Poudre enchantée… déclinable selon nos envies

A votre avis, quelle est la différence entre (de haut en bas, et de gauche à droite) : le petit bocal, le petit bol, et la verrine ?
Je pourrai aussi poser la question suivante : quel est leur point commun ?
En ont-ils un, tout simplement ?

montage4_devinette

Petite, j’ai passé de longues journées à sillonner les déserts (pour ceux qui sont arrivés depuis la publication de l’article où j’en parle : j’ai habité une grande partie de mon enfance dans de délicieux pays en Orient).
On s’imagine souvent les desserts comme une gigantesque étendue de sable de couleur beige plus ou moins clair.
A perte de vue.

La réalité est autre.
Il existe des dizaines, des vingtaines, peut-être même des centaines de types de déserts différents.
Leurs reliefs diffèrent (certains sont plats, tandis que d’autres présentent des abîmes nous donnant le sentiment d’être minuscules), la végétation aussi (même si elle reste rare, la puissance de la Nature arrive aussi à s’étendre au creux du désert).
Et, il en est de même pour les tons, les couleurs qu’ils arborent : du blanc le plus pur, le plus éclatant, au noir de jais (donné par de la lave fossilisée), en passant par des rouges flamboyants.
Je trouvais tout cela beau.
Je ne me suis jamais lassée de les sillonner, aux côtés de mes parents (et mon père adore raconter nos aventures à mes amis lorsqu’on vient chez lui).

Il y a un sentiment dont je me souviendrai toujours.
Un sentiment beau, pur, puissant, doux, enivrant, et apaisant à la fois.
Lorsque je me retrouvais seule, en haut d’une falaise, contemplant l’étendue, l’immensité du désert qui s’ouvrait face à moi…
Seule face à moi-même.
Seule, minuscule, face à la puissance du désert.
Et… Ce silence…
Un silence absolument magique.
Je n’entendais que le vent siffler, voler autour de mes cheveux.
Je me sentais à la fois seule au monde, devant cette étendue vide, et à la fois, plus connectée que jamais à la Vie.

Le silence & le vide font souvent peur.
Un peu. Beaucoup.
On peut se sentir mal à l’aise en y étant confronté.
Dans le tumulte de la vie quotidienne, aucun des deux n’a sa place, aucun des deux n’est souvent là.
On déclare les chercher, mais lorsqu’il nous arrive d’y faire face, de les vivre, d’en faire l’expérience, on se retrouve rapidement pris au dépourvu.
On se retrouve face à soi.
Et, souvent, on se sent perdu.
On n’a pas l’habitude.

J’ai une merveilleuse nouvelle.
A vrai dire, j’ai même deux merveilleuses nouvelles.
La première : c’est normal. Oui, se sentir mal à l’aise en expérimentant le silence, le vide, est normal.
La deuxième : une fois que l’on accepte de se sentir perdu, et que l’on accueille ce ressenti, qu’on l’accepte, qu’on l’entoure, comme une mère entourerait son enfant de ses bras, de son amour, c’est alors que l’on peut s’ouvrir à une magie extraordinaire.

C’est alors que l’on peut s’ouvrir à Soi.
A son monde intérieur.
A sa propre magie.
Ce qui nous habite.

Et, on peut alors se connecter à notre Coeur.
Notre richesse intérieure.
Notre propre beauté.
Et, on peut alors se laisser bercer, guider par nos ressentis.
Pour créer, façonner, le reflet de ce qui nous habite.

C’est alors que d’une base…
… une base ressemblant à du sable.
Du simple sable.
Une simple poudre.
Une poudre enchantée.
On transforme, on façonne, on élabore.
Quelque chose qui nous convient.
A Soi.

poudre-enchantee

Et, parce que l’on est tous différents, parce que l’on est tous beaux, chacun à notre manière.
Les résultats obtenus seront tous différents.
Ils seront aussi tous beaux. Et tous délicieux.
Car, ils seront tous le reflet de ce que vous êtes.
Et, vous êtes tous merveilleux.

La base : une jolie poussière de fée

Un bocal.
Dedans, un mélange. Tout simple.
Ça pourrait être de la poussière de fée.
En réalité, c’est un mélange surprenant de simplicité.

♦ Des graines de chia. Vous savez, ces petites graines étonnantes.
Elles nous viennent de l’héritage laissé par les Aztèques & les Mayas.
Riches en protéines (environ 25%), elles contiennent les 8 Acides Aminés Essentiels, sont riches en fibres (30% dont la majorité sont solubles), et sont riches en Acides Gras Essentiels.
Certains la mettent en avant, en affirmant qu’il s’agit d’un aliment miracle, révolutionnaire, en effectuant notamment des comparaisons avec le saumon (pour ne citer que celle-ci).
Si je trouve cet engouement un poil exagéré (dans cet article l’explication), il faut bien avouer : les graines de chia restent un (super)aliment très intéressant.
Intéressant nutritionnellement, on l’aura bien compris, mais aussi car cette minuscule petite graine a un pouvoir énorme en cuisine… : celui de pouvoir absorber jusqu’à 14 fois son poids.
Au contact d’un liquide (eau, lait…), elle gonfle, et apporte une texture qui rappelle le porridge.
Un précieux atout qui est l’un des deux secrets de cette poudre enchantée.

♦ Le deuxième secret de cette base, cette jolie poussière de fée, est la douceur, le crémeux, qui sera apporté par une céréale.
Oh… La poussière de fée est magique.
Donc, bien sûr, elle ne nécessite aucun temps de préparation, ni de cuisson (ce qui détruirait de nombreux nutriments présents dans les graines de chia, ce qui serait dommage).
On va donc choisir des céréales sous des formes qui ne nécessitent aucun temps de cuisson : sous forme de flocons, ou bien pré-germées puis déshydratées pour une version crue (raw).

flocons-avoine-riz

– Le plus intéressant au niveau texture est d’utiliser des flocons d’avoine. Ce sont eux qui apportent la texture la plus douce, la plus onctueuse.
– Les intolérants au gluten pourront adopter les flocons de riz, ou de quinoa : avec l’avoine, ce sont les 3 céréales qui peuvent être mangées sans cuisson (ou pré-trempage dans un liquide) en restant très digestes.
Attention si vous n’avez jamais goûté le quinoa en flocons : son goût est assez prononcé, tandis que les flocons de riz sont beaucoup plus neutres.
– Ceux qui sont attirés par une alimentation crue utiliseront du sarrasin qu’ils auront pré-germé (faites tremper du sarrasin décortiqué dans de l’eau pendant 6 heures, puis laissez-le germer pendant 2 à 3 jours, en le rinçant 2 fois par jour), puis déshydraté.
Cette version demande du temps (germination, puis déshydration), et un matériel spécifique (déshydrateur), mais nutritionnellement parlant, c’est la plus intéressante de toutes.

sarrasin-pregerme

Voilà.
En mixant nos petites graines de chia, avec une céréale choisie, on obtient une poudre.
En mixant ces deux ingrédients, on obtient une base.
A l’aide d’un petit mixeur, on obtient cette base en moins de 5 minutes.
C’est dans un bocal que l’on va conserver notre jolie poudre de fée.
Et, de cette poudre, de cette base, à la fois simple, et riche en nutriments, on va créer, façonner, élaborer des desserts, des en-cas, des goûters, et des petits-déjeuners.
A l’infini.

3-cereales

Breakfast, tea time, or maybe, a dessert ?

Du matin au soir, de notre base, on pourra façonner des petites préparations nécessitant :
– aucun temps de cuisson,
– 5 minutes (vraiment) de préparation,
– et 15 minutes de temps de repos (la magie des graines de chia devant opérer pour se gorger du liquide).

IMG_6031

♦ Le matin, on pourra en faire un petit porridge express.
Servi froid ou chaud (en utilisant un lait végétal chaud), le porridge sera infiniment plus onctueux & crémeux que celui-ci, grâce aux céréales.
On peut même verser son lait végétal avec notre poudre de base dans un bol, la veille au soir : le lendemain matin, on n’aura absolument rien à préparer. Ni à attendre.
Tout simplement génial (et magique).
♦ A midi, ou le soir, la poudre se transforme en petites crèmes dessert express.
De texture qui rappelle le riz-au-lait (et d’autres entremets onctueux), elles font de jolies verrines.
En versant le liquide avant de préparer à manger, elles seront prêtes au moment du dessert : 15 minutes leur suffisent pour être prêtes.
♦ Elles font un goûter merveilleux, nourrissant, digeste & léger à la fois.
♦ Lorsque l’on est en déplacement, elles peuvent aussi nous servir comme en-cas : elles nous accompagnent vraiment à n’importe quel moment de la journée, et où que l’on soit.

IMG_6087

Chacun l’adapte…

Pour façonner notre préparation, on sélectionnera des ingrédients que l’on ajoutera à notre base.
La poudre de fée s’adapte.
A nous. A nos envies, nos goûts, nos aspirations, notre appétit, la saison, nos besoins du moment.
La quantité de poudre & des autres ingrédients ne seront pas la même, et s’adapteront en fonction de chacun (le rythme de vie, l’âge, et notre sexe sont autant de paramètres qui influeront).
Ceux suivis par un thérapeute, pourront bénéficier de ses conseils pour adapter au mieux (en fonction de votre tempérament & votre profil établi en MTC) car certains ingrédients seront plus adaptés à certains profils, alors que pour d’autres profils, ces mêmes ingrédients devront plutôt être mis de côté.
Si vous n’êtes pas suivis & conseillés : laissez-vous inspirés par vos papilles, simplement.

arbre-possibilites

♦ Les farines surnaturelles (clic), la farine de coco, les farines de mesquite & de caroube, et le cacao cru en poudre apporteront principalement une note gustative dominante.
Délicieusement lactée, la lucuma est un concentré de douceur vanillé.
La mesquite (ou caroube du Pérou) apporte une jolie touche légèrement caramélisée.
Les amoureux du chocolat apporteront pour le cacao cru en poudre (pensez à ajouter absolument un sucrant, pour adoucir le caractère bien trempé du cacao cru). L’açaï y a aussi sa place : petite note gustative pralinée, et petite bombe d’anti-oxydants.
♦ On peut y ajouter un sucrant, mais cela reste optionnel.
En fait, cela dépend surtout de vos attirances gustatives, et des farines que vous aurez utilisées :
– ajoutez un sucrant si vous un un bec sucré et/ou si vous utilisez du cacao cru, de la farine de millet. Les autres farines sucrent naturellement.
– vous pouvez sauter l’utilisation du sucrant si vous utilisez des fruits frais ou séchés, ou si vous utilisez de la lucuma, de la mesquite (ou caroube du Pérou), ou bien de la farine de coco.
Concernant le choix du sucrant, vous avez l’embarras du choix : du sucre de canne intégral, au sirop d’agave pour les plus classiques, vous pouvez aussi opter pour le sucre de fleur de coco (mon sucre préféré), le sirop de blé (très intéressant nutritionnellement, car il contient des enzymes qui permettent d’aider à sa propre digestion & assimilation), du miel, du sirop d’érable, de la sève de kitul (mon deuxième sucrant préféré)…
♦ Agrémenter votre préparation de morceaux de fruits frais apporte à la fois un côté intéressant au niveau de la texture avec des petits morceaux (qu’ils soient croquants, ou fondants), et une dominante gustative bien fraiche.
♦ Des morceaux de fruits séchés sucrent naturellement votre préparation, et apportent beaucoup de fibres, et de minéraux.
Figues, pruneaux, raisins, dattes, cranberries, bananes, mulberries, myrtilles, aguaymantos…
On a l’embarras du choix, non ?
Pour ces petites préparations, je préfère les petits fruits, plus délicats, et plus discrets, ce qui permet de laisser la place aux autres ingrédients.
♦ Quelques oléagineux entiers ou concassés apportent un côté croquant & craquant… hum, ça croustille sous la dent !
Pour renforcer le côté moelleux, et onctueux, on peut aussi les intégrer sous forme de purée, en les mélangeant bien, jusqu’à ce qu’ils se fondent totalement dans la préparation.
♦ Des algues.
Et pourquoi pas ?
D’eau douce, ou de mer, on a le choix.
Une demi cuillère à café de spiruline donnera une couleur bien verte à votre préparation, mais son goût peut se fondre totalement en fonction des autres ingrédients que vous aurez choisis.
Et, il y a ceux qui aiment, aussi, le goût salé.
Loin d’être mon cas, je sais que certains se délectent de notes salées le matin. Pour eux, l’ajout d’algues marines (laitue de mer, wakamé, nori…) en paillettes donnera un goût iodé, salé, absolument parfait. Ajoutons une touche de croquant avec des noix, et hop, une crème salée saine, digeste, nutritive, et légère. D’ailleurs, pour cette version, les flocons de quinoa sont ceux qui se marient le mieux gustativement.
La poudre de fée s’adapte est magique jusqu’au bout.
♦ Une pincée d’épices… Vanille, cannelle, cardamome, mélange de pain d’épices pour des notes plutôt sucrées.
Là aussi, tout est permis.

Il est temps.
De se poser.
De laisser entrer.
En nous.
Le silence.
Le vide.
Du monde.
De faire face.
A l’immensité.
De l’univers.
Tout autour de nous.
En nous.

C’est ainsi que, guider par notre Coeur, on pourra se voir.
Tel que l’on est.
C’est ainsi que, à l’écoute de ce que nous confiera ce silence, on puisera.
En Dame Nature. Sa richesse. En nutriments, en goûts, en couleurs.

Les moyens d’enrichir, de changer, de personnaliser cette délicieuse poudre de fée sont nombreux, riches en couleurs, en nutriments, en goûts, et en texture.

Les possibilités sont infinies.
Et, c’est cet infini qui est beau.
Car, il est votre reflet.

dessertcacao-citation

Ingrédients :

Base

  • 100 gr de flocons d’avoine, de riz, de quinoa, ou de sarrasin germé puis déshydraté
  • 3 cas de graines de chia
  • lait végétal au choix (riz, amande, avoine…)

Personnalisez votre gourmandise express

Préparation :

  1. A l’aide d’un mixeur, mixez les flocons (ou sarrasin) avec les graines de chia jusqu’à obtenir un mélange homogène.
  2. Transférez la poudre obtenue dans un bocal en verre : il suffit de prélever la quantité voulue pour chaque préparation (quantité variable, comme précédemment expliqué).
  3. Ajoutez le lait végétal, remuez bien.
  4. Si vous souhaitez ajouter un sucrant ou une farine spéciale : ajoutez le(s) maintenant.
    Laissez le mélange gonfler & s’imbiber du liquide (15 minutes).
  5. Ajoutez des fruits frais, des fruits séchés, des oléaginenux, des épices…
  6. Dégustez.

Rapport en quantité pour la poudre enchantée et le lait
♦ Pour une texture assez très ferme, comme une crème dessert bien ferme : comptez 20 gr de poudre enchantée (environ 2 cas rases) pour 40 ml de lait végétal.
♦ Pour une texture type crème dessert (Da*e**e) : comptez 20 gr de poudre enchantées (environ 2 cas rases) pour 60 ml de lait végétal.
♦ Pour une texture plus liquide, ressemblant plus à du porridge bien liquide & onctueux : comptez 20 gr de poudre enchantées (environ 2 cas rases) pour 100 ml de lait végétal.
♦ On peut même la décliner en smoothie onctueux & crémeux : comptez alors 250 à 300 ml de lait végétal.
Enjoy ✿

Je souhaite recevoir les lettres Pastel

Vous aimerez peut-être

44 commentaires

  1. Anna

    Merci beaucoup ! Maintenant grâce à toi je gagne du temps le matin en préparant un bol de cette petite merveille la veille, juste à ajouter un fruit frais dedans le matin et je me régale !
    (ma dernière version : la poudre + farines de souchet et millet brun, cannelle, sucre de fleur de coco, cacao cru, mulberries et 1 banane en rondelles… Yummy !)

    mercredi 20, mars 2013 à 18h44
  2. Smooth

    Miam en fait j’avais raté cet article (je l’avais mis dans mon Instapaper, et il y était resté depuis…) il est super !!!
    Merciii pour cette idée de petit déj salé léger et nourrissant !
    Il faut absolument que je me re-commande des graines de chia, puis je m’y mets ! :)
    PS : à ton avis, avec un peu de farine de chanvre, ça fait tout much ?

    dimanche 14, avril 2013 à 23h24
  3. Chantal

    Bonjour,
    J’ai essayé de faire des crèmes au citron avec la poudre magique mais ça ne prend pas ! C’est tout liquide.
    Est ce que cela vous ai déjà arrivé ?
    Merci

    samedi 27, avril 2013 à 13h36
  4. Mély

    @ Chantal : Bonjour,
    Ce problème ne m’est jamais arrivé. Parfois, c’est tout le contraire : la crème est tellement épaisse & compacte, que je dois rajouter un peu de lait végétal.
    Voici quelques pistes :
    – avez-vous bien intégrer des graines de chia (ce sont elles qui permettent à la crème de prendre & d’épaissir la crème) ?
    – avez-vous attendu au minimum 15 à 30 minutes que la crème « prenne », une fois que vous avez versé le lait végétal, et bien mélangez ?
    – essayez avec la moitié moins de lait végétal.
    Bonne journée Chantal

    lundi 29, avril 2013 à 12h09
  5. Chantal

    Merci pour votre réponse rapide. Je crains que cela soit de ma faute totalement car en fait je n’ai pas mis assez de poudre compte tenu du liquide. J’ai rajouté de la poudre et cela c’est arrangé nettement!!
    Merci encore pour ces belles recettes . Cordialement

    mardi 30, avril 2013 à 16h38
  6. Marina

    Bonjour, je viens de tester la recette, elle est fantastique ! Cependant, je me demandais si les flocons d’avoine n’empêchait pas l’absorption de toutes les bonnes choses contenues dans les graines de chia ?

    lundi 13, mai 2013 à 19h27
  7. Mély

    @ Marina : Bonjour,
    Je suis ravie qu’elle t’ait plue :)
    N’hésites pas à nous faire partager comment tu l’as personnalisée.
    Aucun soucis pour les flocons d’avoine / graines de chia :)

    lundi 13, mai 2013 à 19h52
  8. Marina

    Merci pour la réponse ! Je la mange dans du lait riz-amande avec des mulberries, pêches en tranches, amandes et noix du brésil :) c’est vaiment bon.

    mercredi 15, mai 2013 à 10h06
  9. Cél

    Testée, dégustée, adorée, adoptée cette petite crème qui est mon nouveau régal, un grand merci chère Mély! J’ai fait ce soir une association qui a enchanté mes papilles : poudre magique (riz avoine 50/50) + une c à c de lucuma + compote maison rhubarbe-pomme + raisins secs… + une généreuse pincée de cannelle par dessus : MMmmmm!
    C’est drôle, mon corps me réclame ce genre de dessert épais le soir, et depuis que je suis ta formule magique, j’ai le sentiment de mieux dormir après…
    Ah oui, celle-là aussi est pas mal : poudre magique + poudre d’amande + banane + vanille, et noisettes concassées sur le dessus…
    Merci de ces trésors que tu nous fais découvrir! Un plaisir pour le corps et l’esprit, un moment de douceur nutritive, un cadeau de soi à soi, rond et tendre, feutré et réconfortant… Tu ne devines pas le bien que tu sèmes. Merci…

    dimanche 26, mai 2013 à 23h39
  10. cerisah

    Bonjour Mély !

    J’avoue que j’ai dû poster une fois sur ton blog mais ça ne m’empêche pas de venir te piquer tes merveilleuses idées ! :) Encore une adepte de ton « petit déjeuner d’une fée » !

    Cette poudre me tente bien aussi mais je me demande : le fait de mixer les graines de chia et de sarrasin pré-germé, ça ne nuit pas aux nutriments ? Je veux dire, par exemple, quand on mixe les graines de lin, elles sont beaucoup plus sensibles à l’oxydation. Ce n’est pas pareil ici ?
    Et le mélange se conserve t-il au frigidaire ?

    J’espère que ces questions n’ont pas été posées ou que je n’ai pas manqué un épisode dans ton article mais je ne crois pas…

    dimanche 23, juin 2013 à 16h31
  11. Mély

    @ Cerisah : Coucou jolie Chevelue (je me souviens de toi !),
    Ce petit déjeuner a conquis tellement de personnes, et je suis ravie qu’il te plaise aussi à toi.
    (Ce matin, chez moi, c’était : farine de coco, maca, souchet, mesquite, baobab & cannelle. C’était miam !)

    J’ai beaucoup apprécié ta délicatesse en précisant que tu avais parcouru le fil, et bien relu avant de poser ta question, merci pour cette attention ❀

    Alors, la réponse ne se trouve pas sur ce fil, mais elle se niche au coin de l’article sur les graines de chia (clic), et cela ne me pose aucun problème de la redire pour une si gentille chevelue ;)
    Les graines de chia sont beaucoup moins sensibles à l’oxydation que les graines de lin : c’est un de leurs nombreux atouts.
    Aucun soucis pour les graines de sarrasin (dont la vie a été « stoppée » et préservée grâce à la déshydratation.

    Conserver le mélange au frigo permet d’augmenter sa durée de vie, mais n’est pas nécessaire, si tu consommes la petite poudre dans les 6 semaines.

    lundi 24, juin 2013 à 17h08
  12. cerisah

    Ah ! Oui, tu te souviens de moi ! :) Ça me fait plaisir, tu dois rencontrer tellement de gens…

    Pour le petit déjeuner, il me manque encore quelques ingrédients comme le maca, le lucuma ou le baobab… Je fais avec les autres farines (surnaturelles ^^) que j’ai bien que je compte passer commande prochainement sur Nutri Naturel (découvert grâce à toi ;)

    Merci pour ta gentille réponse qui m’a beaucoup touchée ! :) Je vais donc me faire un plaisir de préparer ta jolie poudre. Et je vais en profiter pour relire l’article sur les graines de chia (puisque, apparemment, j’ai oublié quelques informations qui s’y trouvaient…)

    Bizou jolie fée :)

    lundi 24, juin 2013 à 21h46
  13. Mary

    ooo je n’avais pas vu cet article! très chouette à lire en prenant un petit-déjeuner de fée et un jus fait avec mon nouveau Kuvings **** MeRcI

    mercredi 4, février 2015 à 9h49
  14. lisa

    Hormis le fait que je connaissais, cette belle poudre enchantée… exprimée sous un bien moins joli mot… Je tenais à te REMERCIER… Ces lignes m’ont touchées, mais vraiment ont raisonné en moi d’une si belle manière… qu’elle belle personne, quel accord, quel bien être projeté… pour des personnes comme toi, merci la vie de me permettre de respirer chaque jour…
    Quel bonheur et c’est peu dire, quel bien être que de t’avoir lue…

    jeudi 31, décembre 2015 à 14h57

Laisser un commentaire

Recevoir un mail si Mély me répond ?