Soupe nocturne céleste…

♫ ♪ Mots écrits & inspirés au son des notes mélodieuses de Varúṑ de Sigur Rós ♪ ♫

Il y a peu.
Quelques jours.
Un Être cher.
M’a décrit en mots un univers qu’il chérit tant.
Celui de la nuit.
Sa description, ses mots n’ont pas décrit un univers froid, noir, sombre.
À travers son regard, j’ai appris à voir la nuit autrement.
D’une beauté magique où mille possibles peuvent vivre, prendre vie.
J’ai été étonnée, touchée, par la puissance, la pureté, la simplicité mêlée à la complexité de sa vision de ce temps suspendu.

Pour plusieurs raisons (physiques, symboliques, émotionnels, énergétiques), l’aube est un moment de la journée que je chéris particulièrement.
En dehors de ce Temps, si magique à mon âme, j’aime le jour, la nuit.
J’aime le Temps, simplement.
En revanche, je n’avais jamais eu accès à l’acuité, au potentiel, aux profondeurs magiques des différents instants, moments des jours & des nuits.

J’avais quelques bribes.
Par-ci, par-là.
Jolies étoiles de la nuit.
Nuages joueurs du ciel se métamorphosant en mille formes différentes.
Et ainsi de suite.

Mais, seule l’aube avait, pour moi, un sens profond, accru.
Chaque détail perçu participe à en faire le moment si magique que mon cœur chérit tant.

Les mots, la vision, la description, le ressenti qu’a cet Être cher de la nuit m’a permis de comprendre que chaque moment du jour ou de la nuit a, lui aussi, une richesse insoupçonnée.
Que, parfois, même lorsque l’on pense voir la beauté en de certaines choses, d’autres Êtres la voient autrement.
Que leur vision, différente de la nôtre, nous enrichit, nous permet d’accéder à d’autres mondes de beauté.
Où la magie nous est révélée sous des aspects auxquels on n’avait pas accès.
Pour étendre notre propre richesse, notre propre magie, au-delà du Temps.
Distendre notre propre richesse, notre propre amour de la Vie à des moments plus longs.
Approfondir notre magie actuelle en une magie plus profonde, plus fine.

couverture

Ces derniers temps.
Ces derniers jours.
Ces dernières semaines.
J’apprends.
Beaucoup.
Sur moi.
Les Autres.
Le monde.
Les petits cœurs de chacun.
Les âmes de chacun.
L’impression que tout s’accélère.
La Vie me fait vivre des choses d’une intensité folle.
Intensité due à leur vitesse ahurissante, et leur force inouïe, à leur caractère à la limite du surnaturel.

Parfois, je sens une telle Force en Moi, que j’ai le sentiment de pouvoir porter le monde à bout de bras.
Parfois, j’aspire simplement.
À enfouir ma tête dans les bras d’un Autre.
Ça oscille.
Telle une respiration.
Celle de la Vie.
Des saisons.
Du cycle.
De la lune.

Au fond de mon Être, je sais que j’ai un lien fort avec la lune.
Pour mille raisons.
Dix mille.
Depuis mon tout premier jour sur Terre.
Jour de la fête des Mères.
Jour de la fête des Femmes.
Lune, rattachée à la Féminité.

IMG_9514

Nouvelle vision que j’ai de ce monde si majestueux & riche de la nuit.
Je le porte en mon cœur, en mon être, en mon âme.
À jamais, mon regard sera différent sur la nuit.
J’ai l’impression de pouvoir y saisir mille nouveaux détails.
Des détails que même cet Être cher ne m’a décrit.
Des nouveaux que j’ai appris à voir, sentir, percevoir, depuis qu’il m’a ouvert la porte sur ces nouveaux possibles.

La nuit est belle.
Elle est merveilleuse.
La lune est en moi.
Les étoiles en mes yeux.

IMG_9255

En MTC (Médecine Traditionnelle Chinoise), le monde de la nuit est relié à l’hiver.
Ce qui, a une certaine logique… la nuit étant plus longue durant l’hiver.
L’hiver est lui-même relié à l’énergie de nos reins, de notre vessie, et de nos surrénales (des glandes coiffant majestueusement chacun de nos deux reins, dont leur rôle est primordial dans notre équilibre endocrinien, dont notre système hormonal fait partie).
L’hiver est rattaché à l’élément Eau…. l’élément des émotions, des sentiments.

Hiver…
Saison froide où la chaleur des légumineuses vient bercer, nous réchauffer, nourrir notre énergie «Eau».
Saison froide où la note salée viendra potentialiser les aliments «Eau».
Saison froide où la couleur symbolique est le noir.

Voici venu le Temps parfait pour cette soupe réconfort.
Tel un ciel inversé de la nuit, avec son ciel d’une blancheur nacrée, et ces étoiles d’un noir profond, cette recette est en parfaite adéquation avec l’Hiver & l’élément Eau.

IMG_9430

L’élément Eau en MTC
En MTC, les reins symbolisent les racines, les fondations de notre organisme.
Ils gouvernent la partie inférieure de notre corps, dont nos organes sexuels & notre système hormonal.
Ils jouent également un rôle important énergétiquement dans leur participation à fournir la chaleur dans notre corps.
Cette conception énergétique de nos «reins» va bien au-delà de la vision physiologique Occidentale, et est notamment en étroite relation avec nos surrénales.
Nos surrénales contribuent à produire de l’énergie, de la chaleur (corporelle, mais également énergétique pour «fournir» d’autres loges), jouent un rôle important dans notre système hormonal.

Le monde de l’Eau
En MTC, chaque loge est reliée à une saison, un goût, une couleur, un élément, plusieurs aliments, et des organes (2, généralement).
La MTC compte 5 loges : Bois, Feu, Métal, Eau, Terre (cette dernière appartenant à l’intersaison).
Chaque aliment peut appartenir à plusieurs «loges» (exemple : la framboise appartient à l’élément Bois & l’élément Terre en étant à la fois légèrement acidulée, et sucrée).
Et, un même aliment peut voir sa nature changer si on l’associe avec un autre aliment (exemple : la cannelle appartient à l’élément Métal, au «piquant», mais, associée à des saveurs sucrées tels le sucre, le potimarron, la carotte, patate douce, ou pour créer des mets sucrés tel un chocolat chaud ou une petite crème végétale & protéinée, elle se transformera alors en énergie Terre).

Comme vu précédemment, la loge «Eau» est la loge de l’hiver, de la nuit, de la couleur noire, du goût salé, de nos reins, surrénales, vessie, et de notre système hormonal.

Un groupe d’aliments ayant un fort impact sur l’énergie de nos reins est le groupe d’aliments protéiques.
Les protéines animales (viande, volaille, gibier, poisson, oeufs, crustacés & fruits de mer), comme les protéines végétales.
Je m’attarderai plus ici sur les protéines végétales, mais il est intéressant de noter que la MTC conseille pour certains cas (certains déséquilibres) de consommer certaines sources de protéines animales. Dans ces cas très précis & particuliers, la MTC estime que les sources de protéines végétales n’ont pas l’impact énergétique nécessaire pour rééquilibrer le trouble instauré.

Les protéines végétales renforçant le plus l’énergie de nos reins sont les haricots, et plus spécifiquement les haricots «kidney» (ce qui veut dire «rein» en anglais), et les haricots noirs, dû à leur couleur qui est donc, reliés à l’énergie de la loge Eau.
Des notes salées de qualité, tels le miso, mais également le tamari, et le sel noir d’Hawaï, entretiennent & nourrissent l’énergie des reins.
Les algues de mer séchées & en paillettes, utilisées avec parcimonie (en tant qu’assaisonnement), revêtent à la fois les aspects protéiques & salés, tous deux nourrissant la loge Eau.

IMG_9150

IMG_9313-montage

IMG_9343-montage

Adapter à soi
Le monde de la MTC est un vaste & complexe monde à manier avec prudence, et une grande délicatesse.
Chacun des conseils, des aliments doit être personnalisé à chacun.
On ne peut se cantonner à suivre un conseil, ou se limiter à consommer un groupe d’aliments, sous prétexte que l’on pense avoir un déséquilibre à ce niveau-là, sans en parler auparavant avec un praticien en MTC (acupuncteur, praticien Shiatsu…).

Je suis moi-même suivie par un praticien en MTC (avec lequel je travaille d’ailleurs de concert sur les personnes que j’accompagne, et pour lesquelles j’estime qu’un travail énergétique pourrait aider).
Je bénis le jour où je l’ai trouvé, car ma partie si sensible à l’énergie (dont la MTC) peut enfin se reposer sur ses connaissances professionnelles solides & sûres.
Avec le temps, j’ai appris que les «ressentis» que je pouvais avoir (sur moi-même ou les personnes que je suis) s’avèrent la majorité du temps juste, mais je ne peux (et ne le ferai) déceler de manière définitive un bilan énergétique… ni savoir, lorsqu’une loge que je sens en déséquilibre, quelle autre loge on doit accentuer ou diminuer pour rompre ce premier déséquilibre.

Ce monde de la MTC est complexe, mais réellement extraordinaire.
Plonger dedans, c’est plonger dans un autre monde.
Merveilleux, où des extensions de compréhension, des fils de connaissances s’étendent, et font suite à des connaissances sûres, posées, et basées sur notre physiologie.

Aussi complexe que la médecine Occidentale, la MTC est aussi infiniment subtile.
Chaque déséquilibre peut avoir plusieurs sources.
Chaque trouble doit donc être suivi, et accompagné différemment, en fonction de plusieurs paramètres : la (ou les) cause(s), les déséquilibres provoqués, notre constitution de base…

On pourrait comparer cela à un traitement que la médecine allopathique réalise pour une douleur à notre bras.
Est-ce une douleur articulaire ? Musculaire ?
Est-elle due à un accident que l’on aurait vécu (cause externe) ? Une inflammation (cause interne) ?

Il en est de même pour la MTC.

IMG_9389

Dans cette délicieuse soupe céleste, les aliments de base ont été choisis pour représenter l’essence même de la loge «Eau», et d’autres ont été adaptés pour correspondre à mes goûts.
Bien sûr, chacun peut la personnaliser à sa manière…
Nul besoin d’avoir des connaissances en MTC pour l’adapter à son palais.
Il suffit de se laisser guider
D’écouter son cœur, ses envies…
De se laisser bercer par le monde de la gourmandise.

Chacun peut adapter :
la légumineuse choisie : laquelle vous fait le plus envie présentement ? Les lentilles ? Les fondants & doux haricots blancs, peut-être ? De délicieux pois chiches ? De jolis haricots zébrés (je rêve d’en trouver des blancs & roses en magasin bio…) ?
le lait végétal apporte une note importante & déterminante gustativement parlant.
Le lait d’amandes & de châtaignes seront conseillés à toute personne ayant un déséquilibre au niveau acido-basique. Le lait d’avoine est parfait pour les personnes ayant une flore intestinale sensible (sans être intolérante au gluten), tandis que le lait de soja conviendra aux végétaliens n’ayant aucun trouble.
 Certaines marques proposent des synergies de laits végétaux qui adouciront l’aspect brut & salé de cette recette. Je pense notamment au lait de la marque BonneTerre qui allie «millet, amande, noisette».

la manière de saler impactera, elle aussi, sur l’ensemble de la recette. Le sel noir d’Hawaï est extrêmement puissant… ! À manier avec précaution pour les palais sensibles à la note salée.
Le miso & le tamari apporteront une touche salée plus subtile (quoiqu’autrement forte), ainsi que des précieux probiotiques, si importants pour notre petite flore intestinale.

le monde des épices & des aromates est un vaste monde à lui tout seul…
 J’ai pour ma part choisi un petit mélange fait de gingembre en poudre, de graines de fenouil & fénugrec moulues, avec quelques graines de coriandre. 
Chacun pourra tendre vers ses épices (ou synergies d’épices) favorites.

IMG_9560

Avant de passer à la recette, un petit rappel : les articles où je traite, même brièvement, de la MTC se trouvent ici (clic).
Vous pouvez aussi les retrouver classés par Éléments : la Terre, l’Eau, le Bois, le Feu, le Métal.
Concernant les ouvrages dédiés à ce vaste sujet (j’anticipe, recevant à chaque article traitant du sujet des e-mails me demandant des références) : il n’existe qu’à ma connaissance 3 ou 4 livres sur l’alimentation en MTC en français, mais aucun ne m’a réellement satisfaite (je leur trouve pas mal de lacunes, et un grand nombre de points que j’ai vu durant mes formations n’y sont pas, et me paraissent essentiels).
J’ai une préférence pour «Diététique du Tao» : même avec des omissions, et des détails trop techniques, et d’autres peu pertinents, c’est celui que je trouve le plus facile pour une approche en la matière.
Il se trouve d’ailleurs dans ma page « Coin Lecture », comme tous les autres livres que j’affectionne particulièrement.

Ingrédients :

  • des haricots noirs et/ou kidney (ou tout autre haricot ou légumineuse)

Sauce végétale :

  • 50 ml lait de soja
  • 2 cac tamari
  • 3 graines de coriandre (réduites en poudre)
  • 1/4 cac fénugrec en poudre
  • 1/4 cac de graines de fenouil (réduites en poudre)
  • pincée de gingembre en poudre

citation

L’Hiver.
L’Eau, berceau de la mer.
Le Noir, écrin des étoiles.
La Lune, ronde, blanche, immaculée, en moi, Être de l’Aube, du Jour, de la Nuit, Être de la Vie.
Unité dans la Dualité.

Nouvelle vision.
Nouvelle Vie.
Nouvelle naissance.
À jamais, les étoiles en mon cœur, brilleront autrement.

Chacun, en nous, porte ce renouveau.
En chacun se trouve, tel un joyau étoilé, niché dans un écrin de velours noir, de nouveaux possibles.
Parfois, plonger dans les ténèbres, se révèle un message d’une Lumière telle, que la palette des couleurs sombres revêt une autre dimension.
Loin d’être l’écho du froid, on touche du doigt des Lumières insoupçonnées.
Un nouveau monde se dévoile alors.
Un nouveau monde est permis.
Où pointent les premières lueurs de l’Aube.
Et…
Le Cycle continue.
Celui de la Lune.
Celui du Jour.
Celui des Étoiles.
Celui de l’Aube.
Celui de la Nuit.
Celui de la Vie.

fin

Ingrédients : , Catégories : , ,

Je souhaite recevoir les lettres Pastel

Vous aimerez peut-être

13 commentaires

  1. May

    « les «ressentis» que je pouvais avoir (sur moi-même ou les personnes que je suis) »

    J’aime beaucoup ce bout de phrase, pour moi ça montre bien que les personnes que l’on aide font un peu partie de nous, un échange, on donne une partie de soi et eux de même ! Et eux, d’eux même.
    Et en même temps ça peut aussi ramener au fait que nous sommes multiples, un univers entier formé d’étoiles. Le tout en Harmonie.
    Après c’est ma façon de voir ces quelques mots. Je suis une, et je suis d’autres. Et les autres je les aide, je les accompagne, donc ils font partie de moi.

    Bref, c’est un peu flou, mais juste pour relever cette petite étoile dans le bel Univers que tu viens de nous offrir encore une fois ce soir.

    Merci **

    dimanche 8, décembre 2013 à 21h46
  2. Marie

    Ayant ajouté de ces haricots magiques à mon panier cette semaine, sentant l’appel de mes reins…
    Ravie de les agrémenter dans cette poétique recette dès demain!
    Merci Mademoiselle Fée

    dimanche 8, décembre 2013 à 23h54
  3. Lydie

    Toujours de beaux partages ! Bon début de semaine !
    Bisous

    lundi 9, décembre 2013 à 7h01
  4. Laurence

    Si tu me cites Sigur Ròs … je ne peux qu’imaginer à quel point tu fus inspirée d’écrire cet article. Amoureuse de l’Islande depuis que j’y suis passée je te lis avec plaisir en commancant ton post ainsi ;-)
    Ta petite recette me plait beaucoup et je ne te cache pas que tes mots sont si bons et beaux à lire de si bon matin que je veux croire que ma journée scintillera. Tu vas me porter bonheur, je le sais ;-)
    A bientôt Mély **

    lundi 9, décembre 2013 à 7h14
  5. Véronique

    Encore un article magnifique je partage sur ma page…
    Justement en ce moment, j’ai besoin de manger ces haricots rouges que j’aime beaucoup…
    Très bonne journée

    lundi 9, décembre 2013 à 8h22
  6. ElisabethA

    Magnifique article très « inspiré » que j’ai lu en écoutant aussi la musique de Sigur Ros ! Je mets mes azukis (?) à tremper pour demain soir enchanter mon palais, ce soir c’est soupe de panais !
    A bientôt belle Mely et belle journée ensoleillée !

    lundi 9, décembre 2013 à 10h33
  7. Capsules Compatibles

    Woow, les photos sont magnifiques…

    lundi 9, décembre 2013 à 18h52
  8. Lisette

    Merci douce Mély pour toutes ces jolies impressions autour de la nuit,
    Merci pour la belle découverte de Sigur Ros à qui la nuit va si bien,
    Ton article est venu, comme une petite étoile, éclairer ma nuit à moi.
    Le 8 décembre, fête de la lumière, était le jour de naissance de ma maman. Elle s’en est allée l’année dernière, quelques jours après son anniversaire. En ce jour, pour moi si singulier, je reçois donc tes mots (et en particulier les tout derniers) comme un cadeau .
    Belle et lumineuse semaine à toi.

    lundi 9, décembre 2013 à 20h36
  9. Polina

    On dirait presque un tableau ! Très poétique…

    mercredi 11, décembre 2013 à 22h38
  10. Sib

    Encore un très bel article que j’ai lu avec soin :)

    Dès que possible je prendrai conseil auprès de vous car encore ici des choses font échos mais je sais que je ne peux pas les appréhender seule. Tout ceci nécessite un vrai suivi et des connaissances que je ne possède pas ^^

    Merci pour ce partage article après article et belle soirée à vous.

    dimanche 15, décembre 2013 à 18h44
  11. Mary

    Testée hier soir <3 <3 <3 et une nuit pleine de rêves <3 <3 <3

    mardi 5, août 2014 à 9h12
  12. Äirinn

    Han, Sigur Rós – Varúð , une chanson que j’adore. Non « j’adore » n’exprime pas encore assez l’intensité avec laquelle j’aime cette chanson. Elle me berce complètement, m’apporte de la douceur dont j’ai besoin à chaque fois. Je pourrais l’écouter en boucle chaque jour sans me lasser. Je suis contente de la voir partager par toi, Mély , comme j’adore ton blog, ta manière d’être dessus.

    Je me demande si cette recette sera autant appréciée quand je la testerai au bon moment.

    mercredi 25, février 2015 à 18h52
  13. Artisan serrurier

    Je vais faire cette soupe aujourd’hui,merci beaucoup pour la recette.

    jeudi 1, décembre 2016 à 17h23

Laisser un commentaire

Recevoir un mail si Mély me répond ?