{❀ Vidéo ❀} Crème angélique de courgettes

IMG_6503 (1)

Lors de mes débuts en cuisine, je me souviens m’être sentie à plusieurs reprises un peu perdue en parcourant les pages de livres de recettes où j’essayais de puiser inspiration : bien trop souvent, la liste des ingrédients était longue.

Bien trop longue pour des débutants.

Bien trop longue lorsque l’on a peu de temps pour cuisiner.

Pourtant, le désir de bien faire, d’apprendre, d’intégrer la cuisine saine était fort.

Rapidement, j’ai compris qu’une délicieuse cuisine n’avait pas à être complexe, longue à réaliser, ou nécessitant une grande quantité d’ingrédients.

Rapidement, j’ai compris qu’une cuisine saine & gourmande pouvait tout à fait être simple, facile, et rapide à faire.

IMG_6442

Voici les précieuses clés qui m’aident au quotidien :

♦ les produits de saisons (fruits & légumes) ont un goût plus riche, plus prononcé que lorsqu’on les cultive en hors saison.

On s’étonne, on peste quelque peu, contre les courgettes achetées en hiver, qui n’ont aucun goût & sont gorgées d’eau. Dame Nature fait bien les choses : les courgettes sont un légume riche en eau, dont les arômes présents dans cette eau ont besoin de chaleur & de la lumière du soleil pour être construits, et fabriqués par la plante.
De plus, toute cette eau rend la courgette légère à digérer, et répond aux besoins de notre corps au surplus d’eau que l’on doit consommer durant les beaux jours.
 En hiver, notre organisme a besoin de légumes plus consistants, pour lutter contre le temps, les températures hivernales…

Ainsi, en consommant des légumes de saison, on permet aux saveurs de s’exprimer pleinement.

Cette valeur toute simple, est quelque peu oubliée dans notre grande société de consommation où il faut toujours produire plus, encore et encore, en toute saison.

Apprenons à nous reconnecter au rythme de Dame Nature, si belle & généreuse.

♦ Une précieuse clé pour allier facilité, rapidité & simplicité : utiliser peu d’ingrédients parait évident.

On pourrait croire que l’on perdrait en saveurs. Mais, simplicité ne rime pas avec fadeur.

Trop d’épices, d’aromates ou d’ingrédients peuvent étouffer en écrasant toutes ces notes gustatives différentes.
En choisissant des ingrédients de qualité (de saison, bio), la simplicité d’une recette permet de mettre en valeur les différentes notes qui la composent.


Le légume, l’aromate choisi sera ainsi sublimé, tout simplement.

♦ Une clé essentielle est la «palette gustative».
La palette gustative est l’ensemble des ingrédients qui s’accordent avec un ingrédient (légume) donné
.
C’est comme un tableau : on sait que certaines couleurs vont plus ou moins avec d’autres, et qu’il faut au contraire, éviter de marier d’autres couleurs ensemble.
 Mais, au final, il n’y a pas de règle définitive, car, en fonction du résultat final souhaité, du style de la peinture, de l’état d’esprit du peintre, ses codes de couleurs peuvent évoluer, changer, et varier.
La palette gustative de chaque légume est elle aussi variée : chacun a plusieurs notes (aromates, céréales, huiles, épices…) qui lui sont rattachés. Et, selon le résultat final souhaité, ainsi que nos propres goûts, la palette gustative sera différente.

A chacun est rattachée une palette gustative qui lui est propre.

De par son histoire, son évolution personnelle, sa vie présente…
Ainsi, certains aimeront ce qui est épicé, relevé.

D’autres préféreront la douceur & la simplicité d’un plat.

L’important, c’est qu’à la fin, chacun puisse créer son tableau gustatif.

♦ La dernière clé s’acquiert avec un peu de patience : comme dans tout domaine, il y a des trucs & astuces dans la cuisine saine.

On les apprend avec l’expérience, le temps. Les livres m’ont également beaucoup aidée. Le livre Légumes bio : mode d’emploi de Valérie Cupillard est un de mes livres préférés : il répertorie une grande quantité de légumes, et pour chacun d’entre eux, on y trouve des informations (sur leur saison, leur variété…), des conseils pour les préparer (comment les couper, les éplucher ou non), les cuire, les assaisonnements qui se marient bien avec eux, et 3 à 4 idées de recettes pour chacun.

Le soir, j’adore me préparer des légumes sous forme de velouté, crème, mousseline ou purée.
 Plus elles sont onctueuses, crémeuses, et épaisses, et plus je les aime.

Lorsque j’utilise des légumes aqueux, comme la courgette, ou beaucoup d’autres légumes d’été, deux ingrédients m’aident à les épaissir :

- les purées d’oléagineux apporte une texture onctueuse, crémeuse, et remplacent à merveille le beurre, le lait ou la crème.
Nutritionnellement, elles sont plus intéressantes que ces derniers qui apportent principalement des acides gras saturés (favorisant divers maux liés au système cardio-vasculaire). Les purées d’oléagineux apportent des acides gras de qualité, ainsi que des minéraux, oligo-éléments & vitamines.
Chacune a un goût qui lui est propre, et des qualités nutritionnelles différentes.

Pour épaissir des veloutés ou crèmes de légumes, la purée d’amandes blanches & la noix de cajou sont mes préférées : elles sont discrètes & douces à la fois.

- les flocons de céréales ou de légumineuses permettent d’épaissir facilement & rapidement la texture d’une crème de légumes, même les plus aqueux.

Les flocons de riz sont les plus neutres gustativement, mais il en existe beaucoup d’autres : quinoa, millet, épeautre, avoine…
Les flocons de riz cuisent en moins d’une minute : ce sont les seuls, avec les flocons de quinoa à être aussi rapides. Pour toutes ces raisons, ce sont mes préférés lorsqu’il s’agit d’épaissir une crème.

Pour enrichir notre repas de protéines végétales, les flocons de légumineuses sont un compromis rapide : les faire cuire avec le légume choisis, ils sont prêts en 10 minutes. 
Une fois mixés, ils apportent une texture épaisse à nos crèmes. En accompagnement,  une délicieuse tranche de pain suffit à compléter notre repas pour avoir une portion de protéines complètes.

puree-oleagineux

IMG_6449

Et si l’on prenait le temps ?

De se rattacher à notre Planète, à son rythme de vie…

Et si l’on prenait le temps ?

De s’écouter.

D’écouter nos envies.

De cuisiner en fonction de nos goûts.

Simplement.

Prenons le temps de cuisiner, en s’écoutant soi.

En étant attentif à nos papilles.

Quelque chose de si simple, peut devenir si savoureux…

Il suffit de respecter la saison de Dame Nature.
Il suffit d’écouter notre envie du moment.
Il suffit de choisir 1 ou 2 ingrédients qui sublimeront les notes que l’on a envie de cuisiner.
Tel un artiste, sortons notre palette de saveurs.

Propre à chacun.

Nul besoin d’être expert en cuisine.

Il suffit d’être gourmand.

Envie d’une crème de légumes.

Simple, rapide, et bonne.
Je sors ma palette gustative faite d’herbes, d’aromates, de céréales (entières ou sous forme de flocons, ou même de farine), d’huiles végétales, d’oléagineux (concassés, entiers, ou en purée).

Et je laisse libre cours à mon envie du moment.
Au moment de passer à table, la magie opère : des étincelles de saveurs explosent délicatement en bouche, et se répercutent en un sourire… puis elles se répandront dans notre corps & notre coeur.

Ingrédients : (pour 1 personne)

  • 1 à 2 courgettes (selon la taille)
  • 3 cas de flocons de riz
  • 1 cac bombée de purée d’amandes blanche
  • 1/2 cac de sarriette séchée

preparation

Préparation :

  1. Après avoir lavé vos courgettes, coupez leurs 2 extrémités.
  2. Découpez vos courgettes en 4 dans le sens de la longueur, puis par tronçons : vous obtenez ainsi des dés de courgettes.
  3. Dans une grande poêle, faites revenir les dés de courgette, à feu doux & à couvert, pendant environ 10 minutes.
  4. Ajoutez les flocons de riz (et l’équivalent de 6 cuillères à soupe d’eau, si vos courgettes n’ont pas rendu beaucoup d’eau – ceci afin que les flocons de riz puissent bien s’imbiber d’humidité).
  5. Laissez mijoter ainsi 5 minutes.
  6. Dans un blender (j’ai le merveilleux Vitamix), versez la sarriette séchée, puis la purée d’amandes blanches.
    Ajoutez le mélange de courgettes cuites / flocons de riz.
  7. Mixez… C’est prêt.

Ce n’est pas une soupe.

Ni un velouté.

Mais une crème.

Et, elle porte bien son nom.
Le goût de la courgette est arrondie par la purée d’amandes blanches qui fait office de beurre végétal.

La courgette est un légume assez aqueux, et l’utilisation des flocons de riz permet d’épaissir cette crème.

La sarriette apporte la touche finale qui mêle à la fois simplicité & délice.

IMG_6490

Je souhaite recevoir les lettres Pastel

Vous aimerez peut-être

48 commentaires

  1. Mély

    @ tous : merci ✿
    Votre enthousiasme me fait tellement plaisir à voir (et si Romain passe par là, je suis sûre qu’il est tout aussi ravi !)

    @ Grenadine : ho, je n’aurai jamais pensé à mettre de la purée d’amandes complètes !
    En général, je ne marie pas les légumes d’été (au goût doux, fin, assez léger), avec la purée d’amandes complètes que je réserve pour les saveurs d’automne / hiver.
    Du coup… Je me demande quel goût ça devait avoir, car la purée d’amandes complètes, en plus d’apporter son rôle initial de « beurre végétal » (pour l’onctuosité), devait apporter une sacrée note de caractère :-) Mais, visiblement, tu as aimé, et c’est là le principal :-)

    Mardi 10, juillet 2012 à 7h14
  2. francesca

    Recette testée et approuvée, je remets le couvert ce soir avec les courgettes du jardin!!

    Mardi 10, juillet 2012 à 11h44
  3. Grenadine

    Le fait est que je n’utilise pas de purée d’amandes blanches, j’ai donc fait avec ce que j’avais sous la main (c’était ça ou la purée de cajou, mais je ne sentais pas trop l’association avec son goût un peu sucré…). Mais oui, c’était très bon comme ça. J’ai juste ajouté un peu d’eau, mais je crois que j’avais fait cuire mes courgettes un peu trop fort, leur liquide s’était un peu évaporé…

    Mardi 10, juillet 2012 à 21h30
  4. Titi

    Mhhh je viens de tester (avec de la purée de sésame au lieu de la purée de courgettes, un peu de miel de romarin du coup pour adoucir l’amertume du tahin et des herbes de provence au lieu de la sarriette) et c’est approuvé pour changer de mes manières habituelles d’accomoder les courgettes (en soupe avec du lait de coco et de la coriandre ou en purée avec du tofu soyeux, un peu de fond de volaille et du gouda végétal)

    Mercredi 11, juillet 2012 à 20h57
  5. mamapasta

    On m’a donnée un tas de grosses courgettes (dans les deux kg / pièce), donc je n’en prendrais qu’une petite rondelle pour essayer… avec de la sarriette fraiche du jardin… Et bravo pour la vidéo, toujours délicat d’avoir un  » œil  » fixé sur soi quand on travaille.

    Jeudi 12, juillet 2012 à 23h48
  6. Aurélie Villemin-Royer

    Coucou ma jolie Poupée,

    Tout d’abord un grand bravo pour cette belle vidéo qui te ressemble tant. Je lorgnais cette recette depuis que tu l’as posté, sans osé me lancer puisque mon homme n’aime pas les courgettes et voilà qu’en rentrant chez moi hier je croise mes voisins de retour du jardin qui m’offre : 1 courgette… C’était un signe.
    Alors avec ce que j’avais dans mes placard j’ai refait cette recette : Thym, purée de noix de cajou, flocon de quinoa.
    Et quel délice, cette texture si douce en bouche, ce fin mélange de saveurs, je me suis régalée.
    A refaire et je pense que la prochaine fois, Mr n’y échappera pas, il faudra qu’il goute, si seulement cela pouvait le reconcilier avec les courgettes…
    Un grand bravo à toi pour ton talent.
    Je t’embrasse fort

    Mardi 17, juillet 2012 à 3h45
  7. Delphine

    Super cette vidéo, c’est très réussi, tu devrais en faire plus souvent ! Et pour ne rien gâcher, ta petite crème de courgettes a juste l’air délicieuse ! Vu qu’on est presque en hiver, ce ne sera pas de refus :)
    Bises !
    Delphine

    Mardi 17, juillet 2012 à 10h21
  8. Aurelie

    Bonjour Mély,

    je découvre ton blog, il est super, bravo !

    Moi je souffre de rosacée et j’ai attaqué le problème à la source : le système digestif ! Mon estomac ne supporte pas les choses acidifiantes (donc grosse réflexion sur l’acido-basique) et en plus j’ai la digestion ralentie, colon devenu irritable, j’ai découvert des intolérances alimentaires…dont le gastro-entérologue que j’ai vu se foue éperdument…

    Je suis donc à cheval sur une alimentation anti-candidose mais tout manque de saveur…Ton blog me redonne espoir, j’aimerais essayer ta recette mais je n’ai pas de sarriette, par quoi puis-je la remplacer ?

    Je te remercie,

    Amicalement

    Aurélie

    Jeudi 19, juillet 2012 à 16h55
  9. Mély

    @ Aurélie : Bonjour :-)
    Dans cette recette, tu peux remplacer la sarriette par du basilic ou de l’origan. Les deux sont doux, et l’origan a même des propriétés qui lui permettent d’aider à lutter contre les collopathies :)
    Je te souhaite du courage, et un bon appétit ❀

    Jeudi 19, juillet 2012 à 19h21
  10. Justine

    Bonjour Mély,
    cela fait pas mal de temps que j’ai découvert votre blog et je dois avouer qu’il fait partie de mes favoris !
    Je voulais également vous faire part de mes impressions depuis un certain temps.
    Etant végétalienne et passionnée de cuisine, je suis constamment à la recherche de nouvelles recettes gourmandes !
    Je n’ai pu m’empêcher de constater divers points communs que nous avions, tant sur la texture crèmeuse, velouté, douce des mets que sur la séléction des ingrédients ! ( La poire, la chataigne la noisette … les légumes etc )
    Voilà voilà… je vous remercie pour cet agréable blog si plaisant à lire et qui offre toujours des recettes plus gourmandes les unes que les autres.
    Bonne continuation :)

    Samedi 25, août 2012 à 18h04
  11. Mély

    @ Justine : Merci Justine, c’est bien gentil à toi.
    Les lecteurs (non blogueurs) ne postent pas souvent de commentaires (par timidité ou par pudeur, qu’importe), et c’est toujours plaisant, et encourageant de recevoir des petits mots attentionnés :-)
    Je vois qu’on a de nombreux notes gustatives gourmandes en commun, tant mieux pour vos papilles ! J’espère qu’elles continueront à trouver inspiration & délectation au fil des mois à venir ✩

    Samedi 25, août 2012 à 19h39
  12. izabeille

    Pour ma part, c’est aujourd’hui que j’ai découvert ce blog …
    Un chaudron rempli de poésie, de photos superbes et de recettes merveilleuses. D’ailleurs ce soir nous avons goûté cette délicieuse crème de courgette qui a été adopté par tout le monde. Merci pour ce partage culinaire et ces notes très instructives ! Alors sans doute à très bientôt !

    Samedi 29, septembre 2012 à 20h47
  13. Pascale

    Merci Mely,

    Encore une délicieuse recette, que je vais m’empresser de reproduire (le temps s’y prête)
    Justement je me posais la question du comment trouver un peu de chaleur avec les courgettes qui inondent mon jardin, autrement que dans les ratatouilles et soupes, voilà chose fait, grâce à toi, j’ai hâte de goûter ça.

    Ta vidéo est merveilleuse, j’adore comment elle est tournée, son style, elle est vraiment a ton image, toute douce et pleine de chaleur. Tu te démarques une fois de plus de tout ce que l’on trouve sur le net.
    J’ADORE, continue à nous faire rêver.

    Jeudi 8, août 2013 à 8h25
  14. cindy

    J’ai mangé cette purée ce soir : elle était très bonne, je n’avais pas de purée d’amande alors j’ai mis un reste de tofu soyeux a la place ! Ma purée n’était pas lisse comme la tienne, c’est surement mon blender qui est très vieux ! La prochaine fois je mixe avec le mixeur plongeant !
    Merci Mély ! bonne soirée !

    Mardi 10, juin 2014 à 20h03
  15. Sophie

    Bonjour Mély!
    Je voulais te demander s’il était possible de faire cette crème avec des courgettes crues? Je préfère avoir ton avis avant d’essayer et de risquer de tout gâcher! Merci!
    Sinon, la version cuite est délicieuse… je mets du basilic et quelques graines de sésame. J’ai cherché de la sarriette partout, et jamais trouvé!

    Vendredi 4, juillet 2014 à 18h40
  16. Mély

    @Sophie : Bonsoir :)
    Concernant les soupes « crues » de courgettes : tout dépend de tes papilles !
    La courgette fait partie des légumes qui ont un goût très différent dans les soupes selon si elles ont été cuites au préalable (cuisson douce) ou non : certaines personnes peuvent les apprécier au goût, et d’autres les détester (leur goût est plus prononcé, et très différent de leur version cuite.
    D’autres légumes ont une différence moins notable entre leur version crue & cuite.
    Je te conseille donc de tester par toi-même pour voir si cela te convient :)
    Pour les herbes : avec cette recette, le basilic se marie très bien avec :)
    Tu peux également y glisser de la menthe fraiche, de l’origan ou du thym : ils vont tous avec cette recette.

    Vendredi 4, juillet 2014 à 22h10
  17. wilhelm

    L’un des plus beau site parlant de cuisine que j’ai pu visiter. Couleur-matière-composition, dégagent une atmosphère particulière. On est bien dans cet univers. Je reviendrai musarder de temps à autre.

    Jeudi 17, décembre 2015 à 8h45
  18. Sandrine

    Bonjour Mély,
    Je viens de recevoir le Vitamix, acheté après la découverte de ton blog (j’ai pu bénéficier de la réduction et du paiement en 3x) et je me suis lancée dans la journée !
    J’ai testé 3 recettes à la suite…
    Purée complète d’amandes, beurre de coco et cette merveilleuse crème de courgettes (avec la purée d’amandes [complète] fraîchement mixée).
    Je crois n’avoir jamais rien mangé d’aussi doux, d’onctueux, de surprenant (pour une soupe ).
    N’ayant pas de sarriette sous la main, j’y ai glissé à la place, des graines de coriandre et de l’ail séché, plus une touche de cumin. J’ai également remplacé les flocons de riz par ceux de sarrasin.
    C’est incroyable comme c’est simple et rapide à faire et surtout, je crois que c’est la première fois de ma vie que je ne ressens pas le besoin de saler un plat !!!

    Jeudi 30, juin 2016 à 10h03

Laisser un commentaire

Recevoir un mail si Mély me répond ?