Purée violette… Synergie d’éclats étincelants

IMG_8716

Disséminés.
Tout autour.
De nous.
Partout.
Près de nous.

Évoluent des personnes.
Vivent des personnes.

Chaque jour, on croise des dizaines (centaines) de personnes.
Dans la rue. Au travail. En faisant ses courses. Dans les transports en commun.
Ils font partie du décor.
On se croise, sans se voir.

Foule aux couleurs grises, aux tons bruns, aux reflets noirs.
Dégradé sombre.
Quelques fois.
Rarement…
Parsemé de couleurs.

Au plein cœur de l’hiver, et à chaque fois que le ciel est gris, j’aime choisir des pantalons colorés.
Jaune, violet, turquoise, rose, vert. Tous pastel.
Il est fréquent que ces couleurs claires accrochent le regard.
Regards déroutés.
Dans leur regard, un air étonné.
Comme si, parmi le flou gris, brun & noir de la rue, cette couleur était en décalage.
Pas à sa place.
Leurs yeux se relèvent alors, pour se poser sur mon visage.
Voir qui porte une telle couleur.
Juste pour s’assurer.
Qu’il s’agit bien d’une personne un brin rebelle. Peut-être encore ado. Ou un peu trop excentrique.

Lorsque je vois une telle réaction, je sais.
Qu’une seconde plus tard, nos regards vont se croiser.
J’attends, posément cet instant.
Au moment où leurs yeux plongent dans les miens, je vois une seconde surprise.
Une jeune femme, en toute simplicité.
Rien d’extraordinaire, rien d’excentrique.
Une simple banalité.

À ce moment très précis.
Au moment où leurs yeux se sont déposés sur mon visage.
À l’instant où leurs yeux ont plongé dans les miens.
Je fais une chose.
Toute simple.
Tout se passe en une fraction de seconde.
Les mots n’ont pas le pouvoir de décrire ce que je fais.
Je fais en sorte de leur communiquer une chose. Subtilement. Discrètement.
Énergie, attitude d’ouverture, regard franc, mais non agressif, un discret sourire. Si discret, si subtil, qu’il ne se voit presque pas.
On pourrait le définir par mille détails.
Le définir n’a pas d’importance.
Seuls le message, l’énergie de ces détails importent.
Et, ce message les atteint.
Je le sais.
Je le sens.

Ce message leur parvient.
Plus ou moins intensément.
En fonction de s’ils se sont plus ou moins fermés à l’énergie, essence de la Vie, leur âme d’enfant, leur Moi profond.

Parfois, le message semble (presque) ricocher sur eux, tellement ils ont construit, au fil du temps, des années, des couches, des carapaces. Sorte de bunker ambulant.
Mais, il ne ricoche pas.
L’impact est faible, infime.
Et je vois en leur regard.
Un trouble.
Une demi-seconde.
Peut-être moins.
Ils se sont souvenus.
Rappelés.
Que la magie de la Vie est enfouie là, au fond d’eux. Sous ces couches construites, façonnées et accumulées au fil des années, parfois, malgré eux-mêmes.
Je leur souris.
Leur envoie un nouveau message.
«Tout va bien.»

La fraction de seconde est terminée.
On a fini de se croiser.
Je n’ai obtenu aucun sourire.
J’ai simplement provoqué un trouble.
Qu’ils balayeront rapidement d’un mouvement, d’un élan, en recouvrant une de leurs (nombreuses) couches, se persuadant qu’ils ont imaginé, rêvé ce qu’il vient de se passer.
Ce n’est pas grave.
Le déni n’a pas d’importance.
J’ai touché du doigt, du bout du cœur, une fibre de magie en eux.
Et, elle, elle s’en souviendra, le moment venu. Plus tard.

D’autres fois, la réceptivité est supérieure.
Au moment où les regards se croisent, je vois qu’ils cherchent, qu’ils savent, qu’ils sentent, plus ou moins intensément, plus ou moins inconsciemment.
L’échange peut s’opérer.
Je donne, et… je reçois.
Un sourire.
Un «merci» réciproque.
Merci de donner, merci de recevoir, merci d’échanger, merci de vivre, merci d’être là, merci de permettre ceci.
Encore en une fraction de seconde.

Tel un ballet.
Les gens se meuvent.
La foule danse.
En un même mouvement.
On se croise, sans se voir.
On évolue ensemble, en étant séparés.

En chacun, un trésor.
Plus ou moins enfoui.
Plus ou moins étincelant.
Mais bien réel.
Même s’il est enseveli sous une couche de gris, de brun, de noir.
Je m’en moque.
Je vois à travers ces couches aux teintes sombres.
Les petites étincelles colorées.

La magie est en nous.
Et…
La magie est supérieure lorsque l’on se permet de se connecter les uns aux autres.
D’échanger.
De donner.
De recevoir.

Se connecter.
Permettre.
Aux autres.
À soi.
De donner.
De recevoir.

C’est risquer.
Mille choses.
Mais c’est aussi rendre (cent) mille autres possibles.

En chacun.
La magie est.

Et…
Cette magie, notre magie, la magie de chacun.
Est potentialisée lorsqu’une connexion se fait, se tisse, est rendue possible.

Comme ici.

IMG_8691

En chaque denrée de Dame Nature se niche une étincelle colorée subtile.
Chaque denrée, à son état «brut», peut paraitre (trop) simple en goût, trop fade en texture.
Et, parallèlement, en chaque denrée, se cache une richesse qui lui est propre, unique, et délicieusement belle.
Accordées toutes ensemble, une synergie se créée.
Les richesses s’éveillent, brillent un peu plus, se font écho, se potentialisent.
La magie opère.
Notre cœur, notre âme, tous nos sens s’éveillent.

Les températures se sont accordées à la saison.
La Nature a jeté son voile d’hiver sur notre douce France.
Je suis témoin des changements s’opérant en Paris, mais mon imagination s’étend au-delà pour parcourir d’autres régions chères à mon Cœur.
À Paris, les parcs sont d’une beauté telle qu’elle m’émeut profondément.
Je pense notamment à un de ceux que j’affectionne particulièrement : le jardin du Luxembourg.
Après mes consultations, en fin de journée, je m’y rends.
Même si ce n’est que l’espace de quelques petites minutes, j’y puise beaucoup.
En d’autres régions, mon imagination s’insinue pour toucher du bout du cœur des paysages imaginés, chéris, et autrement nourrissants.

Oui… le froid a pointé le bout de son nez.
L’ambiance de mes diners s’est accordée à ce changement.
Elle est venue envelopper de douceur ce moment de fin de journée.
Moment où l’on se ressource.
Mes fins de journée sont précieuses.
Que je sois seule, ou auprès d’êtres qui me sont chers, j’aime créer une ambiance «cocon» où la douceur règne partout.
De la petite bougie scintillante & tremblotante, à une musique douce & reposante, au diner réchauffant & réconfortant.

En saison froide, mes diners s’articulent toujours autour d’une (immense) part de légumes.
Qui est tout sauf ennuyeuse.
Je transforme une grande portion de légumes en un plat à la fois léger, digeste, et très nourrissant…
Synergie parfaite pour le froid de l’hiver.
Les légumes vapeurs sont trop fades & tristes pour mon palet, et la texture des soupes ne s’accorde pas avec mon besoin de douceur.
Je décline donc les légumes sous forme de délicieuses, onctueuses et épaisses purées, mousselines & crèmes de légumes.
C’est d’ailleurs un de mes quelques secrets pour garder une jolie silhouette… savoir transformer des soupes de légumes en des plats riches en couleurs, saveurs, et incroyablement nourrissantes & légères à la fois.
La texture joue beaucoup sur le plaisir de la dégustation (et le Vitamix permet des textures incroyables).

Je ne me souviens plus de comment cette recette est née.
Je me souviens simplement de l’état dans lequel j’étais lorsque je l’ai créée.
J’avais essayé plusieurs recettes de purées de céleri-rave.
Et, aucune ne m’avait convenu.
Il manquait toujours un petit quelque chose.

J’ai délaissé les différentes recettes, puisées dans des livres ou sur des sites.
Et… Je me suis laissée guider.
En écoutant l’essence contenue en mon cœur ce soir-là.
La magie a fait le reste.

IMG_8603-bleuets 1

Ce n’est qu’après diner, plus tard dans la soirée, presqu’au moment d’aller me pelotonner dans les bras de Morphée, que je me suis aperçue…
Qu’il y avait une cohérence entre chacun des ingrédients.
Que, tous ensemble, leur richesse «brute» s’était potentialisée les uns les autres.

Et qu’une synergie était née.

IMG_8664-tous ingredients

Céleri-rave
Le céleri-rave est un légume racine aux airs un peu effrayants.
Une sorte de grosse boule blanche, pleine de bosses, d’aspérités, de petits trous, parsemée de zones vert clair.
Vu ainsi, il ne fait pas envie. Il serait même légitime de ressentir un brin d’aversion.
Pourtant…

Ses étincelles colorées sont nombreuses.
Il contient de nombreuses fibres solubles qui permettent d’aider à réduire notre taux de cholestérol sanguin (en ralentissant l’absorption du glucose dans le sang dû à une modération de la sécrétion de notre insuline produite en présence trop élevée de sucre par notre pancréas).
Les fibres solubles sont à privilégier (plus que les fibres insolubles) aux personnes atteintes de diabète de type II, d’obésité, et celles touchées par différentes maladies cardiovasculaires.
C’est une source intéressante de calcium & de magnésium… Point intéressant & important à retenir, que nous retrouverons avec les noix de cajou un peu plus loin.

Mixé, sa texture épaisse est idéale pour réaliser des purées de légumes. On peut ainsi alléger une purée maison en remplaçant tout ou une partie des pommes de terre par une portion de céleri-rave (ceci est également valable avec le chou-fleur, et d’autres légumes d’hiver).
Sa texture onctueuse & dense est l’écho de l’élément auquel il appartient en Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) : l’énergie de la Terre… Même s’il contient une infime part d’énergie Bois, c’est bel & bien l’énergie Terre qui domine chez lui.
L’énergie Terre… L’énergie nourricière, «cocon», qui enveloppe, entoure, réchauffe, réconforte.

Énergie qui s’étend & relie, tel un fil cohérent, à l’ensemble des ingrédients de la recette…

IMG_8649-celeri rave macro

Maïs mauve
Nous l’avons vu ici (lien), le maïs mauve appartient à l’énergie Terre, et a une pointe d’énergie Bois également.
Ses caractéristiques nutritionnelles sont nombreuses, notamment pour ses propriétés antioxydantes, et bénéfiques à notre système cardiovasculaire.

IMG_8613-maïs mauve

Purée cajou
La noix de cajou est une des noix (oléagineux) les plus concentrées en énergie Terre (avec la noix de macadamia).
Une vraie noix «doudou», qui continue à dérouler le fil de douceur, et a potentialisé la synergie créée dans cette recette…
Au niveau de la texture, elle apporte de la «rondeur», de l’onctuosité à la purée.
Le céleri-rave apporte de l’épaisseur, et la noix de cajou vient «arrondir» cette épaisseur, cette densité, avec une touche de douceur, de rondeur.

IMG_8628-puree cajou

Au niveau nutritionnel… elle créé un lien avec les qualités nutritionnelles du céleri-rave.
Elle est riche en magnésium : cet oligo-élément permet d’accroître l’absorption du calcium dans nos os par une réaction biochimique un peu complexe, mais réellement étonnante…
L’arthrite & l’arthrose peuvent être dues à un excès de calcium se nichant dans nos tissus, et entrainant un déséquilibre acido-basique.
La calcitonine est une hormone qui augmente l’absorption du calcium dans nos os, et ralentit son absorption dans nos tissus.
Et… le magnésium stimule la production de la calcitonine.

Merveilleux, n’est-ce pas ?…

Retrouvez ici l’article que j’ai écrit sur l’équilibre acido-basique.
Dans le cadre de mes consultations & suivis en Naturopathie (Paris ou à distance, via Skype), j’encadre, et guide ceux souhaitant ou ayant besoin de réaliser un travail sur ce doux & subtil équilibre de la vie.

Lait soja
Le lait de soja contient un petit apport de calcium, et permet de renforcer la synergie créée par le céleri-rave & la noix de cajou. Même si cet apport est insuffisant à lui seul, on peut le voir comme un «petit coup de pouce» supplémentaire.

Autre élément intéressant… surtout pour nos repas du soir : il contient du tryptophane, un nutriment jouant un rôle dans la régulation de notre système nerveux, notamment pour nous aider à préparer une phase de repos, de sommeil.

IMG_8636-lait soja

HV coco
L’huile de coco reprend, et continue le tissage du fil conducteur de l’énergie Terre, centrale de cette recette.
Elle permet aussi de potentialiser l’énergie du cœur, et nutritionnellement, elle constitue une bonne source d’acides gras saturés pour les végéta*iens (les acides gras saturés étant des précurseurs pour la fabrication du cholestérol & des triglycérides, ils sont tous deux importants pour notre équilibre hormonal… avec les omégas 3, bien sûr, et beaucoup d’autres jolies choses).

Bleuets (faculatif)
Après avoir versé la purée dans des bols, j’ai disséminé quelques pétales & fleurs de bleuets à leur surface.
Bien sûr… ce petit élément est purement facultatif : il est décoratif avant tout.
C’est mon côté fleur bleue, ma touche (trop) sensible, ma fibre passionnée, mon amour pour la douceur.
Touche de poésie ultime, dans ce monde trop souvent monochrome de teintes grisâtres.
Éclat de couleur en accord avec la purée.

IMG_8609-bleuets 2

Éclat de couleurs tout court.
Extension de l’énergie qui habite mon cœur en ce moment.
Disséminer.
Un peu plus.
De douceur.
En ce monde.
En ceux qui le veulent.
En ceux qui sont prêts à l’accueillir.
Plus ou moins intensément, je donne.
On me dit douce. On me dit fragile.
On me dit aussi puissante.
Je garde, sauvegarde, conserve cette douce puissance au creux de mon cœur.
Pour les âmes, les cœurs, les Êtres prêts à recevoir.
Faire briller les éclats des autres.
Les transformer en étincelles, prémice d’un feu nourricier & chaleureux.

Sur ces éclats colorés.
Sur ces étincelles de magie.
Je vous envoie une vague de douceur.

Prenez soin de vous.
Et de vos éclats colorés en vous.
Laissez briller.
Permettez-leur de briller.

IMG_8681

Ingrédients : (pour 1 personne)

  • 200 à 400 g de céleri rave
  • 1 cas de maïs mauve
  • 100 à 150 ml de lait soja (ou un autre lait végétal)
    quantité à adapter en fonction de la puissance de votre mixeur, et de la texture souhaitée pour votre purée
  • 1 cac bombée de purée cajou
  • HV coco
  • bleuets (facultatif / décoration)

Préparation :

  1. Lavez & épluchez votre céleri-rave.
    Découpez le en gros dés.
  2. Faites cuire 10 minutes votre céleri-rave dans un faitout, à couvert & température douce.
  3. Une fois cuit, versez dans un mixeur votre céleri-rave, et ajoutez le maïs mauve, le lait végétal, et la purée de cajou.
    Mixez jusqu’à obtenir une consistance homogène.
    Ajoutez, si besoin est, un peu de lait végétal pour faciliter le mixage si vous n’avez pas un mixeur très puissant comme le Vitamix, ou que vous souhaitez une texture plus liquide.
  4. Versez dans un bol, et parsemez d’huile de coco, de graines de votre choix, et… de fleurs (si vous en avez & avez une âme poétique).

Je souhaite recevoir les lettres Pastel

Vous aimerez peut-être

14 commentaires

  1. Florence

    Bonjour Mély,
    Ravie d’avoir de tes nouvelles. D’autant que je viens enfin de me faire un immense plaisir, celui de faire d’ici quelques jours une place au Vitamix sur mon plan de travail… J’en sautille d’avance ! Pouvoir préparer toutes les soupes, veloutés, crèmes et autres purées imaginés par toi Mély…
    Je ne me sens pas encore prête à te contacter pour une séance de naturopathie, mais l’idée a sans doute besoin de cheminer. Et je pense que si je le faisais maintenant, ça ne serait pas pour les bonnes raisons. Donc… j’attends que cela vienne naturellement…
    Merci pour cette recette, et bon courage (mais tu en as) pour tes projets (tu sais que j’en attends un en particulier, même s’il n’est peut-être pas encore dans tes projets réels…).
    Florence

    dimanche 3, novembre 2013 à 15h06
  2. veronique

    Merci Mély pour cette belle page et délicieuse recette ! Je suis très tentée par une consultation mais Skype m’effraie ! Se voir sans vraiment en ressentir le contact m’indispose !!! et pourtant je suis en province donc je n’ai pas le choix si je souhaite te contacter … alors j’attends que ma timidité disparaisse peu à peu !! J’en ai pourtant tellement envie !!! Je dois m’y prendre combien de temps à l’avance ?? Allez courage Véro !!! Cache ta timidité !!! En attendant, merci pour toutes tes douceurs et merci du bonheur que tu nous donnes à travers ton blog !!! Si ton 2ème projet n’est pas un livre, alors pense à ce 3ème projet que nous attendons sûrement tous !!!! Je t’embrasse douce Fée.
    Bonne soirée

    dimanche 3, novembre 2013 à 17h54
  3. Rose Citron

    Ton article m’a beaucoup émue Mély…
    (et cette purée toute douce est très inspirante, c’est vrai que le celeri rave n’arrive pas du tout en tête de mes légumes chouchous, voilà une belle façon de le réhabiliter…)

    dimanche 3, novembre 2013 à 18h20
  4. Katreen

    J’attends toujours avec impatience tes posts, c’est a chaque fois une merveilleuse découverte! Mille merci pour ton partage <3

    dimanche 3, novembre 2013 à 18h54
  5. Mély

    Merci ♡

    @ Rose Citron : Le céleri-rave se marie aussi très bien avec la purée d’amandes blanches, ainsi que le lait de riz & d’amandes ♥
    En épices / aromates : le maïs mauve se marie vraiment bien avec, mais il en est de même pour des écorces de citron séché (ou en poudre), la badiane, l’anis & l’aneth.
    Concernant les légumes, il se marie bien avec le panais, ainsi que les poireaux.

    @ Véronique : J’ai été la première à songer qu’il était impossible de réaliser des consultations via internet (Skype)…
    Impossible, ou que le contact & « ressenti » ne passerait pas assez bien.
    Et… La Vie m’a réservée de jolies surprises… (tu peux découvrir la suite ici – clic, si tu ne l’as pas encore lue).
    Et, concernant le ressenti des personnes que je suis, tu peux lire de nombreux témoignages ici (clic).
    Je te rejoins sur un point important : il ne faut jamais se forcer.
    Si tu ne te sens pas prête… alors, c’est que tu ne l’es probablement pas.
    Le temps d’attente, même s’il varie en fonction de tes disponibilités, est d’en moyenne 2 semaines :)
    Bises automnales.

    dimanche 3, novembre 2013 à 19h44
  6. Thierry

    Hello Mely,
    je me lance pour t’encourager à continuer de sourire au monde entier, à répandre encore plus loin et plus sûrement toutes les sublimes énergies que tu distilles et distribues si allègrement. Chaque article, chaque conseil, chaque recette, chaque couleur fait mouche, et cela fait TELLEMENT de bien. MERCI MERCI MERCI. Je suis ravi d’être passé te voir en consultation et de sentir désormais ton épaule à mes côtés sur le chemin d’une pleine conscience et d’une santé gaillarde. Bon courage pour tous tes projets! Nous sommes tous et toutes impatients de te relire ici :)

    dimanche 3, novembre 2013 à 19h49
  7. jeff Caroff

    Trop beau, trop bon ton chaudron magique, miam miam miam !!!

    lundi 4, novembre 2013 à 11h21
  8. alain

    Le bon jour t’accompagne,
    à nouveau surpris par le goût. Toute douceur et carrure dans la bouche.
    Je teste toujours avant d’offrir au reste de ma Tribu’.
    Ainsi, la gourmandise heureuse, siège-t-elle lorsque je te lis
    à le préparer et à le déguster en solo.
    à le préparer pour le partager.

    Merci.

    lundi 4, novembre 2013 à 15h15
  9. clematite

    Toujours aussi agréable à lire ton article
    Je te souhaite le meilleur pour tes projets
    Que pense tu des différents modèles de cuisson
    Je tente de passer à la cuisson douce sans changer mes ustensiles mes ce n’est pas évident
    Merci pour tes articles et bonne chance

    lundi 4, novembre 2013 à 20h21
  10. Véronique

    Magnifique recette encore une fois, j’aime tout…
    Bonne soirée…

    mercredi 6, novembre 2013 à 17h51
  11. Polina

    A ce compte-là ce n’est plus de la cuisine, mais de l’alchimie !

    mercredi 20, novembre 2013 à 23h35

Laisser un commentaire

Recevoir un mail si Mély me répond ?