Sol Semilla… ou la maison du bonheur ♥

Aujourd’hui, on va visiter une maison.
Une maison un peu spéciale.
Une maison qui contient un peu à l’univers de Charlie et la Chocolaterie (un de mes livres favoris, enfant).

maison

Vous connaissez mon Amour pour Sol Semilla, le restaurant ?
Vous connaissez mon Amour pour les superaliments.

Suite à mon article sur leur fabuleuse cantine (qui est devenue ma cantine attitrée le midi), Sol Semilla m’a remerciée pour ce délicieux partage, car visiblement vous avez été nombreux à y aller (certains même venant du sud de la France, lors de petites visites au sein de la capitale, ou d’autres pays francophones européen, et même canadien (salut Ludovique !) lors de voyages).
C’est donc tout naturellement que le projet de se lier par un partenariat s’est fait.
Je suis particulièrement ravie de cet aboutissement, car cela m’a permis d’approcher une montagne de richesses.
Une richesse d’informations, de découvertes, de petits secrets (si, vous allez voir…).

Avant ce partenariat, Sol Semilla était pour moi une fabuleuse cantine où j’adorais me rendre.
Mais, cela s’arrêtait là.
J’ignorais totalement l’histoire qui se cachait derrière.
J’ignorais tout de ce monde magique contenu derrière.
Le restaurant n’est que la partie visible d’un fabuleux monde, d’une jolie histoire, de personnes incroyablement riches humainement, de petits secrets gourmands.

Me lier à eux m’a permis d’apprendre tout ceci, d’y avoir accès.
Et, en plus de cela, j’ai compris, et appris que leurs superaliments n’étaient pas n’importe quels superaliments.
Oh non…
Leur sourcing est à lui seul une histoire extraordinaire de gourmandise.

Vous venez ?
Je vous fais visiter leur fabuleux monde…

monde-fabuleux

J’ai une vraie passion pour les superaliments.
Au sein d’une hygiène de vie équilibrée, saine & adaptée à soi, ils permettent de potentialiser les ressources & les capacités de notre fabuleux écosystème qu’est notre petit corps.
Les superaliments sont aussi un précieux moyen de booster notre énergie, ainsi que notre beauté (la qualité de notre peau, et de nos cheveux est directement & intimement liée à notre alimentation), et bien sûr notre bien-être général.
Oh, bien sûr, je vous l’ai déjà eu dit, mais il me parait important de le souligner, tellement cela est important : la consommation de superaliments ne peut, et ne doit pas se substituer pas à un régime équilibré.
Elle peut être une aide précieuse pour booster notre apport en nutriments, dans le cadre d’un régime alimentaire déjà équilibré.
Sur un « terrain » sain, et déjà équilibré, notre corps est plus réceptif à toutes ses richesses.
Il est plus intéressant, et même conseillé, de prendre les superaliments en complément d’une bonne hygiène de vie : une synergie entre les deux se met en place, et les bénéfices n’en sont que supérieurs.
On peut même passer à la vitesse supérieure….

Intégrer les superaliments directement dans notre alimentation (plutôt que de les prendre sous forme de cachets ou gélules), c’est créer une synergie.
Une synergie respectueuse, et allant dans le sens de la Vie.
Cette synergie créée entre les aliments & les superaliments est supérieure à la somme des deux pris séparément.
Cette synergie magique est bien réelle, et a un nom : le «totum».
Le totum est plus grand que la somme de ses parties : c’est une question d’interaction entre les différentes parties d’une globalité qui permet de faire naître quelque chose de plus.

totum-def

Ainsi, les mets, recettes, et préparations culinaires s’enrichissent au contact des superaliments.
Ils s’enrichissent nutritionnellement, et… gustativement bien sûr.

Les superaliments font partis intégrants de ma vie, de mes habitudes et rituels alimentaires.
Au fil des saisons, je les change, je les adapte.
J’écoute mes goûts, mes attirances, et suis les saisons, également.
Je pourrai difficilement m’en passer.
Ils sont présents jusque dans mon petit déjeuner (de Fée).
Un petit déjeuner hautement nutritif, vegan, sans gluten, digeste… fait majoritairement de superaliments.
Une mini-bombe de douceurs.
Une synergie exceptionnelle.

Sol Semilla, c’est comme une grande (et merveilleuse) pochette surprise de superaliments.
Le restaurant Sol Semilla a ouvert ses portes en 2009
D’ailleurs, il a commencé tout doucement, à son rythme, en ouvrant seulement le samedi & dimanche midi.
Puis, peu à peu, telle une jolie plante qui prend vie, et grandit, il est resté ouvert les midis de la semaine (2010).
Qui sait… Peut-être ouvrira-t-il bientôt ses portes le soir ? (Je crois qu’on est plusieurs à le souhaiter très fort)

Mais, avant d’être un restaurant, Sol Semilla existait déjà.
Sol Semilla était, et est toujours une boutique.
Une boutique proposant de nombreux superaliments.
Leurs superaliments évoluent avec le temps.
De nouvelles références voient de temps à autre le jour.
Mais… Certaines de leurs références évoluent, aussi, avec le temps (on verra ensemble plus loin dans l’article comment ils évoluent).

Sol Semilla, jolie pochette surprise de superaliments, évoluant au fil du temps en un beau bouquet.
Un bouquet de couleurs, de goûts, de découvertes, de richesses.

joli-bouquet

Lorsque ce partenariat a vu le jour, j’ai eu envie de voir.
De connaitre.
Ce qui se cache derrière.
L’histoire, les petites anecdotes.
Et, si je peux toucher du doigt quelques secrets (gourmands), mon âme de passionnée est comblée.
J’ai donc demandé à visiter les bureaux de Sol Semilla.
Les bureaux de Sol Semilla ne sont pas situés à la même adresse que la boutique (et restaurant) qui est à Paris (ici), ils sont situés à Montreuil (tout près de Paris).
En m’y rendant, je pensais visiter des bureaux.
J’espérais y découvrir une ou deux jolies choses, anecdotes, histoires.
Mais, j’étais à des années-lumière de savoir ce qui m’attendait…

En y pénétrant, j’ai compris que j’avais mis le pied dans un univers bien particulier.
Une vraie «maison du bonheur».

papier-pein-farines

Je dis «maison», car c’est bien ce dont il s’agit.
Les bureaux de Sol Semilla ne sont pas dans un local triste, gris, banal, où évoluent normalement des bureaux.
Ils se sont installés dans une maison qui était à louer.
Une maison décorée comme une maison.
Une maison avec du papier peint coloré avec des fleurs un peu kitch.
Une maison avec une petite cuisine aux murs violets (pastels).
Une maison avec un jardin (et des arbres fruitiers).
Et.
Ils ont fait le choix de ne surtout, surtout, rien modifier.
De ne rien faire pour que cela ressemble à des bureaux.
Ils se sont simplement installés, là, avec leurs ordinateurs, leurs bureaux, et leurs chaises.
Pour que l’ambiance y soit plus douce, plus familiale, accueillante, et chaleureuse.
Lorsque j’ai écrit mon article sur le restaurant, je disais vrai en disant que ce qu’ils faisaient était un peu de la magie.
Mais… Je ne savais pas que je voyais uniquement la partie visible de l’iceberg.

C’est Charles (un des gérants) qui m’a accueillie.
Lorsque j’ai pénétré dans la maison, une odeur délicieuse est venue me chatouiller le nez.
Ça sentait le chocolat.
On sentait une odeur absolument délicieuse de cacao.
Une odeur enveloppante, ronde, bien caractéristique du chocolat.
Dans leur maison, ils ont installé une pièce dédiée à la fabrication de leur chocolat cru en tablette.
La fabrication de leur cacao est quelque chose de sérieux : c’est la seule pièce de la maison qu’ils ont modifiée pour aménager leur atelier pour pouvoir respecter des règles d’hygiène strictes.
L’odeur du chocolat est tellement intense que j’ai voulu plonger dans la grande cuve malaxant le cacao. Mais je me suis retenue (de justesse).

On a rapidement délaissé cette pièce (Charles a dû sentir mon attirance pour la grande cuve…), pour s’installer dans leur jolie cuisine aux murs violets (pastel ♥).
Charles a alors été cherché un immense carton.
Lorsque j’ai découvert ce qu’il contenait, mon âme d’enfant n’a pas pu se contenir : j’ai poussé une exclamation enjouée…
Charles venait de m’ouvrir un carton rempli d’échantillons de fèves de cacao.

Ces différents échantillons sont le reflet de la qualité de leur cacao.
Un travail de recherches, de plusieurs années, de dizaines… de vingtaines de voyages.
Pour trouver LE cacao.

En fait, tout est dans le sourcing.
Le sourcing du cacao.
Ses origines.

feves-echan-1

feves-echan-2

J’étais si heureuse de découvrir tout cela, que j’ai voulu, de ton mon cœur, pouvoir le partager ici, avec vous.
J’ai supplié Charles de me laisser en parler, de pouvoir vous dévoiler quelques photos.
Charles a accepté, en me demandant simplement de ne pas mentionner de noms (marques, fabricants, revendeurs ; auxquels j’ai eu accès), et ceci pour des raisons légitimes : le résultat gourmand cacaoté de ce sourcing est le fruit d’un (très) long travail minutieux & précautionneux qui pourrait être récupéré par des tiers.

Je suis donc repartie avec des petites fèves, dans des petits sachets, des étoiles dans les yeux, enjouée à l’idée d’en faire des photos pour les partager.

J’ai appris que la variété «Criollo» (dont je vous ai parlé dans mon article sur le cacao cru) implique que les fèves doivent avoir poussé sur le sol du pays d’origine : le Pérou.
Si on prend un cacaotier issu de cette terre (et donnant donc des fèves «Criollo»), et qu’on le replante dans un autre sol (par exemple, un autre pays d’Amérique du Sud) : on ne peut plus appeler les fèves qu’il donne des fèves «Criollo».
Incroyable, non ?
Les mêmes fèves, le même arbre, mais pas le même sol.
On appellera donc ces fèves des fèves «natives».
Les «Criollo» et les «natives» sont les seules fèves que l’on devrait acheter : leurs qualités nutritionnelles et gustatives est nettement supérieures aux autres variétés, et en plus, les choisir est aussi un geste éthique que l’on fait : ces productions étant très majoritairement équitable.
Les fèves «hybrides» ont un rendement supérieur (et sont donc moins chères), et leur qualité inférieure.

Choisir une bonne variété de cacao n’est pas le seul critère qui impacte sur la qualité du cacao.
Le nettoyage des fèves
En effet, lorsque l’on casse une cabosse de cacaotier, on trouve à l’intérieur :
– une pulpe blanche
– des fèves de cacao
Après avoir extrait toutes les fèves de cacao de la cabosse, elles restent naturellement enduis de la pulpe blanche, et il faut donc les laver. La pulpe blanche étant assez épaisse et collante, certains fabricants prennent soin de totalement retirer toute trace de pulpe, et d’autres non.
La qualité nutritionnelle n’est en rien changée, mais gustativement parlant, on sent une nette différence :
– celles dont un nettoyage minutieux a été effectué sont «rousses», et aucune trace de marron n’apparait à l’extérieur. Leur goût est légèrement plus doux, et leur texture plus fondante & nette.
– celle dont le nettoyage a laissé une mince couche de pulpe blanche revêt une cosse aux couleurs plus brunes / marron, car la pulpe en séchant prend une couleur marron. Leur goût est plus amer, plus «brut».

♦ Un autre critère impactant sur la qualité de nos jolies fèves : le procédé de séchage a une grande importance :
– séché trop longtemps, leur petite cosse prend une couleur (trop) noire. La pauvre petite fève a des allures brûlées (et le goût, aussi, parfois).
pas assez séché, c’est risqué de laisser des traces d’humidité qui fait que… au fil du temps, leur conservation est plus courte, et ces fèves peuvent même moisir. Lorsqu’on voit une petite pellicule blanchâtre recouvrir une petite fève : c’est une pellicule de champignons (moisissures).

Oh… Et, j’ai eu l’impression de toucher de l’or (blanc) en mettant la main sur les fèves de variété «Criollo porcelaine».
À l’extérieur, leur cosse est beaucoup plus claire que les autres : elle est beige, avec quelques traces de marron.
À l’intérieur, c’est un doux beige immaculé que l’on découvre.
Son goût est… délicieusement doux.
(J’ai déjà insisté auprès de Charles pour qu’ils fassent rentrer cette référence, mais ce n’est pas dans leur projet immédiat, car leur contact proposant cette variété a arrêté sa production)

Depuis quelques semaines, le beurre et la pâte de cacao de Sol Semilla sont maintenant de qualité crue (avant cela, leurs poudre, fève, et pépites étaient de qualité crue, mais leur beurre et pâte incluait un procédé de fabrication qui atteignait 80°C).
J’ai pu comparer leurs deux beurres de cacao (celui fabriqué à 80°C et le nouveau qui est cru) : j’ai pu sentir la qualité, tant au niveau du goût que de la texture.
Leur beurre cru (le nouveau) fond plus rapidement en bouche, est plus fondant et crémeux.

pate-beurre-cacao

Oh, bien sûr, lors de cette visite, j’ai pu voir beaucoup d’autres choses.
Charles a partagé de jolies histoires, m’a montré d’autres denrées gourmandes.
Chacun de leurs superaliments est sélectionné aussi rigoureusement que leur cacao.
Leur spiruline est exceptionnelle, leur maca est de loin celle que j’ai préféré parmi toutes celles que j’ai pu goûter (celle de Guayapi est aussi très bonne), leur lucuma est beaucoup plus douce que 2 autres références que je connaissais.
Je suis repartie de cette journée le sourire aux lèvres, baignant dans une magie bien particulière.
Je ne sais pas si c’est celle de ma passion.
Ou de voir leur (souligné) passion.
D’avoir vu l’énergie avec laquelle ils travaillent.
D’avoir senti tout l’Amour qu’ils mettent dans leurs recherches, leur travail, leur quête incessante de qualité, et de produits d’exception.
Peut-être un peu de tout ça.

Au fil des mois, vous serez saupoudré de délicieuses poudres, baies, fruits, denrées quelque peu magiques…
Vous saurez tout sur elles, sur leurs richesses nutritionnelles ET énergétiques.
Au menu, il y aura aussi de délicieuses recettes à réaliser, toujours très simples, abordables, digestes, et nutritives… De la vraie magie colorée & pleine de vie !

En attendant, vous pouvez (re)lire et découvrir les articles que j’ai écrits sur tous les superaliments que j’affectionne, et que l’on peut retrouver chez Sol Semilla :

♦ voici l’article sur le cacao cru (récemment mis à jour), et toutes les recettes que j’ai réalisées avec cacao.
Je vous invite aussi à parcourir les fabuleuses créations d’Ellen de Saveurs Végétales avec du cacao cru (vous verrez, elle est douée en chocolaterie !). Ophélie (Antigone XXI) en a fait des merveilles également.

3eme

♦ ici, vous retrouverez mon article sur la lucuma (parmi d’autres farines surnaturelles), qui est une de mes farines favorites, et ici, toutes les recettes où j’y ai glissé la douceur si caractéristique de la lucuma.
Nolwenn en a fait des tartelettes avec de la banane.

lucuma

♦ une toute dernière née (mais sans doute première dans mon coeur) : l’article de la chlorella, et les recettes avec ma jolie poudre d’émeraude.

citation

♦ les aguaymantos (physalis), cette jolie baie des Incas, avec les recettes que j’ai réalisées avec.
Chez Ellen, vous retrouverez aussi un muesli gourmand, et Marie (100% Végétal) l’a aussi utilisé dans un petit déjeuner.

aguaymanto

♦ la caroube du Pérou (aussi appelée Mesquite). Avec la farine de coco, la maca, et la lucuma, ces 4 farines sont mes 4 préférées. C’est (très) souvent qu’elles se retrouvent dans mon petit bol rose de mon petit déjeuner.
 Vous retrouverez ici toutes les recettes réalisées avec.

caroube

Infos utiles pour passer commande
♦ Pour acheter leurs produits, on peut se rendre dans leur boutique (23 rue des vinaigriers 75010), ou simplement sur leur site internet (clic).
♦ Et… Pour le lancement de notre joli partenariat, une jolie offre.
Une jolie offre de -20%… c’est merveilleux, non ?
Cette offre est valable sur tous leurs produits de leur boutique en ligne (pas leur magasin à Paris) du samedi 29 juin à 00h01 à samedi 6 juillet à 23h59 (10 € minimum d’achat).
Le code magique : «KdoFidelite».
♦ Pour la livraison : ils livrent dans le monde entier.
Leurs frais de port sont de 5,10 € pour la France (jusqu’à 500g), et la livraison est offerte à partir de 65€ d’achat.
Pour les pays européens ou étrangers : contactez-les (votre petit mail arrivera dans leur maison du bonheur aux murs violes pastel :)).

Je souhaite recevoir les lettres Pastel

21 commentaires

  1. Emerald

    Bonjour Mély,
    Je suis toujours preneur pour apprendre des nouvelles choses.
    Byz

    samedi 29, juin 2013 à 10h28
  2. Karen (cuisine saine)

    Merci de m’avoir fait découvrir ta merveilleuse cantine :D

    samedi 29, juin 2013 à 18h11
  3. Christel

    Re coucou Mély,
    J’aime beaucoup ta lettre d’info personnalisée lue bien après le précédent post. Profite bien de ces 2 fêtes. Je garde un très beau souvenir de mes 30 ans.

    samedi 29, juin 2013 à 20h07
  4. Alexandra

    Mille mercis de m’avoir fait découvrir cette merveilleuse boutique :) J’ai préparé un super panier et ai voulu introduire le code magique mais il est refusé car expiré d’après leur site :(

    C’est normal?

    samedi 29, juin 2013 à 22h36
  5. chris06

    Bonsoir Mély
    Grand merci pour cette belle découverte. Je t’imagine bien en petite souris voulant découvrir UN NOUVEAU MONDE.
    Elle est revenue des images et des odeurs flottant autour d’elle;
    Je garde précieusement les coordonnées.
    Je dépose un bisous sur ton petit museau pour ton anniversaire (mais que de travail en perspective!!!) Chris 06

    samedi 29, juin 2013 à 22h37
  6. Grenadine

    Justement je viens de commander chez eux du caroube cru, du beurre de cacao et de la farine de lucuma, ce sont tes articles qui m’on donné envie de tester^^ A voir si je vais me laisser tenter par d’autres petites choses pour profiter de ton offre spéciale ;)

    samedi 29, juin 2013 à 22h50
  7. Mély

    @ Karen : Merci d’être venue jusqu’à Paris pour y goûter avec moi :)

    @ Christel : Merci beaucoup :)
    (Je répond à ton précédent message par e-mail bientôt)

    @ Alexandra : Oh…
    Je suis désolée… Tu as dû être déçue !
    Ce n’est absolument pas normal… !
    Je vais aller tirer les oreilles de leur webmaster.
    Dès que j’ai lu ton commentaire, j’ai prévenu Jean (leur webmaster).
    J’ignore s’il lit ces mails le week-end, mais je suis sûre qu’il rétablira cette erreur dès lundi.
    Je vais également demander à ce que la promo soit repoussée (non mais !).

    @ Chris06 : Bonjour :)
    Ton commentaire est juste trop chou ❀

    @ Grenadine : Bonjour, hum… Leur caroube (mesquite) est délicieuse.
    J’ai vraiment des « phases » en terme de farines surnaturelles pour mon petit déjeuner : pendant plusieurs semaines, je peux très bien ne pas toucher à certaines, puis, tout à coup, en avoir ré-envie… Et bouder d’autres (puis cela recommence ensuite).
    Ils sont en stock de lucuma (à mon désespoir), et je n’en ai plus depuis 3 bonnes semaines…
    Oh, oui, il faut profiter… -20% chez SOL, ce n’est pas tous les jours :)

    samedi 29, juin 2013 à 23h47
  8. Ingrid

    Je suis également passionnée par les superaliments, j’en consomme depuis quelques années avec plaisir, j’adore découvrir de nouveaux trésors, et je suis littéralement fan de leur boutique.
    Merci pour le code promo.
    Je suis complétement accro aux aguaymantos, à la maca et au cacao cru.
    J’ai même réussi à emmener mon ami dans leur restaurant et il a adoré, moi aussi d’ailleurs.

    dimanche 30, juin 2013 à 8h41
  9. charlotte

    Je garde un merveilleux souvenir de ma première fève de cacao cru criolo croquée lors du festival magique l’arbre qui marche en Bretagne…
    et puis il y a aussi ce milkshake végétal lucuma caroube avoine un instant de douceur incomparable…
    Avec Sol semilla, avant même de mentaliser quoique soit, on peut sentir des aliments précieux, puissants, présents et ô combien nourrissants sur tous les plans… magique !
    On peut croire que je m’emballe un peu, mais c’est vrai je m’emballe! Lorsque une expérience culinaire me transporte et bien… je me laisse envahir!
    Merci Mély (que ça doit être bon de recevoir tant de merci!) pour faire découvrir aux autres ce qui te touche avec une sincérité et une finesse tellement touchantes… merci donc pour ces sourires donnés (et reçues!) qui en font naître mille autres.
    On pourrait trouver cela naïf, surjoué tous ces moments dont tu nous parlent mais non : tu es présente, assumée et tu donnes tellement envie de l’être à qui veut le regarder…
    Bien des pensées pour toi
    Charlotte

    dimanche 30, juin 2013 à 14h02
  10. Angela Macedo

    J’ai aimé cet article. Les images, des mots doux, l’odeur de cacao … J’ai aussi aimé avoir connu Jeff et Joelma qui ont fait mon dernier repas à Paris au Sol Semilla restaurant, le plus beau souvenir!
    Félicitations à tous.
    Angela, Brasil

    dimanche 30, juin 2013 à 22h08
  11. Mély

    Jean (le webmaster de Sol Semilla) et Charles (le « roi-trésor » du cacao cru) ont été très réactifs & m’ont tous deux répondu durant le week-end : le code promo a été vérifié et reprogrammé.
    Il fonctionne.
    Si vous avez la moindre difficulté à passer commande, vous pouvez contacter Jean par e-mail : admin.info@sol-semilla.fr : il se fera un plaisir de vous répondre (de leur bureau aux fleurs !)

    @ Charlotte : Bonjour,
    Ton commentaire m’a été droit au cœur (vraiment).
    Merci de pouvoir recevoir ce que je fais, donne, et transmet.
    Merci de te permettre de l’accueillir.
    Merci aussi d’être de ceux qui réussissent à vibrer, sourire, et être sensible & transporter par toute la magie que le monde peut nous offrir.
    Je ne connaissais pas le festival de l’arbre qui marche, et j’ai essayé de regarder ce qu’il en était sur Google, mais le lien doit être en maintenance, car il ne fonctionne pas (je rééessayerai un autre jour).

    @ Angela : Merci Angela !
    Woua… Tu viens de bien bien loin !
    Oui, Joelma est un petit bout de femme avec un cœur immensément grand (et sa cuisine s’en ressent).
    Carolina (cuisinière des week-end) a une énergie très différente, mais tout aussi belle :)

    lundi 1, juillet 2013 à 11h23
  12. valérie

    Je compte aller déjeuner là-bas dimanche midi, comme je passe sur Paris. Ca fait longtemps que j’en avais envie, depuis ton autre article en fait. Jolie coïncidence que tu en reparles juste maintenant :-). J’espère que c’est ouvert le dimanche au fait !

    lundi 1, juillet 2013 à 15h59
  13. Zibrain

    Milles merci ! Nous sommes passé à Sol Semilla (parmi tous les resto vegan testés) pendant nos vacances parisiennes et c’était vraiment top :D Leur univers te correspond tout à fait, pas étonnant que tu vantes leur produits…
    Nous parlions d’acheter leurs produits donc c’est l’occasion ;)

    mardi 2, juillet 2013 à 11h51
  14. Mély

    @ Valérie : Bonjour :)
    Oui, le restaurant est ouvert le dimanche (c’est la belle Carolina qui est la chef cuisinière le week-end), comme je l’avais indiqué dans mon précédent article (clic).
    Ils ne prennent pas de réservations en revanche :)

    @ Zibrain : Mmmmh… Super :)
    Je suis heureuse de pouvoir vous en faire profiter ♡

    mardi 2, juillet 2013 à 12h26
  15. Hélène

    Merci Mély pour ce bel article. J’affectionne tout particulièrement votre blog tout en délicatesse et poésie. J’ai bien pris note depuis quelques temps de ce magnifique restaurant et mon projet et de m’y rendre lors d’un prochain voyage en métropole.
    Votre blog est pour moi une fenêtre ouverte sur le monde, d’autant appréciée que je vis loin et sur un mouchoir de poche ! (la Réunion). Je suis également très intéressée partout ce qui touche et contribue, d’une façon naturelle, à la santé globale de l’être humain.
    Encore merci et bonne continuation.
    Hélène

    mercredi 3, juillet 2013 à 9h19
  16. Lulu

    Mmmmhh.. c’est comme si j’y étais… et avec toi, dans cette belle maison fleurie. Les fèves de cacao me passionnent, et j’aimerais développer des occasions de déguster plein de sortes différentes.
    Notre déjeuner chez Sol me reste comme une belle bulle dans un univers de bienveillance et de douceur.
    Merci pour tous ces partages de ton Coeur !
    Et… une très belle fête qui s’en vient ! Avec plein de gros bisous.

    mercredi 3, juillet 2013 à 14h30
  17. Saveurs Végétales

    Et bien, quel « super-article » ;)
    Bravo à toi pour ce merveilleux partenariat …
    Quel chouette argumentaire sur cette si belle maison du bonheur… j’étais déjà convaincue (tu le sais !) mais j’ai adoré découvrir cette histoire cacaotée… Le parfum des fèves est même venu me chatouiller les narines… et m’a rappelé une jolie période de ma vie (mais rude & « parfumée » à la testostérone !) que je ne regrettes pour rien au monde !!!. Merci beaucoup pour le clin d’œil à mes petits choco, c’est vraiment très très choupinou…
    Oh et rappelles toi… la découverte du cacao cru, c’est grâce à toi ♥♥♥
    Moi je n’ai qu’une hâte : me délecter de tes prochains articles & recettes en sirotant un jus vert, adossé à un arbre, dans un rayon de soleil, en grignotant de la superfood ;)
    Pleins de bisous au Prâna :)))

    mercredi 3, juillet 2013 à 23h09
  18. Caroline

    Roh ben mince alors ! Je me réveille un peu tard… :(

    Par cet article, tu réussis un peu plus encore à me convaincre d’essayer tout ça Mély ! Tu avais parlé de demander à ce que le code promo soit repoussé, avais-tu réussi (à tout hasard !) ? Pour une première commande, je t’avouerai que j’hésiterais moins à cliquer si les 20% étaient toujours valables. :)
    Pas encore tout à fait prête à plonger dans tout ça les yeux fermés comme tu peux le voir lol. Je prends (peut-être trop ?) mon temps. ^^

    jeudi 25, juillet 2013 à 0h44
  19. Mély

    @ Caroline : Bonjour :)
    Effectivement, tu arrives « un peu tard » pour la promotion !
    Le code promo a été repoussé d’autant d’heures qu’il n’a pu être utilisable (à cause du mini bug), soit environ 24 heures :)
    Bien sûr, si on ne connait pas les produits, je comprenne que l’on soit réticents à les acheter (surtout s’il y avait une jolie promo avant). Mais… Tu ne « plonges pas dans tout ça les yeux fermés » après tout… Tous mes (nombreux) articles te permettent bien au contraire d’apprendre à les connaitre, les découvrir, et te familiariser avec eux.
    Ensuite, il t’appartient, toi, d’accepter le fait d’avoir laisser passer la promo, et de bénéficier tout de même de quelques découvertes (accompagnés par l’énergie Pastel des articles) :)
    (signé : une Jolie Fée qui vient de finir de prendre son petit déjeuner avec plein de farines surnaturelles, dont la Maca, et la Caroube du Pérou de chez Sol :))

    jeudi 25, juillet 2013 à 6h44
  20. Caroline

    Oui la promo est une chose, mais tu sais j’ai tellement été déçue par le passé lorsque j’ai tenté de nouveaux aliments que les adeptes du bio ont l’habitude de manger que j’ai malgré moi une certaine méfiance de la nouveauté de ce côté-là. Mais c’est peut-être moi qui suis difficile après tout ! ;)
    Bonne journée ! :)

    jeudi 25, juillet 2013 à 12h21
  21. Sarah

    La description de ce resto me tentait bien, et puis quand j’ai réalisé que j’étais passée devant plusieurs fois, je m’y suis enfin aventurée ce midi et ce fut un régal bien agréable. J’y retournerai ! :)

    dimanche 4, août 2013 à 21h29

Laisser un commentaire

Recevoir un mail si Mély me répond ?