Farine de coco : ses bienfaits & propriétés nutritionnelles, et comment la cuisiner

Présentation

Nous devrions employer le terme « fibres de coco » et non « farine de coco », tellement ce produit est riche en fibres, mais le terme « farine » est celui qui est répandu & utilisé.

Pour obtenir la farine de coco, on extrait la chair de la noix de coco, puis plusieurs opérations s’ensuivent :
– elle est d’abord séchée
– puis dégraissée par pression
– et pour finir, elle est finement broyée, et prend ainsi la forme d’une farine.

Elle contient donc toutes les fibres de la chair de la noix de coco, mais sa contenance en acides gras est moindre, comparée à l’huile de coco ou au beurre de coco.

Propriétés nutritionnelles

Intérêts
Comme elle est sans glutensans cholestérol, les personnes intolérantes, ou sensibles peuvent la consommer.
Les végétariens & végétaliens noteront qu’elle contient 20 % de protéines, et contient les 8 acides aminés essentiels.

La farine de coco a un Indice Glycémique (IG) très bas : 35.
Elle est pauvre en sucres rapides (14% contre environ 70% pour les autres farines qui contiennent en plus de l’amidon).
Elle est donc idéale pour ceux qui font attention à leur taux glycémique sanguin (diabétiques, ceux qui cherchent à perdre du poids…).

C’est un produit extrêmement riche en fibres : entre 45 à 60 g / 100 g de produit (varie selon le procédé de fabrication & le distributeur)
On notera que la farine de coco contient plus de fibres que le son de blé (30 gr), les graines de chia (30 gr), les graines de lin (35 gr), le son d’avoine (16 gr), ou les pruneaux (16 gr).
Grâce à cette caractéristique, la farine de coco aide au transit intestinal, joue un rôle dans une hygiène de vie qui a pour but de réduire le cholestérol, et aide à accélérer la sensation de satiété (dans le but de manger moins, si l’on apprend à écouter son ressenti, plutôt que ses envies).

La farine de noix de coco ne contient pas d’acide phytique (une substance présente dans les farines de céréales, et qui entrave l’absorption des minéraux présents dans les farines).

 

Elle est riche en sélénium, un oligo-élément intéressant pour son pouvoir anti-radicalaire élevé.
10 gr de farine de coco apportent 21% des Apports Journaliers Recommandés (pour un adulte).

Le manganèse est très présent dans la farine de coco.
Cet oligo-élément a un rôle de cofacteur d’un grand nombre de nutriments, notamment les vitamines B8, C, B1, et surtout la SOD (Super Oxyde Dismutase) : une enzyme au très grand pouvoir anti-radicalaire.

La farine de coco contient de l’acide laurique (en petite quantité) qui est un acide gras saturé bien particulier (redécouvrez l’article sur le sujet ici : clic).

La farine de coco contient du fer en petite quantité.
Cet oligoélément ne peut être synthétisé (fabriqué) par notre organisme : notre alimentation doit donc couvrir nos besoins en fer. Une grande partie du fer se trouve dans notre hémoglobine (sang), où il joue un rôle de transporteur d’oxygène (les atomes d’oxygène s’accrochent à lui).
Un apport de vitamine C permet d’augmenter l’absorption du fer par notre organisme.

Différences entre fabricants
Comme je l’ai dit plus haut, selon leur processus de fabrication, la valeur nutritive d’un fabricant à l’autre diffère légèrement.
La Mandorle proposant un lait instantané en poudre (et non une farine), sa composition est très différente.
Voici un tableau qui donne une idée générale de quelques différences notables.

On notera que la farine de coco d’Amanprana contient plus de fibres, et moins de calories que celles des autres fabricants.
Les cases grisées correspondent à des données non fournies par les fabricants, et introuvables pour le moment.

 

farine-de-coco-tableau

 

Composition
En réalisant mes recherches, j’ai trouvé 4 fabricants & distributeurs de farine de coco.
Leur procédé de fabrication (décrit ci-dessus) est le même (*).
En me basant sur les informations mises à disposition par les fabricants, ce qui diffère est l’ordre des 3 étapes (séchage, dégraissage, broyage), ainsi que la qualité de la matière première (fraicheur des noix de coco récoltées, teneur du fruit en acide gras…), et leur procédé de fabrication (s’ils extraient plus ou moins d’huile de la chair, avant de réduire le restant en farine…).
Cette différence semble avoir un impact non négligeable sur la qualité nutritionnelle du produit final : la farine de coco.

NB : je me suis basée sur les explications fournies par les 4 fabricants (données sur leur site, ou contactés par mail).
(*) Sauf pour La Mandorle qui, comme expliqué précédemment, propose un lait végétal de coco, et non la farine

Mandorle
Leur produit est fait de 65% de pulpe de noix de coco dégraissée, auquel ils y ajoutent de la maltodextrine de riz, des fibres d’acacia, des arômes naturels.
On voit que leur produit ne contient pas que de la noix de coco, et pour cause : ils vendent ce produit est avant tout un lait de coco instantané, et non comme une farine de coco.
J’ai estimé intéressant de le mentionner dans mon article, car cela peut être intéressant pour les personnes qui ne trouvent pas les autres produits, ou qui cherchent un produit quelque peu différent de la farine de coco, tout en ayant des points similaires.
Leur produit est certifié bio.

Ecoidées – Biosagesse
Leur produit est fait à partir de noix de coco séchée, puis dégraissée (par pression pour en extraire l’huile végétale de coco). Elle est enfin broyée en une poudre : la farine.
Il est certifié bio.

Comptoirs & compagnie
Leur produit est fait à partir de 100 % farine de noix de coco récoltées fraîches.
Leur chair est ensuite pressée (ou dégraissée) pour en extraire l’huile, puis séchée, et enfin finement broyée en poudre fine.
Il est certifié bio, écocert & équitable.

Amanprana
Leur farine est réalisé à partir de noix de coco fraiche dégraissée.
Elle est certifiée bio écocert & équitable.

En cuisine

Goût
Le goût de la noix de coco est, bien sûr, présente, mais n’est pas forte.
Son goût délicatement sucré (naturellement) ravira ceux qui ont besoin de « douceur », et les becs sucrés.
Personnellement, j’ai pu goûter 3 des 4 marques que j’ai cité : Comptoirs & compagnies, Amanprana, et La Mandorle.
Ma préférence va à celle d’Amanprana. Niveau utilisation, elle se dilue plus facilement, et s’agglomère moins.
Quant à son goût : il est plus doux, plus subtil…

Utilisation
Comme elle est riche en fibres, et ne contient pas de gluten, on ne peut pas l’utiliser en pâtisserie, comme on utiliserait de la farine de blé. Ces 2 caractéristiques font qu’elle boit énormément d’humidité, ne lève pas (du tout), et n’a aucune élasticité.

Ne vous laissez pas intimider par ces caractéristiques peu communes, car croyez-moi, cette farine peut être utilisée de 1000 manières, il suffit simplement d’apprendre à la dompter.

Avec, on peut :
♦ Tout simplement, l’utiliser dans des smoothies où elle apportera un petit côté doux, légèrement sucré, avec une pointe d’exotisme.
♦ Encore plus simplement : mélangée à un lait végétal (riz, avoine, amande), on obtient une boisson (chaude ou froide) gourmande & simple.
Un chocolat chaud avec une pointe de farine de coco est une variante de chocolat original, exotique, sain & savoureux !
On veillera à bien la mélanger (avec un shaker ou un mixeur), car elle se mélange moins facilement que certaines farines.
♦ En pâtisserie, on peut la mélanger avec d’autres farines pour en faire des gâteaux, des cookies, des crêpes, gaufres
On veillera à ne pas remplacer l’intégralité de la farine d’une recette par la farine de noix de coco, mais à l’y intégrer en petite quantité (environ 10 à 15% de la quantité totale de farine).
♦ Elle fait merveille dans les crèmes desserts type panna cotta, mousses, flans
Pour cela, on la mélangera au liquide (lait végétal, crème…).
On utilisera alors 15 à 25% de farine de coco en mélange avec d’autres farines
♦ Au petit déjeuner, on peut la saupoudrer sur son granola, son müesli, ses céréales…
♦ Dans les pains faits maison… Quel délice ! En remplaçant un peu de farine de coco (environ 10%) à votre mélange de farine habituel, vous parfumez votre pain avec une note exotique, douce, et descendrez l’indice glycémique du blé.
Je trouve que cette note ne convient pas aux pains (salés) que l’on déguste avec du fromage, charcuterie, et autres mets salés, mais c’est mon avis, et il est purement subjectif.

Où en trouver ?

En magasin bio
Même si ce produit est encore peu connu en France, il y a de plus en plus de magasins bio qui le proposent.
Pensez à regarder dans le rayon « sans gluten ».

Sur internet, en ligne
Ecoidées – Biosagesse
Vous trouverez la page de ce produit ici (clic), sur le site du fabricant.
Pour l’acheter en ligne, il existe plusieurs sites, dont celui-ci (clic).

Amanprana
Vous trouverez la page de ce produit ici (clic), sur le site du fabricant.
Pour l’acheter en ligne, c’est par ici (clic). ou simplement via amazon (clic).

Comptoirs & compagnies
Vous trouverez la page de ce produit ici (clic), sur le site du fabricant.
Pour l’acheter en ligne, il existe plusieurs sites, dont celui-ci (clic) ou tout simplement via amazon sans frais de port ici.

Mandorle
Vous trouverez la page de ce produit ici (clic), sur le site du fabricant.
Pour l’acheter en ligne, il existe plusieurs sites, dont directement sur le site du fabricant (clic) ou via amazon (clic).

Keimling
Experts dans l’Alimentation Vivante, Keimling vient de sortir une nouvelle référence avec sa farine de coco ici (clic) – attention minimum d’achat fixé à 25 euros.

Sources : nutri-naturel, nutrition suite 101, nature & forme, noble house, féminin bio, écoidées, mandorle, comptoirs & compagnies, nourished kitchen, masantenaturelle.com

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Je souhaite recevoir les lettres Pastel

Vous aimerez peut-être

46 commentaires

  1. audrey sogaga

    Vraiment un superbe article pour expliquer ce qu’est la farine de coco!
    Je viens d’en acheter pour faire de la pâtisserie, et je cherchais justement un article expliquant d’où vient la farine de coco!
    Je vais faire justement un article sur mon blog sur la noix de coco et tous les dérivés occasionné par ce produit!
    Un vrai produit miracle cette noix de coco!

    vendredi 25, juillet 2014 à 14h57
  2. Carole

    Bonjour,
    Je viens de découvrir votre blog qui est vraiment super et très complet dans les articles. Ma naturopathe me déconseille d’associer l’amidon et les protéines animales. J’ai adopté cette façon de manger et créer mon blog pour partager mes recettes. Il me semble que la farine de coco ne contient pas d’amidon. Pouvez vous me le confirmer ? Cela changerait ma vie et surtout mes recettes.
    Merci par avance, Carole

    jeudi 28, mai 2015 à 22h03
  3. Mély

    @ Carole : Bonsoir,
    Oui, la farine de coco ne contient pas d’amidon :)
    Douce soirée Carole

    jeudi 28, mai 2015 à 22h13
  4. rapha

    Bonjour Mély,

    Merci pour cet article qui m’a fait comprendre pourquoi ma pâte à choux loupe. Ca pour boire… elle boit. J’ai une belle purée !
    Je cherche à en faire avec un IG bas et sans gluten donc exit le blé et le riz.
    Le pois chiche, le lupin…
    Je sèche un peu. Ajouter de la Xanthane ?
    Aurais tu une idée de génie ?

    jeudi 3, septembre 2015 à 14h24
  5. Mély

    @ Rapha : Bonjour ✩
    Je ne suis pas du tout experte en terme de pâtisserie (surtout sans gluten !).
    Peut-être trouveras-tu quelque chose d’intéressant chez Marie Chioca (IG bas), Karen de Cuisine Saine (sans gluten), ou chez VG-Zone (gluten free souvent & vegan) ?
    Bon courage dans tes recherches ♪

    jeudi 3, septembre 2015 à 18h31
  6. LineC

    Je ne connaissait pas la farine de coco et je vais en commander dès aujourd’hui c’est un super aliment comme tu dis. Merci pour toutes ces infos

    mardi 22, mars 2016 à 11h12
  7. Sarah

    Je suis enchantée par la découverte de ton blog! Il est vraiment super complet, et je cherchais des infos sur la farine de coco que j’ai acheté par curiosité, me voilà bien renseignée! J’adore les recettes que tu proposes, notamment celles du ptit dej!
    Belle découverte donc :)
    A très bientôt!

    dimanche 24, avril 2016 à 21h58
  8. coffeeinasmallcup

    Merci infiniment pour ton article très sérieux et très documenté, avec en plus des conseils de gourmande, ce qui est hyper important et m’a enfin donné des idées…
    Je la testerai sans doute en premier dans un curry ou un colombo, en remplaçant une partie du lait de coco classique et assez gras, par de la farine de coco. Je la verrais aussi bien avec du chou-fleur à l’indienne ou au citron.
    En sucré, je la testerai avec une verrine de graines de chia aux fruits exotiques.

    Je vais enfin pouvoir passer à l’acte et acheter de la farine de coco : j’étais vraiment perdue devant les fournisseurs potentiels, et n’avais pas assez d’infos pour faire un bon sourcing.

    Dans le même ordre d’idée, toujours la coco, j’ai testé l’huile de coco extra-vierge (avec un taux d’acidité, donc d’efficacité garanti) et je garantis qu’en soin capillaire et cosmétique, elle a des propriétés uniques, et réhydrate très vite et très efficacement cheveux et peaux secs ou agressés.

    J’ai hâte de faire des essais, là, et vais me tourner vers Amanprana…

    jeudi 8, septembre 2016 à 15h25
  9. Francine Wuestemberghs

    Bonjour,

    Quelle belle découverte de votre site, que d’explications très compréhensives, j’avais acheté de la farine de coco mais sans l’avoir employée encore, dorénavant je vais me lancer, de plus elle est recommandée pour les diabétiques. Vive donc ses découvertes sans punition… A très bientôt ;)

    samedi 21, janvier 2017 à 9h05
  10. LEVY Anna

    Bonjour Mély,

    Et bien moi je l’utilise en pâtisserie !!
    Je fais des cookies à la farine de coco et aux pépites de chocolat délicieux sans farine et sans beurre ! et j’ai récemment fait un fondant au chocolat top et au pif ! j’ai juste mis de la levure et un peu de fécule de mais en plus, 2 oeufs, un peu de lait de coco, du chocolat noir et hop ! Un délicieux gâteau très léger !!

    jeudi 9, février 2017 à 12h56
  11. Anne CHALAMON LE GUELLEC

    Bravo pour votre recherche sur la farine de coco et la transmission des informations très complètes!
    Tombée sur votre blog par hasard, je suis aussi naturopathe et anime des ateliers cuisine (végétarienne sans gluten ni laitage) en nord ardèche. Heureuse de voir que nous sommes de plus en plus nombreux à partager les mêmes passions avec des valeurs qui se rejoignent.
    Naturellement
    Anne

    mercredi 15, mars 2017 à 11h12
  12. Maureen

    Bonjour ! Pensez-vous qu en ma diluant dans du lait vegetal ou de l eau on puisse la substituer a de la crème ou lait de coco en brique pour la sauce d un curry ? Merci par avance.

    Très belle journée,

    Maureen

    samedi 13, mai 2017 à 9h54
    1. Mély

      @ Maureen : Bonjour ♡
      Non, absolument pas ! La farine de coco est issue de la chaire de coco dégraissée (il ne reste plus que les fibres quasiment), tandis que le lait (crème de coco) contient encore toutes les graisses.
      Si on mélange farine + eau, on obtient une boisson certes délicieuse, mais dont les qualités nutritionnelles & la texture sont très éloignée du lait de coco.

      samedi 13, mai 2017 à 10h50
  13. Sophie

    Bonjour Mély,
    je n’utilisais plus de farine de coco et j’ai eu envie d’en racheter. J’aime son goût. Voilà quelques jours que j’en ajoute à mon miam ô fruits, le matin, et je constate être très ballonnée depuis. Je le suis régulièrement mais là, c’est clairement plus que ce que je connais et ça semble évident que c’est lié à la farine (seul modification récente).
    C’est comme si cela faisait TROP de fibres pour mes intestins.. Est-ce cohérent?

    Merci beaucoup. Et belle continuation.
    Sophie

    jeudi 18, mai 2017 à 21h10
    1. Mély

      @ Sophie : Bonjour ✩
      Réponse en plusieurs points :
      – « Tout est poison, rien n’est poison, seule la dose compte. » // Paracelse => Oui, cela est possible. Tout dépend en partie des quantités (de farine de coco & de fibres présentes dans le reste de ton alimentation, ainsi que le type de celles-ci car il en existe plusieurs).
      – La farine de coco compte parmi les aliments les plus doux qui soient pour les intestins (même enflammés). Elle n’est donc pas la seule à être coupable, la revue de son alimentation dans son ensemble doit être faite.
      – Pour plus d’informations, tu peux te reporter aux différentes parties concernant les fibres de mon livre (un lexique à la fin t’aidera & t’indiquera tous les passages concernés).
      Belles découvertes & réflexions ✭

      vendredi 19, mai 2017 à 8h40
  14. Sophie

    Merci beaucoup Mély pour ton retour à propos de mon questionnement sur les ballonnements entraînés par la prise de farine de coco. Cela m’a permise de commander ton livre et il est arrivé aujourd’hui. Je vais pouvoir continuer d’affiner mon rapport à mon corps avec ce nouvel outil qui déborde de douceur. Merci! Et à nouveau, très belle continuation…

    mercredi 24, mai 2017 à 19h08

Laisser un commentaire

Recevoir un mail si Mély me répond ?