Arc-en-ciel de nectars de Vie

♫ ♪ Mots écrits & inspirés au son des notes mélodieuses de My Universe d’Ashley Chambliss ♪ ♫

7.
Est le numéro de 2014.
Né sous le signe de la Nouvelle Lune.
Symbole de croissance, d’une Nouvelle Vie, d’une Naissance, l’Aube d’une nouvelle Ère.
Les Astres se sont alignés.
En un ballet, une danse.
Parfaite, comme celle d’un conte.
Pour clore 2013 sous un signe céleste, féerique.
Pour faire glisser dès la toute première seconde de 2014 un germe de magie, qui grandira, prometteur d’une Lumière belle, forte, pure.

Cette année a, en son cœur, le potentiel d’une (grande) magie.
Il appartient à chacun de décider comment utiliser cette magie.
Il nous appartient de choisir sous quel signe nous souhaitons cultiver ce que la Vie nous offre.
Décision qui peut être prise, et entretenue par notre mental et/ou notre cœur : quelles sont nos priorités ? Vers quoi souhaitons-nous nous tourner, renouveler, arrêter, ralentir ?
Quelles sont les graines que nous souhaitons planter, voir germer, entretenir ?

Il nous appartient aussi de choisir avec quelle intention nous allons mettre en pratique tout ceci.
L’intention avec laquelle nous réaliserons chacune de nos actions, nous prononcerons nos paroles & quelles sont les pensées que nous souhaitons entretenir, et celles que nous souhaitons mettre de côté.
Cela appartient à une dimension plus subtile.
Subtile, mais réelle.
Parfois, on peut avoir l’impression, la sensation, d’avoir du mal à la trouver, à savoir.
En réalité, nous n’avons pas à la chercher, à l’appeler, ou à attendre qu’elle vienne à nous.
Car, en réalité, elle est déjà en nous.
Ouvrir son cœur.
Et se laisser bercer.
Repousser les doutes.
Les faire fondre dans la chaleur insufflée par la Vie, par la magie.

couverture_MG_4787

Je ne prends pas de résolutions.
Je n’en ai jamais pris.
Je trouve dommage de se limiter à prendre des décisions porteuses de Vie, de bien-être, uniquement durant le premier mois de l’année.
Ce pouvoir nous appartient chaque jour de l’année.
À chaque instant

Chaque jour de l’année, nous pouvons choisir quelle action nous souhaitons entreprendre pour nous-mêmes.
Pour être plus en accord avec soi-même, avec ses aspirations, ce qui nous habite, ce vers quoi notre cœur nous dirige, les chuchotements de notre âme.

Plutôt que de prendre des résolutions, on peut déposer en son âme des souhaits.
Puis, demander à la magie de la Vie de nous permettre de prendre les bonnes décisions pour les réaliser.
Et, de choisir de cultiver les bonnes pensées pour tendre toujours un peu plus vers la réalisation de ces souhaits.

Ces trois jus colorés contiennent l’essence de tout ceci.
Des nutriments, bien sûr. Pour nourrir notre corps, notre tout premier plan.
Mais aussi des couleurs différentes, des parfums délicats, des synergies appartenant à un autre plan, plus subtil, inspirées de la MTC (Médecine Traditionnelle Chinoise).
Mélanges, créations… insufflant une nourriture permettant de nourrir bien plus que notre corps.
Mélanges, créations, nourrissant notre cœur, notre âme, d’autres plans plus subtils (émotionnel, énergétique, spirituel…), tant mis de côté dans notre société occidentale.

En chacun de ces trois jus, un symbole, un souhait.
Un souhait que chacun pourra essayer de réaliser, et mettre en place dans son quotidien.
Leur but est de nous rendre la vie quotidienne plus douce, plus lumineuse, plus légère.
Nous aider à faire pousser un peu plus nos ailes.
Nous aider à insuffler un peu plus de magie autour de nous.

vert-celeri-paille_IMG_9983-citation

Se comparer aux autres est une chose que l’on fait fréquemment.
Seul le rythme varie, ainsi que notre niveau de conscience de ces pensées.
Parfois, souvent, ou plus rarement, on se surprend à songer que l’autre «a de la chance», à envier une personne, ressentir de la pitié pour une autre, à jalouser quelqu’un.
Ses pensées ont un impact négatif sur notre psychique, notre corps émotionnel, énergétique & spirituel.

Un premier petit pas libérateur que l’on peut réaliser est la prise de conscience de l’émergence et/ou de l’entretien de ses pensées.
La prise de conscience est un outil puissant pour briser de nombreux mécanismes qui nous sont néfastes.

Le deuxième petit pas à garder précieusement en notre cœur est de choisir d’être doux envers nous-mêmes lorsqu’on se surprend à avoir ces pensées.
La punition n’a jamais été un mécanisme apportant du bien-être.
Être doux, et simplement observer.
L’observation, la prise de conscience, suffira, au fil du temps, pour atténuer le nombre de ses pensées.

Autre chose de très puissant au sujet des comparaisons que l’on entretient.
Quelque chose de simple, et de très puissant à la fois, lorsqu’il est mis en lumière...
À chaque fois que l’on se compare à quelqu’un, on compare ce qui nous habite, ce qui se trouve à l’intérieur de nous, avec ce que l’autre est extérieurement.
Autrement dit : on compare ce qui est en nous (nos pensées, nos petits nuages gris qui nous traversent de temps à autre, nos émotions, les choses vécues dont nous ne sommes pas très fiers) avec ce que l’autre choisit de nous montrer, nous dire, nous confier.
D’ailleurs, on peut même aller un peu plus loin en prenant aussi conscience qu’en réalité, on compare ce qui nous habite avec notre interprétation de ce que l’autre choisit de nous montrer, nous dire, nous confier.

Prendre conscience de ce schéma est une porte ouvrant sur une douce libération…
À chaque fois que l’on se surprend à se comparer à quelqu’un, rappelons-nous que la comparaison que l’on effectue est erronée… Car, en réalité, on se compare uniquement à des personnages fictifs qui n’existent pas réellement, mais ont été extraits de «traits» pris à un autre.

orange-sourire-citation

Sourire.
L’orange est la couleur du soleil.
Le sourire est le soleil de l’âme.
Sourire un peu plus. Tous les jours.
Même si à l’intérieur on se sent plus «gris» que les couleurs chaudes & lumineuses de notre soleil.
Des études scientifiques ont montré que les muscles faciaux sollicités par le sourire produisent des sentiments de bien-être et de joie. Et… en souriant, nous suscitons aussi, de la part de notre entourage, des réactions plus favorables.
Ce geste, cette habitude peuvent paraître insignifiants… mais son pouvoir, bien réel, est grand.
Sourions.
Pour nous.
Pour les Autres.
La Vie nous le rendra.
À travers nous. À travers les Autres.

rose-violet-citation

Rose, rouge, couleur de l’Amour.
Violet, couleur de la spiritualité.
Les deux combinés.
Permettent croissance.
De Soi, de l’Autre.
Du Nous.

Lorsque les barrières de la peur, du mental, du doute sont abaissées.
Lorsqu’on sait, lorsque l’on sent en nous, les ailes se déploient.
Notre Lumière brille plus fort.
Pour nous. Pour nous bercer. Plus tendrement chaque jour.
Pour les Autres. Tous nos proches. Avec encore plus de douceur, et de compassion.

En toute chose, on peut glisser une énergie d’Amour.
Toute chose peut être réalisée avec une pensée de l’Univers, de l’infini (les plus cartésiens pourront se rappeler de la théorie du chaos – que je préfère appeler «théorie des ailes de papillons», ainsi que du concept encore nébuleux que les Hommes tentent de décortiquer à travers la physique quantique).
L’intention que l’on met derrière nos actions, nos gestes, nos paroles est la clé.
Car, on peut réaliser la même tâche, prononcer les mêmes paroles, effectuer un même geste avec ou sans une intention d’amour, pure & sincère.

guirlande-vert

Pour concevoir ces trois jus, j’ai utilisé des recettes de jus de légumes relativement simples & classiques.
Pour leur insuffler originalité, je les ai parfumés quelque peu.
Je leur ai ajouté une dimension plus subtile avec des notes originales.

Chacune de leur formulation peut être vue comme une base.
Bases que chacun pourra choisir, et adapter en fonction de son propre profil naturopathique et/ou de ses propres goûts.

vert-finale

La mode des jus verts prend de l’ampleur partout sur la toile, et partout dans le monde.
De très nombreuses recettes existent, beaucoup déclamant avoir trouvé « le » jus idéal.

Ce jus est mon préféré des trois.
Mon rythme de vie me demandant beaucoup plus d’énergie qu’il y a quelques mois, j’ai trouvé en ce jus un réel allié quotidien.
Il m’accompagne depuis près de 6 mois, et les bénéfices qu’il m’insuffle me sont très précieux.
Tant d’un point de vue qualitatif que quantitatif.
Une des raisons pour lesquelles les atouts qu’ils m’apportent sont élevés est due au fait que c’est le jus qui correspond le plus à mes propres besoins (physiques & énergétiques).
Choisir un jus créé à base d’une synergie nous correspondant aura des résultats hautement plus intéressants que la prise (même élevée) de jus nous correspondant moins (et ce même si le premier a une composition simple & basique, et le deuxième une composition complexe & longue).

Réalisé à base de fenouil & de céleri-branche, on pourrait s’attendre à avoir un goût fort, voire désagréable.
Cependant, les notes anisées & acidulées, qui sont dominantes, sont adoucies, et légèrement sucrées par la présence de la pomme.
Aussi étonnant que cela puisse paraitre, le choix de la variété de la pomme fera une grande différence sur le résultat final du goût de ce jus.
La variété que j’affectionne le plus est la reinette grise du Canada.

À ce trio délicieusement équilibré, une note florale, délicate s’invite…
Telle la prémisse d’un printemps, la verveine, une des plantes solaires, sous forme d’hydrolat, parfume agréablement notre jus.
Sur le plan physique, l’hydrolat de verveine aide à apaiser les spasmes intestinaux, et ses propriétés de soutien hépatique (foie) en font un soutien digestif.
Sur le plan énergétique & psycho-émotionnel, cette plante solaire aide à combattre la dépression, et aide à avoir une attitude plus complaisante & douce envers nous.
Bien sûr… l’hydrolat de verveine ne peut, à lui seul, résoudre tous ces petits maux, mais elle peut potentialiser différentes clés mises en place en amont.

On peut aussi y glisser un soupçon de spiruline ou de chlorella, pour un coup de fouet encore plus puissant.
Leur richesse respective en chlorophylle, en protéines hautement digestes & assimilables, ainsi que leur pouvoir alcalinisant est une source réelle & puissante de bienfaits pour notre petit corps ♥

vert-ingredients_IMG_9973

Selon la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), ce jus est un concentré d’énergie Bois (retrouvez ici un article consacré à cet élément).
Le fenouil, de par sa saveur anisée & légèrement acidulée appartient à l’énergie Bois, et a des propriétés digestives, carminatives & toniques.
Sur les étalages de nos magasins, on trouve souvent les tiges de céleri branche par botte, ou par «branche», seule. Cette présentation séparant branches & boule du céleri aurait tendance à nous induire en erreur en nous faisant songer qu’il s’agit de 2 légumes au nom similaire, mais bien différent de par leur goût, texture, et aspect, mais il s’agit bien d’un seul & même légume. Les branches sont les «tiges» vertes qui sortent de terre (comme le sont par exemple les fanes des carottes).
Leur goût très anisé & herbacé, et leur texture filandreuse (surtout vers leur base) en font un légume souvent boudé, mis de côté, ou utilisé avec parcimonie.
En jus, leur goût très puissant peut surprendre au début, et en rebuter plus d’un.
Une petite astuce si vous trouvez son goût trop fort pour votre palais : conservez les branches, mais retirez quelques feuilles (se trouvant au sommet) : ce sont ces dernières, petites coquines, qui concentrent la saveur amère & puissante du céleri. La branche est plus douce, et légèrement acidulée.
Le goût du céleri-branche, mi-amer, mi-acidulé, en fait un légume appartenant à l’énergie Feu & l’énergie Bois selon la MTC. En jus, combiné avec du citron, il aurait des propriétés bénéfiques pour les personnes souffrant de troubles cardio-vasculaires (hypertension, système digestif encombré), ainsi que ceux souffrant d’acidose générée par un diabète.
La Médecine Traditionnelle Chinoise classe la pomme selon sa variété : elle peut appartenir à l’énergie Bois seule (variétés acidulées), ou à l’énergie Terre & Bois (variétés acidulées & sucrées).
Le jus de pomme, associé à une note acidulée et/ou amère (comme dans notre jus vert), permet de potentialiser les propriétés toniques & digestives du jus, tout en lui apportant un goût plus doux.

orange-finale

Du soleil à boire est une phrase qui résume à la perfection ce jus.
Tant par sa couleur, que par la douceur qu’il contient, ainsi que par son côté très cocooning grâce à ses notes gourmandes de cannelle & de praliné.
De la gourmandise à l’état pur ♡

Carotte & pomme forment un duo aux notes naturellement sucrées.
Une valeur sûre.
Cette association simple & classique est une excellente base que l’on peut agrémenter & enrichir en fonction de nos propres envies, goûts, saisons & contenu de notre frigo.
Fenouil, chou-rave, gingembre, curcuma se marient bien avec, et permettent de conserver une jolie couleur orange.
Pour ceux qui n’accordent pas d’importance à la couleur de leur jus, on peut étendre cette palette à tous les légumes. L’ajout des légumes verts et/ou violets à ce duo donnera une couleur marron à votre jus, aspect peu appétissant, mais aux notes gustatives agréables, si l’association est bien choisie.

La touche originale est la touche gourmande glissée à l’intérieur.
La gourmandise nichée dans notre joli verre orangé est apportée par la cannelle & la noisette.
Elles apportent une note ronde, gourmande, pralinée, très étonnante pour un jus de légumes.
Cette originalité ravira les enfants, les non-habitués aux jus de légumes, et tous ceux s’y montrent réticents.
La cannelle est apportée par un hydrolat (comme la verveine dans le jus vert).
Sur le plan physique, l’hydrolat de cannelle a de puissantes propriétés anti-bactériennes, anti-virales & anti-fongiques.
Sur le plan énergétique & psycho-émotionnel, il a une réputation aphrodisiaque, et apporte un regain d’énergie à toute personne se sentant un peu fatiguée.
Tout comme l’hydrolat de verveine, l’hydrolat de cannelle ne peut, à lui seul, être utilisé comme une baguette magique pour résoudre les troubles qui viennent d’être cités.

Le goût de noisette est apporté par l’huile végétale de noisette. La présence d’un corps gras (huile, oléagineux ou purée d’oléagineux) est nécessaire à notre organisme pour qu’il puisse assimiler au mieux la bêtacarotène (substance liposoluble contenue dans les légumes & fruits en contenant : carotte, patate douce, nombre de courges, abricot, kaki…).

orange-ingredients_IMG_0012-R

En Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), la synergie de ce jus appartient à l’énergie Terre (retrouvez ici et des articles consacrés à cet élément), auquel s’ajoute une pointe d’énergie Bois.
Les carottes, de par leur goût sucré, mais également du fait que ce soient des légumes racines, sont reliées à l’énergie Terre en MTC.
En les associant à d’autres ingrédients appartenant à l’énergie Terre, on renforce encore plus leur aspect nourricier.
Et, à l’inverse, si on les associe avec des ingrédients appartenant à d’autres énergies, on peut créer une synergie qui permet de nourrir plusieurs loges (énergies), tout en évitant de saturer notre énergie Terre.
Chacun est différent, et a donc des besoins qui diffèrent.

Les carottes, de par leur richesse en bêtacarotène, sont excellentes pour notre peau, ainsi que notre muqueuse intestinale, berceau de notre jolie flore, si précieuse.
Un apport régulier & modéré en bêtacarotène permet d’apporter une source naturelle intéressante d’antioxydants, et de préparer notre peau au soleil pour la protéger un peu mieux des effets néfastes que peut induire une mauvaise exposition.
Nous l’avons rapidement vu dans notre jus vert : la pomme peut appartenir à l’énergie Bois seule (variétés acidulées), ou à l’énergie Terre & Bois (variétés acidulées & sucrées).
Dans notre jus orange, une pomme douce, généreusement sucrée, créera une association plus concentrée en énergie Terre, tandis qu’une pomme acidulée apportera une légère note d’énergie Bois. À ajuster en fonction de votre goût et/ou de vos besoins.

Les personnes ayant un foie ou un pancréas en difficulté et/ou candidose suspectée devront éviter de consommer trop régulièrement ce jus.

rose-violet-moi-macro

J’ignore ce que j’aime le plus dans ce jus.
Sa couleur rose, ou son parfum de rose.
Peut-être aussi son goût délicatement sucré, note gustative apportée par la présence de la poire, bien sûr, mais aussi de la betterave crue qui, comme la carotte, a un goût naturellement sucré.
Le chou rouge a un goût (très) fort qui peut être désagréable s’il est utilisé en trop grande quantité et/ou pour les palais délicats & sensibles.
On veillera donc à ajuster sa quantité en fonction de ses propres goûts.
Le jus de chou a d’excellentes propriétés pour les intestins sensibles & fragilisés qui pourront tirer des bénéfices en glissant un peu de ce légume dans leur jus.

Parfumer ce jus avec de l’hydrolat de rose m’a semblé une évidence.
Couleur de l’Amour, de la douceur, de la tendresse.
Sur le plan physique, l’hydrolat de rose a de légères propriétés antispasmodique & antiseptique, mais il est surtout utilisé pour ses propriétés d’équilibrant hormonal.
Sur le plan énergétique & psycho-émotionnel, la rose est reliée au chakra du cœur, et à notre plan émotionnel. Ainsi, tout travail et/ou hygiène de vie entourant ce plan peut être soutenu par une consommation d’hydrolat de rose.
Comme les deux précédents hydrolats : celui à la rose ne peut à lui seul résoudre les maux qui viennent d’être cités, et sa prise devrait être accompagné par d’autres clés que peuvent fournir de nombreux thérapeutes.

rose-violet-ingredients_IMG_0064-R

Selon Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), la betterave aiderait à purifier le sang, est bénéfique pour le foie, renforce le système cardio-vasculaire, calme les personnes dont l’esprit est trop agité.
Durant la ménopause, associée aux carottes, elle permet d’aider à réguler le système hormonal.

Elle contient du silicium : un minéral peu répandu, présent dans les fibres alimentaires (notamment les céréales), ainsi que l’enveloppe de bon nombre des fruits & légumes.
Il permet notamment d’améliorer & de potentialiser notre métabolisme du calcium, et a un effet bénéfique sur nos tissus conjonctifs (notre système cardiaque & veineux, notre squelette), ainsi que nos phanères (ongles & cheveux), et notre peau. C’est donc un minéral bien précieux pour notre beauté physique.
Le chou, qu’il soit de couleur vert ou violet, appartient à l’énergie Métal & Terre. Contenant des mucilages, il permet de lubrifier les intestins, et lutte ainsi contre un transit lent (plus que d’autres légumes contenant des fibres, mais sans mucilages). De par sa haute teneur en soufre, il a attribué des propriétés antifongiques, augmentées si on l’accompagne d’ail, et de graines de courge. Il est également diurétique (favorise l’activité de nos reins),

La poire, rattachée à l’énergie de la Terre, la MTC lui attribue des propriétés bénéfiques pour notre transit, et notre vésicule biliaire, ainsi que nos poumons. En revanche, tous ceux ayant un feu digestif déficient devront l’éviter (on pourra dans ce cas la remplacer par une pomme).

rose-violet-chou-petale_IMG_0034

J’anticipe certaines questions autour des jus, car je me doute que cet article suscitera des questions autour des ces boissons aux fabuleuses propriétés.
Le sujet des jus est un sujet tellement vaste, passionnant, enrichissant, et déroutant, que je ne l’aborderai pas en totalité en un seul article.
Mon caractère soigné & méticuleux souhaite consacrer avec le maximum de justesse les différents points en découlant : choix de l’extracteur, des légumes, fruits, superaliments associés, conservation potentielle…
Promis, je vous réserve de jolies surprises qui aborderont cette thématique sous tous ces angles.

Un autre point qui m’importe de souligner : ces trois jus n’ont pas été créés dans le but de réaliser une cure «détox».
Je sais qu’en ce début d’année, les idées, mouvements, conseils autour d’un processus «détox» germent peu à peu, et se feront plus nombreux au fil des semaines jusqu’à atteindre un étonnant niveau au printemps.
À mon sens, les cures «détox» sont à aborder avec précaution, et ce, même si on en ressent le besoin et/ou l’envie.
D’une part, car ces cures, réalisées sans suivi & bilan en amont, peuvent s’avérer dommageables pour notre petit corps, plutôt que bénéfiques, si elles ne sont pas adaptées à soi, et ne sont précédées par un protocole en amont pour préparer son corps.
Et, d’autre part, lorsque l’on a une hygiène de vie saine & gourmande au quotidien, la cure «détox» s’avère bien souvent inutile… !
Il est si agréable de pouvoir vivre au quotidien d’une alimentation saine & gourmande, nous nourrissant sur tous les plans… et générant ainsi le moins possible de facteurs demandant à être évacués

rose-violet-moi-visage_IMG_0355-R

Ingrédients :

Concernant le choix des hydrolats : il faut veiller à choisir des marques proposant des hydrolats « purs » (sans ajout d’autre ingrédient type alcool, conservateurs…). J’apprécie la marque d’Aroma-zone qui propose un large choix, dont la majorité labellisés bio.

Jus vert

  • 1 fenouil (moyen)
  • 1 à 2 branches de céleri
  • 1 pomme (moyenne), de préférence croquante & légèrement sucrée
  • 1 cas d’hydrolat de verveine
  • (facultatif) 1/2 cac rase de chlorella ou spiruline

Jus orange

  • 1 à 2 carottes (selon leur taille)
  • 1 pomme (moyenne), de préférence croquante & légèrement sucrée
  • 1 cas d’hydrolat de cannelle
  • 1 cas d’huile végétale de noix

Jus rose violet

  • 3 betteraves crues (moyenne)
  • 3 à 6 feuilles de chou rouge
  • 1 poire
  • 1 cas d’hydrolat de rose

conclusion

Un arc-en-ciel de couleurs.
Une palette de saveurs.
Des gouttes colorées d’énergie.
Délicate synergie de nutriments.

Le tout se mouvant en une composition simpliste et basique.
Car, parfois… Car, souvent…
La simplicité est ce qu’il peut y avoir de plus beau, de plus lumineux, de plus doux.

La simplicité d’un sourire.
Générant chaleur de l’âme.

La simplicité d’être soi, libéré de toute crainte.
Générant Lumière, et développement du Soi.

La simplicité de l’Amour.
Générant connexion au Tout, douceur du Cœur, croissance de Soi.
Je vous souhaite à tous, pour 2014, d’apporter, d’inviter, de recevoir, de donner, de permettre, d’échanger, de générer, un arc-en-ciel de couleurs.
Pour vous.
Pour les Autres.
Pour tous.

Je souhaite recevoir les lettres Pastel

Vous aimerez peut-être

13 commentaires

  1. Marie-Christine

    Merci jolie Mély pour ce nouveau billet magique et délicieusement coloré ! Tu es une fée des mots, un Ange de poésie, de douceur et de maturité. Te lire est toujours comme me sentir traversée par un souffle d’air délicatement parfumé… Huuummm que c’est bon !

    vendredi 10, janvier 2014 à 21h44
  2. De Pauw Anne-Marie

    Bonjour
    Je découvre votre site. Je viens de passer quelques semaines difficiles : stress et gastrites. Je me suis nourrie de jus et de smoothies, un peu de crudités.
    Je vous remercie pour vos bons conseils.
    Anne-Marie

    samedi 11, janvier 2014 à 10h39
  3. Lauren

    Bonjour, Mély.

    Merci pour ce merveilleux article très instructif, qui ravit mon âme et séduira sans doute mes papilles lorsque je réaliserai les jus.

    Je te souhaite en retour une très belle année 2014, dans laquelle tu continueras à répandre ta magie et ta force, tout en prenant soin de toi.

    A bientôt.

    samedi 11, janvier 2014 à 12h05
  4. Bulles de Gourmandises

    Un Arc-en-ciel bonheur pour nous remplir de beau, de bon, de doux… c’est ça aussi avancer sur le chemin… se faire du bien pour pouvoir mieux sourire à la vie… aux autres et se sentir comme une coupe pétillante de petits coeurs qui éclatent en semant l’Amour autour de Soi.
    Mille douces pensées chères Mély

    samedi 11, janvier 2014 à 14h35
  5. Carine

    Toute ma gratitude pour ce bel article. Je besoin de lire et de relire de beaux messages inspirants. Les tiens sonnent particulièrement justes.
    J’ai hâte de tester l’effet de ces jus sur moi. J’aime particulièrement le céleri (les branches et la boule !), mais je ne l’ai encore jamais pris en jus. Je vais aussi me mettre en quête d’hydrolat de verveine.
    J’utilise en ce moment un gel douche à la verveine et ce parfum me dynamise.

    Pure coïncidence ou synchronicité : j’ai fait découvrir 3 jus à des amies le 31 décembre.
    Le vert : ananas/concombre.
    L’orange : carotte/citron.
    Le violet : tomates/betterave.
    Je les ai choisi très simples car c’était la première fois qu’elles testaient les jus tirés de mon extracteur. J’ai ajouté un peu de gingembre et de curcuma.
    Elles ont toutes adoré. Nous avons beaucoup apprécié ce moment de partage autour de boissons vivantes.
    Je te souhaite de vivre chaque jour à ton image.

    samedi 11, janvier 2014 à 15h51
  6. claire

    Merci Mély pour ces belles recettes et ces mots délicieux !
    Cela me donne envie d’investir dans un extracteur de jus donc j’attends avec impatience ton article sur ce sujet… ou tout autre article d’ailleurs, car je te lis avec un plaisir immense à chaque fois !
    De la douceur et de la magie pour ce we,
    Claire

    samedi 11, janvier 2014 à 20h18
  7. Hélène

    ♥ Merci jolie Mély pour ce bel article. J’affectionne particulièrement les jus (un peu plus l’été que l’hiver) mais je n’avais jamais pensé à y ajouter des hydrolats ou des huiles végétales. Merci pour ces nouvelles idées. Cet article m’inspire beaucoup et me touche aussi… Commencerai-je à voir la magie autour de moi… ?
    Merci encore pour tout et à bientôt :) !
    Bises, Hélène xxx

    samedi 11, janvier 2014 à 22h26
  8. Chahida

    Comme c’est beauuuuuuuuuu

    samedi 11, janvier 2014 à 22h31
  9. Mnêmosunê

    Bonjour Mély,

    Voilà de bien belles couleurs pour ces jolis jus ! Parfait pour commencer l’année !
    Par contre, une petite question (enfin deux en fait) : est-ce qu’il est nécessaire d’avoir un extracteur de jus (ou bien est-ce possible de faire ces jus avec un blender ?) et est-ce que ces jus peuvent être assimilés à des soupes (= peuvent constituer un repas) ou non ?
    Belle journée !

    dimanche 12, janvier 2014 à 13h50
  10. Mély

    Merci à toutes pour votre douceur, vos mots, vos vœux, vos encouragements… vos partages, vos anecdotes racontées (qui me font sourire, et que je savoure toujours autant, comme si je lisais une histoire extraite d’un livre)…
    Merci aussi, de savoir accueillir avec autant de lumière, et d’amour ce que je créée… ♡

    @ Mnêmosunê : Bonjour :)
    J’ai prévu d’aborder les sujets relatifs aux différents types de machines courant 2014 (comme mentionné dans mon article).
    Pour patienter, tu peux garder à l’esprit ces 2 points :
    – on peut aussi utiliser une centrifugeuse pour réaliser des jus de légumes, mais la qualité & s’en verra grandement altérée, et le rendement du jus extrait plus faible.
    – avec un blender, on obtient un smoothie. Le smoothie diffère du jus : le premier a toujours les fibres (des fruits & légumes), tandis que le 2e ne les a plus (c’est tout l’intérêt de l’extracteur).
    Les jus sont plutôt des «super compléments» de repas et/ou d’encas (goûters).
    Ils peuvent aussi permettre d’alléger certains repas (dans le cadre de régimes amincissant par exemples), et dans encore d’autres rares cas ils peuvent effectivement remplacer un repas (option que je déconseille de pratiquer sans l’avis d’un thérapeute ! Notamment pour définir la durée, la quantité à consommer, combien de repas à substituer, les légumes à privilégier, le(s) but(s) pour lesquels on pratique cette cure…).

    mardi 14, janvier 2014 à 21h43
  11. Paula

    Merci Mély,
    Pour ton site riche d informations et du partage avec amour de tes recettes (les 3 jus sont magnifiques en couleurs et en saveurs).
    Oui, la magie est en chaque personne qui avec de simples choses émerveille le quotidien. Quel encouragement tu nous apporte, il nous suffit de par courir ton site pour nous émerveillé avec toi, merci et tous mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année 2014.
    Paula

    dimanche 19, janvier 2014 à 15h28
  12. Polina

    Encore un superbe post plein de sagesse et de mets raffinés ! Merci pour le partage et l’amour qui se reflètent de votre site !

    dimanche 26, janvier 2014 à 20h32
  13. Chantal

    Bonjour Mély,

    je viens de découvir le blog et en grande amoureuse des mots j’adore.
    Merci pour toute cette poésie.

    Chantal

    jeudi 13, mars 2014 à 10h54

Laisser un commentaire

Recevoir un mail si Mély me répond ?