La beauté féerique… au naturel

couverture

Il y a quelque temps, j’ai eu une envie.
Une envie de parler de la conception que j’ai de la beauté.
Une envie aussi, de partager mon expérience sur les soins & les cosmétiques que j’ai été amenée à tester, et pourquoi j’en suis arrivée à ce rituel beauté qui est le mien aujourd’hui.
Rituel qui reflète des valeurs qui me sont chères : naturel & simplicité.
C’est en partie grâce à l’occasion du renouvellement de mon partenariat avec les 3 Fées, que cet article a pu voir le jour : c’était l’occasion parfaite.

Ayant toujours été coquette, cela fait de très nombreuses années que j’ai plongé dans le monde de la beauté au naturel.
J’ai essayé plusieurs dizaines de marques différentes.
Oh… Je suis (très) loin d’être le genre de personnes dont la trousse de beauté est fournie, et pour qui le rituel maquillage est long.

Ma trousse de beauté se résume à 4 produits, et mon rituel maquillage me prend moins de 3 minutes.
Montre en main.

Si j’ai essayé beaucoup de marques de maquillage, et de soins, c’est parce que pendant très trop longtemps, j’ai eu une peau absolument infernale.
Ultra-hyper-archi sensible, elle réagissait au quart de tour à tout.
Du produit basique de supermarché (jeune adolescente), aux crèmes prescrites par le dermatologue (beaucoup plus tard, en désespoir de cause), en passant par ceux (très chères) achetés chez les esthéticiennes, auxquelles s’ajoutent celles trouvées en parapharmacie, avec, bien sûr, les soins labellisés bio.
Aucune marque ne me convenait.
Cerise sur le gâteau : j’avais beaucoup de boutons. De toutes sortes.
Des petits, des gros, blancs, points noirs, douloureux, discrets. Une chouette palette.
Un vrai petit casse-tête.
De marque en marque, de soin en soin, j’essayais, je comparais, je testais.
Chaque marque pouvait atténuer ou renforcer certains signes (peau qui graissait plus rapidement, d’autres l’asséchaient, d’autres encore faisaient disparaitre les gros boutons, mais me faisaient apparaitre des plaques rouges qui finissaient par desquamer ma peau qui partait en petites peaux… bref).

C’est donc plutôt par «hasard» que j’ai essayé plein de marques différentes. Pas forcément par envie.
Une fois que ces problèmes ont disparu au fil du temps (plus d’infos sur le sujet plus loin), j’ai été ravie d’adopter un rituel simple, (très) naturel, le tout… avec très peu de maquillage.
Et… Bien sûr, il me fallait un maquillage à la hauteur de mes espérances, et de ce que je cherchais.

Quelque chose de doux.
Discret.
Naturel.
Un brin féerique.

Et, après plusieurs essais & tests, j’ai fini par trouver chez Les 3 Fées absolument tout ce que je cherchais.
J’utilise leurs produits depuis 2009, et je n’ai jamais changé de routine.
Ma fidélité à leur marque est avant tout dû au fait que j’adore leurs produits.
Puis… À cela… Au fil du temps, j’ai appris à les connaitre elles au-delà de leur marque, de leurs produits, notamment grâce au premier partenariat qui nous a lié.
Les 3 Fées est une petite structure familiale, créée & tenue par 3 sœurs-fées.
Celle que je connais le plus (et avec qui j’ai le plus échangé) est Vanessa. Cette jeune femme est a-d-o-r-a-b-l-e.
Oh… Et… bien sûr, le nom. Les 3 Fées.
Rien que pour ça, je ne pouvais que les adopter ♥
«Hasard»… ? Mmmh. Si c’en est un, c’est un joli hasard.
Mais… Cela fait (fort) longtemps que je ne crois plus aux coïncidences.

Ainsi, lorsque les 3 «sœurs-fées» comme j’aime les appeler, et moi-même avons décidé de renouveler notre partenariat, j’ai voulu vous les présenter.
Pour que, vous aussi, vous appreniez à les connaitre.
Car, vous l’aurez compris, à mon sens, une marque peut être aussi infiniment plus qu’une structure dont le seul but est de générer de l’argent.
À mon sens, une entreprise peut (et devrait) être plus que cela.
Oh, et j’adore lorsqu’une histoire se cache derrière la naissance d’une petite structure.
Vous le verrez : gourmande que je suis, je n’ai pas pu m’empêcher de leur glisser des questions en relation avec nos papilles ♥

Après l’interview, deux jolies choses :
♦ ma conception de la beauté, puis mon rituel beauté (soin & cosmétique),
♦ des surprises offertes par les 3 Fées avec une promo, et un lot à gagner.

3 Fées (photo-Garance_Vanessa_Solène)

Quel est ton rôle au sein des 3 Fées ?
Vanessa (au milieu) : Je suis responsable clientèle et ventes. Je conseille les clientes et traite les commandes.
Garance (à gauche) : Je suis responsable informatique (webmaster), je gère tout ce qui touche au fonctionnement de la boutique en ligne.
Solène (à droite) : Je suis  doctorante en biologie, je participe à l’élaboration des produits et les teste.
Patricia (la Fée-Mère) : Je suis responsable de la recherche et développement produit, je crée et fait évoluer la gamme.

Raconte-nous comment est née 3 Fées… ?
Vanessa : Nous avons tout d’abord découvert le maquillage minéral il y a environ 8 ans avec des marques américaines (en achetant les produits aux États-Unis), il n’y avait pas de maquillage minéral 100% naturel en France à ce moment-là.
Nous avons tout de suite adoré ce maquillage, naturel, léger et lumineux. Il correspondait parfaitement avec ce que nous recherchions (une composition très saine et naturelle), et oui, nous sommes des adeptes du Bio!
Nous nous disions qu’il était vraiment dommage de ne pas pouvoir trouver du maquillage minéral en France, alors très vite l’idée est venue de proposer une gamme de maquillage minéral française dans une boutique en ligne pour que les fées qui avaient les mêmes exigences que les nôtres puissent trouver satisfaction.
Nous avons ainsi créé la 1ère marque de maquillage minéral française, en avril 2009.
De plus, l’idée de créer cette marque en famille était très motivante pour nous.
Nous avons toujours été très soudées et complémentaires, il y a un lien familial très fort qui nous unit.
Travailler ensemble nous permet de partager encore plus de plaisir, d’enthousiasme et de complicité.

Votre marque est-elle bio ?
Solène : Logiquement il ne pourrait pas exister de label bio pour un produit inorganique comme les minéraux. Mais le label peut être adopté pour certifier qu’aucun produit nocif ou douteux n’est ajouté dans le produit.
Nous proposons une totale transparence sur la composition de nos produits, vous pourrez juger par vous-même que tous les ingrédients de nos produits sont naturels et sains et qu’ils ne comportent aucun composant nocif (parabènes, PEG, conservateur, bismuth, talc…).

Nos produits correspondent à tous les critères des appellations « bio » (au niveau de la Charte Bio: ce que les cosmétiques ont et n’ont pas le droit de contenir), cependant ils n’ont pas le label Bio pour la simple raison que cette certification a un coût élevé, que nous ne sommes pour le moment pas en mesure de supporter (jeune structure que nous sommes).
Mais dès que nous le pourrons, nous ferons cette demande de label.
Par ailleurs notre fournisseur a le label ECOCERT sur plusieurs des composants de nos poudres (voir la rubrique « Composants » sur notre site).

Votre marque est-elle vegan ?
Solène : Nous utilisons de la poudre de soie, et ce composant n’étant pas vegan, certains de nos produits ne le sont pas (vous pouvez retrouver ici la liste & la composition de nos produits).
Concernant les tests sur les animaux : nous avons la garantie de notre fournisseur qu’aucun test sur animaux n’est effectué (ni au niveau des matières premières, ni au niveau des produits finis).
La certification pour obtenir le label OneVoice a un certain coût que nous ne pouvons malheureusement pas nous offrir pour le moment…

Comment se déroulent l’élaboration & la création d’un produit ?
Patricia : Nous nous basons sur les produits et les couleurs que nous aimons pour notre usage personnel pour créer les produits. Ensuite nous sommes très à l’écoute des demandes de nos clientes, nous les faisons participer à l’évolution de la gamme en leur demandant quel produit elles aimeraient voir dans la boutique en ligne, et si cette demande est cohérente et forte, nous faisons tout notre possible pour y répondre.
La création passe ensuite par toute une série d’essais et de modifications pour obtenir la teinte parfaite, la texture idéale et la couvrance recherchée.

Pourquoi opter pour une poudre minérale ?
Les poudres minérales ont de multiples vertus, ce qui en fait un maquillage et un soin en même temps. C’est la combinaison idéale !
Chaque composant (chaque minéral) a ses propres pouvoirs : anti-inflammatoire, apaisant, antiseptique, protecteur, régénérant, assainissant, adoucissant… il y en a tellement!
Par ailleurs les poudres minérales étant inorganiques, on peut obtenir un produit 100% naturel et sain, sans conservateur.
De plus, le rendu avec une poudre minérale est très naturel et discret. Le teint est parfait et lumineux sans avoir l’air plâtré.

Quelles sont vos nouveautés ?
Courant 2013, plusieurs nouveautés féeriques ont vu le jour :
– Trois nouveaux fards à paupières mats : Praline, Châtaigne, Ébène
– Une gamme de soins visage Bio de la marque Do You Love Me
– Une nouvelle gamme de Fond de Teint Intense : plus couvrante, elle est déclinée en trois teintes.
– Deux nouveaux blushes mats : Candeur et Merveille
– Les collections de « L’œil qui nous plait » qui sont des assortiments de 3 fards à paupière avec des conseils pour réaliser le même maquillage que celui présenté sur la photo. Chacun a un tarif avantageux, car il propose 3 fards pour le prix de 2.
– Et… une nouvelle fonctionnalité : les points fidélité cumulés à chaque commande.

gamme-do-you-love-me oeil-qui-nous-plait

Quel est votre produit préféré chez les 3 Fées ?
Vanessa : Le fond de teint Doré Clair. Pour moi, le fond de teint est la base du maquillage, rien qu’avec un teint unifié et lumineux on est tout de suite plus fraîche!
Garance : Je ne peux pas me passer du Correcteur car il masque mes cernes bleues d’une manière quasiment invisible.
Solène : Mon produit préféré est le fond de teint « Intense Clair » pour son touché velouté, sa couvrance idéale et sa tenue impeccable ! Il a été créé pour moi !

Pour vous, quel est le plus bel atout de beauté ?
Vanessa : Les yeux. Je trouve que la séduction passe tout d’abord par les yeux, le regard attire, capte, hypnotise…
De plus on peut vraiment jouer avec le maquillage des yeux, discret, «nude», les yeux de biche, les smockys, les maquillages très intenses, glamour…
Garance : Pour moi, un sourire éclatant, c’est l’atout le plus évident, le plus universel et le plus réjouissant!
Solène : Les yeux sont «les fenêtres de l’âme», et le maquillage des yeux donne plus d’intensité au regard.

Une anecdote gourmande à partager ?
Garance : Je suis une inconditionnelle du chocolat (cru aussi, miam !) je voulais absolument un fard à paupières brun foncé chaud et c’est comme ça qu’on a créé le Fard «Chocolat», un fard gourmand très chic avec des éclats dorés discrets.

Le dessert de votre enfance…
Et le plat que vous réussissez le mieux maintenant… ?
Vanessa : L’apple crumble…hummm….
Ayant des origines vietnamiennes, le plat qui me vient à l’esprit est le Bo Bun, un plat asiatique à base de vermicelles de riz, de porc sauté, de cacahuètes et de légumes crus… un délice!
Solène : Classique et régressif: le gâteau au chocolat de ma mère est le souvenir gourmand de mon enfance.
À présent le plat que je réussis le mieux est la tarte aux poireaux (avec du chèvre et des lardons).
Garance : Ma grand-mère avait une façon unique (et vietnamienne) de découper l’ananas frais et j’adorais ce fruit juteux et sucré. Aujourd’hui je suis très fière de mes tapas goûteux et inventifs qui font le bonheur de mes invités.

Votre petit-déjeuner ressemble à quoi ?
Vanessa : Du jus fait maison, un mélange détoxifiant (pomme-carotte-orange-citron-betterave) et délicieux !
Garance : Des fruits, beaucoup de fruits (bananes, clémentines, poires…).
Solène : Je suis une inconditionnelle du café ! Je ne prends pas de petit-déjeuner, juste une tasse de café.

conception

Mon histoire
D’une peau ultra sensible & réactive, parsemée par plusieurs types de boutons, et parfois victime de quelques plaques rouges qui finissaient par desquamer… j’en suis venue à une peau douce, normale (ni sèche, ni grasse, ni mixte), avec un teint unifié (et de «pêche» comme le disent mes amis), sans bouton ou plaque.
Cette transition a été relativement longue, et ne s’est pas fait du jour au lendemain.
Et, aucun cosmétique magique est en la cause.

L’équilibre que j’ai réussi à atteindre, je le dois à mon hygiène de vie.
Alimentaire et globale.
Magie d’une alimentation saine & gourmande, et de la Naturopathie.

Après tout.
On est fait (notamment) d’un ensemble de cellules.
C’est un fait chimique, biologique.
Et… de quoi sont faites nos cellules ?
À partir de quoi, elles se réparent, reconstruisent, & sont fabriquées ?
De la nourriture que l’on mange.
Dame Nature est merveilleuse, et regorge de ressources, de précieux nutriments.
En sachant ce qui est bon pour nous, ce qui peut nous aider à avoir (et entretenir) une jolie peau, calmer les inflammations, apporter un peu plus d’éclat, on peut prendre soin de nous via l’alimentation.
Et, au fil de ces découvertes, de ce chemin, j’ai tellement appris.
J’ai également appris que bien qu’il y ait des éléments généraux pour une beauté naturelle, certains petits détails peuvent être personnalisés en fonction de chacun (choix des huiles, travail sur la flore intestinale, source de protéines, …).

Coquette que je suis, cette quête, cette découverte, ce parcours, je l’ai apprécié.
J’en ai savouré chaque étape (même si les premières furent assez douloureuses : j’en ai appris).
Je me dis, aussi, que ces débuts houleux étaient peut-être nécessaires.
Pour que je puisse mieux transmettre à travers la Naturopathie, à mon tour.

 

Ma conception de la beauté
Mmmmh…
Quel joli & vaste sujet…
La beauté est un concept tellement différent, pour chacun de nous.
D’une culture à l’autre, les critères de beauté diffèrent… et d’une époque à l’autre, les critères ont aussi bien changé.
Au sein d’une même culture, les goûts de chacun changeront aussi.

À mon sens, la beauté est infiniment plus que l’apparence extérieure.
À dire vrai, de l’apparence extérieure, même si je suis sensible aux détails physiques (tenue vestimentaire, potentiel maquillage, coiffure, bijou…), je retiens surtout des détails beaucoup plus subtils (la manière dont la personne se positionne, sa manière de se mouvoir, son regard, son sourire, son rire, ses gestes…).
Notre beauté extérieure est avant tout un reflet de notre «Moi intérieur».
Je sais que, parfois, les gens «sentent» que je vois au-delà de l’apparence physique, en eux.
Plus ou moins inconsciemment. Parfois, ils en ressentent une certaine gêne.
Être «vus» peut être inconfortable.
Pourtant… Jamais je ne juge. Jamais je ne pose un regard critique.
J’aime regarder, posément, avec Amour.
Pouvoir «voir» l’Autre, au-delà de ce qu’il montre.
Et, l’aimer tel qu’il est.
L’aider, aussi, s’il le souhaite, à se rapprocher de son essence, de ce qui brille, en lui.
Beaucoup d’autres, au contraire, ressentent un certain soulagement.
Ils «sentent», tout aussi inconsciemment, qu’en mon regard, rien ne sera utilisé contre eux, à leur issu.

D’un point de vue purement matériel, et toujours selon moi, la beauté extérieure passe aussi par des choses délicates & subtiles.
Des petits détails qui reflètent des fragments de notre Être.
Chacun aura sa manière, bien à lui, de les exprimer.
Chez moi, par exemple, cela passe par ma palette de pantalons pastel, des boucles d’oreille florales ou ornées de petits oiseaux, un bracelet fin avec une rose délicate & pastel, une bague contenant mille secrets, et une large panoplie de symboles.
J’aime la simplicité : j’ai peu d’accessoires, mais chacun contient un «petit quelque chose» qui a du sens pour moi, reflétant ce que je suis.

rituel-soin-maquillage

Côté soin & maquillage : j’aime la simplicité.
Et… cela ne m’empêche pas d’être (très) coquette.

 

Mon rituel soin
Comme je le disais plus haut : la beauté passe avant tout par notre hygiène de vie, dont l’alimentation représente une large partie, mais n’est pas le seul élément.
Manger équilibré et/ou sain, c’est une chose précieuse pour notre santé, notre équilibre, et pour mettre toutes les chances de notre côté pour prévenir divers troubles, maux & déséquilibres.

Faire des choix plus personnalisés pour chacun (en fonction de différents critères croisés : âge, sexe, constitution Naturopathique, habitudes, goûts, potentiels troubles / déséquilibres déjà présents…), c’est encore mieux ♥

Ainsi, pour mon rituel soin extérieur, mes maîtres mots sont : simplicité & naturel.

Matin
Je commence la journée en me lavant le visage à l’eau avec un savon au lait d’ânesse ou de jument (celui d’Aromazone me convient bien).
J’applique ensuite la crème Knaride qui est très nourrissante.
Pendant très longtemps, j’ai utilisé la crème Dream Cream de Lush qui me convenait, et que j’appréciais. Je regrettais seulement que des parabens se glissent dans sa composition (même si Lush assure que les parabens qu’ils utilisent sont «safes» – sujet que je n’approfondirai pas ici).

Cela fait un peu plus d’un an que j’ai changé en optant pour la crème Knaride : elle est plus nourrissante, plus douce, et sa composition me plait (beaucoup) plus.
Elle a aussi l’avantage d’être très économique : un pot me dure environ 4 à 5 mois.

Je prends ensuite mon petit déjeuner, ce qui laisse le temps à ma peau de profiter au maximum de la crème.
Ensuite, avant de me maquiller, si besoin est (je ne le fais pas tous les jours), je pulvérise un peu d’hydrolat de fleurs.
En fonction de la peau de chacune, on utilisera un hydrolat différent. Pour ma part, j’utilise de l’hydrolat de tilleul.
Lorsque l’on choisit un hydrolat, il est bien de veiller à ce qu’il soit «pur» (c’est-à-dire qu’il n’y a pas eu d’ajout d’alcool, parabens ou autre substance).
J’apprécie ceux d’Aromazone qui sont purs, et dont le prix est doux.

 

Soir
En fin de journée… le démaquillage.

HV-coco-retouche

Toutes les huiles végétales sont d’excellents démaquillants naturels.
Elles sont économiques, et nourrissent notre peau par la même occasion.
Chacune a des propriétés différentes de par sa composition biologique, et on peut ainsi choisir une huile selon nos préférences personnelles, ainsi que la nature de notre peau.
Pour ma part, j’utilise l’huile de coco : elle me convient, et j’apprécie son utilisation.
Elle a des propriétés antibactériennes, et permet donc de lutter naturellement contre le développement de certaines bactéries.
Après le démaquillage, j’ai la peau toute douce, bien nourrie : nul besoin de crème ou d’autre soin pour la nuit.
(Et, en plus, ma peau dégage un léger parfum de coco. Léger & non écœurant ♡).

En revanche, il faut savoir l’utiliser.
Il n’y a pas de mode d’emploi parfait : chacune peut avoir sa manière bien à elle d’utiliser une huile en démaquillant.
D’ailleurs, bien souvent, lorsqu’on utilise une huile pour la première fois en démaquillant (alors que l’on a été habitué à d’autres produits du commerce), on est un peu pris au dépourvu : on tâtonne, on en met trop, pas assez, on trouve notre peau beaucoup trop grasse (alors qu’après notre démaquillant, on met une crème)…
Il faut parfois un peu de temps pour se familiariser avec la méthode qui nous conviendra.

Voici comment je procède :
1- Je me mouille le visage avec l’eau du robinet. J’utilise de l’eau chaude à tiède (non froide) : ce détail est important pour les utilisatrices qui opteront pour l’huile de coco, car elle «fondra» au contact de la chaleur plus facilement.
2- Je prends une petite noisette d’huile de coco dans ma main droite (gauche si vous êtes gauchère), et je passe la petite noisette sur mon visage, partout, en insistant bien sur les zones que l’on a le plus maquillées (pour moi, ce sont les yeux).
La quantité d’huile nécessaire varie en fonction de chacune (nature de votre peau, et quantité du maquillage utiliser).
Il vaut mieux en prendre trop peu (on peut ainsi en rajouter), plutôt que d’en prendre de trop.
3- Je prends un coton que je m’humidifie légèrement (quelques gouttes d’eau chaude du robinet dessus suffisent – il ne faut pas qu’il soit trempé), je rajoute une mini-riquiqui noisette d’huile sur le coton, et je le passe plusieurs fois sur le visage, en insistant sur les zones les plus maquillées (les yeux pour moi donc).
Celles qui utilisent un peu plus de maquillage pourront avoir besoin de passer 2 cotons.
Depuis plus de 3 ans, j’ai opté pour des cotons lavables : j’apprécie l’aspect écologique, et économique.
4- Ensuite, je peux rincer ou non mon visage… Tout dépend de mon envie & mon ressenti du jour.
Lorsque je rince, je rince simplement à l’eau tiède, et me sèche le visage avec une petite serviette.

retouche-baume-levres

Cela fait 4 ans que je n’ai pas acheté de baume à lèvres.
Cela fait aussi 4 ans que j’ai les lèvres toutes douces (même en plein hiver lorsque les températures descendent en-dessous de 0°C).
Cela fait 4 ans que je fais moi-même mon baume à lèvres.
D’ailleurs, il est fréquent que j’en fasse pour mes amis, et que je leur en offre ♡
Réalisez son baume à lèvres n’a rien de très sorcier (c’est une fée qui le dit) : c’est amusant, ludique, rapide, et très économique.
J’ai inventé la formule de mon baume à lèvres en m’inspirant du livre Créez vos cosmétiques bio, offert par une de mes meilleures amies pour mon anniversaire il y a 7 ans.

recette-baume

Quelques précisions :
♦ Tous les ingrédients peuvent être trouvés sur Aromazone.
♦ Les vegans pourront opter pour une autre cire (mimosa ou candelilla), et faire l’impasse sur le miel.
♦ Il existe un large choix de beurres végétaux, d’huiles végétales, et de cires sur Aromazone : libre à chacun de s’inspirer de cette base en l’adaptant avec d’autres beurres végétaux, huiles végétales, ou cires, bien sûr ♥
♦ Concernant les huiles essentielles : la quantité est importante.
Il faut vraiment veiller à ne pas en mettre plus.
♦ Le baume se conserve environ 1 an (je le laisse à température ambiante, à l’abri de la lumière).
Avec ces quantités, j’obtiens plusieurs petits pots (j’utilise ceux-ci : « petits pots en plastique transparent de 10 ml » ainsi que les « petits pots en verre transparent avec capsule blanche de 7 ml ») qui me durent environ 8 à 10 mois (!).
♦ J’utilise ce baume tous les jours après m’être lavé les dents.
(Je me lave les dents après chaque repas, que je sois à l’extérieur ou non : une habitude que j’ai prise durant mon enfance à l’étranger là où la culture avait intégré le fait de sortir avec une mini-brosse à dents & un mini-tube de dentifrice dans son sac pour se brosser les dents le midi)

La réalisation du baume
1/ Versez les 3 premiers ingrédients (beurre végétal, huile, et cire) dans un petit pot en verre allant au bain-marie. L’idéal est d’utiliser des pots dont le diamètre est petit & étroit (s’il est trop grand, on aura plus de difficulté à mélanger).
2/ Faites chauffer au bain-marie à feu doux / moyen, jusqu’à ce que les 3 ingrédients aient totalement fondus.
3/ Ajoutez le miel, et retirez du feu.
4/ Avec un petit fouet électrique type fouet à lait, mixez jusqu’à ce que le mélange «prenne» : cela peut prendre jusqu’à 7 minutes : patience ♡
5/ Ajoutez les 2 gouttes d’huile essentielle, et mélanger à nouveau encore un peu.
6/ Versez dans plusieurs petits pots.

 

Mon rituel maquillage
Ma conception du maquillage est qu’il doit souligner notre beauté naturelle en mettant en avant les petits détails que l’on aime, chez nous.
Pour certaines, cela pourra être leurs yeux : jolis bleus, yeux en amande, yeux doux & gris.
Pour d’autres, cela pourra être la forme de leur visage, leur nez délicat.
Pour d’autres encore, mettre un peu plus l’accent sur leurs lèvres en y glissant des couleurs discrètes ou pétillantes…
À mes yeux, le maquillage est censé nous rendre plus «nous», en faisant rayonner nos qualités physiques.
En faisant ressortir nos atouts.
Chacune d’entre nous a des atouts différents.
On est toutes belles à notre façon.
Selon moi, le maquillage ne doit pas nous apparaître comme un indispensable sous lequel on se cache (même un peu).
Notre maquillage doit être un outil à notre service. Une petite touche en plus.
C’est ma vision du maquillage.
Et… bien sûr… en privilégiant des produits qui soient le plus naturels, éthiques et/ou bio.

Mon rituel maquillage est simple, léger et rapide.
J’ai besoin de moins de 3 minutes pour le réaliser.

rituel-maquillage

Le teint
Ayant la chance d’avoir (enfin) une peau sans imperfection, lisse & normale, je n’utilise pas de fond de teint.
J’utilise le voile magique sable mat qui est une poudre qui me permet d’unifier mon teint (rendre la couleur plus homogène), et de la matifier (retirer la brillance de certaines zones).
Le voile magique est plus léger que le fond de teint, et peut s’utiliser de plusieurs manières (comme base de maquillage – avant l’application d’un fond de teint, en voile de finition – après avoir appliqué un fond de teint, ou seul).
Pour celles qui ont une peau sans imperfections et/ou qui recherchent un rendu plus léger & naturel que le fond de teint, le voile magique est parfait ♥
Je l’applique avec mon kabuki qui est le pinceau qu’il faut avoir selon moi pour appliquer les poudres minérales (il est spécialement conçu pour prélever la quantité suffisante de poudre, tout en assurant une application légère grâce à ses poils très doux, fins, souples, et très denses).

Ensuite, avec le pinceau oblique, j’applique une touche de blush séduction : un blush rose nacré tout doux.
Il apporte une touche de couleur, de douceur, tout en étant discret, et subtil.
Les 3 Fées ont des blush allant des tons roses aux tons orangés / pêches, mats ou nacrés : chacune y trouvera son petit bonheur.

Les yeux
Je passe ensuite à mes yeux : j’applique le fard à paupières coquillage avec le pinceau finesse par petites touches sur mes paupières. J’aime particulièrement ce fard à paupières, car c’est celui qui me semble donner un rendu le plus léger & naturel : tout ce que j’aime.
Son côté nacré plait à mon côté «fée»…

Ensuite, avec le pinceau ligneur biseau, j’applique mon eye-liner hématite qui est de couleur noir, avec des reflets argentés pailletés
Je le préfère au noir «tout court» : les reflets nacrés… encore mon côté «fée».
J’applique ensuite une couche de mascara noir Couleur Caramel (que j’ai découvert & utilise depuis 2007), après avoir recourbé mes cils.

Voilà.
J’obtiens un rendu qui me convient : naturel, léger, discret, subtil… et un brin féerique ♡

surprises-pastel

Et maintenant… place aux surprises Pastel féeriques :

Concours

a-gagner

Pour le lot à gagner, nous avons choisi un Coffret Yeux.
Ce lot, d’une valeur de 43 €, se compose de :
♦ 3 fards à paupières (à choisir par la gagnante)
♦ 1 eye-liner (à choisir par la gagnante)
♦ 2 pinceaux yeux (le Finesse et le Ligneur Biseau)

Pour participer, c’est tout simple : glissez-moi un petit mot en commentaire sous cet article, en me disant ce que vous préférez chez vous.

Cela peut être quelque chose appartenant à votre physique (vos yeux, votre regard, vos mains, votre sourire, votre poitrine, vos jambes, ou que sais-je !)…
Et… Cela peut aussi être quelque chose appartenant à votre cœur, votre essence, votre âme… : votre générosité, votre capacité à être positive, votre douceur, votre discrétion, votre force, votre côté organisée, votre aspect esprit synthétique, votre talent musical, vos dons artistiques…

Vous pouvez participer jusqu’au 14 mars 2014 jusqu’à 23h59. Je tirerai au sort la gagnante, et éditerai cet article pour révéler son nom. Le concours est réservé aux personnes résidant en France Métropolitaine uniquement, et à une seule participation par personne physique (songez à bien vérifier bien votre e-mail avant de valider votre commentaire).

Résultat du concours – édit du samedi 15 mars à 11h45
La date de la fin de concours est là…
J’ai lu avec attention chacune de vos participations.
Et… pas une seule fois j’ai eu le sentiment de lire des participations à un jeu.

En vos commentaires, j’ai lu des mots, distillés, écrits, comme le serait une lettre.
J’ai été touchée (réellement) par l’énergie que vous y avez glissé.
Des partages intimes, personnels, subtiles… comme une petite rose plantée dans un jardin vierge & accueillant.
Petit à petit… Le jardin a été plus fleuri, coloré, resplendissant d’odeurs différentes.
Tous vos commentaires ont créé une sorte de joli jardin recueillant une diversité de plantes, fleurs magnifiques & ô combien différentes les unes des autres
J’ai également vu que plusieurs d’entre vous ont pris le temps de parcourir & lire les autres.
Oui… Un joli recueil de vous, vous m’avez offert là.
J’imagine que cela est aussi grâce à ce que je donne, ici, pour vous, par amour pour la vie, par passion.
Merci de savoir recevoir.
Merci d’accueillir, et… de donner.

Après la lecture de vos mots, c’est avec un réel pincement au cœur que j’ai dû me résigner à tirer au sort (j’ai utilisé dcode).
Le sort a désigné Mnêmosune (commentaire du 9 mars 2014 à 21h12).

J’aurai aimé vous saupoudrer toutes, de ces délicieuses poudres scintillantes & colorées que sont les poudres des 3 Fées.
Ce qui me console… c’est qu’au final… je me dis… que vous n’avez (absolument) pas besoin de ces poudres délicieuses pour être resplendissantes de Vie & de beauté.
Votre beauté est là, en votre cœur ♥
Merci pour votre temps, vos mots, votre énergie… votre magie ✭

 

Promo
Et si vous souhaitez passer commande avant la fin du concours sans attendre d’en connaitre le résultat, à partir d’aujourd’hui et pendant 5 jours (soit jusqu’au mercredi 12 mars inclus, une promotion Pastel donne droit à une réduction de – 20% sur tous les produits (hors promotions en cours), dès 30€ d’achat avec le code : 3FEESPASTEL.

Oh ! Un petit détail utile & important : la possibilité de commander des échantillons de leurs poudres pour le teint (fond de teint, voile magique et blush), ainsi que leurs fards à paupières… Ainsi, si l’on hésite entre plusieurs, on peut en acheter quelques-uns pour se faire une idée, avant de décider quels sont les produits qui nous conviennent le mieux.

Voici la page Facebook des 3 Fées où elles publient régulièrement les nouvelles, nouveautés, et partagent des petites réductions… Ça leur fera plaisir d’avoir des jolies fées en plus (vous !) sur leur page.

fin

Je suis heureuse d’avoir partagé tout ceci avec vous ♡
Nous avons tous une conception de la beauté différente.
On est tous merveilleux à notre façon, resplendissant de par nos différences, et nos goûts.
Je trouve merveilleux que l’on entretienne tous «notre» personnalité, notre Moi profond.

Plein de jolies choses…
Peuvent être mises en place pour se rapprocher, un peu plus, de ce que l’on est.
Plein de jolies choses… peuvent être utilisées, réalisées au quotidien pour toucher du doigt notre essence.
Pour qu’au fil du temps… On se dévoile…
Un peu plus à soi-même. Un peu plus au monde.
Oser. Être soi.
Oser. Briller.
Oser être soi… Dans la simplicité. Au naturel. Et… C’est ainsi que l’on est le plus merveilleux.

L’idéal est de tendre vers un équilibre où l’on se sente bien dans son corps, dans sa tête, en accord avec son cœur, et en paix avec son âme.

Souvenez-vous qu’en chacun existe plein de forces, de merveilles, de ressources, de trésors.
Les trouver, les entretenir, les peaufiner, et en prendre soin.
Pour briller un peu plus. Et, offrir au monde le trésor que l’on est.
Prenez soin de vous.
Vous êtes précieux.

Je souhaite recevoir les lettres Pastel

87 commentaires

  1. Ariane

    Ton blog, c’est comme une pluie de douceur. Merci.
    Ce que je préfère chez moi, c’est ma passion pour le théâtre qui me donne une raison de me lever chaque matin et de rêver pour l’avenir !

    mardi 11, mars 2014 à 20h05
  2. Pascale

    Bonjour, merci pour ce superbe article (comme tous les autres d’ailleurs!).
    Ce que je préfère chez moi, c’est mon calme imperturbable même en situation de stress important (je travaille dans un service hospitalier de pédiatrie avec souvent des urgences). Mes collègues m’admirent pour cela.

    mardi 11, mars 2014 à 23h00
  3. Méliss

    Merci pour toutes ces découvertes.
    Je vous suis depuis quelques semaines, et je déguste chaque nouveau post comme un peu de poudre magique distillée dans la journée… et celui-ci tombe à point nommé, car j’ai récemment égaré ma palette de fards à paupières au cours d’un voyage, et je cherchais à la remplacer par quelque chose qui soit plus simple, avec ce petit truc du bon produit naturel loin des grandes enseignes.
    Merci pour la découverte!
    Puisque nous sommes aux petits secrets partagés, un des miens est dans mon mascara: je n’aime pas beaucoup l’effet pâteux de bon nombre d’entre eux, et je n’ai jamais été satisfaite par aucune nouveauté « double-extenseur-triple-volume-brosse-révolutionnaire ».
    Pour ma part, j’aime les tubes de mascara presque finis. Je les remplis alors de quelques gouttes d’huile de ricin bio, et j’applique cela sur mes cils. C’est parfait pour un maquillage discret, avec un effet légèrement humide que j’aime beaucoup, et surtout c’est excellent pour la santé des cils.

    Ce que je préfère chez moi… faire rire et sourire les autres!
    Physiquement, je dirais mes petites pommettes. Elles ne sont pas trop marquées, mais j’adore l’instant blush du maquillage: je me dois de faire un beau sourire pour les illuminer, et ça fait toujours du bien de se regarder sourire. :)

    mercredi 12, mars 2014 à 1h00
  4. Syb

    Merci pour l’histoire de cette rencontre, et pour l’histoire de cette peau si délicate… je suis sensible au devenir des choses, cela nous rappelle qu’une transformation est toujours possible, même s’il y a parfois de longues périodes de tâtonnements. Et pour moi qui tâtonne, c’est rassurant.

    J’ai lu toutes les réponses, tous les petits bouts d’histoires. J’aime le Chaudron aussi pour ça : parce qu’il « accueille » les singularités de chacun(e).

    Et pour donner une réponse à mon tour : ce que je préfère, ce sont mes orteils, ils n’ont jamais poussé et sont vraiment tout petits, je me dis que c’est un bout d’enfance qui est resté :)

    Belle belle belle journée !

    mercredi 12, mars 2014 à 8h06
  5. lehla

    Bonjour Mély,

    La lecture de tes sujets est toujours une pause rafraichissante & bienvenue quand la journée devient pensante et lourde.
    Je ne souhaite pas participer au concours car j’aurai l’impression de prendre quelque chose simplement « pour voir » à quelqu’un qui, en réalité, en aurait réellement envie.
    C’est simplement une réflexion sur la beauté et les rituels de soin/maquillage. Je n’aime pas du tout le maquillage trop voyant et mon rituel est encore plus simple que le tiens étant donné qu’il s’agit simplement d’un trait sous les yeux et mascara. Rien sur les joues, rien sur le teint, rien sur les paupières.
    En revanche, le maquillage sers aussi à s’habiller parfois. Par exemple, les maquillages plus poussés lors de soirées, exprès pour aller avec une robe, pour des photos, … exactement comme une coiffure, que l’on peut vouloir naturelle au quotidien mais sophistiquée parfois.
    Pour moi le maquillage n’est donc pratiquement pas un rituel mais une façon de se parer.
    L’autre réflexion concerne les rituels de soin. J’en ai pas vraiment de nécessaires (peut être une crème hydratante car je trouve l’eau des villes agressive), en revanche j’adore prendre soin de moi. Je vais donc avoir des rituels très longs, des gommages, des huiles (souvent que je compose moi-même avec des huiles essentielles et des huiles naturelles), des crèmes, des soins, que je vais prendre le temps de me faire simplement parce que j’adore m’occuper de moi.
    On cours souvent au plus rapide, il ne faut pas que les choses prennent trop de temps, …
    Et si s’occuper de soi n’était, en fait, pas une perte de temps ?
    Pour moi, c’est une jolie façon, au contraire, de prendre son temps.

    Bonne journée à toi Mély, et à tous :)

    mercredi 12, mars 2014 à 9h34
  6. Caroline

    Merci pour ces précieux conseils de fée qui donnent envie de prendre soin de soi.
    J’ai adoptée depuis peu le petit déjeuner d’une fée et compte bien essayer ce rituel de beauté féérique.
    Je tente ma chance pour le concours, sait on jamais!
    J’ai toujours aimé mes yeux qui me permettent de contempler la beauté du monde qui nous entoure. Les yeux ne trichent jamais et reflètent très souvent le fond de nos pensées.
    Bonne journée à toutes et à tous!

    mercredi 12, mars 2014 à 15h42
  7. Kaywinnit

    C’est drôle comme ton article tombe à pic : cela faisait des années que le maquillage ne m’intéressait plus, je trouvais ça trop irritant, trop chronophage, trop compliqué… Et là depuis quelques semaines, j’ai de nouveau envie de m’y remettre, mais avec des critères bien précis : du bio, du vegan, du naturel et de la simplicité… tout ce qui définit la démarche des 3 Fées, en fait ! (de manière générale, c’est drôle comme tout ce qui touche à la beauté et à la cosmétique s’est mis à m’intéresser depuis que je l’aborde d’un point de vue bio et naturel).
    Bref, merci pour cette belle découverte :)

    Sinon, je pense que ce que je préfère chez moi, c’est mon sourire. Pas (seulement) parce qu’il est joli, mais parce qu’il me vient facilement, spontanément. J’ai souvent su après coup que des personnes que je venais de rencontrer avait apprécié ce côté là chez moi, alors que je n’avais pas eu l’impression d’avoir souri particulièrement ! J’aime l’idée d’offrir naturellement ce sourire aux gens, sans effort et sans y penser.

    mercredi 12, mars 2014 à 20h21
  8. Anne

    Merci pour ton concours, jolie Mély, et pour cette découverte des 3 Fées. Adepte du naturel et de la simplicité, je ne me maquille quasiment pas -j’ai juste un crayon noir et un rouge à lèvres discret que j’utilisent très peu-, mais ton article me donne envie de m’y mettre !
    Sinon, ce que je préfère chez moi, ce sont mes yeux bleu-gris, et le fait qu’ils changent en fonction de la lumière…

    jeudi 13, mars 2014 à 0h05
  9. Mély

    Lire vos mots, c’est comme ouvrir une boite de chocolats (crus).
    Une boite de confiseries chocolatées où apparaitrait, chaque jour, des nouveaux délices magiques qui se matérialiseraient au fil du Temps…
    Un jour, j’en picore un, deux, trois, quatre… La boite est vide. La dégustation savoureuse nourrissant autant mes papilles, que mon esprit…
    Le jour d’après, la boite est de nouveau fournie : de nouveaux trésors s’y sont glissés… eux aussi, prêts à être savourés, posément.

    Vos plumes sont toutes différentes, mais toutes aussi émouvantes, chacune à votre façon…
    J’ai été touchée (et continue à l’être) par les partages personnels, et les anecdotes intimes que vous m’avez offert.
    Merci pour «ces bouts de vous».

    jeudi 13, mars 2014 à 11h38
  10. Lorraine

    Bonjour et merci pour ton blog que j’ai découvert il y a peu.
    J’ai adopté le petit déjeuner de fée pour tous les matins et mon époux adore aussi. Je connais aussi les produits 3 Fées que j’utilise depuis 2 ans et que j’aime beaucoup.
    La chose que je préfère chez moi c’est ma curiosité. J’aime découvrir, apprendre, donc le monde dans sa diversité me passionne. Longue vie à Chaudron Pastel !

    jeudi 13, mars 2014 à 11h49
  11. Ganaëlle

    Petit brin de poésie de nouveau, à l’image de son auteure, que j’ai lu depuis sa publication sur le site mais qui, pour une raison inconnue, ne m’a pas immédiatement incité à y répondre …

    Pourtant cela ne m’a pas empêcher de me pencher sur le sujet un moment et de tirer ainsi une conclusion qui m’est propre sur la conception de la beauté en général et de ce que je trouve de beau en moi.

    La réponse que je donne ici n’est pas pour participer au concours mais plutôt pour partager cette petite réflexion personnelle qui me tient à coeur <3

    Ce qui est réellement magnifique chez moi, ce n'est pas une partie précise de mon corps. Non, c'est le tout, l'ensemble que chaque élément qui le constitue donne.

    Le résultat de la synergie des deux êtres qui me sont les plus chers au monde. De petites parts d'eux-mêmes qui se sont implantés en moi ou que la magie de la biologie a su mêler avec féerie pour qu'il en résulte finalement ce que je suis.

    Il y a bien sûr en moi des éléments plus charmants que d'autres, certes, mais le tout mélangé exprime une telle harmonie qu'il me serait presque étrange de les séparer…

    Je ne suis pas toujours en osmose avec mon tout petit corps <3 Mais je l'aime réellement profondément <3
    Je l'aime autant que je peux aimer ceux qui ont contribué à son élaboration <3
    Aimer et prendre soin de lui, c'est une manière de les remercier de m'aimer, de leur montrer à mon tour que je les aime, de montrer mon respect envers moi-même mais également envers les autres, envers l'Autre, car c'est à mon sens, quelque chose de primordial dans la vie <3
    J'ai encore, comme je l'ai dit, un long parcours pour arriver à une harmonie du corps et de l'âme profonde et totale, pourtant je me sens chaque jour plus proche de Moi et ce, grâce à l'Amour et à celui de mes parents notamment <3
    Douce journée ensoleillée à vous <3

    jeudi 13, mars 2014 à 16h06
  12. elodie

    Je découvre cet endroit magique à travers divers liens et je tombe à pic pour ce concours !
    Je me suis d’abord délectée de tes recettes (puisque l’objet de mes recherches : nous avons découvert l’intolérance au gluten de ma mini fée, une occasion de mieux manger … ) et comme je commence à m’intéresser pour de vrai à ma personne j’ai été attirée par ton titre ! Bien m’en a pris, j’arrive pile poil pour participer !
    Ce que je préfère chez moi… C’est compliqué je trouve… D’un point de vue physique ce serait mes yeux !
    Belle journée à toi et à bientôt !

    vendredi 14, mars 2014 à 8h14
  13. katel

    Je découvre aujourd’hui ton blog et en lisant ton article sur le maquillage, j’ai pensé tout de suite à ma fille qui a 14 ans et commence à se maquiller et je pense que lire ton article lui fera prendre de bonnes habitudes pour sa peau.
    Ta question est vraiment difficile, tout en paraissant extrêmement simple… ce serait peut être l’ambivalence entre l’image que je donne aux autres (douce et très calme) et le bouillonnement intérieur…

    Bonne journée et merci pour la richesse de tes avis.

    vendredi 14, mars 2014 à 11h51
  14. Audrey LORIENT

    Et Mély, vous préférez quoi chez vous ?
    Moi j’ai comme l’impression que votre bouche est une partie de votre visage que vous appréciez particulièrement : dans votre mise en scène, dans vos photos, c’est ce que je ressens en tout cas….
    Détail purement physique…
    Dites-nous en plus… peut-être gagnerez-vous le concours…;-))

    vendredi 14, mars 2014 à 13h21
  15. Mély

    @ Audrey : Mmmh… Je salue votre (mini) pointe d’audace teintée de bienveillance & de curiosité, chère Audrey… caractéristiques si fidèles à l’adorable personne que vous êtes… Vous avez su poser « tout haut » ce que plusieurs personnes se sont surement posées.

    Ayant demander aux personnes de répondre à ce « jeu » un brin introspectif, et ayant savouré toutes les réponses… plus que je ne l’aurai moi-même cru, ou espéré, de par la richesse de ces beaux partages… je me plie bien volontiers, moi aussi, à déposer ici ma réponse.
    (mini-ps : en revanche, avant de répondre, je tiens à souligner que je ne souhaite pas être tirée au sort… et si le sort désigne ma réponse, je procéderai à un nouveau tirage : je connais les 3 Fées, leurs produits, et souhaite que d’autres puissent les essayer…)

    Ce n’est qu’en réfléchissant à la réponse la plus juste que je me suis rendue compte que cet « exercice » pouvait être délicat, et subtil…
    Si j’apprécie effectivement ma bouche, ce n’est pas elle que je préfère « chez moi ».
    Si je ne devais choisir qu’une chose… je désignerai mes yeux.
    Mêlant à la fois une beauté simple & délicatesse, on dit de mon regard qu’il combine à la fois une immense douceur, et une intense puissance…
    On dit des yeux qu’ils sont « le reflet de l’âme ».
    C’est aussi ainsi que je ressens, bien souvent, les choses… car si j’ai choisi mes yeux, c’est car, au-delà de l’aspect physique que j’apprécie, c’est grâce à eux que je peux plonger mon regard dans le regard des Autres… Éternelle découverte merveilleuse qui… me touche… toujours… autant… ♥

    vendredi 14, mars 2014 à 19h39
  16. Virginie

    C’est le première fois que je poste un commentaire. Alors je saisis l’occasion pour vous remercier pour l’ensemble de vos articles qui sont des mines d’informations précieuses. J’aime beaucoup l’atmosphère qui se dégage de ce blog. J’ai presque l’impression de discuter avec une amie un peu bavarde quand je vous lis.
    Merci beaucoup pour ce bel article, sensible et invitant, une fois de plus, à la réflexion. J’aime ces pistes de réflexion semées dans vos articles.
    Ce que j’apprécie le plus en moi, c’est toujours assez délicat à dire, mais c’est peut-être ma très grande sensibilité, que j’apprends à apprivoiser au fil du temps. Enfin, c’est ma réponse du jour. J’ai tendance à penser que je pourrai très bien faire une autre réponse à un autre moment.
    Merci encore pour ce moment de partage. C’est très agréable de découvrir tous ces messages

    vendredi 14, mars 2014 à 20h33
  17. Sib

    Bonsoir :)

    Encore un bel article à lire. J’aime beaucoup les rituels de beauté. J’adore savoir comment les femmes (et les hommes ^^) prennent soin d’eux. Leurs secrets de beauté qui sont de petits trésors.

    Ce que je préfère chez moi ? Je suis de ces personnes qui ont tendance à s’ignorer. J’aime tellement l’observation des autres ! Et souvent pour éviter de m’observer moi même. Mais j’y travaille. Alors je dirai mes yeux. C’est le reflet de l’âme c’est certain. Et ils permettent de voir, observer, découvrir ! On me dit souvent que j’ai un regard d’enfant malicieux. Je tiens ça de mon Papa qui à plus de 60 ans possède encore le même éclat. Et j’en suis heureuse :)

    Je te souhaite une très belle soirée ♥

    vendredi 14, mars 2014 à 22h38
  18. Marie-Claire

    Mély,
    Pour tes cheveux, quels soins utilises-tu ? J’aimerai me lancer dans la coloration naturelle mais je ne sais pas vers quelle marque me tourner…
    Belle soirée ♥

    mercredi 19, mars 2014 à 23h10
  19. Mély

    @ Marie-Claire : Bonjour,
    Mmmh… C’est en lisant votre commentaire (et avec toutes les réponses qui ont germé automatiquement après…) que je me suis rendue compte que ce vaste sujet capillaire pourrait faire l’objet d’un prochain article ?…
    Adolescente, j’ai essayé les colorations (dont 2 dites « naturelles »), et aucune ne m’a convenue. Je suis ensuite passée au henné (un autre merveilleux sujet… Tant de marques de qualité différentes, et d’astuces pour éviter qu’il ne désséche la fibre capillaire, et pour intensifier les reflets…).
    En soins réguliers (shampooing, AS, masque, et même le choix des brosses & pinces), j’ai là aussi butiné pas mal avant de trouver quelques marques me convenant particulièrement… !
    J’ignore si d’autres comme toi seraient intéressées que j’aborde ce sujet, mais il pourrait être passionnant à écrire :)
    On pourra aborder ce sujet dans une de nos futures séances Marie-Claire.
    En attendant, gardez bien précieusement à l’esprit qu’étant toutes différentes, si certaines marques / soins / rituels me conviennent (et d’autres ne m’ont pas – du tout – convenues), cela ne sera pas forcément le cas pour d’autres ♥
    De par notre nature de cheveux, leur sensibilité, leur couleur, et… ne l’oublions pas… notre hygiène alimentaire (!) ainsi que notre capacité à assimiler les précieux nutriments de notre alimentation (le rôle de notre merveilleuse petite flore intestinale… sujet que nous aborderons lors de notre prochaine séance prévue), tout ceci aura un impact différent ma Jolie ✭
    Prenez bien soin de vous ♡

    vendredi 21, mars 2014 à 10h48
  20. Fanny

    Bonjour Mély,
    je te découvre ce week end et c’est une merveille. Je ne me lasse pas de tes mots, de ta poésie, de tes images et de tes recettes. Ton blog a un effet immensément positif et me donne envie de faire plein de choses.
    Merci, merci beaucoup

    Fanny

    jeudi 27, mars 2014 à 14h02
  21. Eclectik Girl

    Je retiens l’info de l’huile de coco pour le démaquillage.
    Je ne me maquille que rarement, et toujours légèrement,
    Jusqu’à maintenant, j’utilisais mon savon d’alep, puis masque express au miel de tilleul.

    La prochaine fois, je tenterais a l’huile de coco. Ca doit sentir trop bon en plus !

    lundi 31, mars 2014 à 10h45
  22. Melodie

    Bonjour Mély,

    Merci pour ce très bel article : j’ai une question concernant la préparation du baume à lèvre, peut-on remplacer l’huile essentielle de menthe citronnée par une autre? Merci beaucoup!
    Bonne soirée

    (Oh et j’utilise l’huile de coco pour me démaquiller maintenant, j’adore! Merci pour cette astuce!)

    samedi 7, juin 2014 à 21h42
  23. Mély

    @ Melodie : Bonjour ❀

    La menthe poivrée est beaucoup plus forte que la citronnée… et comme on l’utilise sur les muqueuses (nos lèvres étant fragiles, et considérées comme telles), il vaut mieux utiliser une menthe douce :)
    Ce qu’il y a d’agréable avec l’huile essentielle de menthe citronnée, c’est qu’elle apporte une sensation de fraicheur (effet kiss cool).
    Si on n’aime pas l’odeur (ou la sensation de fraicheur) : il suffit de ne pas l’intégrer :-)

    Délicieuse découverte (toute douce) à toi Melodie.

    samedi 7, juin 2014 à 21h59
  24. Eve

    Bonjour Mély,

    tout d’abord, merci beaucoup pour ces « recettes beauté ». Cela fait quelques années que j’élimine de plus en plus de produits de ma salle de bains et je m’en sens tellement mieux, surtout avec de belles petites potions magiques comme les vôtres…
    Une petite question cependant, je pars bientôt au ski, est-ce que, en espérant le beau temps, je pourrai tout de même continuer à employer le baume pour les lèvres, malgré l’HE d’orange douce (photosensibilisante)? Je n’arrive pas à trouver les infos nécessaires, alors j’en reviens à la source… merci d’avance!

    mardi 20, janvier 2015 à 11h13
  25. Mély

    @ Eve : Bonjour,
    L’huile essentielle d’orange douce (ainsi que des autres aldéhydes) est effectivement photosensibilisante. Je me suis basée sur mon ancien baume à lèvres de Lush pour le créer : j’aimais son odeur & son effet frais & rafraichissant.
    Lush utilise de l’huile essentielle d’orange douce comme vous pouvez le voir ici.
    En tant que thérapeute, je n’aurai pas eu l’idée (ni même conseiller) d’utiliser de l’HE dans des cosmétiques, mais je n’ai jamais eu de soucis / problèmes avec cette formule (et Lush n’en a pas eu également avec ce produit commercialisé depuis de nombreuses années).
    Belle découverte Eve !

    mardi 20, janvier 2015 à 22h56
  26. V.

    Bonjour Mély, Merci pour ton blog que je découvre seulement aujourd’hui mais comme on dit « mieux vaut tard que jamais ». Je retourne à la lecture !

    jeudi 4, août 2016 à 16h18
  27. Natalia

    Bonjour Mély,

    J’aimerai vous dire merci pour cette présentation de 3 fées. Très intéressante et complète , elle donne envie de découvrir les produits de cette marque. J’utilise très très peu de maquillage, mais il est toujours préférable d’utiliser les produits de bonne qualité.

    Merci aussi pour la recette du baume à lèvres, c’est exactement ce dont j’avais besoin! je vais le préparer sans tarder, car avec l’arrivé du froid, c’est le soins que j’utilise le plus :)

    A très bientôt!

    mardi 1, novembre 2016 à 15h45

Laisser un commentaire

Recevoir un mail si Mély me répond ?