Dessert parfait ou parfait dessert…

Une vieille dame dans la rue.
Les traits du visage figés.
La tristesse d’une solitude subie dans le regard.
Faire le choix de détourner notre regard d’elle.
Ou faire le choix de plonger nos yeux dans les siens. Intensément. Délibérément. Franchement.
Et de lui sourire.
Lui faire don d’un simple sourire.
Un sourire franc, empreint d’amour.
Un amour simple, celui de la vie, d’appartenir au même monde.

Sortir du travail.
Tard. Il pleut.
Dépourvus de parapluie, l’eau s’infiltre à travers les tissus de nos vêtements.
Le froid nous atteint. Nous saisit.
Faire le choix de pester intérieurement.
Contre nous mêmes d’avoir oublié notre parapluie, ou même contre la météo.
Ou faire le choix d’accepter, simplement, ce qui est, et ne peut être changé.
Et de savourer, en conscience, une bonne douche chaude en rentrant, suivie d’un dîner réconfortant.

Peine… joie.
Larme… sourire.
Dureté… douceur.

La vie est faite de moments qui se succèdent.
Certains nous apportent joie, nous donne le sourire, nous apporte un peu de chaleur.
D’autres sont semblables à de petits nuages (parfois gris, et d’autres un peu plus noirs).

La vie est une succession de moments.
Telle une peinture, elle nous apporte des couleurs différentes.
Telle une mélodie, elle nous apporte des notes différentes.
Tel un patchwork de tissus raccommodés, elle nous apporte textures & des ressentis différents.

Si l’on ne peut pas changer certains événements de la vie, on peut changer notre manière de les voir, de les vivre.
Il nous appartient également d’apprendre à voir, percevoir, et cueillir les moments de la Vie si magiques.
Ils sont disséminés un peu partout, mais dans notre rythme de vie effréné de notre société, on peine à les savourer à leur juste valeur.
… tel le chant d’un petit oiseau, écouter, au hasard d’un jour nuageux, dans une grande avenue de Paris.

La vie est faite d’une succession de moments, de couleurs différentes.
Un peu comme lui, en somme.

Un dessert fait de plusieurs couches, chacune apportant une note différente, une texture nouvelle, des saveurs délicieuses & étonnantes.
Un dessert qui se réalise en moins de 5 minutes, sans cuisson.
Un dessert sans gluten, cru, végétalien.
Bref, un dessert qui mettra tout le monde d’accord
… n’est-ce pas là un dessert parfait ?

Ou, cela peut être un « parfait » tout court.
Un parfait est un dessert constitué de plusieurs couches :
– une céréale sous leur large éventail de formes : en flocons (on en trouve en magasin bio), il y en a pour tous les goûts : flocons d’avoine, de riz, de quinoa, d’orge, de sarrasin.
On peut aussi utiliser du müesli, ou encore du granola.

Pour une version plus légère, on peut utiliser du germe de blé, ou du son d’avoine.
– le plein de fruits. Faites varier leurs formes : en compote, frais (dés ou rondelles), ou séchés…
– une source de lait, crème, ou yaourt (de vache ou végétale), ou même de fromage blanc.
Les versions végétales sont très nombreuses, et propose un éventail impressionnant de goûts différents : les laits végétaux (riz, avoine, amande, soja sont les plus faciles à trouver, mais il existe aussi des laits à l’épeautre, au quinoa, millet, noisette, châtaigne…), les crèmes végétales (riz, avoine, soja, épeautre).
Il existe également des laits instantanés en poudre (ma marque chouchou est La Mandorle).

Le parfait est déclinable à volonté : selon nos goûts, notre envie du moment, et la saison.
Faisons jouer les couleurs, les textures, les goûts des différentes couches de cette gourmandise si simple, et si saine.

J’ai choisi de réaliser un parfait spécial en utilisant un ingrédient… original.
Vous souvenez-vous de l’alimentation vive ? Et du principe de la germination ? Je vous en avais parlé avec mes tartelettes crues au citron (clic).
Dans ce parfait, il y a du sarrasin cru, germé & déshydraté.

Le sarrasin…
Avec sa forme triangulaire & ses angles arrondis.
Croquante, craquante.

Une petite graine qui est souvent consommée en galette salée, en Bretagne.
En France, elle est aussi connue sous le nom de « blé noir » (ce qui est d’ailleurs trompeur, car ce n’est pas une céréale).
En dehors des frontières de notre douce France, on utilise sa farine pour en faire :
– des pâtes, les fameuses « soba » au Japon
– des blinis, à mi-chemin entre des galettes épaisses & des pancakes, dans les pays de l’Est
Sans gluten, elle est appréciée & consommée par ceux qui essaient de limiter leur consommation de gluten.
En revanche, même si elle est souvent utilisée sous forme de farine, comme elle est sans gluten, elle est non panifiable (c’est à dire que la pâte réalisée avec uniquement de la farine de sarrasin ne montera pas).

D’ailleurs, on la considère comme une céréale, mais elle n’appartient pas à la famille des graminées, mais à celles des polygonacées (c’était l’information super intéressante du jour, je suis sûre que cette distinction changera votre vie à tout jamais, n’est-il pas ?).

En macrobiotique, le sarrasin est considéré comme la pseudo-céréale la plus yang.
Selon les macrobiotiques, dans notre société & culture actuelle, on mangerait trop d’aliments yin, et il faudrait privilégier ceux qui sont « yang« .
Toutefois, il ne faut pas associer le « yin » au mauvais.
Car, c’est le déséquilibre entre les 2 polarités qui serait néfaste, selon les macrobiotiques. Mais les 2 nous sont nécessaires.

Le yin & yang sont 2 éléments qui constituent & émanent du Tao qui est représenté par un symbole bien connu.
Si l’on coupe le symbole en 2 parties égales, peu importe l’endroit où l’on coupe, on obtiendra toujours la même proportion de blanc & de noir.
Le Yin représente (entre autres) : le noir (ou bleu), le féminin, la lune, le sombre, le froid…
Le Yang représente : le blanc (ou rouge), le masculin, le soleil, la clarté, la chaleur…

On peut naturellement remplacer cet ingrédient par des flocons de céréales (riz ou avoine), ou du granola.
Pour ceux qui souhaitent essayer, on peut aussi le trouver directement prêt ici (clic).

Pour la source de crème, lait ou yaourt (végétal), j’ai utilisé 2 yummy façons :
– une banane écrasée mélangée à 1 cuillère à café de purée d’amandes blanches (ou de noix de cajou) fait office de yummy crème
– 2 cac de poudre de lait de coco instantané (La Mandorle) mélangé à 2 cas de lait de riz fait office d’une 2ème yummy crème végétale
Bien sûr, encore une fois, pour faire plus simple, un yaourt tout simple fera très bien l’affaire.

Ingrédients : (pour 1 personne)

Version de base

  • 2 cas d’une forme de céréale au choix (flocons, müesli, granola…)
    Pour une version plus légère : remplacer par du germe de blé ou du son d’avoine
  • 2 fruits frais : sous forme de compote, coupés en dés…
  • 1 ou 2 fruits séchés coupés en dés : dattes, figues, raisins, pruneaux…
  • 1 yaourt ou 1 fromage blanc (végétal ou non)
  • un topping au choix (facultatif) : amandes effilées, copeaux de noix de coco…

Ma version

  • 2 cas de sarrasin germé & déshydraté (trouvable ici)
    + 1 cas de germe de blé
  • 3 cas de compote de pomme
  • 1 kiwi coupé en dés
  • 2 figues séchées découpées en petits dés
  • 1 cas de farine de coco mélangé à 20 ml de lait de riz
    + 1 banane écrasée mélangée à une 1 cac bombée de purée d’amandes blanches

Préparation :

  1. Il suffit d’alterner les couches selon votre goût, la saison, et les ingrédients choisis :-)

Un vrai bonheur.
Une succession de textures, goûts, odeurs, couleurs se succèdent…

Je souhaite recevoir les lettres Pastel

Vous aimerez peut-être

28 commentaires

  1. kiinta

    wouahh ton post est juste super, ce dessert à l’air top, les photos sont trop belles, bref suis archi fan ;) !!

    jeudi 19, avril 2012 à 9h43
  2. Douchka de chez Catbibi

    Je suis bluffée comme d’hab :)

    jeudi 19, avril 2012 à 10h10
  3. Sweet Faery

    C’est une très belle idée aux jolies couleurs automnales PARFAITEMENT en accord avec la météo ;-)

    jeudi 19, avril 2012 à 11h28
  4. SAVEURS VEGETALES

    Mmmm… un bon petit dessert sain et gourmand comme je les aime ;)

    jeudi 19, avril 2012 à 12h41
  5. Löu

    Ah les parfaits ! J’ai découvert le nom et le concept aux USA l’an dernier et j’en apprend encore un peu plus en venant ici.
    Je ne savais pas trop qu’il fallait « tant » d’ingrédients, je pensais qu’il s’agissait plutôt d’une sorte de grosse grosse verrine avec superposition de fruits, crème et puis du biscuit, donc la notion de céréales et celle de topping m’étaient pas trop familière dans le cadre de ce dessert.
    Le tiens a l’air drôlement vitaminé et énergétique en tous cas. Ca sera sûrement sans moi pour la préparation à la banane, parce que je fais un gros blocage au niveau du goût et de l’odeur de cet aliment. Par contre celle au lait de coco m’intrigue, tout simplement parce que je ne savais pas qu’on faisait du lait de coco en poudre !
    Et donc le processus de déshydratation des laits pour les réduire en poudre est en adéquation avec la cuisine crue ?
    C’est plutôt une bonne chose à garder en tête ça !

    Merci encore, culture-cuisine et nutrition quoi :)

    jeudi 19, avril 2012 à 12h54
  6. Payette cuisine

    Voilà une recette qui a l’air très bonne! Loin de ce que j’ai déjà pu goûter!
    Il va falloir que je teste ce genre de dessert.

    jeudi 19, avril 2012 à 13h41
  7. Elisa Boelle

    Tout est a sa juste place dans ce joli dessert!
    Superbe… mais dit moi avec toutes ces bonnes choses… je pense qu’on doit être super bien calée !!?!
    Miam ! Bisous** Et belle fin de journée !

    jeudi 19, avril 2012 à 13h44
  8. Mély

    Merci à toutes pour vos commentaires ✿

    @ Löu : pour le lait de coco en poudre qualité crue : cela dépend des fabriquants & de leur méthode de fabrication. Il faut se renseigner auprès de chaque.
    Les crudivores l’adapteront en fonction de leur goût (avec des laits germés en poudre), tout comme les végétariens ou omnivores pourront utiliser des yaourts (brebis, vache ou chèvre).
    Chez moi, il n’y a aucune restriction.
    Juste une adaptation de notre gourmandise en fonction de sa philosophie de vie & de sa vie, et le tout dans le respect de l’autre :-)

    @ Elisa Boelle : chacun est libre de l’adapter selon ses propres goûts, et selon son rythme de vie & l’appétit, on adaptera la quantité :-)
    En tant que petit déjeuner pour quelqu’un d’actif, ma version convient très bien.
    En dessert après un repas normal, il est vrai que la quantité peut paraitre importante.
    Mais… Quoi qu’il en soit, le maître mot reste : « adaptation » :-)

    jeudi 19, avril 2012 à 13h51
  9. moum007

    c’est très appétisant!

    jeudi 19, avril 2012 à 14h17
  10. LeeYaa

    Un joli dessert plein de vitamines et de saveurs ! J’aime beaucoup

    jeudi 19, avril 2012 à 19h52
  11. Saif

    Je salue ton talent pour toujours proposer des desserts qui m’inspirent gourmandise et bien être. Tu sais marier équilibre avec plaisir et c’est tout simplement super !
    Perso’ je n’y arrive pas encore : toujours dans les bases classiques, mais un jour je vaincrai et ce jour là je te remercierai Yoda de la gourmandise du bien être.

    jeudi 19, avril 2012 à 21h16
  12. Anna

    Super idée ! En plus, j’aime beaucoup les recettes qu’on peut décliner à sa façon…

    vendredi 20, avril 2012 à 0h00
  13. Laurence

    The Yogourt Parfait comme on le voit et l’entend chez moi, oui ^^
    Ta version cerealiere a souhait me plait beaucoup. Et surtout j’aime en apprendre autant en te visitant. C’est très agréable de rendre un post si attractif, instructif et donc une visite intéressante. Merci pour ça.
    Juste un truc : sans figue pour moi mais ton visuel est vraiment très attirant.
    Bravo a toi et ta Une HC … encore une fois !
    Bisous Melanie ^^
    (et merci de ton lien … tu sais que mon market favori vient de se faire approvisionner … en purée d’amande blanche je veux dire … et bio ! Je ne sais pas si je vais en acheter un pot avant de partir mais il est bien temps !! )

    vendredi 20, avril 2012 à 0h01
  14. Jackie

    Merci pour cette recette et surtout pour la petite prose d’introduction qui m’a beaucoup touchées. Bonne journée

    vendredi 20, avril 2012 à 12h17
  15. Marine

    Quelle bonne idée ! J’y penserai quand j’aurai besoin d’un dessert improvisé mais qui en jette ! Merci beaucoup !

    samedi 21, avril 2012 à 10h06
  16. Christel

    Bonjour Mély,
    Ton poème est magnifique (poétesse dans une autre vie) et ce dessert enchante les papilles. Merci Mély!

    samedi 21, avril 2012 à 14h20
  17. Le Citron

    Comme toujours j’aime beaucoup cette idée ! Merci !

    samedi 21, avril 2012 à 17h49
  18. cotte

    bonjour je voulais vous demander si les purées d’oligéaneux ne sont pas trop grasse combien peut on en manger par jour care je fais attention a ce que je mange et j’ai supprimer les produits a base de lait de vache et on m’a dit que les oligéaneux etaient tres bien
    merci beaucoup
    marine

    samedi 21, avril 2012 à 18h36
  19. Mély

    @ Cotte : Bonjour :-)
    Je privilégie avant tout une alimentation qui soit saine (plutôt que légère).
    Notre corps a besoin d’une grande palette de nutriments pour bien fonctionner.
    Les corps gras sont souvent pointés du doigt, mais ils sont très importants pour le bon fonctionnement de notre organisme, surtout ceux de type oméga 3 (que notre corps ne peut pas fabriquer lui-même, et que l’on doit apporter via l’alimentation).

    Sauf si l’objectif est de perdre du poids, les calories importent peu.
    Ce qui importe est la qualité :-)

    Pour répondre à ta question : les purées d’oléagineux sont très gras, car ils sont quasiment composés que de graisses. Mais, la différence avec le beurre (ou saindoux ou ceux issus des produits laitiers) est que les nutriments y sont de plus grande qualité, car plus intéressants (moins de graisses saturées, et plus d’oméga 9, 6 & 3, ainsi que des minéraux & oligo-éléments).

    dimanche 22, avril 2012 à 8h38
  20. Lisa

    Un bien joli texte pour un très beau dessert !

    dimanche 22, avril 2012 à 21h21
  21. lolo

    Bonjour Mély, une amie commune m’a fait découvrir ton site …

    Je privilégie aussi l’alimentation saine dans sa version omnivore.

    Tes mots sont doux à lire …c’est cela aussi la vie, trouver de la poésie dans les petits détails…
    Hier, je rentrais chez moi.. Une personne s’était garée sur le trottoir et le passage entre une clôture et la voiture était trop étroit pour deux personnes.

    Une vielle dame âgée, un peu voutée et marchant avec une canne arrivait en face…
    J’aurais pu alors me dépêcher pour lui passer devant, ou marcher sur la chaussée…
    Ou la regardait passer en pestant sur sa lenteur …

    J’ai pris une autre décision, m’arrêter, lui sourire et attendre qu’elle passe en m’empêchant d’émettre une sensation d’impatience qu’elle aurait pu ressentir…
    J’ai juste profité de l’instant passé à attendre que cette charmante vielle dame passe pour que je puisse passer moi aussi.

    Ca m’a fait du bien de couper avec mes automatismes de parisien :)
    Et vu le grand sourire de la dame, cela a du lui faire plaisir aussi.

    Je me suis senti libre, de faire mes choix, de ne plus agir comme un robot « Homo Parisianus » :)
    Pour la nourriture, c’est pareil, cela demande un certain effort de manger autrement que la plupart des gens qui m’entoure mais apres,on se sent libre de faire comme cela nous plait et nous convient :))

    Bonne soirée
    Laurent

    lundi 23, avril 2012 à 17h38
  22. mamapasta

    Voilà une jolie trame où broder son dessert avec le contenu des réserves… On fait chacun le sien et c’est surement bon

    mardi 24, avril 2012 à 9h25
  23. Iz

    C’est ça la vie, saisir les petits bonheurs simples qui font que la journée engloutie sous le stress devienne finalement un sourire sur son visage…et pour le parfait, moi j’en étaits restée au dessert glacé, tu m’apprends quelque chose! Bonne journée Mély!

    mercredi 25, avril 2012 à 10h13
  24. Marlene

    Qu’est ce qu’il est chouette ton blog : je m’abonne de ce pas !

    lundi 8, octobre 2012 à 12h10
  25. Jacqueline @ UponWildStars

    Ooouh! Comme j’adore cette recette!
    Votre site est trop beau… Je l’adore! xo

    dimanche 27, janvier 2013 à 2h21
  26. Patricia Rollin-Lanzi

    Oui, magnifique blog. On y nourrit son corps, son intellect et son âme.
    Ravie de vous avoir trouvée sur mon chemin.

    dimanche 27, janvier 2013 à 19h53
  27. Mély

    @ Jacqueline : Thanks so much :-)
    It’s a pleasure and a honor to be read by someone speaking english !

    @ Patricia : Merci pour ce compliment, Patricia… C’est gentil à vous de laisser une trace de votre ressentis, qui se fait aussi compliment & encouragement… Belle semaine à vous :-)

    lundi 28, janvier 2013 à 7h14

Laisser un commentaire

Recevoir un mail si Mély me répond ?