Œufs de Pâques au beurre de coco & aux fleurs

 

couverture

Prendre soin.
Prendre soin de soi.
Prendre soin des Autres.
Prendre soin de l’Autre.

Être attentif à soi.
Être attentif aux Autres.
Être attentif à l’Autre.

On est tous différents.
Nos différences font ce qui nous rendent parfaits & beaux.
Ils nous rendent uniques.
Nous rendent nous.
On doit les chérir, les cultiver, les entretenir.
Et non essayer de se fondre dans la masse des stéréotypes, d’une perfection idyllique.

Être soi.
Est la chose la plus belle qui soit.
Accueillir & accepter qui l’on est.
Ne pas en avoir honte, et s’exposer, entier, tout entier, sans pudeur, aux Autres.
On peut être timide.
Et le faire.
On y gagne tellement.
Tellement.

On se sent alors libre.
Libre, heureux, beau, entier, vrai.
Les autres le perçoivent.
Perçoivent notre authenticité.
Et, cette audace, ce courage (car oui, il en faut du courage, pour être Soi, entier, face au monde, toujours), les éclabousse tout entier.
Les éclabousse de beauté, de mille scintillements.

montage-1

Accepter ses faiblesses, ses failles.
Nos faiblesses, nos failles ne sont pas des défauts.
Ils sont un message.
Un message de notre âme, de notre coeur.
Ils nous indiquent ce que l’on doit travailler, ce que l’on doit accepter, regarder, chérir.
En les acceptant, en les regardant, on peut alors les modifier, les gommer, les redessiner.
Et.
La magie opère.
Les « défauts » ne sont plus.
Ils s’évaporent, se transforment.
Pour révéler une beauté encore plus belle, plus scintillante, plus lumineuse.
Celle de notre âme, de notre coeur, dépourvue de cette petite poussière de moins.

Chacun de nous est différent.
Chacun de nous avons nos failles, nos faiblesses.
Et, une fois chéris, recueillis, couvés, ces petits défauts se transforment.
Pour révéler de délicieuses gourmandises cachées, révélées.
Elles aussi toutes différentes.

IMG_6354-v2

 

Le printemps est là.
Pâques sera là bientôt.
Création, symbiose des deux.
En de jolis oeufs floraux.

L’oeuf, symbole de la naissance, du potentiel qui sommeille, qui dort, enfoui, tel un trésor.
Qui a besoin de chaleur, d’amour, pour croitre, et naitre.
Jolies fleurs, symbole du printemps, de la Nature qui s’éveille.
Nous donnant une explosion de couleurs, d’odeurs, de merveilles.

Pour réaliser ces oeufs floraux, j’ai choisi la noix de coco.
Peut-être vous en souvenez-vous : la noix de coco est le seul aliment sur Terre qui contient de l’acide laurique, un acide gras saturé naturellement présent dans le lait maternel, et ayant de nombreuses propriétés (antibactériennes, antifongiques, antivirales…).
La coque des oeufs est faite de beurre de coco, et j’ai utilisé du lait de coco & du sucre de coco pour réaliser la ganache.
Gourmandise onctueuse.
Douceur maternelle. Des papilles au symbole nutritionnel qu’il contient.

Les fleurs se sont invitées, se sont glissées, dans la ganache.
J’ai choisi d’utiliser des fleurs séchées.
La marque Florisens en propose plusieurs variétés : rose, bleuet, jasmin, lavande, néroli / fleur d’oranger, hibiscus, mauve…
Dans mes oeufs, j’ai glissé 3 fleurs :
– la rose. Pour moi, elle symbolise la féminité, la douceur, la pureté, aussi, quelque part.
Mon Âme poète l’adore. Mon Âme d’enfant la chérit (le jour de ma naissance, mon père a offert un bouquet de 36 roses à ma mère). Mon Âme de femme adore s’y lover.
– du néroli, aussi appelé fleur d’oranger, a des propriétés calmantes. Souvent utilisé pour apaiser les enfants, son doux parfum rappelle un parfum maternel, lui aussi enveloppant.
– du jasmin… Jolie fleur d’Orient, symbole de sensualité, se mêle à la perfection avec les deux premières.

IMG_6249

Réaliser votre création

Et maintenant, varions.
Déclinons.
Ses saveurs, ses couleurs.
Au gré de nos envies, de nos goûts.
Beaucoup de variantes s’offrent à nous :

Coque
Pour la réaliser, on peut opter pour du chocolat blanc (fait maison sans protéines de lait, ou déjà prêt), du chocolat (cru ou non), ou du beurre de coco, tout simplement.

remplir-moules

Ganache
♦ Le lait de coco est une base simple pour réaliser sa ganache : il tend à se figer à une température assez fraiche.
Il apporte une texture onctueuse, crémeuse, et vraiment très douce. Parfait.
On peut y apporter de la vanille en poudre, du chocolat en poudre (cru). La lucuma est absolument parfaite ici.
J’ai choisi de sucrer ma ganache avec mon sucrant préféré, le sucre de coco, mais on peut utiliser du sirop d’agave, du sirop d’érable, du sirop de riz, ou du sucre de canne. Pour des raisons esthétiques : choisissez un sucre de couleur plutôt clair, si vous souhaitez garder la couleur de la ganache claire.
♦ On peut aussi utiliser une crème vanillée express & vegan.
Elle aussi se personnalise avec du chocolat cru et/ou de la lucuma. Tout aussi douce que le lait de coco, elle a une texture un peu plus épaisse, et un peu plus de corps. Elle se conserve un peu moins longtemps que la ganache au lait de coco.

ganache

IMG_6266

Coeur
J’adore l’idée de glisser des petits trésors-surprises dans mes oeufs.
Dans chacun de mes oeufs, j’y ai glissé un pétale d’une des fleurs choisies (roses, néroli ou jasmin). Plus pour l’aspect visuel qu’autre chose, ma ganache étant déjà délicatement parfumée.
♦ On peut y glisser plein de trésors gustatifs : des fruits séchés (raisin, mulberrie, aguaymanto, dés d’abricot séché), des pépites de chocolat, des petites graines ou noix (macadamia, noisette…)
♦ En restant dans le domaine floral, on peut opter pour d’autres formes que les fleurs séchées qui peuvent être difficile à dénicher (j’ai trouvé les miennes au rayon « épices / aromates » de mon magasin bio) : 1 cuillère à soupe d’hydrolat de néroli, ou de rose, remplace très bien les fleurs séchées.
Si on choisit une huile essentielle, une seule goutte suffit largement, et parfumera de manière très intense (beaucoup plus que les fleurs séchées ou l’hydrolat) : à réserver pour les palais accro & habitués aux notes florales en cuisine. Le néroli (fleur d’oranger) est, selon moi, la meilleur à glisser dans cette ganache.

IMG_6284-v2

IMG_6305-v2

 

 

Ingrédients : (pour 9 oeufs)

  • 180 gr de beurre de coco environ (dépend de la taille de vos moules, il vaut mieux en avoir un peu plus que pas assez. Au pire, on le finit à la petite cuillère, c’est facile)
  • 250 ml de lait de coco
  • 3 cac de sucre de coco
  • 2 cac de fleurs séchées (au choix : rose, jasmin, néroli)
  • 1 moule de demi-coques d’oeufs

IMG_6347-v2

 

Préparation :

  1. Au bain-marie (doux), faites fondre votre beurre de coco.
  2. A l’aide d’un pinceau, remplissez vos moules de demi-coques d’oeufs.
  3. Mettez votre moule au congélateur, et laissez prendre 10 minutes.
  4. Répétez l’opération 2 à nouveau : 2 épaisseurs de couches tiennent mieux (on peut même en réaliser 3, pour réaliser des oeufs encore plus solides).
    Replacez à nouveau au congélateur, pour 20 minutes.
  5. La ganache : mixez le lait de coco avec le sucre, et les fleurs séchées.
  6. Démoulez délicatement vos coques (exercez une petite pression avec vos doigts, tout autour du demi-oeuf, et mettez la tête vers le bas).
  7. Remplissez la moitié de vos demi-coques de la ganache.
  8. Refermez en soudant vos oeufs (utilisez la chaleur de vos doigts pour réchauffer le bord des oeufs en les passant délicatement tout autour).
  9. A conserver au réfrigérateur.
    Les ganaches au lait de coco se conservent facilement une semaine.
    Les ganaches contenant de l’hydrolat se conservent moins de temps : comptez 4 jours.
    Les ganaches avec la crème vanillée express se conservent 3 jours.

Joyeux Printemps à vous tous.

With a lot of Love, as always

IMG_6352-v2

Je souhaite recevoir les lettres Pastel

Vous aimerez peut-être

25 commentaires

  1. Laurence

    Il est vrai que Pâques approche … a grands pas. En Russie, nous sommes en plein carême donc l’idée meme de fêter Pâques m’étais un peu passée au-dessus ^^
    Tes petits oeufs sont charmants … plein de surprises, tant au niveau des saveurs que dans la surprise elle-même située en leur sein.
    Le beurre de coco est vraiment merveilleux.
    Je suis également 100% coco en ce moment … sucre ( mon dieu qu’il est délicieux ), farine ( des petits pancakes vg attendant pour le petit-dejeuner gourmand de ma petite tribus demain ), huile, beurre … quelle gourmandise ! J’essaie d’être raisonnable, pourvu que ça dure ^^
    Plein de belles choses a toi et surtout prends bien soin de toi et des tiens, tout ce que tu écris en intro reflète tout le cheminement d’esprit que j’ai eu en début d’année. Et qu’il est bon de se sentir enfin Soi. Mieux vaut tard que jamais … Chacun a son rythme … La vie est merveilleuse et l’important est bel et bien de trouver son Essentiel, le chérir et le choyer le plus longtemps possible.
    A bientôt Douce Mély **

    vendredi 22, mars 2013 à 17h59
  2. Mary

    Encore une fois bravo pour ces moments de lecture féériques…et appétissants!

    vendredi 22, mars 2013 à 19h15
  3. Anna

    Une jolie leçon de vie avec laquelle je suis bien d’accord, de magnifiques roses séchées, une belle gourmandise, je me sens réconfortée. En cette journée difficile, en ces temps difficiles pour moi, un grand MERCI.

    Une gourmande fragile, et souvent perdue dans ce monde…

    vendredi 22, mars 2013 à 19h16
  4. Sweet Faery

    Voilà un billet aussi joli que poétique… Et c’est vrai que le beurre de coco fait des merveilles quand on parle de chocolat blanc maison. Joyeuses Pâques à toi, Mély ! :-)

    vendredi 22, mars 2013 à 19h46
  5. Catherine Brochu

    Rose : Quand le silence ouvre la voie à la magie :)

    vendredi 22, mars 2013 à 20h03
  6. marie-france

    Quelle belle idée toute en finesse
    Le fait de ne remplir qu’à moitié l’œuf est ce une question de poids?

    Joyeux printemps

    Marie-France

    vendredi 22, mars 2013 à 20h55
  7. Christel

    Bonsoir Mély,
    Les fleurs, les oeufs sont magnifiques… Je sens que je vais me laisser tenter par la réalisation de cette recette. Bon printemps à toi et vivement l’arrivée des fruits et légumes ensoleillées.

    vendredi 22, mars 2013 à 21h08
  8. Baba

    Bonjour Mély!
    C’est la première fois que je laisse un message, mais je l’avoue bien volontiers, je suis toujours à guetter un nouvel article sur ton blog!
    Ce que tu écris m’interpelle à chaque fois, plus que des recette, il y a le partage de beaucoup de vie, et de beaucoup de toi-même. C’est quelque chose de fort de pouvoir donner comme tu le fais ici.
    La dernière photo est très belle : cet œuf brisé sous la rose séchée. cela me donne l’impression que l’œuf s’est détaché comme une pétale de rose. Mais la coquille tâche de continuer à protéger son trésor : une renaissance est possible. C’est cela le mythe de l’œuf, n’est-ce pas?
    Continue d’écrire,
    Merci
    Baba

    vendredi 22, mars 2013 à 21h09
  9. Sophie C

    Cest beau…je ne vois pas quoi dire d’autre. On sent tout l’amour et l’attention que tu apportes à imaginer puis confectionner ces petits trésors. C’est peu être un peu bête, mais ça me fait remonter plein de sensations, de gratitude pour les autres, les personnes que j’aime, qui sont ou ne sont plus…Et ça fait un bien fou. Merci beaucoup pour ta finesse et ta générosité. On ne te le dira jamais assez.
    Merci…

    vendredi 22, mars 2013 à 22h26
  10. Marie // 100% Végétal

    Super !!! Une très chouette alternative au chocolat blanc et une belle manière de montrer qu’on peut fêter pâques autrement ! je suis à fond dans la noix de coco en ce moment donc j’ai tout ce qu’il faut sous la amain pour tester, pas de moules à oeufs mais en version petites bouchées ça ne peut qu’être tout aussi parfait, et miam avec de la rose, le top :D

    vendredi 22, mars 2013 à 23h05
  11. Karen (cuisine saine)

    C’est une trop belle idée tes oeufs :D

    samedi 23, mars 2013 à 11h54
  12. Melodie

    Bravo! Tes oeufs ont l’air vraiment réussis et absolument divins!

    samedi 23, mars 2013 à 12h57
  13. eilane

    Bonjour Mely, c’est beau, c’est magique et surprenant, comme à chaque fois ; Je le sens que je vais me laisser tenter par ces petites douceurs ! Merci, merci, merci…

    samedi 23, mars 2013 à 13h50
  14. Antigone XXI

    Très jolis tes petits oeufs Mély, et puis, pas besoin de les imaginer, je les SAIS déjà gourmands… Et puis j’aime ces pétales, leurs délicatesse…
    Le beurre de coco remplace le chocolat en ce moment chez moi, je m’amuse à des mélanges de saveurs pour des mignardises toujours différentes… Mais ce qui me plaît le plus dans ta recette, c’est la ganache, elle a l’ai exquise ! Tu peux être assurée que celle-là, je la ferai !

    samedi 23, mars 2013 à 15h15
  15. Miss Pat'

    Bonsoir Mély. Je te remercie pour ton post qui me touche beaucoup. Cette confiance en soi qui est parfois difficile à sentir en soi… La timidité qui empêche de faire, qui empêche de vivre…
    Oser, oui, parfois il faut beaucoup de courage. Et en tout cas pour moi, des choses toutes simples sont des défis…

    Je suis vraiment séduite par tes petits oeufs. Ils sont originaux. Bravo !

    dimanche 24, mars 2013 à 20h04
  16. vanouss

    Wahou !!! Que dire de plus, que « magnifique » !!
    Bravo

    dimanche 24, mars 2013 à 20h57
  17. Cél

    Ma chère Mely,
    je te tutoie, comme si je te connaissais bien.
    Je te tutoie, parce que je te côtoie depuis quelques mois au fil des pages de ton blog, et que je pense à toi tous les matins quand je sors ma farine de coco, ou mes noix du brésil.
    Je te tutoie, parce que tu tutoies la nature, tu danses avec les mots et les mets, tu sèmes les richesses que tu amalgames avec gracilité, générosité, élégance.

    J’ai un problème avec moi-même. D’acceptation. De réconciliation. Je suis tellement dure, avec moi…Te lire me permet de me rappeler que la nourriture est un cadeau. De la nature au corps. De soi à soi. Un présent qui vaut la peine qu’on y prenne le temps, qu’on y prête une attention douce, pas tyrannique. Un moment où l’on écoute, où l’on s’écoute.
    Prendre plaisir et lâcher prise.
    Grâce à toi, entre autres, j’y parviens. Doucement. Très, très doucement. Prendre du poids, retrouver tranquillité et plaisir devant l’assiette, en gardant l’équilibre, ce n’est pas facile. C’est un chemin qui me fait peur.
    Accepter la gourmandise.
    Accepter tous les signes, d’appétit, d’envie.
    Merci, merci de tes lignes. Continue encore longtemps. Ton aide est précieuse…
    A bientôt

    Cél

    dimanche 24, mars 2013 à 23h35
  18. Sabrina

    Miaaaaam!!! Même quand je n’ai « pas le temps », je me laisse happée avec délice par ta plume si délicate et enchanteresse! La « fée-rit », d’un coup d’aile pastel, égaye la couleur de l’instant!
    On dit que « Les mots sont le parfum du coeur »…et bien, du tien se diffuse jusqu’ici une douce effluve de rose, jasmin et néroli ♥
    Tes petits oeufs onctueux ont l’air soooo yummy! je pense qu’il va y avoir une ponte de pâques précoce chez moi! :-P
    En ce Lundi, la Lune dit: « Mély, Que mille étoiles scintillent dans le ciel de ton coeur » ♥

    lundi 25, mars 2013 à 6h28
  19. Mély

    @ tou(te)s : Chacun de vos mots, de vos passages sont lus, et savourés.
    Certains d’entre eux font tinter mon coeur de douceur, de plaisir, plus que vous pouvez l’imaginer, plus que vous pouvez le concevoir.
    J’aimerai que le Temps soit maléable, pour pouvoir vous répondre à tous vos commentaires & messages privés.
    Sachez que mon silence ne reflète pas une indifférence.
    Un beau projet verra le jour, d’ici quelques temps. Il répandra de la poussière d’étoiles bien au-delà de tout ce que vous pouvez imaginer.
    Je vous embrasse tou(te)s fort.
    Souvenez-vous : vous êtes TOUS magnifiques, beaux, précieux.

    lundi 25, mars 2013 à 7h43
  20. Hélène

    Mmh… c’est vrai que c’est bientôt Pâques, on l’aurait presque oublié ! Tes oeufs sont splendides et que dire de leur composition… les chocolatiers devraient s’inspirer de toi, Mély ! Bisous !

    lundi 25, mars 2013 à 18h29
  21. Mathilde

    Cet article absolument sublime mériterait plusieurs Oscars, et c’est un euphémisme ;-)
    Pour ses qualités artistiques, pour la créativité culinaire qui dépasse l’imagination du commun des mortels, pour la superbe philosophie développée en intro, pour la générosité incommensurable de l’auteur aussi belle qu’intelligente et adorable, pour les connaissances des apports nutritionnels de tous ces merveilleux ingrédients que dame nature met à notre disposition… Mély on attend la suite de tes aventures en trépignant d impatience <3
    Dis donc on pourrait pas t’en commander quelques uns de tes petits oeufs de Pâques FABULEUX @-}–

    mardi 26, mars 2013 à 10h10
  22. Lulu

    Merci pour ta grande délicatesse Mély… elle étincelle encore plus dans dans ce post !
    Et j’ai hâte d’essayer ces jolis œufs qui, je le sens bien, vont réjouir plus que mes papilles…
    Merci de ta générosité… j’ai aussi hâte de découvrir la suite des aventures !

    mardi 26, mars 2013 à 18h32
  23. Marie Chioca

    Ma chère Mély,
    Je suis toute souriante devant tes tendres petits oeufs. Tout n’est que délicatesse : leur parfum, la douceur des ingrédients qui les composent, ton joli texte pour les accompagner…
    Tu as vraiment, comme toujours, des idées fabuleuses !
    Je te souhaite de très joyeuses Pâques:)
    Marie

    jeudi 28, mars 2013 à 8h41
  24. Iza de GourmandIz

    Je crois que c’est un billet des plus poétiques que j’ai pu lire sur ton blog, toutes ces fleurs sans doute qui adoucissent l’âme…venir ici c’est pousser la porte de la sérénité et de la tendresse, merci Mély de tous ces enchantements, j’aurais bien croqué dans l’un de ces petits oeufs-là, de préférence au néroli pour apaiser mon quotidien stressé^^

    mercredi 3, avril 2013 à 0h24
  25. Liloue (D'ÂmeBio)

    Un doux et poétique moment à te lire et à regarder ces petits œufs délicats aux notes florales avec des ingrédients que j’aime beaucoup.
    J’aime glisser comme toi des petites surprises à l’intérieur des œufs.
    Besoin de douceur, j’utilise l’huile essentielle de néroli en massage sur le plexus solaire au coucher pour apaiser mon corps et mon esprit !
    Joyeuses fêtes de Pâques.

    vendredi 25, mars 2016 à 11h24

Laisser un commentaire

Recevoir un mail si Mély me répond ?