerveux » (dans le sens hyperactif).
      Tout cela est très subtil, et un peu personnel (oui), mais chaque personne ayant des doshas / constitutions qui se croisent peuvent donner des profils différents selon le degré d’équilibre ou de déséquilibre. Conservons à l’esprit, également, que ce n’est pas une science exacte (dans le sens mathématique).
      Edit du 19/11 matin : j’ai oublié de mentionner un point important. Ma constitution Naturopathique est bilieuse-nerveuse, avec bilieuse en premier. Or, le bilieux est plus résistant, « stable » que le nerveux (trait commun avec le Kapha).

      samedi 18, novembre 2017 à 14h37

Laisser un commentaire

Recevoir un mail si Mély me répond ?