Bol Porridge Bar (Paris 10e) ⎢ Cosy cantine consacrée aux porridges (et cie)

couverture bol porridge bar

 

Les porridges & moi, c’est une (immense) histoire d’amour ♥
Je pourrai en manger tous les jours sans m’en lasser.
D’ailleurs : lorsqu’on les aime, comment est-il possible de s’en lasser ?
Lorsqu’on sait qu’on peut les décliner de milliers de manières différentes, en en créant même des versions salées… y succomber est la suite logique de ces petits bols réconfortants.

Avant de plonger dans l’univers de Bol Porridge Bar : quelques petits mots pour présenter le porridge pour ceux qui ne seraient pas familiers avec ces merveilleux bols.
Le porridge est une préparation nous venant de la Grande-Bretagne (♥) faite à base d’avoine (♥ bis), et mise à mitonner dans un liquide pendant un temps plus ou moins long (selon le type d’avoine choisi, le temps de cuisson va de rapide à assez long). Le rendu final ressemble à une bouillie plus ou moins compacte ou liquide (selon les préférences & habitudes de chacun).
De cette base très simple (avoine + liquide cuit), une infinie de déclinaisons est possible : le choix du liquide (eau, lait animal, lait végétal), la céréale choisie (avoine, blé, millet, quinoa, etc.), la forme de la céréale choisie (flocon, entière, brisure, etc.), les topping & autres goodies à glisser à l’intérieur (les superaliments, des farines surnaturelles, des fruits et/ou des légumes, des purées d’oléagineux, etc.).

Étant liée à l’univers britannique par le cœur de plusieurs manières (détaillés ici), ayant un petit ventre sensible, et ayant un profil Naturopathique où l’alimentation riche en «énergie Terre» de la Médecine Traditionnelle Chinoise (si le sujet vous intéresse, un petit lien la détaillant ici), le porridge est un met que j’aime (beaucoup) (♥♥♥).
À la maison, j’en réalise d’ailleurs régulièrement (si vous êtes curieux, tous mes porridges féeriques partagés sur Instagram peuvent se retrouver avec le hashtag #porridgesféeriques).

En novembre dernier, grâce à une adorable lectrice (merci Faustine ♡), j’ai découvert 26Grains (adresse que j’ai partagée dans mon article sur Londres) qui est une cantine à porridges où l’on y sert plusieurs types de porridges, en sucrés comme en salés, avec une large sélection de porridges hauts en couleur, saveurs & textures.
Vous imaginez ?
Une cantine à porridges  = * émoticône à inventer d’un milliard de cœurs pastel *
Sur Instagram (oui, je suis très Instagram), on peut admirer leurs œuvres d’Art dans des bols de toutes celles qui y vont.

Aussi, lorsque Bol Porridge Bar a ouvert ses portes sur Paris (chanceuse que je suis, d’adorables lectrices m’ont informée de son ouverture, sachant à quel point j’adore ces petits bols fumants), j’y suis allée très rapidement.
Et, depuis, j’y suis retournée une multitude de fois, et mon Instagram se voit parfois teinté des petits bols que j’y prends.

On le découvre ensemble… ?
Que vous y soyez allés ou non, c’est promis, vous apprendrez dans cet article plein de choses (cosy & réconfortantes).

 

bol-porridge-bar-instagram-1

bol-porridge-bar-instagram-2

 

 

La naissance & l’histoire de Bol Porridge Bar

Les deux jolies femmes derrière ces bols réconfortants

Bol Porridge Bar est tenu par deux (adorables) jeunes femmes : même à 7h30 du matin (oui, j’y suis allée à son ouverture matinale), le sourire est présent sur leurs lèvres.
Maaike & Audrey sont deux amies d’enfance : après quelques années où elles ont vagué chacune dans deux univers professionnels différents, elles se sont retrouvées autour de ce projet.
C’est lors de quelques mois passés à Copenhague que Maaike a découvert le porridge (et en est tombée amoureuse). Parallèlement à la découverte de son amie, Audrey travaillait dans l’hôtellerie où le contact & service aux autres lui plaisait.
Lors de retrouvailles, des idées ont fusé, et se sont mêlées à des envies, un projet gourmand un peu fou de par son côté innovant à Paris (est-ce que cela plaira, marchera ?).
C’est la tête sur les épaules qu’avant de concrétiser leurs idées en projet, Maaike a décidée de travailler plusieurs mois chez Folks & Sparrow (un coffeeshop réputé être de qualité à Paris), pour être certaine que ce métier lui plaisait. Cette expérience saura l’enrichir : elle y apprendra certaines subtilités de préparation de cafés, précieuse pour leur futur projet qui a fini par naître… première cantine de porridges à Paris

 

Le lieu : un cocon de douceur

Outre le concept de porridges (♥), j’aime Bol Porridge Bar pour le côté cosy du lieu, les cafés fumants & doux au lait végétal (j’ai appris à apprécier le café de qualité depuis novembre dernier – de petits mots sur la position de la Naturopathe que je suis ici), les deux gérantes absolument adorables que j’ai appris à connaitre, et tous les autres trésors gustatifs que l’on peut trouver ici (détaillés ci-dessous).
L’ambiance & les couleurs sont à l’image d’un cocon de douceur : le bois clair prédomine, des cousins sur la grande banquette qui s’étend du fond au-devant de la boutique, des petites fleurs séchées & des petites bougies
(Oui, je mets particulièrement beaucoup de cœurs dans cet article – je n’en suis pas désolée du tout)

bol-porridge-bar-montage-deco

 

Ce lieu fait parti de mes petits lieux favoris de Paris où j’aime me retrouver avec mon ordinateur pour travailler & plancher sur l’écriture de La Bible des superaliments ainsi qu’un autre projet encore secret (je vous en parlerai bientôt, promis ✩).
La vie qui bruisse, le flot de mouvements, les gens qui parlent, rient, se retrouvent, les chemins de vie qui passent, se mêlent, la musique de fond, les cafetières qui sifflent, les assiettes qui s’entrechoquent, les odeurs de nourriture délicieuse & faits maison… tout cela, je l’ai découvert grâce à une panne internet qui m’a empêchée de travailler à la maison pendant 17 jours (ce qui est très long lorsqu’on travaille à son compte à domicile !), nourrit énormément mon imagination & mon inspiration.
La vit qui bat me rend beaucoup plus productive… et l’énergie de Bol Porridge Bar fait parti désormais de mes endroits de prédilection & d’écriture ✭

 

bol-porridge-bar-porridge-ordinateur 

 

Leur cuisine

Quelle que soit votre alimentation (végéta*ienne, sans gluten et/ou sans lactose) : on trouvera toujours de quoi satisfaire notre faim.
Leur cantine n’est pas végétarienne, sans gluten ou lactose, mais il y a du choix pour tous (Maaike & Audrey s’adapte aussi aisément à chacun – je suis la première à les enquiquiner à customiser mes bols).

Si le porridge est l’élément central de ce merveilleux endroit, on y trouve aussi beaucoup d’autres choses à manger : des granolas (épicés + fruités ou chocolaté), et du muesli bircher, et des soupes maison de saison.
En boisson, il y en a pour tous les goûts : des jus de légumes (faits à l’extracteur sur place), des smoothies (aussi faits sur place), des limonades, des thés (noirs, verts & rouges), des tisanes et des cafés de grande qualité, ainsi que des chocolats chauds.
On y trouve toujours deux «gourmandises» du jour : gâteaux, muffins, brownie… toujours faits maison (et avec amour), changeant selon l’inspiration d’Audrey & Maaike.

Leur carte & menu sont attachés sur le mur, à droite du comptoir (où se cache derrière la cuisine… j’adore voir mijoter & mitonner toutes leurs préparations).

Si l’on opte pour un porridge, un petit détail important : si l’on souhaite avoir un lait spécial (avoine, amande ou soja), il faut le préciser à la commande, sinon le lait utilisé par défaut est animal (de vache).
Si l’on ne mange pas de gluten, on peut le spécifier lors de notre commande : un mélange sans gluten (mix de quinoa, millet et sarrasin) viendra remplacer l’avoine.
Personnellement, je choisis toujours mes préparations (porridges & cafés latte) au lait d’avoine (mon préféré), sans opter pour la version sans gluten (mon petit ventre le tolère très très bien – cela a même un effet apaisant sur moi).

 

Petit lexique utile pour les non initiés à ces bols anglo-saxons

♦ Le muesli est un mélange fait avec une base de flocons (avoine ou autre) à laquelle on peut ajouter au choix : des fruits séchés et/ou frais, des noix (entières, concassées et/ou torréfiées).
Généralement servi avec du lait végétal ou du fromage blanc / yaourt (animal ou végétal), c’est une préparation servie froide.
♦ Le granola est un mélange identique à celui du muesli auquel on ajoute deux ingrédients : (1) une huile (tournesol, coco, etc.) (2) un sucrant liquide (miel, sirop d’érable, sirop de riz, etc.), ceci permettant d’amalgamer le muesli. Le tout est ensuite cuit au four sur une plaque afin de créer des « gros morceaux croquants ».
Généralement servi avec du lait végétal ou du fromage blanc / yaourt (animal ou végétal), c’est une préparation servie froide.
♦ Le porridge est fait à partir d’avoine (ou autre céréale) que l’on a cuit plus ou moins longtemps dans un liquide (eau ou un mélange eau/lait végétal ou encore lait végétal uniquement). Totalement facultatif, on peut y ajouter plusieurs types d’ingrédients (au début ou à la fin de la cuisson comme topping) : banane ou autre fruit frais, fruits séchés, noix, confiture / marmelade / compotes, purée d’oléagineux, beurre de coco, superaliments en farine (en topping ou directement), etc.
Contrairement aux deux premières, c’est donc une préparation servie chaude.

bol-porridge-bar-montage-menu

bol-porridge-bar-montage-granola-banana-bread-cafe

 

 

Les papilles chez Bol Porridge Bar ♡ mon avis

Je pense que vous l’aurez compris : j’aime énormément cette cantine.
J’aime le porridge, j’aime leurs porridges, j’adore le lieu, j’apprécie que l’on puisse customiser son porridge selon ses choix alimentaires, et je trouve Audrey & Maaike adorables.
Ceci étant dit, mon avis n’a pas été le même lors de ma première visite.
Trouvant mes deux avis intéressants en raison de leurs différences, et les éléments m’ayant permis de revoir ma position enrichissants pour tous : je retrace en mots le cheminement de mes pensées.

✭ La première fois que j’ai mangé dans une cantine à porridges, c’était à 26 Grains : comme Instagram le laisse deviner, leurs créations sont hautes en couleur, saveurs. Leurs porridges sont notamment enrichis de superaliments, de farines surnaturelles, de purées d’oléagineux, de yaourts (coco ou animal), des graines germées, et une grande variété de fruits & de légumes s’y glissent en une mosaïque artistique parfaite.
Bol Porridge Bar a donc été ma deuxième expérience dans une cantine à porridges.
Leur style est extrêmement différent de 26 Grains : leurs bols – tout aussi réconfortants – ont un style plus «brut», naturel & épuré, et moins poétique, riches en ingrédients rares / spécialisés.

Comme beaucoup de choses : les premières expériences (sensorielles dont gustatives, émotionnelles, etc.) que l’on vit, deviennent par défaut (et plus ou moins inconsciemment) notre «référence» en la matière.
Cela peut nous limiter dans nos expériences & nos relations au monde, et ce tout au long de notre vie.
Cependant… lorsqu’en nos mains, notre esprit & nos cœurs se trouve la conscience de ce conditionnement (pouvant être limitatif) de nos habitudes et/ou première(s) expérience(s), c’est la porte ouverte à une multitude d’expériences sans jugement, sans attente, sans apriori.

Ainsi, ma première visite à Bol Porridge Bar fut teintée par une pointe de déception.
J’y suis retournée. Plusieurs fois. Car, au-delà de cette déception uniquement liée à ma précédente & première expérience à 26 Grains, c’était évident : j’aimais leurs bols réconfortants & fumants.
Leur aspect brut, épuré, doux, sucré juste ce qu’il faut véhiculait & nourrissait tout ce que j’aime dans une alimentation : qu’elle soit le plus brute & naturel possible. Car, lorsque les ingrédients & la technique de préparation sont de qualité, cela se suffit.

Lors d’une conversation que j’ai eu avec elles, Maaike m’a exprimée lors volonté conscience de commencer avec des porridges aux formulations basiques pour mieux introduire le concept de porridges à Paris (assez innovant pour les Français), pour le faire connaitre & se faire une clientèle… et progressivement les élaborer avec des pointes plus originales.
Maaike a ensuite ajouté que leurs bols, au-delà de leurs formulations classiques / basiques, étaient conçus avec soin & Amour (et beaucoup de temps donc, la forme choisie d’avoine prenant plus de temps à être préparée que les traditionnelles flocons), m’a dit cette phrase que j’ai trouvé très jolie & symbolique de l’essence de leurs bols : «On aime ce que l’on sert, et on sert comme on aimerait être servies.» ♥

✭ Lié à cet aspect de texture & de caractère brut qui ressort des bols de Bol Porridge Bar, le choix de la forme de leur avoine.
L’avoine, on peut le trouver sous plusieurs formes :
– les graines entières qui est la forme la plus brute & naturel que l’on puisse trouver – le temps de cuisson est d’environ 1 heure.
l’avoine écossaise ou boulghour d’avoinesteel cut oat» en anglais) qui sont les grains entiers coupés en petits morceaux – le temps de cuisson est d’environ 30 minutes.
– les flocons d’avoine qui est la forme la plus courante & facile à trouver : les grains sont aplatis avec une grande presse, puis précuits à la vapeur douce (étape que l’on arrête à mi-cuisson & que l’on fait suivre par une étape de séchage) – le temps de cuisson est à 5-10 minutes selon si ce sont des petits flocons ou des grands.
Dans les pays anglo-saxons, on distingue même deux types de flocons (indépendamment de leur taille) : les «rolled» (fait à partir des grains entiers précuits, pressés & séchés), et les «instant» (fait à partir de steel cut précédemment cités, et suivant ensuite le même process de fabrication).
– «mornflake» ou son d’avoine : ce sont tout simplement des flocons que l’on a réduits en une fine poudre – le temps de cuisson est d’une à 2 minutes.

La forme d’avoine choisie impact énormément sur la texture finale du porridge, et donc notre préférence sur le bol final.
Bol Porridge Bar utilise les «steel cut» : une des versions la plus naturelle & brute qui soit, qui est aussi meilleure pour son profil nutritionnel plus préservé que ces petites cousines.
Généralement, les porridges que l’on réalise chez soi sont faits avec des flocons d’avoine, et ont donc une texture différente.
Cette différence peut biaiser notre ressenti, et l’on peut aisément trouver une étrangeté dans leurs porridges si l’on se cantonne à les comparer les «porridges à flocons» en laissant ceux-ci devenir notre référence.
(Chacun est bien sûr libre de préférer l’un ou l’autre ! L’important reste simplement de ne pas laisser ses habitudes / expériences devenir son idéal sans s’ouvrir aux nouveautés )

D’ailleurs… Pendant que l’on parle porridge, saviez-vous :
– qu’il existe un type d’avoine qui soit exempt de gluten ? Depuis quelques mois, on trouve désormais des flocons d’avoine sans gluten.
– que l’on peut penser être intolérant au gluten, mais qu’on est en réalité intolérant aux FODMAPs (une définition de ceux-ci ici – clic), et donc très bien toléré l’avoine qui n’en contient pas.

✭ Audrey & Maaike ont fait évoluer leurs porridges depuis l’ouverture de Bol Porridge Bar.
Les topping y sont plus généreux, et leurs porridges mieux équilibrés en sucre (la première fois, j’ai dû resucrer mon bol, ce qui est exceptionnel étant donné que je sature très rapidement & avec peu lorsqu’il s’agit de note sucrée), et je les trouve désormais parfaits.

Pour mes petits mots de fin, je laisse un souhait.
Peut-être un peu fou, mais aussi très doux.
Que les semaines & mois qui suivent voient fleurir dans les bols d’Audrey & Maakie un peu de cacao cru, de mesquite, lucuma & autres farines surnaturelles, l’açaï y aurait sa place aussi… la rondeur d’une pointe de purée d’oléagineux, un ruban de sauce caramel saine & gourmande, un soupçon de yaourt de coco, d’éclats de cacao cru, etc.

Une chose est sûre & certaine : que leurs bols restent inchangés & classiques ou qu’ils tendent vers cet enrichissement coloré & sain… j’y reviendrai. Souvent ♥

bol porridge bar-cafe latte

 

 

Adresse

♦ Adresse : 76 rue du faubourg poissonnière dans le 10e arrondissement de Paris
♦ Téléphone : 01 42 46 39 27 (elles ne prennent pas de réservation)
♦ Site internet : clic.
♦ Réseaux sociaux : Facebook & Instagram.
♦ Horaires d’ouverture : lundi au vendredi de 7h30 à 16h00, et le samedi de 9h30 à 16h00 / fermé le dimanche
♦ Leur menu : ici.

 

Tous les petits liens utiles pour vous aider

J’ai conscience que le royaume des porridges (qu’ils soient classiques ou élaborés) peut aller de pair avec de découvertes de beaucoup d’autres délicieuses denrées pouvant paraitre nouvelles (beurre de coco, açaï, lucuma, etc.).
Ceux qui suivent mon univers féerique depuis quelques temps seront peut-être familiers avec certains, tandis que pour ceux qui m’ayant découvert récemment, certains ingrédients ou articles seront des découvertes ♡
J’ai donc songé que vous lister un court & concis récapitulatif des liens utiles vous aidera à mieux découvrir & comprendre ces bols réconfortants.
Mmmmh… On peut aussi y voir un prétexte à aller (re)puiser des choses subtiles, délicates & poétiques ♥

Que votre exploration (pastel) soit douce :

♦ Les graines de chia ont connu un réel engouement il y a quelques temps : un effet de mode où certains arguments, s’ils étaient vrais, sont peu pertinents (je songe à la comparaison avec les oméga 3 des poissons gras).

Dans cet article, j’y détaille leurs atouts, et y pose également les précautions à prendre quant aux rumeurs & arguments qui circulent.
♦ La sauce caramel : cette sauce ferait un fabuleux coulis gourmand & sain sur nos porridges ♥
On peut la personnaliser à volonté selon nos goûts, saisons & la recette à laquelle on décide de l’associer. Elle est également rapide à réaliser : nul besoin de chauffer un sucre, comme pour la réalisation d’un caramel traditionnel.

Je l’utilise très souvent pour accompagner les desserts que je confectionne : que ce soit des desserts travaillés lorsque j’ai des amis qui viennent dîner, ou pour apporter une touche merveilleusement gourmande à mes salades de fruits : elle est divine ♡

♦ Les purées d’oléagineux : si vous aimez les vidéos gourmandes & poétiques, vous apprécierez (re)découvrir la vidéo que j’avais créé pour cet article (j’ai mis tellement de cœur pour lui faire prendre vie ♡).

Après y avoir glissé mon opinion sur le sujet des différents oméga 3 (ALA, EPA & DHA), j’ai créé & listé les astuces pour le réaliser, les oléagineux que l’on peut utiliser, des suggestions gourmandes pour les personnaliser, et des jolies idées pour les consommer (autre qu’à la petite cuillères, ce qui demeure ma manière préférée de consommer la purée de noix de Grenoble ♥).
♦ Le beurre de coco : je pense que résumer ce que je pense de lui pourrait se faire ainsi : « ♥ ».

J’ai également édité cet article au fur et à mesure d’essais. Il y a également plusieurs de vos témoignages, généreusement partager sur sa confection (merci !), qui aident ceux qui recherchent des informations quant à sa confection en fonction de leur robot ménager
(Thermomix, Magimix…), et des astuces pour en faciliter la réalisation.

♦ Le cacao cru : sous forme de poudre ou d’éclats, il est si merveilleux dans nos petits déjeuners, et embellit les porridges d’une manière incroyable !
Différent du chocolat que l’on trouve dans nos magasins conventionnels, le cacao cru est une source extraordinaire d’un point de vue nutritionnel : il contient un nombre vraiment impressionnant de nutriments dont des antioxydants, et le précieux magnésium (l’oligo-élément dont les français seraient le plus carencé).

Si cet article a vu le jour durant l’été 2012, je l’ai édité à plusieurs reprises (et l’ai encore édité il y a peu) pour mieux le compléter au fur et à mesure de mes recherches & découvertes.

♦ La lucuma a un article dédié dans lequel j’ai également glissé d’autres «farines surnaturelles» : poudre de baobab, farine de souchet, farine de millet brun, et farine de pépins de raisins. Tous sans gluten, elles ont des caractéristiques nutritionnelles très intéressantes qui les élèvent au rang de superaliments.

♦ La mesquite & la caroube : toutes deux souvent confondues l’une avec l’autre, elles ont pourtant un goût, une couleur & des propriétés nutritionnelles bien différentes… J’aime particulièrement la mesquite pour son petit goût de caramel, et la glisse souvent des mon Petit Déjeuner de Fée.
♦ L’açaï : cette petite poudre violette a beaucoup fait parlé d’elle ces derniers mois, notamment dans certains pays anglophones & nordiques où l’on en faisait des « Açaï Bowls ». Très riche en anti-oxydants, elle apporte un goût pralinée & se marie très bien avec les fruits.

 

✤ ✤ ✤

♡ Partagez cette découverte coconing & gourmande autour de vous à travers des petits clics : Le Chaudron Pastel est un peu de moi, un peu de vous, et c’est grâce à chaque petit geste, pensée & parole qu’il peut grandir & se développer. Merci pour lui, merci de me soutenir dans mon travail & ma passion ♥

J’aime aussi (beaucoup) voir vos clins d’œil à travers vos découvertes : montrez-moi vos visites sur les réseaux sociaux en utilisant le mot-magique (hashtag) : #chaudronpastel si vous y passez…
Chacun de vos partages me fait toujours plaisir à découvrir ♡

Enregistrer

Enregistrer

Je souhaite recevoir les lettres Pastel

15 commentaires

  1. Marionette

    Ce matin en nourrissant ma meute (mon réveil sonne vraiment tôt, même si à cette période de l’année je reste devancée par le soleil qui, lui, ne se couche plus), ressentant le vent qui fait fondre les degrès, essayant d’imprégner cette sensation pour les quelques jours qui restent, je me disais: « je n’ai pas très faim, mais je vais me préparer un petit petit-déjeuner très doudou pour me réchauffer ».
    Et voilà qu’après ce petit moment réchauffant, je retombe dans le chaudron (au moment où je me glisse sous la couverture, j’ai une pensée pour Obélix…qu’importe, je prends ma louche de potion ) pour trouver encore un moment de douceur qui me ferait regretter de n’être pas parisienne… (j’allonge donc ma liste de lieux cosy à visiter lors d’un passage à Paris) et m’incite et réessayer l’avoine.
    Merci une fois de plus. TRES belle journée!

    mercredi 18, mai 2016 à 10h39
  2. LAFON

    Tout simplement génialissime!
    Je n’habite plus Paris pour la douceur de Honfleur où j’ouvre prochainement ma boutique/atelier « COCOON » le monde à vos pieds. Je prône les produits de bien-être bio et naturels… Enfin bref, pour vous dire que je n’y manquerai pas de passer par chez eux. Carpe DIEM.

    mercredi 18, mai 2016 à 11h36
  3. Laeti

    Bonjour Mély,

    Abonnée depuis peu à ton joli site/blog…
    Et ayant moi aussi en préparation un petit projet personnel avec cette envie de partager mes petites trouvailles, richesses de la vie, belles adresses et coups de cœur de toutes sortes, faites de rencontres..de lectures..de surprises..de hasard..de balades, de voyages…
    Ces partages du cœur, de petits bouts de soi qui peuvent réenchanter le quotidien avec poésie, gaieté et conscience…

    Je fus agréablement surprise en tombant un peu par hasard sur ta page Facebook tout d’abord et en lisant mon premier article de toi : sur ce fameux Bol Porridge Bar…je me dit « quelle belle et délicieuse rencontre » ;) d’autant que j’ai un véritable coup de cœur actuellement pour le porridge

    Alors il m’importait de prendre le temps de t’écrire pour souligner ce bien fait que de te lire..de s’instruire grâce à toutes ces précieuses informations..
    Derriere cette jolie écriture semble se cacher une bien belle personne pleine de richesses et de ressources..et à chaque mot phare un article qui donne envie de lire..alors je n’ai pas fini de découvrir tous tes articles et toutes ces jolies pépites que tu nous livres avec douceur …au plaisir de découvrir ton univers !!!

    Et Merci à toi…

    mercredi 18, mai 2016 à 14h06
  4. Lehla

    Merci pour ce partage, j’adore les porridges également ! Je suis presque triste quand arrive l’été et que les envies de chaud le matin ne sont plus présentes, car c’est devenu le petit déjeuner que je préfère ! J’en ai été presque étonnée car je dois avouer que je suis de l’avis de la plupart de mes amis/famille : sans efforts esthétique ça ressemble pas à grand chose voir à une bouillie pas très encourageante … Et pourtant !!
    Moi j’y écrase la banane qui cuit en même temps que les flocons & le lait d’avoine, ça sucre pile selon mon goût et ça donne une texture dont je suis fan. J’ajoute à la fin mon toping de noix concassées dont la variété est choisie en suivant mon humeur du matin (la noix du brésil reste souvent ma favorite !). Pour le moment le seul petit déjeuner que j’aime & qui me tient jusqu’à midi sans avoir faim à 10h.
    J’ai suivi tes partages sur instagram car ça donne des idées d’association, c’est chouette !

    mercredi 18, mai 2016 à 14h07
  5. Marie Kléber

    Depuis que tu nous en as parlé au cours d’un atelier Pastel, il me tarde de découvrir ce lien cosy et gourmand. Après 6 ans en Irlande, où j’ai pu consommer quantité de Porridge, il me tarde d’en tester de nouvelles déclinaisons.
    Merci pour cette présentation pleine de tendresse Mély.
    Belle et douce journée!

    mercredi 18, mai 2016 à 15h01
  6. Christel

    Bonsoir Mély. Très intéressant. J’ai lu il y a un peu un article dans Sortir sur ce bar Télérama et il m’a bien donné l’envie d’y aller.

    mercredi 18, mai 2016 à 17h18
  7. Thalie

    Chère Mély, merci pour cet article qui me donne bien envie d’un petit bol de porridge mais chez moi à Montpellier nous n’avons pas des bars comme ça. Je patienterais en attendant une petite escapade parisienne ! Pour ce qui est de ton futur voyage avec ton amoureux (référence à ta newsletter), je vous verrais bien vous envoler vers Bali. Je te souhaite une douce fin de semaine,

    mercredi 18, mai 2016 à 23h21
  8. Faustine

    Jolie surprise que cet article sur les porridges. Il met l’eau à la bouche!
    Moi aussi j’utilise le lait d’avoine dans mes porridges :-)
    Belle journée!

    mercredi 18, mai 2016 à 23h56
  9. Marie

    J’ai adoré cet article, comme les autres d’ailleurs.
    Mon mari et moi aimons Paris, et je rempli régulièrement notre carnet « d’adresses à essayer » en flanant sur instagram où je découvre tes coups de coeurs ainsi que d’autres. J’ai mangé mon premier porridge en trouvant une recette sur YT et depuis j’adore, je voue un culte au porridge . Alors, cette adresse je compte bien y aller prochainement. C’est, je crois, le « plat » doudou par excellence.
    Merci douce Mély

    jeudi 19, mai 2016 à 14h27
  10. Delphine

    Bonjour Mély,

    Merci pour ton article, moi même étudiante parisienne (et venant de la campagne) je suis toujours à la recherche d’un café/salon de thé cosy doux, et agréable pour travailler.
    De plus, depuis ton article petit déjeuné d’une fée, je suis tombée amoureuse de toutes ces préparations culinaires saines et douces <3
    Je vais pouvoir y aller pour mes révisions, me reposer ou bien continuer à travailler

    Encore Merci

    lundi 23, mai 2016 à 8h35
  11. camila

    Merci pour cet article : grâce cause de vous je viens de découvrir ce délicieux petit bol de porridge, ainsi que ce bar que je vais sûrement visiter avec mes amies.

    vendredi 10, juin 2016 à 16h04
  12. Delphine

    Bonjour Mély,
    merci pour ce bel article. Je ne connais pas du tout le porridge et l’addiction qu’il provoque mais rien qu’en te lisant ça donne trop envie.
    Je profiterai d’un prochain passage à Paris pour rendre visite à Maaike & Audrey.

    lundi 13, juin 2016 à 10h08
  13. pauline

    Je regrette de ne pas vivre sur Paris pour pouvoir y faire un petit tour! Cet article donne envie!

    mercredi 15, juin 2016 à 9h00
  14. Sinaëlle

    Bonjour Mély,

    J’espère que tu vas bien !
    Merci pour cette délicieuse adresse qui me fait de l’oeil depuis que tu postes tes porridges sur Instagram.
    Je m’en suis d’ailleurs beaucoup inspirée à la fin de l’hiver/début printemps.
    Maintenant, une interrogation continue à me trotter dans la tête.
    Je n’arrive pas à comprendre comment de l’avoine peut être 100% sans gluten alors que jusqu’à présent les études montraient qu’il en avait même sans contaminations de champs voisins.
    Me voilà donc septique… aurais tu sous le coude des études un peu plus développées sur le sujet ?
    Evidemment, d’ici là, profite bien de tes vacances et de l’été :)

    samedi 9, juillet 2016 à 8h27
    1. Mély

      @ Sinaëlle : Bonjour jolie Sinaëlle ♡
      J’ai conscience que « l’avoine sans gluten » peut brouiller l’esprit de certains : c’est légitime lorsque l’on sait que l’avoine est une céréale « classée » habituellement dans les céréales contenant des gluten.
      Cependant… tout comme le blé, les tomates, courgettes, haricots secs, etc. l’avoine connait la richesse de Dame Nature, et ainsi compte plusieurs « variétés », dont certaines sont exemptes de gluten.
      Un article de la belle Florence Makanai pourrait t’éclairer bien mieux que je ne pourrai le faire ici (clic).
      Belle lecture & découverte

      mercredi 13, juillet 2016 à 11h39

Laisser un commentaire

Recevoir un mail si Mély me répond ?