«Et toi, quelle personnalité MBTI as-tu ?»⎢psychologie

Il y a quelque temps, j’ai découvert le MBTI…

J’ai toujours été fascinée par l’Humain.
Sa manière de penser, d’agir, de réagir, d’aimer, d’être touché, attristé, excité, effrayé.
Ce qui se passe dans le cœur d’autrui, tous les rouages qui s’articulent dans l’esprit des autres, le chemin de nos âmes : tout cela m’émerveille quotidiennement.
Nous sommes tous si beaux, si parfaits avec nos imperfections, si différents avec nos similitudes, si exceptionnels avec nos points communs qui nous regroupent, chacun de nous avec ses leçons de vie à apprendre.
J’aime apprendre par d’autres, au cours d’une conversation, d’une rencontre, d’un débat, ce qui me différencie d’autrui, ce qui me rapproche des autres.
Comment les autres voient, perçoivent, vivent le monde.

Il y a peu de temps, souvenez-vous, j’ai découvert le MBTI : un outil qui nous apporte un nouvel angle de vue sur notre propre fonctionnement : comment nous percevons / voyons / appréhendons le monde, et comment nous prenons nos décisions. Il m’a aussi aidée à mieux comprendre mes interactions avec mes amis, ma famille, lorsque je rencontre de nouvelles personnes, etc.
Le MBTI m’a fascinée une fois que j’ai pris le temps de l’étudier pour mieux comprendre comment lire notre sigle formé par 4 lettres qui découle de notre personnalité obtenue une fois le test passé.
Souvent, après avoir effectué le test, une fois que l’on a découvert notre sigle et lu notre description, on ne sait que faire de cet outil, et notre découverte pourrait s’arrêter là.
Aujourd’hui, je vous propose d’apprendre à décoder chaque sigle : leur compréhension nous permet de pouvoir l’utiliser régulièrement : pour nous-mêmes, pour nos relations, nos nouvelles rencontres, nos projets (personnels ou professionnels), et même notre propre développement.
Car comprendre certaines facettes du fonctionnement de notre personnalité nous permet de renforcer et d’user au mieux nos forces, et d’essayer de travailler (en acceptant) nos faiblesses.
Quel extraordinaire outil utilisé ainsi ♡

Inspiré par les travaux de Carl Jung (années 1920) considérant que les individus pouvaient être classifiés selon des « types psychologiques », Katharine Cook Briggs et sa fille Isabel Briggs Myers ont conçu un questionnaire pour identifier 16 profils différents : les 16 personnalités MBTI résultant de combinaisons de ces 4 sigles (je vous toutes les expliquer plus loin dans mon article, patience !).

Venez, je vais vous montrer…

 

 


 

MBTI : Apprendre à le comprendre pour l’utiliser au mieux

 

Bénéfices et limites

Chacun de nous est unique.
Chacun de nous évolue, et continuera d’évoluer tout au long de sa vie : c’est magique quand on y pense. Cela veut dire que chaque jour, chaque semaine, chaque mois de notre vie, on peut essayer et remodeler nos conditions de vie.

Le fait de reconnaitre et accepter nos points faibles (tout en travaillant dessus si besoin est), et de savoir comment utiliser nos forces à leur plein potentiel peut nous aider dans notre vie, autant dans notre vie personnelle que dans notre vie professionnelle. Autrement dit : mieux se connaitre est un avantage considérable pour notre propre évolution.

Le fait de connaitre et de comprendre les bases de fonctionnement chez les personnes de notre entourage peut accroître notre tolérance, peut nous aider à comprendre que la réaction (ou la non-réaction) de notre meilleur(e) ami(e) face à une certaine situation ne signifie en rien qu’elle/il nous a négligé que le silence ou la réaction (que l’on considère comme) excessive de notre sœur a une valeur différente que celle qu’on aurait pu lui porter.

J’ai tant appris sur moi.
J’ai enfin compris pourquoi durant toute ma vie, je me sentais étrangère, incomprise, que ce que je «percevais» parfois venait d’une réalité de mon fonctionnement qui est unique à mon MBTI. Depuis une dizaine d’années, j’ai appris à embrasser des traits de ma personnalité, de mon fonctionnement que 99% de notre société peut juger comme étrange. J’ai appris à me délester des aprioris, des jugements, de l’étiquette «bizarre» que l’on peut parfois me coller.
Mes amis ont appris à m’aimer pour cette douceur rebelle, pour cette sensibilité extrême doublée d’une force rare.
Je reconnaissais ces traits, je les avais acceptés. Je sais maintenant que tout ceci a un sens, que même si les personnes ayant le MBTI sont rares, les contours de mon cœur, les couleurs de mon âme ont un sens. Et, cela, ça m’a bouleversée, je dois l’avouer.
J’ai tant appris sur certaines facettes des personnes qui me sont chères.

Chacun de nous est important, précieux.
Chacun de nous est fantastique.
Souvent, lorsque je rencontre de nouvelles personnes, ou dans le cadre de mes accompagnements en Naturopathie, je perçois que l’Autre, en face, ne se rend pas compte de la beauté qui se trouve en lui, du potentiel dont il est capable.
Si peu exploitent leur réel potentiel (je m’y inclus).
Nous sommes tous différents, et pourtant 16 profils MBTI existent. Cela peut paraître contradictoire, restrictif, défavorable à notre propre singularité.
Quitte à me répéter (car cela est important) : le MBTI est un outil nous permettant simplement de mieux comprendre certaines facettes de notre fonctionnement avec le monde.
Chaque MBTI a des forces uniques que les 15 autres n’ont pas : chaque MBTI a sa place dans notre société.
Certains profils ont plus d’affinité avec d’autres profils, et moins avec d’autres, mais veillons à ne jamais limiter nos relations par le MBTI d’un autre : mes deux meilleurs amis (Alexis et Mathieu, si vous passez par là ♥) ont deux personnalités différentes qui sont – en théorie – fortement incompatibles avec la mienne… et pourtant. 10 ans d’Amitié avec Alexis, 8 ans avec Mathieu. Ce sont deux des personnes à qui je tiens le plus.

Souvenez-nous, je pense l’avoir déjà assez dit ici : il est à mon sens très important de ne pas se mettre une étiquette, ni de s’arrêter à une facette de ce que l’on pense nous définir.
Notre profil MBTI, notre métier, notre religion, nos habitudes alimentaires, nos pratiques sportives : rien de tout ceci ne nous définit. Nous sommes infiniment plus que tout ceci, séparés ou réunis.
J’encourage chacun d’essayer de se construire autant que possible sans se mettre d’étiquettes qui peut s’avérer devenir un facteur limitant à notre processus d’évolution au bout d’un certain nombre de mois / d’années.

Et maintenant que ces précisions sont faites… êtes-vous prêts ?
Allons-y ♥

 

 

Décoder les 4 lettres de notre sigle (et celui des autres)

Lorsqu’on passe le test MBTI, on obtient un résultat : un mot, et un sigle de 4 lettres.
Autant vous le dire tout de suite : le mot n’a absolument aucun intérêt si ce n’est qu’il est plus facile à retenir (utilité purement mnémotechnique donc).
C’est le sigle de 4 lettres qui nous intéresse : chaque lettre nous permet de comprendre une facette de notre profil.

 

 

Le MBTI explore nos profils à travers de quatre dimensions :

L’extraversion (E) – introversion (I)

La première lettre désigne d’où l’on tire notre énergie.

Le E désigne une personne extravertie qui, pour se «recharger», aura besoin de sociabiliser. D’être au contact du monde, au contact des autres : parler, sortir, voir ses amis, bref en interagissant souvent en petit ou en grand groupe, etc.

Le I désigne une personne introvertie qui, pour va se «recharger», aura besoin de se retrouver au calme, en passant du temps seul(e) pour lire, étudier, effectuer une activité créative (peinture, écriture, etc.) ou rationnelle (mathématiques, etc.).
on confond souvent introversion et timidité, mais cela n’a rien à voir !
On peut être introverti(e) et ne pas être timide, comme on peut être extraverti(e) et timide (si, si !).

 

La sensation (S) – intuition (N)

La deuxième lettre désigne comment recueille-t-on les informations.

Le S désigne une personne ont tendance à prêter plus attention aux informations que nos 5 sens captent.
Ils relèvent les faits vérifiables, et se basent plus sur leurs propres expériences.

Le N désigne une personne qui sera plus touchée par l’abstrait, les choses se trouvant derrière ce qui est percevable par nos 5 sens. Elles aiment imaginer de nouvelles idées (souvent abstraites / non concrètes), de nouvelles possibilités, sont très créatives.

 

La pensée (T) – sentiment (F)

La troisième lettre désigne comment on prend nos décisions.
Le T désigne une personne qui optera pour des raisonnements logiques et rationnels : elle cherchera avant tout à se baser sur des faits précis.
Le F désigne une personne qui prendra davantage en considération ses propres sentiments (qui écoutera ses «tripes»), plus que suivre une logique stricte.

 

Le jugement (J) – perception (P)

La quatrième lettre désigne notre mode d’action préféré au quotidien.
Le J désigne une personne qui aime l’organisation et la planification, cela les rassure et les aide à avancer. Ils peuvent avoir une contrepartie psychorigide.
Le P désigne une personne qui est très spontanée et flexible, et a tendance à imaginer des projets en ayant de la difficulté à les faire aboutir. Ils peuvent avoir une contrepartie désorganisée qui leur joue parfois des tours.

 

Nous avons TOUS en nous chacune des 8 lettres : notre sigle représente donc simplement la lettre de chaque duo qui prime au cours de notre vie dans notre fonctionnement.
Pour illustrer mes propos, je vais prendre un exemple avec la première lettre en duo «I / E» : je suis introvertie (très – 94%), et cependant, il m’est essentiel de sociabiliser avec ceux que j’aime (oh, et je ne suis absolument pas timide).
En revanche, les introvertis (I) et les extravertis (E) comptent de subtiles différences dans leur manière de vivre leurs relations sociales :
(1) les introvertis préfèrent les réunions en petits comités, dans des endroits calmes, en tête à tête, voire en petits groupes (3-5 individus).
Les échanges aborderont des thématiques généralement plus profondes que les extravertis qui raffolent des «small talks» (exceptés les ENFP & ENFJ).

Personnellement, ce genre d’échanges m’épuise en moins de 15 minutes top chrono si je me trouve dans un grand groupe bruyant. Même si j’aime rire, plaisanter, aborder des sujets «légers» avec mes amies, faire de l’humour, etc. je privilégie d’autres natures d’échanges, ou les réaliser en tête à tête.
(2) Le niveau d’énergie des introvertis se verra diminuer lors de temps de sociabilisation alors que les extravertis se rechargent.
Personnellement, je ne sors jamais plus de 2 fois par semaine le soir (3 fois les semaines le plus folles, sinon je finis la semaine à la limite de l’agonie), et préfère sortir voir mes amies le midi quand cela est possible.

J’ai été touchée par l’enthousiasme que vous m’avez montré suite à mes chroniques de juillet : les échanges que j’ai eu avec beaucoup d’entre vous en commentaires m’ont fait chaud au cœur, merci pour cela ♥
Cela m’a donné envie de créer un bel article (que voici), et de glisser ce joli tableau-cadeau ✩
Il pourra vous servir de «mémo» la lecture du sigle de 4 lettres de nos profils MBTI : chaque ligne correspond à chacune des 4 lettres, les mots-clés à retenir y sont en rose.
 Il est téléchargeable (clic droit ici + enregistrer sous) : n’hésitez pas à le partager autour de vous : sur Pinterest, avec vos amis, collègues, famille, etc.
Amusez-vous bien (et prudence : veillez à ne pas coller des étiquettes, et toujours voir l’Humain au-delà) ♡

 

 

 

 

 


 

Les équilibres vs les déséquilibres
Nos forces et nos faiblesses

Les sensitifs s’intéressent aux choses concrètes, comme la météo, l’actualité, et s’ils en viennent à des thématiques parfois ésotériques (yoga), c’est toujours avec une approche assez rationnelle (l’histoire du yoga, l’impact sur notre corps, etc.)
Souvent, ils trouvent étrange (voir suspect) ce qui n’est pas réel, ne peut être prouvé / vérifié / palpé.

 

Ils ont le sens du devoir très développé : attaché aux règles, c’en sont les principaux inventeurs.
Ils sont réalistes, organisés, responsables, respectueux des usages.

 

ESFJ

Statistiques : 12% population 8% ♂ – 17% ♀

Un ESFJ équilibré est une personne souvent très populaire.
Très sociable, il adore sortir, faire la fêter ou inviter.
C’est une personnalité empathique et généreuse : il veille constamment à ce que les autres soient heureux, satisfaits, et se sentent aimés, compris et à l’aise, pouvant parfois se faire passer lui-même en second plan (contrairement aux introvertis hypersensibles, cela nourrit le ESFJ plutôt que de les épuiser).
Dans la société, il adore participer à des groupes (association, loisirs, etc.) pour divertir ou améliorer la vie des autres.
Personnages fictifs : Molly Weasley, Wendy Darling (Peter Pan), Bilbo (Le seigneur des anneaux), Sansa Stark (GOT), Rachel (Friends)

Un ESFJ déséquilibré est manipulateur et contrôlant. Il a tendance à tyranniser et s’amuse à ridiculiser en se moquant publiquement des gens qui ne rentrent pas dans son schéma de pensée ou ont différentes valeurs que celles qu’il a.
Il peut avoir un comportement passif agressif, et se montrer hypocrite et malhonnête.
Il adore entretenir les ragots, et va même jusqu’à créer des rumeurs si cela peut l’aider à affirmer son autorité.
Il cherche toujours à recevoir l’aval des personnes qu’il admire / respecte / aime.
Personnages fictifs : Petunia Dursley

Ce qui rend unique un ESFJ : leur dévouement
Ce qui exaspère l’ESFJ : le manque de compassion envers autrui

 

ESTJ

Statistiques : 9% population 11% ♂ – 6% ♀

Un ESTJ équilibré est loyal, fiable, et méthodique. Très sociable, s’investir dans sa communauté (groupes d’amis, famille, etc.) est très important à ses yeux.
Son côté extraverti, rationnel et structuré est important et précieux pour la société : il souhaite un monde meilleur (qui respecte sa vision idéaliste & structurée).
Le ESTJ veille constamment à ce que le monde qui les entoure (au travail ou familial / amical) fonctionne comme il l’entende lui-même, et peut parfois se montrer directif et têtu. Il a parfois du mal à être ouvert et compréhensif, mais il ne demandera jamais à d’autres ce qu’il ne pourrait pas faire lui-même.
Très brillant et intellectuel, il parvient souvent à ses fins.
Personnages fictifs : Mg Gonagall, Hermione Granger, Cersei Lannister (GOT), Mycroft Holmes (Sherlock Holmes), Tiana (la princesse et la grenouille / Disney), Monica (Friends)
Personnages réels : Michelle Obama

Un ESTJ déséquilibré a un côté agressif, directif à l’extrême, et aime contrôler leur entourage : il est convaincu qu’il sait mieux que quiconque ce qui est bon pour tous, et pense que sa vision est la seule et unique qui mérite d’exister. Il va jusqu’à déplorer les émotions, valeurs et points de vue d’autrui, et il n’hésite pas à annihiler quiconque se mettra en travers son chemin. Il peut être loyal envers un système corrompu, et éliminer tous ceux qui se montrent contre cette autorité ou la remettent en question.
Il se moque des faiblesses / déséquilibres d’autrui, alors qu’il ne voit même pas ses propres excès.
Personnages fictifs : Vernon Dursley, Dolores Ombrage, Tywin Lannister (GOT)
Personnages réels : Saddam Hussein

Ce qui rend unique un ESTJ : leur volonté
Ce qui exaspère l’ESTJ : les personnes fainéantes / flâneurs

 

ISFJ

Statistiques : 14% population 8% ♂ – 19% ♀

Un ISFJ équilibré est chaleureux, attentionné, protecteur, généreux, patient, loyal, et honnête (oui, tout ça !). Il est empathique tout en ayant les pieds sur terre (contrairement aux INFP ou INFJ).
Il perçoit et comprend aisément ce dont les autres ont besoin : rendre ses proches heureux lui donne l’impression qu’il a rempli son rôle, et il agira volonté pour tenter de les y aider.
Il est heureux lorsqu’il est entouré de ceux qu’il aime, et tout particulièrement lorsque leurs besoins sont assouvis.
Il a une vive conscience de l’impact que ses actions peuvent avoir sur autrui, et fera toujours ce qu’il peut pour tenter d’éviter blesser son entourage.
Personnages fictifs : Dr Watson (Sherlock Holmes), Sam (le Seigneur des Anneaux), Jasmine (Aladdin / Disney), Blanche-Neige (Disney), Leonard (Big Bang Theory)
Personnages réels : Mother Teresa, Rosa Parks

Un ISFJ déséquilibré peut sembler amical, mais au-delà de cette apparence, il peut se révéler manipulateur, et passif agressif malgré son beau discours.
Il est convaincu que l’on devrait tous se conformer aux traditions et aux valeurs auxquelles il a lui-même adhéré. Si on critique ses valeurs, il peut nous expulser de sa vie sans y réfléchir à deux fois ou il trouvera le moyen de nous punir ou de nous rabaisser. Toutes ses actions qui peuvent paraitre «bonnes» sont en réalité faites, car il cherche une validation d’autrui, voire même à s’attirer des compliments.
Il peut aussi agir de sorte à s’attirer pitié, en faisant passer les autres pour coupables.
Personnages fictifs : Narcissa Malfoy
Personnages réels : Heinrich Himmler, Bashar al-Assad

Ce qui rend unique un ISFJ : leur nature chaleureuse
Ce qui exaspère l’ISFJ : les personnes cruelles ou insistantes (oppressants)

 

ISTJ

Statistiques : 12% population 16% ♂ – 7% ♀

Un ISTJ équilibré est loyal, consciencieux et très responsable. Il a le souci du détail, est méthodique, et a les pieds sur terre.
Au-delà de son attitude très sérieuse et secrète, il cache un humour décalé et un cœur philanthrope.
Très intelligent et pragmatique, il ne fera jamais défaut auprès des autres : lorsqu’il fait face à un problème, il essaiera toujours d’aller au bout des choses, et ne le laissera jamais en suspens.
Il est en général très à cheval sur l’organisation, et ses habitudes sont très importantes pour lui.
Le ISTJ s’épanouira en faisant parti d’un groupe (petite ou grande échelle / personnel ou professionnel), et où il pourra réaliser des projets avec un processus structuré.
Personnages fictifs : Spock (Star trek), Edward Cullen (Twilight), Eddard Stark (GOT), Dr Alan Grant (Jurassic Park), Elsa (la reine des neiges / Disney), Ross (Friends)
Personnages réels : George Washington, Warren Buffett

Un ISTJ déséquilibré veut contrôler son environnement, notamment en y appliquant sa routine et ses propres valeurs.
Sa propre sécurité surpasse l’équilibre et le bien-être du monde, et il peut aisément tenter de réprimer les personnes qu’il estime être une menace, même si ces personnes sont complètement inoffensives.
Il n’a aucune empathie pour les émotions d’autrui, et ne montre aucune forme d’intérêt pour les idées des autres et ne s’intéresse nullement au bien-être extérieur au sien.
Selon lui, appliquer ses propres règles (ou les lois de l’autorité qu’il considère comme juste) est la seule et unique manière d’atteindre ses buts.
Personnages fictifs : Sheldon (Big Bang Theory)
Personnages réels : Karl Doenitz, Erich von Manstein

Ce qui rend unique un ISTJ : leur droiture
Ce qui exaspère l’ISTJ : l’incohérence / la malhonnêteté des autres

 

 

Ils sont flexibles, efficaces, réalistes, ont le sens pratique, et sont attachés à leur liberté d’action.

 

ESFP

Statistiques : 9% population 7% ♂ – 10% ♀

Un ESFP équilibré est optimiste de nature : il regarde toujours la vie du bon côté.
Il aime divertir les autres : amuser et faire rire son entourage est son passe-temps favori.
Très fantasque, il est souvent considéré comme puéril par les autres.
Dans les fêtes, on les repère facilement : ce sont les rigolos qui mènent la danse et font les pitres pour amuser la galerie.
Personnages fictifs : Ron Weasley et Sirius Black (HP), Jamie Lannister, Joey (Friends), Penny (Big Bang Theory)
Personnages réels : Desmond Tutu, Deepak Chopra

Un ESFP déséquilibré est impulsif, vaniteux, et très égocentrique.
Il cherche coûte que coûte à être le centre de l’attention, et déteste tout ce qui pourrait lui voler la vedette. Il peut même se montrer passif agressif envers tous ceux qu’il estime être une menace.
Il passe d’une activité à l’autre sans se préoccuper de l’impact que cela peut avoir sur les personnes de son entourage : fou amoureux, il peut ensuite éjecter sa/son partenaire de sa vie (ou le/la tromper) parce qu’il se sentira pris au piège.
Personnages fictifs : Dudley Dursely (HP), Dark Vador (Star Wars)
Personnages réels : Benito Mussolini

Ce qui rend unique un ESFP : leur capacité à distraire les autres
Ce qui exaspère l’ESFP : que les autres les ignorent / ne leur prête pas suffisamment attention

 

ESTP

Statistiques : 4% population 6% ♂ – 3% ♀

Un ESTP équilibré est charismatique, enthousiaste, rempli d’énergie, courageux qui adore découvrir de nouvelles choses avec une approche très analytique et objective.
Très travailleur, il a plus de facilité pour atteindre ses buts que beaucoup d’autres MBTI.
Il adore faire divertir les autres, mais n’est pas des plus empathique, et peut parfois blesser par maladresse.
Personnages fictifs : James Potter, Ginny Weasley, Draco Malfoy (HP), Jaime Lannister (GOT), Han Solo (Star Wars), Merida (Rebelle / Disney), Howard (Big Bang Theory)
Personnages réels : Winston Churchill

Un ESTP déséquilibré est arrogant, impulsif et irréfléchi à l’extrême.
Manipulateur, il n’hésite pas à escroquer, tromper ou manipuler autrui pour arriver à ses fins. Il considère que sa vie doit être vécue à fond, même si cela doit passer par blesser des personnes ou briser des choses en chemin.
Il se sent excité par toute attention qu’on leur porte, que ce soit par intérêt ou par dégoût, et adore brutaliser les autres pour le coup d’adrénaline que ça lui apporte.
Personnages réels : Al Capone, Hermann Goering

Ce qui rend unique un ESTP : leur enthousiasme
Ce qui exaspère l’ESTP : les personnes ignorantes

 

ISFP

Statistiques : 9% population 8% ♂ – 10% ♀

Un ISFP équilibré est indépendant et extrêmement compatissant : même s’il peut être parfois être timide, il s’intéresse beaucoup aux autres.
Très observateur, et a une conscience accrue de leur environnement et de ce qui se déroule autour de lui
Ses valeurs morales sont extrêmement importantes à leurs yeux : il se demande régulièrement si ce qu’il fait / pense est juste.
Il essaie de contrebalancer ses émotions avec une certaine vision rationnelle.
Il s’épanouit dans un environnement calme qu’il peut explorer / dans lequel il peut rêver et profiter de la beauté du monde, en partageant le tout avec ceux qui lui sont chers.
Personnages fictifs : Claire Fraser (Outlander), Dobby et Harry Potter (HP), Arwen et Légolas (le Seigneur des anneaux), Esmeralda (Disney)
Personnages réels : Thich Nhat Hanh, Bob Dylan

Un ISFP déséquilibré est égoïste, a la critique facile et acerbe, et il s’apitoie souvent sur lui-même.
Il a tendance à développer des addictions : nourriture, jeu, boisson, sexe, afin d’essayer d’atteindre une certaine forme de plaisir.
Il se met facilement en colère envers les personnes qui ne comprennent pas leur souffrance (consciente ou inconsciente), et peut exclure des personnes de leur vie s’il n’arrive pas à obtenir leur approbation absolue.
Personnages réels : Rudolf Hess

Ce qui rend unique un ISFP : leur créativité
Ce qui exaspère l’ISFP : les personnes cruelles ou grossières

 

ISTP

Statistiques : 5% population 9% ♂ – 2% ♀

Un ISTP équilibré est rationnel, logique, et confiant.
Il ressent le besoin d’évoluer dans un environnement lui permettant d’être libre et indépendant.
Il a une aisance particulière pour appréhender le fonctionnement des choses, ce qui le rend brillant pour résoudre des problèmes.
Il n’est pas très expressif, mais il fera tout pour que les autres se sentent libres et à l’aise pour leur permettre de se réaliser en tant que personne.
Il s’épanouit lorsqu’il se sent libre de faire ses propres choix, et qu’il peut réaliser une activité lui permettant d’observer le monde qui l’entoure avec sa vision rationnelle et analytique.
Personnages fictifs : Darth Maul, Aragorn (le Seigneur des anneaux), Peter Pettigrew (HP), Jacob Black (Twilight), Arya Stark (GOT), Mulan (Disney)

Un ISTP déséquilibré est froid, égoïste, calculateur, et a des tendances autodestructrices.
Il peut faire preuve d’une logique impitoyable face aux autres, sans prêter attention à leurs sentiments.
Il méprise ses liens affectifs et s’énerve facilement contre ceux qui essaient de s’immiscer dans sa vie.
Personnages réels : Miyamoto Musashi, Bruce Lee

Ce qui rend unique un ISTP : leur lâcher-prise
Ce qui exaspère l’ISTP : les personnes bruyantes, insistantes, dépendantes

 

 

Les intuitifs s’intéressent surtout aux choses abstraites comme la spiritualité, les théories scientifiques, et la philosophie.
Créatifs, parfois rêveurs, d’autres fois visionnaires, ils ont un monde intérieur très riche, et œuvrent pour donner le fruit de leurs réflexions / créations au monde.

 

Ils sont en quête de connaissance d’eux-mêmes et des autres.
Idéalistes et engagés, évoluer dans un environnement leur permettant de grandir et de se réaliser leur est vital.

 

ENFJ

Statistiques : 3% population 2% ♂ – 3% ♀

Un ENFJ équilibré est empathique, généreux, chaleureux, et très compréhensif.
Plein de compassion, il est particulièrement doué pour comprendre les émotions et ce que traverse autrui, aime dédier beaucoup de son temps et de son énergie à ses proches.
Il a un don pour inspirer les gens à se réaliser eux-mêmes, et à atteindre leur plus haut potentiel. Plein de tact, il veille à ne jamais être directif, et à laisser les autres agir / décider par eux-mêmes.
Personnages fictifs : Boromir (le seigneur des anneaux), Mary Poppins (Disney)
Personnages réels : Neil deGrasse Tyson, Maya Angelou

Un ENFJ déséquilibré est manipulateur et dominant. Il parait extrêmement affectueux en public, et se moque ouvertement des autres dès qu’ils ont le dos tourné, et il agit avec des airs exagérés et théâtraux.
Il respecte les différentes autorités auxquelles il croit, et méprise tous ceux qu’il estime moins évolués que lui.
Il prend un malin plaisir à bousculer et à influencer les autres afin qu’ils correspondent à sa propre vision du monde.
Personnages fictifs : Hans (Disney – Frozen)

Ce qui rend unique un ENFJ : leur empathie
Ce qui exaspère l’ENFJ : la cruauté / méchanceté gratuite envers d’autres

 

ENFP

Statistiques : 8% population 6% ♂ – 10% ♀

Un ENFP équilibré est sociable, chaleureux, et déborde continuellement d’enthousiasme.
Très imaginatif, il a constamment de nouvelles idées qu’il abandonne parfois en cours de route.
Il adore inspirer les autres, et ressent le besoin de partager avec les autres ses passions, de montrer au monde toutes les possibilités que ce dernier peut nous offrir.
Il s’épanouit en explorant de nouvelles voies / façons de faire, et en partageant cela avec ceux qu’il aime.
Personnages fictifs : Willy Wonka (Charlie et la chocolaterie), Nymphadora Tonks (HP), Renly Baratheon (GOT)
Personnages réels : Ellen DeGeneres

Un ENFP déséquilibré est manipulateur, égocentrique et parfois infidèle.
L’inspiration devient une obsession : afin de concrétiser certaines de ses idées, il n’hésite pas à agir de manière irresponsable et immorale.
Il en oublie ses propres besoins physiques, et peut même avoir des actions / pensées autodestructrices.
Il est persuadé que le monde devrait tourner autour de ses idées : il peut aller jusqu’à se soustraire à ses propres responsabilités ou à se dégager de toute relation / lien qui pourrait le freiner.
Personnages réels : Muammar Gaddafi, Ulrike Meinhof

Ce qui rend unique un ENFP : leur nature passionnée
Ce qui exaspère l’ENFP : les personnes tentant de les contrôler / qui les jugent

 

INFJ

Statistiques : 2% population 1% ♂ -2% ♀

Un INFJ équilibré est la personnalité la plus empathique (avec le ISFJ et le INFP).
Plein de compassion, il aime prendre soin des autres en les écoutant, et est particulièrement doué pour appréhender plusieurs manières d’aider autrui.
Il a une excellente prédisposition pour concevoir le dénouement d’une situation (les concernant ou concernant des tierces personnes), et use généralement de cette faculté pour aider et conseiller son entourage, tout en essayant d’éviter de les influencer, ce qui lui vaut souvent une réputation de «sage».
Très contemplatif, rêveur et visionnaire, le futur et le bien-être de la société lui tiennent à cœur : il s’épanouit en contribuant à un meilleur monde pour le futur (petite ou grande échelle : sociétal, écologique, professionnel, familial, etc.).
Personnages fictifs : Lord Varys (GOT), Remus Lupin (HP), Galadrial (le seigneur des anneaux), Jon Snow, Michael Scoffield (Prison Break)
Personnages réels : Carl Jung, C.S. Lewis

Un INFJ déséquilibré est manipulateur, fourbe et prétentieux. Son objectif représente tout pour lui : il fera tout ce qui est en son pouvoir pour l’atteindre.
Il se considère supérieur aux autres, et vit dans son propre monde imaginaire.
Il arrête de valoriser les interactions humaines, et ne sociabilise uniquement lorsqu’il estime que cela peut lui permettre d’atteindre ses buts. S’il blesse des gens, il les fera porter coupable.
Personnages fictifs : Mélissandre (GOT)
Personnages réels : Adolph Hitler, Osama bin Laden

Ce qui rend unique un INFJ : leur cœur
Ce qui exaspère l’INFJ : les personnes irrespectueuses

 

INFP

Statistiques : 4% population 4% ♂ – 5% ♀

Un INFP équilibré est extrêmement créatif, empathique, tendre, et fait preuve de beaucoup de compassion.
L’honnêteté et l’authenticité sont des valeurs très importantes pour lui.
Il est très chaleureux, et il lui importe beaucoup de pouvoir être entouré par d’autres personnes attentionnées afin de créer des relations profondes.
Il critique très peu les autres, et est pourtant extrêmement exigeant et intransigeant envers lui-même.
Le INFP s’épanouit en faisant une différence dans le monde, et utilise sa créativité pour se faire. Il a besoin de pouvoir s’exprimer et créer librement.
Personnages fictifs : Bill Weasley (HP), Bella (Tiwlight), Frodo, Faramir (le seigneur des anneaux), Roméo et Juliette, Daenerys (GOT), Cendrillon (Disney), Phoebe (Friends), Raj (Big Bang Theory)
Personnages réels : William Shakespeare, Jane Eyre, Joan of Arc

Un INFP déséquilibré est très égocentrique et orgueilleux.
Il se complait à vivre dans le monde qu’il s’est formé / imaginé / ressent, mais porte peu d’attention à la vie réelle jusqu’à pouvoir négliger son entourage voir les fuir. Avec le temps, il peut même devenir dur et amer envers ses proches.
Il peut se considérer comme moralement supérieur à autrui, ce qui peut les entrainer à juger les autres comme étant décevants ou pleins de défauts.
Personnages fictifs : le fantôme de l’Opéra

Ce qui rend unique un INFP : leur nature rêveuse et créative
Ce qui exaspère l’INFP : les personnes envahissantes leur propre espace vital (physique ou mental) ne leur laissant pas libre cours à leur monde intérieur créatif

 

 

 

Ils sont exigeants, aiment l’analyse objective pour une meilleure maitrise intellectuelle.
Visionnaires, ils élaborent des théories, des modèles, et aiment être stimuler intellectuellement.

 

ENTJ

Statistiques : 2% population 3% ♂ – 1% ♀

Un ENTJ équilibré est objectif, honnête, loyal et travailleur.
Très productif et dynamique, il veut toujours repousser ses limites pour élever ses propres standards.
Il fait des projections réalistes pour le futur, et prend soin de réfléchir avant d’établir et lister les différentes tâches qui lui permettront de concrétiser ses projets.
C’est un excellent leader qui apprécie pouvoir travailler entouré d’autres personnes. Il se montre très ouvert d’esprit / à l’écoute des autres, et ne demandera jamais à autrui ce qu’il ne pourrait pas lui-même réaliser.
Le ENTJ s’épanouit lorsqu’il se sent libre de pouvoir élaborer des plans stratégiques grâce à ses intuitions, sans être retenu ou ralenti par d’autres.
Personnages fictifs : Baelish (GOT), Bernadette (Big Bang Theory)
Personnages réels : Bill Gates, Al Gore

Un ENTJ déséquilibré est dominant, agressif et soupe au lait.
Persuadé avoir une vision aiguisée du futur, il force quiconque à suivre sa propre vision, sans prendre en compte leurs opinions.
Intimidant, il peut brutaliser les autres avec une rationalité froide et calculée.
Il considère les émotions d’autrui stupides, voire ridicules, et se sent largement supérieur (et en est même fier).
Il apprécie user de ses intuitions afin de se jouer et contrôler les autres.
Personnages fictifs : Voldemort (HP)
Personnages réels : Joseph Stalin

Ce qui rend unique un ENTJ : leur force
Ce qui exaspère l’ENTJ : les personnes incompétentes

 

ENTP

Statistiques : 3% population 4% ♂ – 2% ♀

Un ENTP équilibré est objectif, imaginatif, chaleureux.
Il a un continuel flot d’idées et d’aspirations qui ne le concernent pas exclusivement, mais englobent le monde dans son intégralité. Il encadre ses idées et ses aspirations avec beaucoup de rationalité et de logique, et va même jusqu’à essayer d’aider et résoudre les problèmes de son entourage.
Il adore débattre sur des sujets jusqu’à atteindre un angle de vue et de compréhension aiguisée, ce qui l’amène souvent à avoir le dernier mot.
Apprendre et s’enrichir intellectuellement pour pouvoir ensuite partager leur savoir avec les autres l’enthousiasme beaucoup.
Personnages fictifs : Dumbledore, Fred et George Weasley (HP), Tyrion Lannister (GOT), Chandler (Friends)
Personnages réels : Steve Wozniak, Leonardo da Vinci

Un ENTP déséquilibré est arrogant, malhonnête et égocentrique.
Il vit dans un continuel brouillard d’idées, n’est plus fiable, et abandonne parfois ses proches pour atteindre ses buts. En chemin, il ne n’hésite pas à mentir, tromper ou même voler. Auprès de ceux qui se montreront intéressés par ses objectifs, il se montrera charmant et chaleureux, mais la minute où la personne émettra un doute ou une critique, le ENTP brutalisera / se moquera d’elle. Il peut s’amuser avec les autres juste par curiosité du résultat que cela engendrera.
Personnages fictifs : le Joker (Batman)
Personnages réels : Mao Zedong

Ce qui rend unique un ENTP : leur puissance
Ce qui exaspère l’ENTP : les personnes tentant de les contrôler / diriger

 

INTJ

Statistiques : 2% population 3% ♂ – 1% ♀

Un INTJ équilibré est loyal, honnête, innovant.
Très intègre, son sens moral est d’une importance capitale.
Il apprécie particulièrement pouvoir utiliser simultanément son intuition et ses puissantes capacités de réflexions logiques pour créer des résultats innovants et stratégiques. Il est doué pour repérer un potentiel problème ou déséquilibre, et a une certaine facilité à établir des plans pour les résoudre.
Il s’épanouit dans en participant à construire un meilleur monde pour demain par un biais où il combine son intuition et sa rationalité.
Personnages fictifs : Gandalf, Saruman, Elrond (le seigneur des anneaux), professeur Moriarty (Sherlock Holmes), Severus Snape (HP), Jean Valjean (les misérables), Belle (Disney)
Personnages réels : Isaac Newton, Stephen Hawking

Un INTJ déséquilibré est froid, arrogant, et cherche à contrôler son entourage.
Il se montre condescendant envers quiconque qui n’approuve et ne suit pas sa propre logique, notamment car il se considère supérieur aux autres (plus intelligent et brillant). Il est convaincu que ses ambitions sont les seules qui peuvent être bénéfiques pour le futur, et se montre hermétique aux autres points de vue. Il peut se couper du monde parce qu’il ressentira une grande déception du monde… et s’il ne peut pas se retirer, il se montrera incisif, et très directif envers ses proches, les forçant à obéir aux règles qu’ils auront créées / imaginés / suivies.
Personnages fictifs : Hannibal Lecter (le silence des agneaux)
Personnages réels : Vladimir Lenin, Ted Kaczynski

Ce qui rend unique un INTJ : leur capacité de compréhension
Ce qui exaspère l’INTJ : l’ignorance d’autrui

 

INTP

Statistiques : 3% population 5% ♂ – 2% ♀

Un INTP équilibré est indépendant, curieux, créatif, rationnel et objectif.
Ouvert d’esprit, il adore explorer des concepts théoriques en profondeur.
Apprendre et comprendre le fonctionnement de nouvelles choses notamment dans le but d’atteindre une vision profonde et aiguisée de ces thématiques explorées / étudiées le ravit. C’est un excellent solutionniste.
Il s’épanouit dans un environnement où il se sent libre de réaliser ses propres choix, sans être limité (règles ou autrui), et d’explorer des solutions alternatives sur des problématiques qu’il estime importantes / intéressantes.
Personnages fictifs : Arthur Weasley et Luna Lovegood (HP), Ian Malcolm (Jurassic Park), Alice (Disney)
Personnages réels : Albert Einstein, Marie Curie

Un INTP déséquilibré est hautain, négligent avec ses proches, et se focalise dans son propre monde jusqu’à l’obsession.
Il a un regard froid et tranché sur les autres, les estimant moins intelligents ou évolués qu’il ne l’est. Il fuit les responsabilités et tourne le dos à ceux qu’il aime pour mieux se réfugier dans son propre monde. Tous ceux qui tentent de l’approcher se voient repoussés, et parfois même menacés.
Il se montre incisif par un discours tranchant, sans jamais éprouver de remords. Il se moque de ce qu’autrui peut ressentir / vivre, à partir du moment où lui-même est laissé tranquille.
Personnages réels : Albert Speer.

Ce qui rend unique un INTP : leur monde intérieur / capacité de réflexion
Ce qui exaspère l’INTP : qu’il se sente jugé par autrui

 

• • •

Petite note d’humour


Source : Pinterest

 

 

 


 

FAQ – Foire Aux Questions

Notre MBTI est-elle innée ? Nait-on avec ? Ou l’acquiert-on en grandissant ? Ma constitution peut-elle changer ?

Selon les spécialistes du MBTI (ce n’est pas moi qui le dit !) : on nait en ayant déjà notre typologie MBTI, on ne l’acquiert pas.
D’après ce que j’ai compris, le principe est similaire aux Doshas constitution Ayurvédique (Vata – Kapha – Pita), et aux constitutions Naturopathiques (bilieux, nerveux, sanguin, lymphatique) : on nait avec une constitution, et elle ne changera jamais.
Pour les S/T qui préfère le rationnel, on pourrait comparer cela à un trait génétique : lorsque l’on nait, génétiquement est associé des caractéristiques telles qu’une taille petite. Et, pas de miracle, personne ne s’est réveillée à 47 ans, en ayant poussé de 10 cm pendant la nuit.

Si on refait le test MBTI à plusieurs années d’intervalle, on obtiendra le même MBTI.
En revanche… (!), étant donné que nous évoluons tous, la manière d’incarner notre MBTI connaîtra des variables au fil de notre vie (équilibre / déséquilibre comme décrit précédemment). Certains traits de caractère / fonctionnement pourront s’aiguiser ou au contraire, être apaisés.

D’autres facteurs influent également sur la manière dont chacun exprimera (ou réprimera) son MBTI : notre éducation, notre environnement familial dans lequel nous avons grandi (constitué de nos parents, frères et soeurs, professeurs, pays, culture, etc.). Deux typologies MBTI identiques vivront différemment leur personnalité selon si leur environnement et éducation ont été très différentes (j’approfondirai ce point dans un futur article où je partagerai mon cheminement de par ma typologie INFJ).

 

En théorie, le MBTI ne peut pas changer au cours de notre vie, et pourtant : j’ai fait plusieurs fois le test, et j’ai eu deux résultats différents. Comment l’expliquer ?

Cela arrive, et s’explique par deux possibilités :
♦ Tu as un équilibre parfait entre un duo (E / I ou N / S ou F / T ou J / P) : c’est rare, mais cela existe.
Comme je l’ai dit précédemment : nous avons TOUS en nous chacune des 8 lettres : notre sigle représente donc simplement la lettre de chaque duo qui prime au quotidien dans notre fonctionnement.
♦ Certains tests non officiels ne sont pas assez précis et/ou ont intégré des questions qui peuvent biaiser le résultat. Certains experts recommandent dans ces cas-là d’effectuer la version officielle (validée par les psychologues).

 

Y a-t-il un moyen de savoir avec quelles autres MBTI nous avons des affinités ?

Oui.

J’ai trouvé ce tableau sur Pinterest : j’ignore totalement qui l’a conçu, s’il est fiable ou non.
Comme l’entièreté du MBTI, je trouve qu’il est intéressant, mais peut nous être nuisible si on passe toutes nos relations à travers son filtre. S’il vous plait, gardez précieusement que le MBTI est un outil merveilleux, mais qu’il doit être usé avec parcimonie et intelligence, merci ♥

Ce tableau m’a permis de comprendre certaines choses dans mes relations avec mes proches, mais… il a ses limites que nos merveilleuses unicités individuelles explosent parfois. En effet, en fonction de mon MBTI (INFJ), il y a plusieurs profils avec lesquels je suis supposée ne pas m’entendre et notamment ISFJ et ESFJ. Or j’ai quatre très bons amis ISFJ, et un de mes deux meilleurs amis (coucou Alexis) est ESFJ.

 

Peux-tu me conseiller des ressources / informations grâce auxquelles je pourrai m’informer sur mon MBTI ?

Si tu es introverti(e) ou INFJ, ce tableau sur mon Pinterest te comblera ♥
Pour les extravertis, et les 15 autres sigles : je vous ai concocté un éventail de jolis liens à déguster, chacun à votre rythme ✩

 


 

Références – sources

Information importance ◀︎
L’intégralité de mon article est le fruit de mes recherches et lectures personnelles.
Je n’ai suivi aucune étude en terme de psychologie MBTI, n’ai reçu ni passé aucun examen, ils existent pourtant.
Tous les liens qui m’ont aidée sont listés ci-dessous.
Je m’excuse par avance si des erreurs/mauvaises formulations se sont glissées : j’ai essayé de combiner clarté, précisions et justesse.

 

Mon tableau Pinterest qui lui est dédié :
Avec un «✭» devant : INFJ que je trouve très pertinent / je me suis totalement retrouvé.
Avec un «♥» devant : bien pour les MBTI toutes personnalités confondues

 

Les 16 MBTI

♦ {Article – FR} Vérité sur les 16 types du MBTI ;
♦ {Article – FR} Excellent site avec beaucoup d’informations sur les 16 MBTI ;
♦ {Article – EN} Les 16 MBTI lorsqu’ils sont déséquilibrés ;
♦ {Article – EN} Les 16 MBTI lorsqu’ils sont équilibrés ;
♦ {Article – EN} Comment chaque MBTI exprime leur amour ;
♦ {Article – EN} Comment chaque MBTI gère-t-il ses ruptures amoureuses ;
♦ {Article – EN} Quel rapport chaque MBTI a avec la lecture ;
♦ {Article – EN} La plus grande qualité chez chaque MBTI ;
♦ {Article – EN} Les choses qui exaspèrent le plus chaque MBTI ;
♦ {Article – EN} La manière dont chaque MBTI gère une trahison ;
♦ {Article – EN} Comment chaque MBTI se comporte à une fête ;
♦ {Article – EN} Ce que représente l’aventure pour chaque MBTI ;
♦ {Article – EN} The ways in which each personality type handles grief ;
♦ {Article – EN} Which cat breed fits your MBTI type ? ;

 

Les introvertis : INFP, INFJ, ISFJ, ISFP, ISTJ, ISTP

♦ {Vidéo VOST} TED show «The power of introverts» de Susan Cain (6 millions de vues tout de même) ;
♦ {Livre FR} Quiet de Susan Cain (livre de la conférencière) ;

 

Zoom individuel sur certains MBTI

♦ {Article – FR} L’INFP merveilleusement bien expliqué (avec grande force de pédagogie et d’humour) ;
♦ {Article – FR} L’INFJ merveilleusement bien expliqué (avec grande force de pédagogie et d’humour) ;
♦ {Article – FR} Attention… ne confondons pas INFP et INFJ, deux MBTI en apparence similaire (une seule lettre change, la dernière), mais en réalité trèèèèès différent ;
♦ {Article – FR} L’INTJ merveilleusement bien expliqué (avec grande force de pédagogie et d’humour) ;
♦ {Article – FR} L’INTP merveilleusement bien expliqué (avec grande force de pédagogie et d’humour) ;
{Article – FR} L’ISTP merveilleusement bien expliqué (avec grande force de pédagogie et d’humour) ;
♦ Une chaine YouTube à suivre pour tous les ENFPs ;
♦ Une chaine YouTube à suivre pour tous les INFJs ;
♦ La chaine YouTube de Scott Morgan qui nous parle de plusieurs types, avec une majorité de vidéos sur les INFJ (mais pas que !) ;
♦ {Vidéo} Meet Sarah, the ISTJ ;

✤ ✤ ✤

Et vous : avez-vous fait le test ? Quelle personnalité avez-vous ?
Est-ce que cela vous a apporté quelque chose, par rapport à vous-même ou dans vos relations avec votre entourage ?

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Share on Facebook22Tweet about this on Twitter0Pin on Pinterest99

Je souhaite recevoir les lettres Pastel

Vous aimerez peut-être

30 commentaires

  1. Anaeli

    Super article! Si tu es intéressée, je te conseille deux ressources :
    Le blog personality Junkie et mon livre préfère sur le mbti : celui de Leonore Thompson.

    « Personality Type: An Owner’s Manual: A Practical Guide to Understanding Yourself and Others Through Typology »

    C’est celui qui m a le plus appris et aidée pour découvrir mon type (comme le tien INFJ, d’où la sensation d être étrangère et à la fois si connectée au monde).

    Le livre prend le prisme des fonctions cognitives plus que les seules lettres ce qui aide énormément à trouver son type exact. J alternais dans les test en ligne entre INFP INFJ et ENFP. Et grâce au livre j ai compris pourquoi j hésitais.

    Ce livre est dense mais explique les 8 fonctions cognitives (Se pour Sensation extravertie, Si pour Sensation introvertie et ainsi de suite, Ne, Ni, Te, Ti, Fé, Fi). Cela explique aussi pourquoi les introvertis ont souvent plus de mal à se placer dans les types et ce qu’indiquent les lettres réellement :
    I/E : quelle fonction est notre fonction principale, introvertie ou extravertie.
    S/N : comme tu l’as dit avec quoi on récolte avant tout nos infos : une fonction de Sensation ou de Perception
    T/F : comment on forme nos jugements et décisions principalement : une fonction de Thinking ou de Feeling
    J/P : quelle est la fonction qu’on utilise principalement avec le monde extérieur, celle de jugement ou de perception ?
    I/E et J/P ne sont donc pas des fonctions en soi mais donnent des indications sur les deux lettres au milieu, sur leur ordre et leur orientation vers le monde extérieur ou intérieur.
    Les types MBTI ont une fonction principale et une fonction secondaire (et ensuite les autres mais deux sont dominantes). Si la fonction principale est extravertie,la secondaire sera introverti, Si la fonction principale est une fonction de jugement, la secondaire sera de perception.

    Les Introvertis ont souvent du mal à se placer sur la dernière lettre, car le fonction principale est l opposée de leur lettre J/P.

    Prenons l exemple du INFJ. Sa fonction extravertie est de Jugement (J) donc ici son jugement est F, donc la fonction Fé extravertie est Fe. Mais sa fonction principale est introvertie (I), donc ici Intuition introvertie, Ni. Donc la fonction principale de l’INFJ est une fonction de perception (Ni), pas de Jugement :)
    Pour les extravertis c’est plus facile car leur fonction principale est extravertie donc en accord avec leur dernière lettre de fin.
    ENFP à pour fonction principale Ne et secondaire Fi. C’est principalement un type perceptif.
    Mais INFP a comme fonction principale une fonction introvertie. À l inverse de ENFP il a comme fonction principale Fi, et secondaire Ne. C’est un type dont la première fonction cognitive est de jugement.

    Ca a sûrement l air confus c’est difficile à expliquer dans tableau mais le livre l explique en détail de façon simple avec tableaux et mêmes des BD Calvin et Hobbes, et ca va vraiment en profondeur de chaque fonction et de chaque type MBTI et du coup c’est beaucoup moins cliché que beaucoup de descriptions sur le net :) Ca explique bien que tout le monde les à toutes mais que comme avec des outils on a des préférences. Le livre explique quelle est l utilité, forces et faiblesses de chaque fonction et en quoi les types MBTI découlent des préférences quon a, avec ces fonctions.

    Bref fascinant :)

    Petit ajout : voici un article beaucoup plus synthétique et clair sur les fonctions :
    http://personalityjunkie.com/functions-ni-ti-fi-si-ne-te-fe-se/

    J espère que tu en tireras quelque chose d’utile pour toi, mais dans tous les cas le blog est top pour les introvertis i intuitifs particulièrement (les auteurs sont un INTP et une INFJ qui étudient le MBTI) :) et je conseille à tous les gens intéressés par le MBTI de jeter un coup d oeil aux fonctions cognitives pour comprendre le pourquoi du comment !

    vendredi 18, août 2017 à 9h10
  2. Ophélie

    Super article Mély, comme toujours !
    J’aime tellement ta façon de t’accepter totalement, comme lorsque tu dis ne sortir que 2 fois par semaine le soir. Tu ne te juges pas et les autres l’acceptes puisque tu es ainsi.
    Je m’excuse de ce que je suis tout le temps, en permanence.
    On m’a tellement rabâché de ne pas être comme les autres que je suis totalement perdue. Mon test MBTI m’a montré aussi à quel point j’étais dans les extrêmes à chaque fois (94% Introverti; 95% Intuitif, 100% jugement…)
    Quand j’ai fait le test je me suis dit « je le savais, c’est tout moi », je n’ai pas plus réfléchis que ça. Et puis au fur et à mesure des jours j’ai commencé à faire plus attention à ce résultat et ce que j’ai pu observer m’a plu.
    J’avais l’impression de prendre du recul sur qui j’étais. Le jugement de moi même n’est pas parti du jour au lendemain bien sur mais j’ai lâché prise.
    Je suis comme ça, c’est tout. Tu dis qu’il ne faut pas se mettre d’étiquette pour autant mais pour une fois je ne suis pas vraiment d’accord avec toi. Cette étiquette m’a permis de me comprendre et de me reposer dessus, de me rassurer.
    J’ai vu qui j’étais et ça m’a fait un bien fou. Bien sur qu’il ne faut pas rester bloqué au résultat mais quand tout est flou en nous, cette « case » permet de montrer ce que l’on est et juste pour ça je reste en sécurité à l’intérieur, au chaud, encore un peu…
    Ton tableau est merveilleusement bien fait et m’aidera beaucoup pour les personnalités qui gravitent autour de moi.
    Merci pour tout Mély, vraiment. Grâce à toi, j’entrevois qui je suis à travers tout le brouillard de « ce que je devrais être ».
    Belle journée !

    vendredi 18, août 2017 à 9h26
  3. Laurence

    Coucou Mély,
    merci pour ce beau tableau comparatif…est ce normal que pour les lettres S et N ce qu’il faut retenir reprend la même phrase dans chacune des deux colonnes?
    dans mon profil, c’est justement cette lettre qui me pose problème….le test me dit S mais je me vois plutôt N…
    merci pour cet article et pour chaque article d’ailleurs.
    Laurence.

    vendredi 18, août 2017 à 9h43
    1. Mély

      @ Laurence : Bonjour ♡ Merci de m’avoir avertie ! Une coquille s’était effectivement inscrite… je l’ai corrigée.
      Il est possible que vous soyez les deux (équilibrée pour cette lettre) : de mémoire, vous êtiez une femme merveilleusement équilibrée en ce sens Laurence ♥
      Merci d’être toujours aussi présente, chacun de vos mots me vaut un sourire et une pensée douce 💭💕

      vendredi 18, août 2017 à 11h43
  4. Lauren

    Bonjour Mely,

    Merci pour cet article si fouillé et si détaillé !

    J’adoooore les tests de personnalité, je me suis empressée de le faire et de le soumettre à mon entourage et globalement, on s’y retrouve !

    Pour ma part, j’ai obtenu INTP mais comme j’avais 53% pour Thoughts, j’ai lu INFP et je m’y retrouve très bien aussi.

    Belle journée,

    Lauren

    vendredi 18, août 2017 à 9h53
  5. Marine coconvert

    Super article merci beaucoup ! Ce test ma emerveillé egalement. Je suis enfp et je comprend maintenant beaucoup mieux ma balance entre mon monde interieur tres marqué et le besoin aussi d interaction(il me faut les 2 ), ainsi que ma curiosité sans limites dans differents domaines ce qui me pousse souvent a abandonner rapidement des projets. Je travaille sur l organisation et l approfondissement de mes idees . Je peux desormais mettre des mots plus precis sur ma personnalité ,merci. Jai fais faire ce test a certains de mes proches et bisarrement seul 3 profils y sont ressortis sur 10 personnes. Ils sont tous de la famille des E ,je comprend maintenant mieux pourquoi jai le besoin de me retrouver seule lol . Merci mely.

    vendredi 18, août 2017 à 10h34
  6. Romain

    Magnifique article, très complet. Merci!

    vendredi 18, août 2017 à 10h58
  7. lorenetd

    Un article si complet, c’est vraiment un trésor que vous nous avez offert ! J’ai encore appris beaucoup de choses, merci beaucoup.😚

    Je suis déjà abonnée à votre tableau Pinterest. Et d’ailleurs notre type étant identique, je comprends mieux pourquoi vos réflexions sur votre blog, chaîne YouTube, instagram résonnent particulièrement en moi et m’aident à y voir plus clair sur ce que je vis et ressens.🌸
    En complément je trouve le site (et le compte pinterest) de « Introvert, Dear » très instructif. Il développe beaucoup le type INFJ et se penche également sur les personnes très sensibles.

    vendredi 18, août 2017 à 13h00
    1. Mély

      @ Lorène : Merci pour ce (joli !) retour plein d’émoticones ✨ Je connais le site « Introvert Dear », et y suis abonnée ! Il est génial 💖

      samedi 19, août 2017 à 8h24
  8. Eléonore

    Merci Mély c’est passionnant!!
    Que de pistes à explorer…
    J’avais passé ce test il y a qques années, je suis INFP, mais proche de INTP… je me rappelle que mon score S était vraiment faible, d’où tout un travail de reconnection/reappropriation des sensations…
    Je reconnais aussi certains de mes travers dans la description INFP déséquilibrée, donc encore bcp de choses à creuser! Merci du fond du coeur!! 💖🌺🙏

    vendredi 18, août 2017 à 13h38
  9. Alexandra

    Merci beaucoup pour cet article !

    Je me rappelle avoir fait ce test il y a plusieurs années. Je ne me souviens plus exactement ce quel profil j’avais eu mais je me souviens que c’était un profil introverti dans la section des diplomates (l’avocat INFJ me dit quelque chose).
    Je le refais aujourd’hui, je suis ENFJ. Je sais que depuis mon dernier test j’ai beaucoup évolué, j’ai appris à me connaître, à trouver qui je suis vraiment et pas la projection que les autres ont de moi, ni à être une personnalité formée par les blessures et les barrières de protections. Et même si ça me fait « bizarre » car jusqu’à pas si longtemps je croyais avoir des difficultés sociales, renfermée etc, à présent que je me suis retrouvée que et que je sais mieux qui je suis, je me sens plus proche en effet des ENFJ au niveau de la personnalité et au niveau de ma direction professionnelle (j’ai quand même refait 2 fois le test à plusieurs jours d’intervalle pour être sûre haha).
    Mais ça fait bizarre car durant de très nombreuses années de ma vie j’avais fondée ma personnalité sur quelque chose qui ne me correspondait pas (non dû au test) .

    Tout ça pour dire que je pense que le test peut évoluer au court de notre vie suivant où on en est sur notre chemin et notre re-connexion avec soi. Je ne sais pas si tu as eu des retours d’autres personnes dans ce cas ?

    Belle journée, et merci pour ces articles et vidéos très intéressantes :)

    vendredi 18, août 2017 à 14h00
    1. Mély

      @ Alexandra : Les experts (professionnels – généralement des psychologues ayant suivi cette formation en plus de leur cursus initial) du MBTI estime qu’avant l’âge de 20-25 ans, la personne n’est pas assez mature pour passer le test (pas assez « formée » – construite – affirmée psychologiquement), et qu’il est donc inutile de le passer même si notre personnalité est innée. Peut-être était-ce ton cas ?

      samedi 19, août 2017 à 8h22
  10. Fanny

    Merci Mély pour cet article si détaillé ! J’ai fait ce test il y a quelques années, je viens de le refaire et le résultat est le même, INFP. En voyant le tableau des compatibilités, j’ai souri. Mon mari est ISTJ, donc a priori, pas vraiment compatible. Et pourtant, sa vision terre à terre et son sens pratique m’aide beaucoup dans la vie de tous les jours. A l’inverse, il me dit souvent qu’il est devenu plus sensible aux autres et à la nature depuis qu’il est à mes cotés. Le MBTI est un merveilleux outil pour comprendre l’autre et s’ouvrir à de nouvelles perspectives <3

    vendredi 18, août 2017 à 19h30
    1. Mély

      @ Fanny : Merci pour ce retour ♡
      Je suis convaincue que le tableau des compatibilité ne doit pas être pris au pied de la lettre : comme je le dis dans mon article, j’ai plusieurs amis qui sont – en théorie – en « rouge » avec ma personnalité (INFJ), et pourtant notre lien d’Amitié est réel et bien fort ♥ À l’inverse, j’ai 2 personnalités qui sont censées être compatibles, mais avec lesquelles j’ai un mal considérable (!).
      Les relations humaines sont complexes, belles et uniques : même si des personnalités peuvent avoir des affinités, c’est avant tout (à mon sens), une histoire de cheminement, d’évolution personnelle qu’ont réalisé (ou non) les deux êtres qui entrent en contact. Savoir qu’est-ce qui les relie, qu’est-ce qui les différencie, et surtout, savoir ce qu’ils font de leurs différences : en font-il une force (pour s’enrichir l’un l’autre), ou un fossé (la peur domine alors) ?
      Ton mari ISTJ et toi illustrent ce principe : tu voies en sa différence d’appréhender le monde une force qui t’aide ✩

      samedi 19, août 2017 à 8h20
  11. Graines de beauté

    Bonjour Mélanie, merci beaucoup pour cet article très complet. Je suis INFP-T (d’ailleurs sais-tu que signifie ce T ? J’ai peut-être mal lu un passage de ton article qui ‘indiquait … ). Je vais me laisser le temps d’y réfléchir et de faire mes recherches. Belle journée :).

    dimanche 20, août 2017 à 9h27
    1. Mély

      @ Graines de beauté : Bonjour ♡ Je n’ai effectivement pas abordé le sujet de la 5e lettre dans mon article (sauf erreur de ma part, elle ne fait pas partie de l’origine du test, et a été ajoutée quelques années après).
      Je pense qu’avec un coup de baguette magique en faisant appel à Google, on peut obtenir sa réponse :)
      Belle journée !

      dimanche 20, août 2017 à 17h05
  12. Alexandra

    Ah oui en effet ! C’est donc ça la raison :) Merci !

    dimanche 20, août 2017 à 22h22
  13. Émilie

    Je suis ENFP :) J’ai adoré lire ton article, il permet de bien comprendre, j’aime beaucoup comment tu vulgarises des sujets parfois très complexes! Je croyais effectivement qu’être introverti signifiait être timide, et qu’être extroverti signifiait avoir les cheveux bleus avec des percings et tattoos, c’est intéressant de comprendre ce que ça veut vraiment dire. Merci infiniment de nous partager ton beau savoir! <3

    lundi 21, août 2017 à 4h02
  14. Harmony Com

    Très intéressant, je ne connaissais pas, merci :-)

    lundi 21, août 2017 à 12h28
  15. Sinaëlle

    Coucou Mély,

    J’ai pris beaucoup de plaisir à lire cet article qui me permet de mieux cerner ce qui se cache derrière chaque lettre des sigles et cela me fait beaucoup réfléchir 😊

    Juste une petite suggestion, relire (surement une fois de plus) ton article car de nombreuses fois on perçois que tu as modifié une phrase au cours de son écriture et à deux reprises tu as écris « nécessite » mais il me semble que ça ne colle pas tout à fait avec le reste du texte, peut être voulais tu dire autre chose ?

    Merci pour de nous transmettre le fruit de tes recherches 🌱✨

    lundi 21, août 2017 à 15h24
    1. Mély

      @ Sinaëlle : Bonjour jolie et magique Sarah ♡
      (Je m’interroge : préfères-tu que je t’appelle Sarah, ou préfères-tu ce si joli pseudo qui te va à ravir « Sinaëlle » ? Les deux te correspondent, et comme je me suis souvent posée la question, je profite de cet échange en commentaire pour ta la poser 😊)
      Merci pour ton petit mot, et ta présence, toujours aussi assidue et bienveillante ♥
      Alors, oui, oui ! Il arrive parfois (souvent ? 😐 je n’espère pas 🙈) que je fasse des erreurs d’orthographe, de grammaire ou de conjugaison !
      J’essaie de relire, et j’utilise un correcteur (Antidote) pour essayer de contrer au mieux ces petites coquilles… mais certaines doivent glisser (un logiciel n’est pas parfait, et moi encore moins pour cette matière 😇) Il ne faut pas hésiter à me le signifier (avec autant de tact que toi, c’est parfait 💗) lorsqu’on en repère une (ou plusieurs).
      Petite anecdote amusante : lorsque j’avais 7-8 ans, mon instituteur pensait que j’avais des problèmes et me pensait dyslexique. Il a demandé à mes parents, lors d’un de nos séjours en France (nous étions à l’étranger à cette époque là), de m’envoyer voir un orthophoniste pour me faire passer des tests. Il s’est avéré que j’étais « normale », mais depuis toujours, je fais des erreurs qui sont typiques des dyslexiques 😊 J’ai relu les 2 passages où j’ai écrit « nécessite » (et les ai corrigés entre temps, merci) : je voulais en faire dire « n’hésite » 😁
      Bise & sourires *

      jeudi 24, août 2017 à 11h21
  16. Zest of Joy

    Merci pour cet article très détaillé et très intéressant.
    Je ne connaissais pas ce test. Je suis INFJ-T. Cela me correspond bien.
    Pourtant j’ai l’impression que je pourrais me reconnaître dans plusieurs profils différents…
    Je dois avoir une personnalité multiple !

    Les tests et bilans de personnalité sont toujours des éléments très instructifs pour mieux se connaitre et se comprendre mais surtout pour comprendre le fonctionnement de notre entourage.

    Ma sœur et son mari (qui travaillent dans le domaine du développement personnel) avaient, à une époque, créé leurs propres tests de personnalité, j’avais participé à cette création en le testant en tant que « cobaye », c’était passionnant !

    mardi 22, août 2017 à 11h59
    1. Mély

      @ Joy : Bonjour ♡
      Sensible et empathique comme tu es, cela te va comme un gant.
      Pour cette impression de correspondre à plusieurs profils : j’ai abordé ce point (la question m’a été posée à plusieurs reprises) en commentaires.
      Cela peut dépendre de notre âge et/ou de l’équilibre du duo de chaque lettre (plus de détails dans un de mes précédents commentaires 😊).
      Bise Joy, merci d’avoir contribué à laisser ton empreinte ici avec ton petit mot ♥

      mercredi 23, août 2017 à 8h04
  17. maela

    Je suis ISFJ-T !
    A priori, en cherchant sur le site, on peut avoir une lettre -A ou -T à la fin du sigle, qui détermine notre degré de confiance en soi :

    « Finalement, l’aspect de l’identité sous-tend tous les autres en montrant notre degré de confiance en nos capacités et nos décisions :

    Les individus assurés (-A) sont émotionnellement stables, calmes, détendus, refusent de s’inquiéter à l’excès.

    Les individus prudents (-T) sont complexés, se soucient de leur image, motivés par la réussite, perfectionnistes »

    Merci pour tes recherches et ton travail :)

    mardi 22, août 2017 à 17h09
    1. Mély

      @ Maela : Cela te va, je trouve, parfaitement ♡ Les ISFJs sont très sensibles, toujours à l’affut des autres, à vouloir les aider, les écouter ♥
      Je m’entends très bien avec les ISFJs (beaucoup de mes amis le sont).

      Merci pour ce complément d’information au sujet de la 5e lettre : je suis sûre que cela aidera d’autres qui viendront lire cet article par la suite ✩
      PS : ma 5e lettre est « A » 😊

      mercredi 23, août 2017 à 8h02
  18. Sinaëlle

    Coucou Mély,

    Merci pour ton message tout doux 🌸
    J’ai remarqué qu’une autre de tes lectrices qui te laisse de temps en temps des commentaire s’appelle Sarah, c’est pour cela que je t’écris maintenant sous le nom de Sinaëlle 😊
    Me reconnaissant à travers les deux, c’est comme il te plait ✨

    Pour les petites fautes qui se glisse de ci de là, c’est plus dans la construction de la phrase ou il va y avoir une répétition ou de petites choses du genre.
    Pour le reste je ne puis trop rien dire car pour le coup, c’est moi qui suis dyslexique 😇

    J’en profite pour remercier @ Maela pour sa précision quand à la 5ème lettre !
    Ça me permet de mieux comprendre mon INFJ avec son petit -T accolé 🌱

    Bise joyeuse et à très vite… je file lire ton article sur ta collection de pins 💫

    jeudi 24, août 2017 à 18h29
  19. Famous Flow

    Whaou, super article très intéressant et complet sur le MBTI ! Je rédige un blog en français sur l’introversion car ce sujet de blog existe surtout chez les anglophones jusqu’à présent.
    J’y avais donc rapidement parlé de ce test très pertinent mais ton article apporte une grande richesse à la compréhension des différents profils !
    Si tu me le permets, je vais ajouter un lien vers ton blog à la suite de mon post.
    Ah et je suis INTP : j’ai bien rigolé avec l’image du bus, je suis effectivement tout le temps plongée dans un bouquin :’D
    Encore merci pour ton article !

    lundi 28, août 2017 à 19h21
  20. Claire

    Coucou Mély!Je viens de faire le test et je « suis » INFJ-T…comme toi!!
    bises!

    samedi 2, septembre 2017 à 19h07
  21. Louise

    Superbe article, très détaillé. Je l’avais mis de côté dans mes onglets pour m’y pencher quand j’aurais vraiment la tête à ça. Je ne voulais pas passer à côté ^^
    Je l’ai lu avec beaucoup de plaisir aujourd’hui, après avoir fait le test. Il me semble que je l’avais fait il y a plusieurs mois, mais je ne me rappelle plus du résultat.
    Je suis ISFJ-T.
    La lecture de ton article permet de vraiment compléter et d’approfondir le petit texte qui suit le test. Cela fait beaucoup plus sens pour moi.

    Merci à toi :)

    vendredi 8, septembre 2017 à 17h57
  22. lili

    INFJ.
    J’ai eu un coup en coeur en voyant qu’en étant déséquilibré ce type de profil était similaire à Hitler ou Ben Laden O.o Mais ça va je n’ai pas l’intention d’acquérir un quelconque pouvoir politique ^^’
    c’est marrant en lisant d’autres profils j’avais l’impression de m’en rapprocher davantage que INFJ-T. D’un autre, côté la perception de soit même peut être complexe. En tout cas c’est un article très intéressant.
    Merci Mely!

    dimanche 17, septembre 2017 à 16h55

Laisser un commentaire

Recevoir un mail si Mély me répond ?