New tattoo 🐚🌸❄️ Mon coquifleur magique

 

 

Nouveau tatouage.
Mon 8ème «bijou de peau» comme j’aime à les appeler.
Certains les aiment, d’autres moins.
Libre à chacun de penser & de ressentir cet Art à leur manière.
C’est pour moi un moyen d’expression, un moyen d’habiller mon corps de symboles, de retranscrire des valeurs, à ancrer des étapes de ma vie extraordinairement belles & fortes.

À mon sens, chaque chose dans nos vies peut faire l’objet d’une approche artistique : un essai littéraire, un morceau de musique, une recette de cuisine, une tenue vestimentaire, un rire, un regard, un accompagnement thérapeutique, une pratique yogi, et même un jeu de rôle ou vidéo.
Chaque chose peut être faite en conscience, et de manière artistique. L’intention est la seule différence.

Mon corps, je le vois comme un canevas.
Parfait tel qu’il est, avec ses nombreuses failles, imperfections, susurrées par les diktats de notre société & l’inconscient collectif.
Parfait tel qu’il est nu, sans tatouage, sans vêtement, sans bijou.
Comme une toile vierge, glisser des bijoux de peau est une manière de m’exprimer, d’orner mon corps de jolies choses, comme on pourrait le faire avec un vêtement, un peu de maquillage, une jolie coiffure ou autre chose.
Sauf que. Sauf qu’un tatouage, c’est tellement plus puissant, intime… et éternel que ces accessoires que l’on peut changer au fil des jours & des saisons.
Mes tatouages sont des histoires, des fragments de ma vie, des morceaux de celle que je suis.

Ce 8e tatouage, j’ai eu envie de vous raconter son histoire.
Comme les autres qui ornent mon corps, je l’ai chargé en poésie, en magie : chaque détail a été pensé, réfléchi : il est une empreinte de temps, de vie, un reflet aux mille symboles contenus dans mon âme.

(NB : rituel initiatique que j’ai réalisé pour chacun de mes tatouages raconté ici – clic)

 


Mon coquifleur magique

Ma tatoueuse-artiste

J’ai trouvé cette artiste par «hasard» sur Instagram courant mars.
Lorsque je suis tombée sur sa galerie, j’ai tout de suite eu un coup de cœur pour un concept qu’elle a créé (j’y reviendrai plus loin).
Un énorme coup de cœur.
Et, parallèlement à cela, lorsque j’ai vu son compte, il y a quelque chose que je n’ai pas saisi.
Son nombre d’abonnés (à l’époque, il était de 1200) : il était si faible qu’il contrastait énormément avec son talent.
Sur Instagram, je suis plusieurs artistes tatoueurs renommés mondialement. Parmi eux, il y a des artistes dont je rêve de recevoir un dessin, mais je sais pertinemment que j’ai une chance infime de le voir se concrétiser : autant car beaucoup sont loin (Asie, Amérique du nord), autant car certains sont tellement demandés, qu’ils ont fermé leur liste d’attente. Je les suis car j’apprécie voir leur travail, et cela me suffit.

Ceci dit, lorsque j’ai trouvé Rouquiquine (Audrey, de son vrai prénom), je n’en revenais pas.
J’ai eu un coup de cœur similaire à des artistes qui ont plusieurs centaines de milliers de personnes les suivant partout dans le monde !
Et, cerise sur le gâteau, elle travaillait en région parisienne.
Alors, j’ai essayé de comprendre comme une femme me paraissant aussi talentueuse était si peu connue ou reconnue.
J’ai visualisé l’intégralité de sa galerie : je suis remontée tout au début (à chaque fois que j’ai un énorme coup de cœur pour un artiste, quel qu’il soit, acteur, peintre, musicien, etc. je fouille sa biographie, ses œuvres jusqu’à remonter aussi loin que possible).
Puis j’ai compris.

Elle n’a commencé à tatouer qu’au début de janvier 2017.
Soit moins de 2 mois.
Alors… Je ne sais pas vous, mais personnellement, avant de découvrir son compte, l’idée même de me faire tatouer par une personne qui avait si peu d’expérience, c’était absolument hors de question.
Cependant, à l’instant où j’ai découvert sa galerie – et tout particulièrement son concept unique – j’ai tout de suite vu un talent qui était en train de percer, et je suis prête à parier que dans quelques mois, elle aura aussi des dizaines de milliers de personnes la suivant, une liste d’attente, etc.

Le concept unique qu’Audrey a créé fusionne l’Eau & la Terre, fusionne un joyau de la mer & un bijou poussant sur notre terre : les jolis Coquifleurs.
(Ici les différents coquifleurs qu’elle a conçu : 1234)

M̻me si je sais (et respecte) que certains puissent se faire des tatouages sans signification particuli̬re, me concernant : chacun de mes tatouages symbolisent un Рet le plus souvent plusieurs Рmessages.
Quelques semaines de réflexions plus tard, j’ai réussi à imbriquer dans un Coquifleur certains symboles que je désirais inscrire sur moi depuis longtemps…

… est c’est ainsi que mon Coquifleur-Edelweiss est né.


 

✩ Ses symbolismes ✩

~ Poésie ~

«À fleur de peau.
Mes proches me définissent comme fragile et forte à la fois.
Subtil mélange antithétique,
Assurément Féerique.

Me fondre dans le monde me demande une énergie infinie.
Alors que bâtir des mondes ne m’a jamais effrayée.
Redresser & reconstruire le monde détruit d’Autrui non plus.

Alterner.
Entre le monde extérieur.
Et mon monde intérieur.
Alternance constante, tel les battements d’un cœur.
Se connecter, s’ouvrir, effleurer le monde extérieur, le frôler du bout de mon âme.
Puis, tel l’écume de la marée descendante, se retrouver en Soi, pour se recharger, se retrouver, se nourrir, se souvenir de qui l’on est.

Fleurir, embraser la foule, rire, tisser des liens, aimer, grandir, douter, craindre, braver la peur pour mieux aimer. Aimer encore plus fort.
Continuer en croire en l’Homme, en sa beauté.
Renouveler sa foi. En la magie, en la Vie.
Puis, rentrer en soi, en sa coquille si douce, si ronde, ornée de mille pépites, de dix mille joyaux.
Jouer & jongler avec ses rêves, ses folies douces & féeriques.
Se rassurer, jardiner son intérieur afin qu’il puisse étinceler à l’extérieur.

Edelweiss, fleur des neiges.
Edelweiss, reflet fleuri des étoiles.
Tu incarnes la fragilité d’une fleur.
Tu brilles par ta bravoure à contrer les éléments les plus rigoureux.
Edelweiss, tu es le reflet de mon âme.
Sensible, intensément fragile, et si remarquablement forte.

Joli coquillage.
Magnifique edelweiss.
Venez tout près de mon cou.
Joli talisman, joli bijou, joli poème d’âme.
Venez me protéger, me ressourcer.
Venez me rappeler que le monde extérieur a besoin de moi, que j’ai besoin de lui.
Venez orner mon corps, venez décorer mon âme dénudée aux yeux de tous.»

 

 

Le coquillage

Introvertie, je l’ai toujours été.
Timide, pas vraiment.
Beaucoup de gens confondent les deux. Quelle erreur, ils font.

Enfant, j’étais sage comme une image. Ma mère m’a toujours dit que je passais souvent mes après-midi dans ma chambre à rêver dans mon monde, à jouer des vies dans des mondes parallèles sans faire de bruit, sans la déranger.
En grandissant, on me trouvait rarement dans la cour d’école à jouer : je passais souvent mes récrés au CDI, le nez dans les livres à m’enrichir, voyager de mondes en mondes, à faire dix mille rencontres.
A l’école, j’ai toujours eu une ou deux amies, trois maximum certaines années.
Je ne me suis jamais sentie seule, rejetée, impopulaire.
J’étais heureuse ainsi, avec mon silence, mes mondes riches & colorés, mes livres-clés d’univers fantastiques, mes amis imaginaires.
Adolescente, je n’ai jamais été en boite de nuits, et n’ai pas non plus trainé dans des bars avec mes amis (qui y allaient, eux), ni n’enchainaient sorties sur sorties.
Du CP à la terminale incluse, se retrouvent sur mes bulletins scolaires des notes de mes professeurs allant dans un sens unique : « Mélanie a un gros potentiel qu’elle n’exploite qu’à moitié, trop rêveuse.« 

Dans notre société construite socialement autour du caractère de l’extraversion, les introvertis sont mal compris, parfois jugés (timides, dépressifs, et j’en passe).
Longtemps, je pensais être « bizarre », et avais fini par accepter & assumer cette étrangeté incomprise, en décalage.
Je pensais être différente, et avais fini par accepter de l’être, sans en avoir honte, sans chercher à le cacher, ou à m’excuser auprès des miens.

Puis, en 2012, j’ai découvert cette conférence de Susan Cain. Ce fût une révélation.
Et je pèse mes mots.
J’ai enfin compris que cette partie de mon caractère (et tout ce qui peut découler de l’introversion), même si elle différait de la manière dont notre société est construite, elle est normale & naturelle… et a ses forces & qualités propres à elle-même ♥
Au sujet de l’introversion, je pourrai écrire des kilomètres de conseils, de choses extraordinaires.
Mais – souvenez-vous – j’ai prévu de le faire bientôt. Promis.

Autre chose.
De merveilleux, d’amusant, de fascinant (oserai-je ajouter « de magique » ?)… la Vie a mis sur mon chemin très peu de temps après m’être fait tatouer mon coquillage (symbolisant ce besoin vital de me retrouver en moi très souvent), une autre clé m’ayant donné accès à un monde intensément plus riche sur ma personnalité.
Un monde infiniment plus puissant, beau & doté d’une valeur nettement supérieure.
J’ai prévu de vous parler de cette découverte dans les Chroniques de juillet (qui sera publié début août donc), et dans la foulée, mettre en ligne la série d’articles / vidéos au sujet de l’introversion. Tenez-vous prêts à découvrir certains trésors insoupçonnés au sujet de vous (si vous êtes introvertis), ou à poser un regard différent sur votre entourage introverti (si vous êtes extravertis).

 

L’edelweiss

 

La vie est doublement amusante & généreuse.
Car, mon Edelweiss a vu, elle aussi, ses symboles enrichis lorsque j’ai découvert cette nouvelle « clé » peu de temps après mon tatouage.

Tout mon entourage – amis & famille – s’accorde pour dire que je suis une des personnes les plus fortes qu’ils connaissent…
… tout en étant une des personnes les plus sensibles & fragiles qu’ils aient pu rencontrer.

Parallèlement à cela – et ils le reconnaissent tous – mes amis me trouvent secrète, insondable.
Les personnes qui, sur cette terre, peuvent se vanter de me connaitre, de me connaitre vraiment, sont au nombre de deux. Et l’un de ces deux personnes a été mon thérapeute, il y a 10 ans de cela.
Certains trouveront sans doute cela triste. Ne le soyez pas. Car je ne le suis pas.
La raison est d’une simplicité inouïe… mais je ne pouvais la comprendre que récemment (promis, en août, tout sera plus clair pour vous).

L’Edelweiss.
Une fleur, fragile par essence.
Poussant en hiver, la saison contraire à l’écrasante majorité du monde floral.
Fleurissant sur les flans de montagnes, environnement rocailleux, où peu s’aventurent & peuvent pousser. Force étonnante.

En décalage, belle, fragile & forte à la fois.
Et heureuse & épanouie en se réalisant et fleurissant ainsi.

 

«New piece of Art,
New poem of Life.»

♥

 

 


 

☁️ Mes autres tatouages ☁️

♦ Mon quatrième tatouage en article (poignet droit) //novembre 2015 ;
♦ Mon cinquième tatouage // septembre 2016 ;
♦ Mon sixième tatouage // septembre 2016 ;
♦ Mon septième tatouage // mai 2017 ;

 

☁️ La tatoueuse de mon 8e tatouage ☁️

Il s’agit de Audrey / Rouquiquine.
Sa page Facebook ;
Son Instagram ;
E-mail – contact : rouquiquine@gmail.com

 

☁️ Autre lien utile // tatouage ☁️

Article de Lucile – Ptite noisette, merveilleusement bien construit : «10 conseils tatouage crulety free».

 


 

☁️ Musique ☁️

Summer Trip // Epidemic Sound
Hotel Miracle // AudioJungle

 

☁️ On me trouve aussi ici ☁️

• Instagram : @chaudronPastel
• DePop : @chaudronPastel
• Foursquare : @chaudronPastel
• Twitter : @Chaudronpastel
• Pinterest : @chaudronPastel

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Pin on Pinterest1
Tags : Catégories :

Je souhaite recevoir les lettres Pastel

Vous aimerez peut-être

11 commentaires

  1. Oféelys

    Toujours aussi doux et lumineux. Ton article est une vraie pépite !
    J’aime beaucoup la signification de ton tatouage. J’ai aussi hâte de voir ton article ou vidéo sur les personnes introverties, cela me parle tellement…
    Merci Mély pour cette bulle de douceur.

    mercredi 28, juin 2017 à 19h16
  2. Honorine

    J’adore! J’aime même énormément et je pense que cela va m’inspirer. Merci beaucoup! :)

    L’idée du coquillage qui s’ouvre aux autres même s’il est parfois introverti me plaît beaucoup, je pense songer à cette idée en la retravaillant à mon image.

    mercredi 28, juin 2017 à 21h12
  3. Nathalie

    Comme à chaque article, vidéo que tu publies un grand Bonheur m’envahit, merci, merci tout fort. J’adore ton monde, tes mots si doux. Tu m’aides énormément à mieux me comprendre, me découvrir, merci, merci tout fort. Il me tarde ton article, vidéo sur les personnes introverties, je le suis aussi. J’ai hâte de lire tes conseils.
    Jolie fin de semaine remplie de douceur jolie Mély 🌸🌺

    mercredi 28, juin 2017 à 22h30
  4. Jennifer

    Chère Mély, quel bonheur de t’écouter et de te lire ! C’est apaisant, réconfortant, comme un plaid tout doux. J’admire ta force, celle que tu acceptes de partager avec nous,celle d’être toi tout simplement. Dans cette société étrange qui souhaite nous « modeler » , faire disparaître nos différences qui n’en sont pas,pourtant si riches et profondes. Ton tatouage est magnifique, riche en symboles qui n’appartiennent qu’à toi. Un joli conte de vie,féerique, magique, unique et authentique. Merci pour ce moment hors du temps. Je t’embrasse.

    jeudi 29, juin 2017 à 7h51
  5. Françoise

    Oh la la, Merci Mely de m’avoir permis de découvrir Rouquiquine…
    Son monde est tellement merveilleux et poétique!
    Et pour moi qui vis dans les coquillages et les fleurs, difficile de ne pas voir là un clin d’œil de l’existence à un moment où je m’interroge sur la naissance d’un 3eme tatouage, en un lieu tellement symbolique et important pour moi. 🤞🏻🤗
    Alors qui sait, peut-être viens-tu de me donner une clé?
    Merciii, en tout cas!
    😽😽😽
    Schkion

    jeudi 29, juin 2017 à 16h15
  6. Marion

    J’aime énormément vos vidéos sur vos tatouages car je trouve extrêmement beaux et bien réalisés !
    Cela me donne à chaque fois envie de repasser sous les aiguilles haha!
    Mais l’importance et la poétique que vous y apportez me pousse à en faire de même et de chercher au fond de moi quelque chose qui me définition réellement au point d’orner ma peau!:)

    Bonne fin de journée à vous !
    Et merci pour votre douceur !

    jeudi 29, juin 2017 à 21h46
  7. Marionette

    Oh Mélanie, je crois que c’est un de tes posts qui réssonne le plus…et m’entoure de douceur pour cette fin de journée.
    Merci
    1000 fois

    vendredi 30, juin 2017 à 14h41
  8. Melodie

    Quelle jolie vidéo! Parmi les fleurs (et les amies 😘), tu es La Petite Princesse, toi aussi venant du désert (comme le Petit Prince), et toi aussi apportant de la douceur et de la féerie dans ce monde qui peut parfois paraître tout gris. Merci.

    jeudi 6, juillet 2017 à 8h42
  9. Abigail

    Belle Mélanie, dans le cœur, l’âme, l’esprit et la poésie.

    samedi 5, août 2017 à 14h45
  10. Manuela

    Mély Mély Mélanie…aurais-je manqué les articles sur l’introversion ? <3
    Je te taquine, bien sûr. Ils arriveront bien à temps.
    Celà dit, c'est un pan de ma personnalité que je découvre, et j'aimerais en savoir plus. avec tes mots, celà sera toujours plus agréable à découvrir.
    Je ne pensais pas l'être, les gens me trouvant toujours très ouverte, au contact facile….
    Oui. Mais Рjoie de murir et de prendre de l'̢ge Рcomme toi si j'ai bien compris, cela me demande beaucoup d'̩nergie. Et j'ai besoin ensuite d'un temps de ressourcement.
    Ce coquifleur si joli semble te correspondre parfaitement, j'adore.
    Je découvre avec très grand plaisir Rouquiquine. Je souhaite me faire tatouer un second motif, et malgré le superbe travail de ma tatoueuse, je souhaitais changer d'univers. Je comprends ta réticence à te faire tatouer par si peu expérimentée ! Comme quoi, la confiance en l'autre est parfois une bien jolie surprise…

    vendredi 6, octobre 2017 à 16h41
    1. Mély

      @ Manuela : Je n’ai pas (encore – et ignore si je le ferai) écrit des articles sur l’introversion, mais j’ai écrit un (long) article sur certains types d’introversion, dont le mien ici (clic).

      samedi 7, octobre 2017 à 10h16

Laisser un commentaire

Recevoir un mail si Mély me répond ?