Coup de cœur pour les jus de légumes frais Yumi ♥

Les jus de légumes frais (verts ou colorés), extraits à froid & faits maison.
Des mots magiques que l’on a vu fleurir partout ces trois dernières années, et que l’on met en avant avec mille promesses à la clé : pétillants de vie(tamines), boosteurs de notre capital beauté, détoxifiants de notre organisme, etc.

Si vous faites partie des habitués de l’univers du Chaudron Pastel, vous aurez probablement déduit (au gré de vos lectures) ou compris (à travers ma page «à propos») que je suis difficilement influençable par les effets de mode (alimentaire & autres).

On tire infiniment plus de bénéfices (physiques & émotionnels entre autres) en essayant de se «trouver» soi-même, de tendre & d’acquérir un équilibre personnel, celui-ci étant changeant au fil de notre vie (un des principes mêmes de la Naturopathie), afin de mieux suivre le cycle de notre vie lui-même… et donc de potentialiser les bénéfices que l’on récoltera de notre individualité.

Lorsqu’on a une hygiène de vie saine & adaptée à nous-mêmes, nul besoin d’une explosion de vitamines liquide : on a la pêche naturellement.
Lorsqu’on a acquis un équilibre qui nous est propre, nul besoin d’ingrédients secrets pour nous rendre plus beaux : on l’est naturellement.
Lorsque chacune de nos journées est bercée par une hygiène physique (dont alimentaire) saine, on n’a pas besoin d’user de jus détox ou d’infliger de continuelles (ou ponctuelles) cures détoxifiantes (*) : notre merveilleux organisme a plus d’un tour dans son sac pour évacuer les toxines exogènes (venant de l’extérieur), et endogènes (celles produites durant certains de nos métabolismes internes).

Mais, au-delà des vagues de mode impersonnelles, et des promesses stériles & vaines… il y a Yumi

 

YUMI vraiment exceptionnelles-v2

 

 

Yumi, je les ai découverts «par hasard» il y a quelques mois.
C’est les petits noms amusants & détonants de chacun de leurs jus qui ont tout d’abord attiré mon attention (même si je suis sérieuse, méticuleuse, organisée & intègre dans ma vie professionnelle, mon âme d’enfant sautille toujours au contact de stimuli sensoriels de la sorte).
J’ai d’abord songé qu’il s’agissait d’une énième marque profitant de cette vague de mode de jus de légumes & smoothies.

C’est donc plus par amusement & curiosité que j’ai été visitée leur site pour en apprendre davantage.
Ce fut le début d’une jolie histoire, d’une belle découverte ✩

Une fois l’amusement & la curiosité de mon âme d’enfant passés, le premier élément qui m’a surprise (très agréablement), c’est la formulation des jus Yumi : la perfection dans une bouteille.
Un jus Yumi, c’est plus de 70% de légumes, et donc infiniment moins de fruits (et donc de sucres) que les autres jus sur le marché (l’excès de sucres – même ceux naturels contenus dans les fruits – est néfaste pour notre équilibre & le bon fonctionnement de notre organisme, et ce à plusieurs titre : foie, rate, pancréas, etc.).
Chaque petite bouteille contient une merveilleuse diversité végétale : entre 6 à 10 végétaux s’y retrouvent pour créer une synergie unique de par sa diversité en micronutriments.
Cerises sur le gâteau : la formulation de chaque jus est intéressante & parfaitement équilibrée, et délicieuse au palais.

Le deuxième élément qui a attisé ma curiosité est leur système de conservation : leurs précieuses boissons ne connaissent ni la pasteurisation ni la stérilisation, toutes deux impactant & détruisant les bactéries pathogènes pouvant se développer (et nous rendre malades) entrainant aussi la destruction des précieux micronutriments que contiennent les végétaux (et donc les jus).
Pour protéger la richesse micronutritionnelle de leurs petites bouteilles, Yumi utilise le HPP, une technologie toute nouvelle : plus coûteuse, mais quelque peu magique (dont je vous parle en détail plus loin).

La troisième surprise – celle-là même qui m’a convaincue de les contacter pour les découvrir davantage – est le fait qu’ils s’affichent clairement comme compagnons intéressants dans nos quotidiens… et non comme produits de substitution, ou autre potion miraculeuse pour détoxiquer notre organisme : une philosophie enfin cohérente à mes valeurs de Naturopathe & amoureuse de l’alimentation saine que je suis ♥

À ce stade, je tenais absolument à les rencontrer, à en apprendre plus sur leur marque, leurs produits… et surtout les personnes œuvrant pour Yumi.
Toujours – que ce soit à titre personnel ou professionnel – ma nature curieuse & altruiste se ravit de découvrir l’histoire qui s’est tissée derrière chaque humain, chaque entreprise.
Un trait de caractère encore plus aiguisé lorsque je souhaite partager ici, avec vous, de chouettes adresses / marques / produits, soucieuse de toujours offrir le meilleur & le maximum ✩
Alors, après un petit mail envoyé, quelques mots échangés au téléphone : une rencontre humaine… suivie de plusieurs autres.
Raphaël, un des deux créateurs. Puis Louis, le deuxième «papa» de Yumi. Et, après cela encore, Philippine.
(Oui, j’aime bien creuser, et prendre autant de temps que nécessaire avant de partager tout ceci, ici)

Je vous raconte toutes leurs merveilles, leurs secrets, leurs jolies histoires (personnelles) ?

Oh… J’oubliais.
Si vous faites partie de ceux qui – comme moi auparavant – pensent que réaliser ses jus soi-même est nettement plus intéressant (financièrement & nutritionnellement parlant) : cet article risque de vous réserver plus d’une surprise…

 

Yumi-couverture

 

La jolie histoire de Yumi

Deux amis, une marque

Yumi est tout nouveau : un petit œuf qui a vu le jour en 2014.
Yumi a été conçu par l’Amitié & l’histoire personnelle de Raphaël & Louis combinées.
Raphaël a grandi dans une famille où la maman faisait des jus de légumes quasi quotidiennement, et où le potentiel de chaque enfant était considéré avec respect grâce aux valeurs de Montessori : une vision de la vie holistique, naturelle & respectueuse… que Raphaël a délaissé sans même s’en rendre compte, lorsqu’il a quitté la maison familiale pour ses études. Il a ensuite commencé sa vie active en Angleterre, et a accordé plus de temps & de soin à son métier qu’il le faisait pour lui-même. Au bout de trois années, au bord du burn-out, une soudaine prise de conscience : celle du déphasement qui s’était insinué dans sa propre vie, le menaçant d’un effondrement physiologique & psychique.
C’est à ce moment précis que Louis, un ami de longue date, est venu lui rendre visite à Londres.
Louis a aussi commencé sa vie active il y a peu, et son enfance est tout le contraire de celle de Raphaël : il a grandi dans une famille aux valeurs plus «traditionnelles».
Un choc récent l’a – lui aussi – touché : on vient de diagnostiquer un cancer assez avancé à sa mère.
Même si le choc est d’une tout autre nature que celui que Louis vit, un lien commun les unit : celle de la prévention d’une hygiène de vie saine & respectueuse de nos physiologies pour contrer tout déséquilibre physique & psychique.
Raphaël & Louis, tous deux deux battants & entrepreneurs dans l’âme, foisonnent d’idées & de vœux pour un futur meilleur, pour eux, pour ceux qu’ils aiment… pour tous.
C’est ainsi que la première graine qui donnera naissance à Yumi a été semée dans leurs esprits.

 

yumi-raphael-louis-_noir-et-blanc

 

Pour matérialiser ce rêve, ils ont procédé en deux étapes :
♦ Ils ont tout d’abord planché sur la formulation de leurs jus en se concentrant sur l’aspect nutritionnel & gustatif : sans relâche, ils ont œuvré & sillonné la France à la rencontre des spécialistes de santé & de grands chefs cuisiniers français (des jus équilibrés, c’est chouette, des jus merveilleux au palais, ça frôle la magie) pendant près de deux ans pour élaborer & concevoir leurs jus en restant fidèles à leurs valeurs.
La collaboration de cancérologues, de médecins, et autres spécialistes de la santé (ouverts à l’intégration des médecines douces) les y a aidés.
Une fois ces formules créées, ils ont rencontré & visité cinq grands chefs français pour affiner l’aspect gustatif de chacun d’eux.
(Je ne peux malheureusement partager le nom de ces chefs cuisiniers – j’en suis désolée – pour des raisons de confidentialité… mais je vous promets que leur réputation n’est plus à faire… je rêve d’ailleurs de goûter à l’univers de deux d’entre eux)
Petit à petit, ils ont affiné plusieurs formulations en combinant ces deux aspects primordiaux :
✩ leur profil nutritionnel de grande qualité & respectueux de notre physiologie ;
✩ un goût unique, complexe, subtil, fort ou doux, afin de pouvoir assouvir tous nos palais.

♦ Les formules créées, ils se sont ensuite penchés sur un point tout aussi important : le procédé qui permettrait à leurs jus d’être conservés un minimum de temps, tout en conservant l’intégralité de leurs trésors nutritionnels (je détaille ce point important plus bas).

 

Une fée découvrant (et succombant à) Yumi

J’ai goûté chacun de leurs jus.
Les verts, les oranges, les rouges, leur chia bomb, leur lait d’amande, et quelques-uns de leurs jus saisonniers (ouiii, ils suivent aussi le rythme de Dame Nature ❀).
Parmi l’éventail coloré de leurs petites bouteilles, j’ai mes préférés… et d’autres que je laisse volontiers à l’Amoureux (nos goûts se regroupent en termes de jus, ce qui pourrait rendre délicat le partage… mais j’ai un Amoureux galant & attentionné ♥).
Les goûts de chacun sont purement subjectifs, alors je ne vous influencerai pas : l’important est de savoir qu’il y en a pour tous les goûts, et que chacun contient un éventail micronutritionnel très chouette ✩

Au-delà de ces petites bouteilles, j’ai donc rencontré Raphaël & Louis à plusieurs reprises, et j’ai aussi fait connaissance avec la merveilleuse Philippine (qui est arrivée dans leur équipe depuis peu : ultra-disponible, souriante & pleine de peps… c’est une vraie petite magicienne).
J’ai été touchée par leur histoire, leur parcours, leur énergie, et suis sensible (& leur est reconnaissante) du fait qu’ils veillent énormément à la qualité de leurs produits en se remettant continuellement en cause pour améliorer & peaufiner le futur de Yumi au-delà de l’aspect financier (qui reste bien sûr important, comme tout cœur d’entreprise).
Récemment, ils ont réuni une équipe de thérapeutes autour d’un petit déjeuner cosy (dont j’ai fait parti) pour écouter nos suggestions & critiques, et faire évoluer leurs jus en allant au-delà de leurs acquis, grâce à leur capacité à se remettre en question.
(Vous en connaissez beaucoup, vous, des marques qui sont prêtes à sacrifier partiellement l’aspect financier, et  se remettent continuellement en question pour le bien-être de tous ? ♥)

 

yumi-mely-antidote

 

 

Pourquoi Yumi est exceptionnel ?

Une élaboration unique (et fantastique)

♦ Tous les végétaux se trouvant dans les bouteilles Yumi sont cueillis à maturité, et leurs jus sont extraits dans les 12 heures qui suivent leur cueillette, assurant une fraicheur maximale : cela permet de limiter la perte nutritionnelle qui s’opère au fil du temps (chaque petit légume, une fois qu’il est extrait du sol, ou cueilli, commence à perdre en micronutriments… comme les petites fleurs qui se fanent au fil du temps quand on les met dans de beaux vases).
Et, cela va de soi, aucun sucre ni conservateur n’est ajouté dans leurs précieuses petites bouteilles. De même qu’aucun ajout d’eau n’est glissé – pratique qu’usent certaines marques pour augmenter leur rendement & production.

Chaque petit jus a sa personnalité bien à lui : couleur solaire (du soleil en bouteille) / couleur rubis (une bulle d’amour à boire) / couleur émeraude (merveilleuse chlorophylle) : goût acidulé, corsé, sucré… tous enivrants à sa manière.
On peut s’initier en douceur aux bienfaits des jus en commençant avec les plus doux : «The Mojo», «Pacemaker», «Focus» (les coffrets «Épicurien» ou «Héros Urbain» sont chouettes pour une initiation).
Les adeptes de jus de légumes trouveront eux aussi leur bonheur avec «La fessée», «Antidote» ou «Peacemaker» (et donc le coffret «Green Guru» sera parfait).
Autre point gustatif à relever : c’est la merveilleuse aptitude de Yumi à créer des jus délicieux avec des légumes habituellement peu agréables en jus, tels que les choux dont le brocolis (tellement chouettes pour leur apport en calcium), ou le poivron (merveilleux pour sa richesse en vitamine C, ou sa contenance en vitamine B6), ou encore les asperges (fabuleuses pour leur côté diurétique)… on reconnait là la touche des chefs culinaires qui ont glissé leur savoir d’experts.

♦ Au-delà du précédent aspect (purement subjectif & que l’on peut retrouver à différents degrés chez d’autres marques), une formulation nutritionnelle unique & exceptionnelle grâce à la collaboration combinée de professionnels de santé & culinaires.
De ces savoirs mêlés : des jus contenant peu de fruits, beaucoup de légumes, une poignée d’aromates (aux vertus pouvant être confondues à ceux des superaliments tant leurs propriétés sont importantes), et surtout une grande variété de végétaux dans chaque bouteille.
Yumi, c’est la perfection liquide, gustative & nutritionnelle, dans une bouteille ✩

 

montage_1-antidote-invincible

 

 

Yumi, c’est un compagnon quotidien ou ponctuel (la détox, on l’oublie !)

Une des premières choses que Raphaël m’a dit lors de notre première rencontre, c’est leur volonté de se positionner, communiquer & répandre le fait que Yumi n’est en rien une potion magique pour se détoxifier…
… mais est notre compagnon régulier (quotidien ou ponctuel) pour une hygiène de vie saine & équilibrée.
Consommer Yumi est un geste pour prendre soin de nous, aider notre organisme au quotidien (chacun pouvant les consommer pour des raisons différentes, car leurs bienfaits sont multiples, et seront détaillés plus loin).

Les modes de détox / jeûne / cures diverses & variées ayant pour but de nous «purifier» sont de plus en plus nombreuses depuis quelque temps : non seulement elles sont mises à toutes les sauces, mais certaines entreprises osent utiliser ces termes (très attirants & donc vendeurs) dans le seul but de construire / vendre leurs produits, promesses illusoires pour tenter d’effacer tous les gestes peu sains de notre quotidien, une pratique déresponsabilisante, que je condamne fermement.
Il est très rare que nos organismes aient besoin d’un cure détoxifiante en profondeur, car notre organisme (merveilleux) est doté de différents émonctoires (sortes de «portes de sortie» de notre corps), et leur soutien – avant leur sollicitation – a infiniment plus de sens pour la grande majorité des profils Naturopathiques.
Seuls de rares cas (certains profils Naturopathiques précis & à des moments bien particuliers de l’année, en suivant un protocole précis) peuvent se mettre & gagneraient à réaliser une cure «détoxifiante» sur un plus ou moins court laps de temps pour récolter quelques bénéfices.

Lorsque Raphaël m’a donc confié leur opinion face à ces modes (plus bénéfiques pour les finances des entreprises que notre organisme), j’ai ressenti une reconnaissance infinie envers eux, sachant à quel point certaines marques, par leur communication & leurs différents réseaux sociaux peuvent influer des milliers de personnes, plus ou moins fragiles.
Oui… Yumi est comme un petit compagnon intéressant à glisser de temps à autre dans nos quotidiens… et ne sont en rien des produits de substitutions, ou autre potion miraculeuse pour détoxiquer notre organisme : une philosophie cohérente à mes valeurs de Naturopathe & amoureuse de l’alimentation saine que je suis ♥

 

Leur système de conservation ♥ une nouvelle technologie à la pointe

Si cette partie titille votre curiosité (je vous comprends, elle m’a également énormément intéressée) : soyez attentifs, car le procédé est assez technique (comme toujours, j’ai fait mon maximum pour rendre ludiques les points les plus délicats).

Les jus ne sont ni pasteurisés, ni stérilisés : ces deux procédés (utilisés dans le but de conserver les aliments & boissons) ont l’avantage de détruire toutes les bactéries pouvant mutées en de bactéries pathogènes (et nous rendre malades), mais ont le désavantage de détruire également les micro-nutriments (vitamines, oligo-éléments & minéraux), eux aussi très sensibles à la chaleur.

Yumi utilise une nouvelle technologie : la HPP (petit mot pour «High Pressure Processing», en français connu sous le nom de pascalisation).
À ce jour, c’est le meilleur procédé de conservation préservant toutes les qualités micro-nutritionnelles d’un produit.
Le principe est simple : une fois le jus extrait, il est immédiatement mis en bouteille.
Chaque bouteille est plongée dans une chambre cylindrique remplie d’eau à 10C°.
Puis, l’eau est ensuite soumise à une pression de 6 000 bars pendant 3 minutes (ce qui correspond à un plongeon à 60 km de profondeur), permettant une désactivation des micro-organismes pathogènes.
Les jus ressortent de leur petit bain magique stables (d’un point de vue microbiologique), et intacts nutritionnellement.
Cerise sur le gâteau : les qualités organoleptiques (goût & odeur) sont elles aussi intactes ♥
Un détail montrant que les jus sont d’une grande fraicheur : s’ils sont stables, ils doivent cependant être conservés au frais, et être consommés dans les 2 semaines qui suivent… reflet qu’il s’agit là bien de jus frais & de grande qualité

D’un point de vue gustatif – pour avoir testé, goûté & consommé plusieurs marques de jus de qualité (ou de qualité médiocre – dont les formulations sont moins bien travaillées) : on sent nettement la différence.
D’un point de vue bienfaits & énergie : les résultats sont incomparables par rapport aux autres jus (dont la formulation et le processus de fabrication diffèrent). Un pic d’énergie suit généralement la consommation d’une petite bouteille, et les autres bienfaits des jus peuvent fleurir au fil du temps selon les besoins de chacun (voir plus de détails plus bas et/ou auprès de votre thérapeute).

 

yumi-trio-vert

 

«Oui, mais…»

Si, comme moi, à la lecture de ce qui précède, vous vous sentez un peu perdus : c’est légitime.
Découvrir Yumi a quelque peu bousculé ma conception de consommation des jus.
Alors, ici, des petits points, histoires de creuser un peu plus en profondeur certaines questions que l’on peut se poser légitiment (j’ai listé ici ceux qui me sont venus – si vous souhaitez que j’en développe d’autres, n’hésitez pas à me le demander en commentaire – j’y répondrai avec plaisir ♥).

 

Les jus Yumi, c’est un sacré budget… non ?

Un rapide calcul concret & précis : un coffret Yumi comptant 7 jus, et coûtant en moyenne 39 €, cela revient à 5,40 € le jus de 330 ml. Alors, même si nos notions de «cher» ou «pas cher» découlent d’un rapport assez subjectif que l’on a avec l’argent, je pense que la majorité d’entre nous peut estimer que le prix d’une bouteille peut sembler onéreux… sans doute une conclusion à laquelle on arrive plus ou moins inconsciemment après avoir grandi & vécu entouré de jus classiques (pommes / orange) à moins de 2€ le litre.

Alors, au lieu de débattre de l’opinion subjective que l’on peut se faire du prix des bouteilles Yumi, plongeons-nous plutôt sur des points objectifs afin d’avoir une vision réaliste au rapport qualité / prix de nos petites bouteilles :

♦ Ceux qui ont déjà fait un jus de légumes maison savent à quel point la dose de végétaux utilisés pour faire un jus peut être importante : un verre de 330 ml peut contenir jusqu’à 1 kilo de végétaux (légumes, fruits & aromates inclus).
Or, si l’on prenait la peine de calculer le prix d’un kilo de ces mêmes végétaux, on pourrait facilement en conclure que 5,40 € est un prix très raisonnable.

♦ Peut-être êtes-vous – comme moi – l’heureux détenteur d’un extracteur de jus ?
Dans ce cas, quel que soit l’extracteur que vous avez acheté, vous avez pu voir qu’une telle machine représente un certain investissement !
Investissement qui devient rentable sur le long terme, uniquement si on l’utilise souvent & de manière régulière.
(Mon Kuvings a été plus que rentabilisé, tant je l’ai fait tourner les 14 premiers mois où je l’ai eu ♥
Même si je ne l’utilise désormais plus – ceci en parti pour des raisons personnelles & pratiques (Yumi est si rapide), je l’ai conservé & ne souhaite pas m’en séparer, l’utilisant de temps à autre, lorsque l’envie me prend & qu’aucune bouteille Yumi se trouve dans mon réfrigérateur)
Ainsi, si vous n’êtes pas sûr d’être assidu dans la réalisation de jus sur le long terme : Yumi est un moyen de vous offrir de jus de qualité supérieure à un rythme adapté à vos souhaits, et ce à un prix très intéressant.

♦ Yumi, c’est du temps de gagné.
Chaque petite bouteille est toute prête & nous attend sagement.
Pour la consommer : nul besoin de préparer son jus.
Nous n’avons plus à laver, couper, extraire nos légumes (et fruits), ni à laver, essuyer, et ranger notre extracteur… et, on peut aussi zapper l’étape d’achat d’une quantité gargantuesque de végétaux.
Je suis la première à apprécier ralentir. Prendre le temps de faire. Savourer les étapes en conscience… surtout lorsqu’il s’agit de cuisiner & de manger ♥
Mais, j’avoue que je suis aussi la première à grappiller chaque petite astuce pouvant me faire gagner du temps… et ces petites bouteilles en font partie.
Et du temps de gagné, c’est de l’argent & de l’énergie d’économisée pour d’autres choses

 

montage_1-pacemaker-no-stress

 

 

Les jus faits maison, c’est mieux… non ?

Attention… les mots qui suivent risquent d’en étonner plus d’un.
Les jus Yumi sont de qualité nutritionnelle supérieure à nos jus faits maison.
Je n’aurai jamais cru écrire la phrase ci-dessus un jour… aussi, quelques points explicatifs me semblent nécessaires pour éclaircir cette étonnante affirmation :

♦ Tous les végétaux utilisés pour réaliser un jus Yumi sont cueillis à maturité, et leurs jus sont extraits sur place dans les 12 heures qui suivent leur cueillette, assurant une fraicheur maximale avec laquelle on ne peut rivaliser à la maison (sauf si l’on a son propre potager).
En effet, chaque légume & fruit, une fois récolté ou cueilli, perd en micro-nutriments au fil du temps.
Pouvoir extraire le jus des végétaux dans les heures qui suivent leur récolte est une clé essentielle pour obtenir une quantité supérieure en micronutriments.

♦ Je ne dirai pas qu’il est impossible de formuler aussi bien nos jus maison que ceux de Yumi, mais cela est assurément très difficile, tant la formulation de chaque bouteille Yumi contient une large & diverse palette végétale : chaque jus contient un minimum de 5 à 7 denrées végétales (dont des aromates, très intéressants pour leurs différentes propriétés) créant une synergie nutritionnelle exceptionnelle.

♦ Nos jus faits maison peuvent être bus directement après leur réalisation, ou être emportés (au travail, à l’université, en déplacement, etc.) pour une consommation différée de leur moment d’extraction, ce qui a une incidence sur leur profil nutritionnel qui diminue au fil du temps passant (les marques déclamant le contraire pour souligner la qualité de leurs extracteurs usent d’arguments mensongers pour vendre leurs produits – même si une grande qualité de certaines machines peut amoindrir la perte nutritionnelle des jus, aucun extracteur ne peut annuler totalement cette même perte, et protéger le jus les heures suivants son extraction).
Aussi, si l’on souhaite consommer son jus à l’extérieur ou simplement à un moment différent de celui que l’on peut accorder à son extraction (les personnes pressées le matin, ayant peu de temps le midi, etc.), les petites bouteilles Yumi sont de précieuses alliées grâce à leur procédé de conservation HPP ✩

 

S’ils sont si extraordinaires, tout le monde devrait en consommer… non ?

Oui & non.

Même si Yumi est désormais un de mes partenaires, mon but n’est pas de vous faire consommer à tout prix (Yumi ou n’importe quel autre produit).
J’apprécie à titre personnel & professionnel cette entreprise toute jeune pour toutes les raisons évoquées ici, je crois en elle, et suis de tout cœur avec eux.

Mais, au-delà de ce nouveau lien tissé, mon but est avant tout d’aider chacun à trouver son équilibre, d’optimiser le bien-être de chacun, d’améliorer votre qualité de vie, et de vous apporter toujours un peu plus de douceur

Aussi, même si la grande majorité d’entre nous gagnerait à consommer Yumi plus ou moins régulièrement, je détaillerai des conseils pour les consommer au mieux (rythme, quantité, cas particuliers, etc.) dans la section «Comment & quand les consommer» ci-dessous
(Là aussi, si d’autres questions vous viennent à l’esprit : glissez-moi un petit mot en commentaire pour que j’y réponde & mette à jour ce même article)

 

lait-amande-chia-bomb

 

Les jus Yumi, c’est aussi un futur plein de promesses…

♦ Des nouveautés sont à prévoir pour la fin de l’année 2016, fruit d’une collaboration avec plusieurs Naturopathes & thérapeutes spécialisés dans l’alimentation saine & holistique.
D’ici quelques mois, vous verrez fleurir des shots de gingembre / curcuma, ainsi que des shots de jus d’herbes, des petites bouteilles de jus lacto-fermentés, des chouettes compagnons de kéfir & kombucha, etc.

♦ Yumi, c’est une petite fleur qui se met à jour grâce à une remise en cause constante & continuelle : depuis que je les ai découverts, ils ont revu le packaging de leur coffret contenant leurs précieuses bouteilles (pour mettre au point un qui soit en matériau recyclable), et ont organisé plusieurs réunions entre professionnels de santé pour affiner leurs formulations, et en créer d’autres tout aussi & autrement intéressantes.

 

Pourquoi, comment & quand les consommer ?

Pourquoi ?

Outre le fait que les jus de légumes soient alcalinisants (un article ici sur ce sujet), concentrés en micro-nutriments, demandent peu d’efforts à notre organisme pour être digérés (de par leur absence en fibres), sont nettement plus assimilables que la majorité des autres aliments… nous offrant donc une immense source de bénéfices pour notre merveilleux petit corps… ?

Si, même après ces raisons variées & holistiques, demeurent des doutes sur ce qui pourrait nous amener à consommer l’élixir de ces petites bouteilles, voici une poignée d’exemples :

♦ Pour une raison d’organisation : au lieu de réaliser nos jus à l’extracteur, on fait le choix d’investir notre temps dans d’autres choses.
Mine de rien, mis bout à bout : les courses (à prévoir & à faire), le lavage (des légumes), la découpe (minutieuse ou grossière si vous avez la chance d’avoir un extracteur de qualité), le lavage (de la machine cette fois)… tout ceci additionné au fil du temps, ça fait beaucoup de temps d’économiser à la fin du mois (et que dire de l’année) : du temps que l’on aurait pu accorder à d’autres choses.

♦ Pour des raisons pratiques : car vous n’avez pas d’extracteur et/ou de centrifugeuse, et ne souhaitez pas acquérir une telle machine pour une question de place (coucou les petites cuisines !), ou pour une question de budget… et que même sans ces machines dans votre vie, vous aimeriez goûter les jus de légumes, et voir quels sont les bénéfices que vous récolterez.

♦ Pour des raisons nutritionnelles : on a vu pourquoi & comment les jus Yumi ont une composition nutritionnelle plus intéressante que la très grande majorité des jus de légumes faits maison (petits rappels : 1/ la synergie de chaque jus a été mise au point par des spécialistes de la santé & du goût 2/ chaque jus compte plus de sept végétaux différents 3/ pour la fraicheur de chaque bouteille, grâce à l’extraction des végétaux dans les heures qui suivent leur récolte, précieusement préservé par le HPP – procédé unique respectueux des micro-nutriments)… quelle unique & merveilleuse synergie

♦ Pour combiner notre vie professionnelle à une alimentation saine : si l’on déjeune sur notre lieu de travail – que cela soit dans une cantine, un self, ou dans les restaurants alentour…
… ces endroits proposent rarement des légumes en quantité & qualité adéquate pour le maintien de notre santé (non bio, cuits à trop haute température, cuisinés avec du beurre, de l’huile de tournesol ou autre graisse de mauvaise qualité, etc.).
Le fait d’emporter une petite bouteille Yumi dans son sac en partant le matin est la promesse d’un apport en merveilleux végétaux en milieu de journée : parfait pour redynamiser notre organisme pour le reste de la journée ♥
(Pssst : chez nous, Romain – mon Amoureux – utilise très souvent Yumi pour cela…!)

♦ Pour amorcer en douceur un changement alimentaire.
Plein de bonnes résolutions en nous, il arrive parfois que l’on ne sache pas comment faire ni par où débuter pour modifier peu à peu nos habitudes alimentaires.
Alors, voici une petite poignée de conseils (c’est cadeau ✭) :
(1) Boire 1 litre d’eau pure par jour minimum (les boissons chaudes ne comptent pas – j’en ai parlé ici – clic).

Boire un verre d’eau au milieu (ou fin) d’après-midi, lorsqu’un pic de fatigue ou un petit creux se fait sentir est un moyen tout simple d’amoindrir votre faim (voire de la supprimer), et d’atteindre cette cible importante pour notre homéostasie.
(2) Remplacer le sel blanc par un sel de qualité, comme un de ces sels arc-en-ciel.
(3) Le matin, faire de son petit déjeuner un repas plus équilibré : autour d’un muesli extraordinaire, un porridge praliné, ou un petit déjeuner de Fée.

Si l’on est plus «tartines», on peut remplacer le beurre / confiture / Nute**a par une pâte à tartiner maison simple, rapide & saine (mélangez dans un grand pot 50g de purée d’amandes complètes, 20g de purée de noisettes, 20g de sirop de riz ou de sirop d’érable ou encore de nectar de coco, 3 cas de cacao cru en poudre… touiller bien… voilà ♥)
(4) Le soir, manger dissocié au minimum 2 à 3 fois par semaine (fréquence à adapter en fonction de son profil Naturopathique, et pouvant aller jusqu’à tous les soirs).

Manger dissocié consiste à manger une part de protéine (animale ou végétale) OU une base de sucres lents (pommes de terre, patates douces, riz, pâtes, tranches de pain, quinoa, sarrasin, etc.) à une généreuse base de légumes (crus et/ou cuits).

(Plus d’explications sur le fait de manger dissocié se trouvent ici – clic)
(5) Enrichir son alimentation de fibres douces qui ne fermentent pas : la farine de coco est merveilleuse pour cela. Une à deux cuillères à café suffisent par jour, et peuvent être facilement consommées (en saupoudrant sur nos céréales ou à glisser dans notre porridge du matin, ou encore plus simplement, à délayer dans un peu de lait végétal avec une pincée de vanille).
(6) Utilisez des huiles de qualité : on met de côté notre huile non bio (souvent hydrogénée & contenant des différents traitements chimiques).

Pour la cuisson, on alterne une bonne huile d’olive bio, extra-vierge & de première pression à froid avec une huile de coco, selon nos goûts & les recettes réalisées.

Pour son aspect nutritionnel exceptionnel & unique, on enrichit nos assiettes régulièrement (une cuillère à soupe) avec de l’huile de chanvre, en veillant à bien la conserver au réfrigérateur.
Et, à cette petite poignée de conseils, on enrichit notre quotidien d’une petite bouteille de Yumi, en adaptant sa fréquence à nos envies & notre budget… 1 jus par jour, ou tous les deux jours… ou même une fois tous les quatre jours : chacun de ces rythmes nous apportera des bénéfices physiologiques

♦ Pour gommer les signes de notre fatigue chronique ou d’une baisse d’énergie épisodique.
Sous forme de cure ponctuelle intensive (1 jus chaque jour), ou d’une cure sur le long terme (1 jus un jour sur deux ou trois), les jus Yumi peuvent nous aider à retrouver un équilibre.
En parallèle de cela, on veillera à essayer de découvrir ce qui nous cause cette fatigue chronique (ou épisodique), pour en supprimer les causes premières… et ainsi pouvoir bénéficier sur le long terme d’un regain d’énergie.

♦ Pour accompagner un cours de yoga et/ou une séance de sport se déroulant pendant votre heure de déjeuner (ou de diner).
Certaines personnes prennent sur leur pause déjeuner pour pratiquer aller au yoga / réaliser une activité sportive, et se trouve généralement à court de temps pour prendre leur repas avant de recommencer à travailler (ou arrive trop tard pour diner ensuite, si l’activité est en fin de journée).
Les petites bouteilles Yumi sont une bénédiction pour cela : consommer une première moitié avant notre séance, et l’autre moitié après permet d’aider son organisme à retrouver un taux hydrique & à compenser sa perte minérale. Parfait ♥

♦ Pour réaliser une cure ponctuelle revitalisante ou détoxifiante (on veillera à faire le point avec son thérapeute pour s’en assurer de la bonne démarche à suivre) et/ou accompagner un processus de perte de poids à un rythme physiologique doux & respectueux de notre organisme.
La richesse en micronutriments des jus Yumi permet d’agir sur notre faim (surtout en cas de carences micronutritionnelles) : une cure ponctuelle (1 jus par jour à tous les deux jours) sur un ou deux mois est une merveilleuse manière d’accompagner notre processus revitalisant / détoxifiant / perte de poids.

♦ Pour palier aux changements alimentaires de nos vacances & déplacements.
Lorsqu’on a acquis une hygiène de vie saine, voyager & partir en vacances (ou se déplacer pour des raisons professionnelles) est souvent synonyme de modifications alimentaires (le fossé entre nos habitudes saines face aux normes culturelles de consommation de là où nous séjournons et/ou les habitudes plus conventionnelles de la société).
Se faire livrer un coffret de jus Yumi nous assurera notre apport en légumes & fruits journaliers au cœur de nos vacances & séjour loin de chez nous.

 

yumi-mely-no-stress

 

 

Comment ?

♦ Savez-vous quel est le moment de la journée idéal pour consommer son jus de légumes ?
Je vous donne un petit indice ? 
Il n’y a pas un moment, mais une multitude de moments ♥

Les jus de légumes peuvent être consommés le matin, à midi, au creux de notre après-midi, et même le soir.
Chaque moment a ses avantages, et à chacun peut être rattaché des petites astuces, nous permettant d’augmenter les bienfaits que l’on récoltera :
▸ Le matin : le mieux est de le consommer pendant notre petit-déjeuner (plutôt qu’avant ou en substitut – ces deux cas de figure pouvant être consommées par certains profils Naturopathiques / Ayurvédique mais ils sont minoritaires : le mieux est de faire le point avec votre thérapeute).
Le matin, avant de prendre son petit déjeuner, on devrait toujours boire un grand verre d’eau tiède… ceci permettant à notre organisme, dont notre système digestif, de se réveiller & d’être prêt à accueillir ses mille richesses ✩
Si on le déguste pendant : aucune règle à suivre, excepté celle de boire un verre d’eau avant de manger (petit geste à adopter que l’on prenne un jus de légumes ou non donc !).
Si on le déguste en substitut (conseil recommandé par votre thérapeute) : un geste que l’on fera sur une courte durée (pour une cure ponctuelle), ou que l’on peut adopter sur le long terme si notre profil Naturopathique nous le permet et que le temps entre sa consommation & notre déjeuner est assez court (moins de 2-4 heures).
▸ Le midi : à déguster pendant notre déjeuner, et à finir après si besoin est ♥
Aucune précaution à suivre, si ce n’est d’avoir veillé à s’être bien hydraté durant la matinée avant de boire notre précieux breuvage (chose à laquelle on devrait toujours veiller !).
▸ En en-cas (durant la matinée ou l’après-midi) : en cas de petits creux et/ou si l’on est très actif, la consommation d’un jus de légumes nous apportera beaucoup de bienfaits : un regain d’énergie, une vigilance accrue, le petit creux de milieu de journée envolé, etc.
Sans doute une des manières qui profitent le mieux à un grand nombre d’entre nous
▸ Le soir : on peut le consommer avant (comme un apéritif – uniquement durant la saison chaude), pendant ou en substitut (seulement de manière ponctuelle pour cette dernière).
Les petites astuces à suivre sont les mêmes que celles du matin.
Pratique sportive : les jus de légumes sont les meilleurs amis des sportifs ♥
Avant (attendre ensuite 15 minutes avant de consommer son sport), pendant (au fur & à mesure de notre pratique), ou après (attendre 30 minutes après la fin de notre séance sportive), c’est un des gestes les plus bénéfiques que l’on peut donner à son petit corps pour récupérer sa perte hydrique & minérale

♦ La durée & le rythme idéaux pendant laquelle on peut consommer des jus de légumes varient en fonction de (1) notre profil Naturopathique (2) les bénéfices recherchés (3) la fréquence de notre consommation (4) la saison dans laquelle nous sommes.
On peut consommer des jus de manière régulière & sur le long terme en étalant notre consommation dans le temps (1 à 4 fois par semaine idéalement), de manière à ce que notre organisme ne s’habitue pas (et ne repose pas totalement) sur les jus de légumes.
On peut également consommer nos précieux élixirs sous forme de cure limitée dans le temps par une consommation plus importante & régulière (1 jus par jour, voir tous les deux jours – sur un à deux mois), nous permettant de contrer une fatigue chronique, de réalcaliniser notre terrain, ou simplement d’offrir à notre organisme une période riche en micronutriments avec tous les bienfaits physiologiques qui en découlent (cités précédemment).

♦ Peu de gens le savent & se rendent compte à quel point la manière dont on boit notre jus peut modifier les bienfaits que l’on obtient avec eux.
Chaque jus doit être bu avec lenteur & conscience (un peu comme si l’on dégustait un bon verre de vin) : cela permet à notre organisme de mieux reconnaitre le contenu nutritionnel du jus (notre salive agit comme un «scan» de ce que l’on ingère), et donc de se préparer en conséquence pour l’assimiler au mieux.
Boire lentement permet donc d’assurer une meilleure assimilation des nutriments du jus… et donc de maximiser ses bénéfices

 

 

Et moi ? Aurais-je des bénéfices à consommer les petites bouteilles Yumi ?

Les bénéfices des jus de légumes sont tellement nombreux & variés de par leur nature, qu’en consommer est un geste que l’on pourrait tous adopter.

Il y a cependant quelques points à savoir lorsqu’on souhaite les intégrer dans notre vie :
♦ La première est la manière dont on les consommera : selon le rythme, la période suivie, le moment de la journée que l’on choisira, leurs bénéfices peuvent être amoindris, et même se retourner contre nous.
Il convient donc d’ajuster sa consommation à :
– un rythme qui nous sera adapté : une fois / jour ou un jour sur deux, ou même un jour sur trois ;
– une période précise & limitée dans le temps : pendant un à quatre mois , ou pour une période illimitée dans le temps ;
– un moment de la journée : le matin (avant son petit déjeuner ou pendant), en tant qu’en-cas, à midi, avant ou pour récupérer de notre pratique sportive.
– la saison de l’année dans laquelle on se trouve.
Chaque point a été détaillé précédemment : j’ai glissé toutes les clés entre vos mains ci-dessus

♦ La deuxième est la saison : globalement & en moyenne, nos précieux petits corps gagneraient à consommer plus de jus de légumes pendant la belle saison (de mars à octobre inclus).
Si l’on souhaite consommer des jus de légumes durant la saison froide, il conviendra de réduire quelque peu sa consommation habituelle.
Certaines personnes gagneraient à en consommer tout au long de l’année, mais leurs profils restent une minorité.
Nous arrivons pile dans la période de l’année où intégrer les jus de légumes dans notre quotidien est un geste accordé au rythme de la Nature.

♦ La troisième est notre profil Naturopathique : ce point étant quelque peu technique, et requérant un vocabulaire & un savoir détenu par les Naturopathes, je ne le détaillerai pas ici.
Si vous êtes suivi par un thérapeute, sentez-vous libre de lui demander comment il convient de consommer des jus de légumes selon votre constitution & tempérament Naturopathiques.
Si l’on suit tous les astuces & conseils listés & détaillés précédemment, les risques sont minimes de se tromper… se laisser guider par ce qui vous ait offert dans cet article, se faire confiance en suivant nos envies, et essayer

♦ La quatrième est notre système digestif lui-même : car c’est avant tout lui qui sera en contact direct avec les micro & macro nutriments des jus de légumes.
Notre système digestif, et tout particulièrement notre pancréas (pour les glucides), ainsi que nos intestins (muqueuses & flore intestinale) devront donc être capables de gérer, d’accueillir & de traiter les informations nutritionnelles contenues dans nos jus de légumes.
Cela inclut à la fois la digestion & l’assimilation de notre précieux jus (deux étapes bien distinctes qui peuvent ne pas être liées – elles sont détaillées dans cet article-ci).
Un des très grands avantages des jus de légumes est qu’ils demandent très peu d’efforts à notre corps pour être bien digérés & assimilés (l’absence des fibres allégeant cette étape), à la condition qu’ils soient très bien formulés (trop de sucres ou une mauvaise combinaison rendraient plus complexe cette étape) : les jus Yumi – nous l’avons vu – remplissent haut la main cette condition
De nombreuses personnes ayant des problèmes digestifs plus ou moins lourds récolteraient énormément de bienfaits à boire des jus de légumes, leurs systèmes digestifs étant fragilisés / déséquilibrés, ils ont plus de difficulté à digérer & assimiler leur nourriture (maladie de Crohn, personnes ayant la flore intestinale déséquilibrée, maladie de Lyme, candidose, etc.).
En revanche (et ceci est beaucoup moins connu), d’autres déséquilibres / pathologies liés au système digestif devront être vigilants à leur consommation des jus de légumes : les personnes atteintes du SII, et certaines personnes souffrant de diarrhée chronique (la consommation de jus de légumes devra être adaptée à leur sensibilité & profil Naturopathique).
Chez ces deux déséquilibres physiologiques, l’absence de fibres des jus de légumes ne suffit pas à les rendre consommables sans risque d’aggraver leurs maux : certains jus pouvant contenir une plus ou moins haute teneur en FODMAPs (définition ici – clic), cela augmentera leur état inflammatoire.
Ces deux cas sont les seules & uniques cas qui devront redoubler de vigilance quant à leur consommation en jus de légumes : chacun devra l’adapter à son profil, en des quantités & régularités personnalisées (des conseils détaillés sont indiqués dans cet article-ci).

Cette découverte de Yumi, et le florilège de conseils & astuces sur la consommation de nos précieux jus vous aurons peut-être fait comprendre à quel point les bénéfices des jus de légumes sont nombreux & variés de par leur nature, qu’en consommer est un geste que l’on pourrait tous adopter

 

yumi-trio-jaune-orange-v2

 

 

Où peut-on se procurer des jus Yumi ? Des bons plans ?

Livraison

Les jus Yumi viennent à nous !
Nul besoin de se déplacer où que ce soit : c’est eux qui se déposent où l’on souhaite.
Chez nous ou au bureau & à l’heure de notre choix (oui !), ils sont livrés à :
▸ le surlendemain de notre commande entre 9h et 18h si l’on est en province, pour un coût de 6€
▸ le lendemain de notre commande entre 7h et 19h si l’on est à Paris (on veillera à passer notre commande avant 17h), pour un coût de 0€… oui, à Paris, c’est gratuit !

 

Le prix des coffrets

Les jus Yumi sont vendus dans des coffrets contenant 7 précieuses bouteilles.
Il existe plusieurs coffrets… parfaits pour combler nos goûts différents, répondre à chacun de nos profils, et nous combler de bonheur ✩

♦ Les 3 coffrets «classiques» où les jus se taillent une belle part sont «Héros Urbain», «Épicurien», et «Green Guru» (amateurs de jus verts, vous serez comblés !), parfait pour un concentré de légumes.

♦ Le coffret «No more Snooze» est plus versatile & gourmand avec ses deux laits d’amande & ses deux Chia Bomb.
Personnellement, je ne raffole pas des graines de chia (je les consomme toujours avec parcimonie), et préfère les laits d’avoine, de millet, de riz ou d’épeautre au lait d’amande… mais le lait d’amande de Yumi & leur Chia Bomb m’ont fait adorer ces petites graines grises & ce breuvage lacté & doux (je n’avais jamais goûté à un lait d’amande aussi délicieux, et Dieu sait si j’en ai goûté…!).

♦ Le tout nouveau coffret «Le Sportif» ravira les plus sportifs d’entre nous : extrêmement riche en micro-nutriments, ce coffret est parfait pour nous aider à compenser la perte minérale de nos pratiques sportives (et la petite touche gourmande avec le lait d’amande alcalin ♥).

♦ Le «Coffret de Saison» change régulièrement, comme son nom laisse le deviner.
Pour coller & suivre au plus près de Dame Nature, ce coffret, constamment changeant & en édition limitée, satisfera ceux qui sont soucieux de consommer de saison (*).
(* On notera que la très grande majorité des composants des jus de Yumi se retrouvent facilement tout au long de l’année ! Les jus de saison sont donc plus des jus réalisés avec des végétaux que l’on ne retrouve pas tout au long de l’année.)

Chaque coffret coute environ 39€, ce qui revient à 5,40€ le jus (ce prix comprend donc plus de 5 légumes + 2 fruits + des aromates ou rhizomes).
Si l’on décide de consommer Yumi régulièrement (quotidiennement ou non), on peut opter pour un des abonnements (sans engagement & résiliable à tout moment) :
un coffret chaque semaine, nous permettant de pouvoir consommer un jus (ou un lait végétal) tous les jours… ou de partager avec les siens, et d’en avoir un jour sur deux.
un coffret chaque mois, nous permettant de pouvoir consommer des jus de légumes tous les 2 jours, et ce deux semaines par mois.
deux coffrets par mois, nous permettant de pouvoir consommer un jus (ou un lait végétal) tous les 2 jours… ou de partager avec les siens, et d’en avoir un jour sur quatre.

L’avantage de choisir une formule d’abonnement est de réduire quelque peu le coût de chaque coffret.

Cerise sur le gâteau (avant de les avoir dans les jus lorsqu’elles seront de saison) : à chacune de nos commandes, des points s’accumulent dans notre compte, et donnent rapidement droit à des réductions (10 points = 1 euro).

Ah ! Il y a une autre cerise sur le gâteau (Yumi est décidément riche en surprises) : les coffrets & bouteilles de Yumi sont écologiques.
Ils ne contiennent aucun polystyrène (coffret), sont sans BPA (bouteilles), et sont 100% compostables.
De potentiels problèmes d’humidité sont contrés par des petites poches en tissu absorbant (tout est vraiment pensé ♥).
(Ceux qui ont une âme d’enfant se raviront des petits mots croisés & jeux de mots qu’ils déposent sur leurs coffrets !)

 

 

Yumi 2-coffret ouvert-main

 

 

Surprises Pastel ♡ Cadeaux & code (prix doux)

J’ai réservé deux surprises pour vous faire découvrir les petites bouteilles Yumi
J’espère qu’elles vous plairont ♥

(Oh… Et, n’hésitez pas à glisser un petit mot en commentaire lorsque vous les aurez goûtées : j’adore vous lire, et vos avis / impressions seront précieux à Yumi pour améliorer (ou continuer dans ce sens !) le futur de ces merveilleux jus ✩)

 

 

cadeaux-v2 

 

Cadeaux

Trois coffrets vous attendent.
Celui que vous voulez… c’est vous qui choisissez

Pour tenter votre chance & gagner un coffret, deux petites conditions :
♦ Première condition : glissez-moi un commentaire dans lequel vous me direz :
(1) le coffret que vous souhaiteriez gagner
(2) imaginez une bouteille Yumi que vous aimeriez voir créer en choisissant une recette combinant un mix de légumes / fruit(s) / aromate(s) 
(Yumi est toujours à l’écoute des suggestions… peut-être que vous aurez une bouteille à votre nom ?)
♦ Deuxième condition : partagez cet article (et donc ce jeu) sur Facebook ou Instagram :
▸ sur Facebook, il faut veiller à mettre votre petit mot / partage en choisissant la confidentialité «public» (cela me permettra de voir votre petit mot… dans le cas contraire, si l’on n’est pas «amis», je ne pourrai pas le voir !)
▸ sur Instagram, glissez simplement une photo de votre choix avec le hashtag #yumipastel (je pourrai retrouver facilement votre photo avec ce petit mot-clé !) (pour la photo : vous pouvez mettre ce que vous voulez… Cela peut être une photo de vous (oui ! Je verrai votre visage… j’aime toujours vous voir ♡), votre dernier repas, une fleur, votre chat / chien, etc.).

Les participations sont ouvertes jusqu’au 24 avril 2016 à 23h59.

Je tirerai au sort les gagnant(e)s, et éditerai cet article durant la semaine du 25 avril pour révéler leurs noms.
Le concours est réservé aux personnes résidant en France Métropolitaine uniquement, et à une seule participation par personne physique (songez à bien vérifier bien votre e-mail avant de valider votre commentaire).

Edit du 29 avril 2016 : les 3 gagnantes ont été contactées par e-mail pour recevoir leur précieux coffret.
Les 3 gagantes sont Eve, Coralie & Jennifer.

 

Code (prix doux) ♥

Cette offre n’est pas disponible.
Jusqu’au dimanche 17 avril 2016 inclus, avec le code «yumipastel10» (tout attaché & en minuscules), pour l’achat d’un coffret Yumi (tous), vous bénéficierez d’une réduction de -10 %.
À noter : veillez à vous rendre sur cette page-ci ✩ www.yumi.fr/chaudronpastel
Vous pouvez choisir la date & l’heure de votre choix pour la livraison (de très tôt à très tard) !

 

 

code-promo_10-yumi-avril-2016 

 

Les 9 choses que j’affectionne le plus dans les petites bouteilles Yumi

Yumi, c’est infiniment plus que de simples jus.
Yumi, ce sont des jus absolument uniques… à bien des points

À mes yeux, voici les 9 principaux atouts des jus Yumi :

♦ La qualité de leurs jus grâce au grand nombre & à la variété des végétaux qu’ils contiennent d’une part… et augmenté par leur process de fabrication d’autre part (la cueillette des végétaux à maturité, leur extraction immédiate, et la formulation mise au point par des spécialistes)
♦ Leur goût, mis au point par des chefs cuisiniers : leur gamme très variée, comble facilement chaque de nos palais , aussi différents nos goûts soient-ils.
♦ Leur moyen de conservation : grâce au HPP, cet unique procédé novateur, respectueux des micro-nutriments contenus dans les jus.
♦ Leur philosophie d’intégrer les jus de légumes à nos habitudes de vie comme des petits compagnons (et non pour réaliser une cure détoxiquante)… vision cohérente à mes valeurs de Naturopathe & amoureuse de l’alimentation saine.
♦ Le matériau de leurs bouteilles (sans BPA) en plastique végétal & de leurs coffrets (en carton), deux matériaux 100% compostables.
♦ La praticité / rapidité liée à l’accessibilité (nul besoin de réaliser des courses, de préparer, laver, etc.)
♦ La facilité pour commander & se faire livrer rapidement, ceci à des heures très précises & flexibles.
♦ Le prix doux pour tout ceci ♥
♦ L’histoire de la marque, et surtout des Hommes & Femmes qui œuvrent pour elle.

yumi-trio-rouge

Enregistrer

Je souhaite recevoir les lettres Pastel

74 commentaires

  1. Jennifer

    Rooo, la chance !
    Je suis trop contente :D Merci beaucoup Mély et Yumi de me permettre de goûter ces petites merveilles : j’ai hâte et je ne manquerai pas de vous faire part de mes impressions ;)
    Merci encore!

    vendredi 29, avril 2016 à 17h33
  2. Eve

    Bonjour Mély !
    Je sais que tu es partie en Ardèche pour ta formation, mais je souhaitais te dire que j’ai écrit un petit article sur mon blog sur les jus Yumi que j’ai reçus, grâce à ton concours. Une très belle découverte. Merci beaucoup !
    Douce journée pleine de magie et d’Ayurveda :-)
    Eve.

    mercredi 25, mai 2016 à 11h23

Laisser un commentaire

Recevoir un mail si Mély me répond ?