Cake moelleux au fruit des saisons d’or & de glace

Moi & les châtaignes…
En marrons glacés, en crème de marrons, dans les yaourts, avec de la purée, servis salés au repas de Noël (ou en sucré avec la bûche), dans des gâteaux… Que voulez-vous, ce petit fruit & moi, c’est une grande histoire d’amour.

On m’a offert une mini-boîte de brisures de marrons glacés.
J’aurai pu les picorer un par un, au fil des jours…
Mais, j’ai eu une idée. Une envie.

Sur la même idée que mon gâteau « pur orange », j’ai eu envie d’un gâteau aux marrons.
Mais, pas un gâteau fait avec « un peu » de marrons.
Certaines recettes incorporent un peu de farine de châtaignes.
Ou, un peu de crème de marrons.
Ou, encore, un peu de purée de châtaignes.

Non, non.
J’avais ENVIE d’un gâteau qui soit VRAIMENT à la châtaigne.
Pas « juste un peu ».
Dans quelques jours, c’est le printemps.
Donc, dans quelques jours, je devrai dire au revoir à aux délicieux marrons qui m’ont accompagnée tout du long de l’automne & de l’hiver.
C’est avec ce cake moelleux, concentré dans une de mes 3 saveurs préférées en sucrées, que je signe la fin de ce délicieux fruit.

*Automne hiver*

La saison couleur or précède la saison de glace
Les arbres se parent d’une délicieuse gamme de couleurs chaudes dont certaines ressemblent à celle de l’or… joli clin d’oeil de Dame Nature pour nous montrer sa richesse.
On enfile nos bottes pour aller se balader en forêt cueillir des champignons… ces petites denrées qui apparaissent après une ronde dansante de fées.
En rentrant de notre ballade, un lait de châtaignes bien chaud nous attend…
Il nous entoure de douceur, de rondeur & gourmandise… et délicieusement, nous réchauffe.

Le jour le plus magique de l’année est là.
C’est un jour merveilleux, où tout est possible.
La bonne humeur règne partout, même entre les inconnus qui se croisent dans la rue.
C’est le temps où l’on se retrouve en famille, pour rire, sourire, manger, se souvenir, et en créer de nouveaux.
Les feux de cheminée ronflent dans l’âtre pour contrer le froid de dehors.
En fin d’une soirée si féerique, c’est l’heure de sortir ces précieuses gourmandises que sont les marrons glacés.
Dans leur emballage de papier couleur or, on les sort, délicatement.
Le glaçage nous colle un peu aux doigts… on les savoure… longuement.

Noël est passé, mais le froid de l’hiver est toujours là.
Des pains.
Moelleux.
Très moelleux.
Grâce à l’ajout d’un peu de farine de châtaignes
Elle rend les pains si moelleux & parfumés, que l’on pourrait les prendre pour des gros gâteaux…
… ou des tendres brioches.

L’hiver perdure…
Les journées froides continuent.
La lumière du soleil commence à nous manquer.
Notre coeur a hâte de revoir le printemps.
Pourtant… Il n’est pas encore temps.
On devra attendre.
Un peu.
On se tourne alors vers une autre source de chaleur.
Celle de délicieux veloutés faits maison.
Avec amour.
Au potimarron.
Si simples à réaliser… Pour les sublimer, on utilise des châtaignes.
Une note moelleuse, chaude, ronde…
La cuisine saine & gourmande a plus d’un tour dans son sac, et nous apporte une astuce… celle des flocons.
Prêts en moins de 10 minutes, sans épluchage…
Juste la magie du délice, de la gourmandise de la châtaignes prête rapidement.

Ca y est ! Le printemps est presque là !
On est heureux de quitter l’hiver… et on a déjà hâte de découvrir, de s’émerveiller devant la beauté du printemps.
Nos papilles gourmandes se délectent d’avance de toutes les denrées merveilleuses qui seront bientôt mûres…
Châtaignes, marrons…
Douces châtaignes… Jolis marrons…
Heureusement, quand tu nous manqueras durant ces 2 prochaines saisons, on pourra sortir une gourmandise à ton nom.
Celle de la crème de marrons… se décline tout au long de l’année, pour le bonheur de nos papilles.

Pour réaliser ce cake, j’ai combiné la châtaigne sous 5 formes :
– de la crème de marrons qui sert d’agent sucrant
– des brisures de marrons glacés : des bons gros morceaux, fondants, sucrés…
– du lait végétal de châtaignes. On trouve désormais une multitude de laits végétaux : soja, lait, avoine, amande, noisette, épeautre… et châtaignes depuis peu.
Si vous n’en trouvez pas dans votre magasin bio, remplacez-le par du lait de noisettes qui donnera une note qui se rapprochera un peu du marrons, ou encore du lait de riz qui sera plus neutre.

– de la farine de châtaignes. Attention au choix de votre farine. Si pour les farines de blé, d’avoine, et autres céréales, la différence de goût ne se fait pas (trop) sentir, il en est autrement pour la farine de châtaignes.
D’une marque à l’autre, d’un producteur à l’autre, le goût peut réellement changé, et la différence est notable.
Certaines sont plus sucrées que d’autres. On en trouve des douces, comme des rustiques, presque amères.
– des flocons de châtaignes : ils existent en 2 versions : nature & toastés. Dans ma recette, j’ai choisi la version nature dont le goût est plus doux & moins prononcé.
Je les ai utilisés pour réaliser un crumble que j’ai disposé sur le sommet du cake.
Je voulais créer une note gourmande en plus, et contraster la texture moelleuse du cake.
Toutefois, cette pâte à crumble est facultative. Vous pouvez tout à fait réaliser le cake sans ce crumble.
Ou, si vous ne trouvez pas de flocons de châtaignes dans votre magasin bio (ils sont plus rares que les flocons de riz ou d’avoine), vous pouvez les remplacer par des flocons de riz.

Après la cuisson, j’ai saupoudré un peu de sucre glace sur le dessus du cake, juste pour décorer. Mais, cette étape est aussi facultative : faites selon votre envie !

Ingrédients : (pour un moule de 22 cm sur 7 cm)

Pour le cake :

  • 200 gr de farine de blé T65
  • 60 gr de farine de châtaignes
  • 100 gr de crème de marrons (sucrée)
  • 10 gr d’arrow-root
  • 150 gr de tofu soyeux
  • 50 gr de purée de noix de cajou (ou d’amandes blanches)
  • 180 ml de lait de châtaignes (vous pouvez le remplacer par du lait de riz ou d’avoine)
  • 1 sachet de poudre à lever (j’ai utilisé celui de Natali qui est sans phosphate)
  • 100 gr de brisures de châtaignes

Pour le crumble : (facultatif)

  • 20 gr de flocons de châtaignes (préalablement trempés dans 4 cas de lait de riz pendant 15 min avant)
  • 60 gr de flocons de riz
  • 30 gr de sucre de fleur de coco
  • 2 cas de purée d’amandes blanches
  • sucre glace (après la cuisson, pour décorer) – facultatif

Préparation :

Pour le crumble :

  1. Mélangez tous les ingrédients à la maison, jusqu’à obtenir un mélange homogène.
  2. Réservez.

Pour le cake :

  1. Versez tous les ingrédients – sauf les brisures de châtaignes – dans un saladier, et mélangez au batteur électrique jusqu’à ce que le mélange devienne homogène.
    Si, comme moi, vous n’avez pas de batteur électrique : mélangez à l’aide d’un mixeur en position « vitesse lente ».
       
  2. Ajoutez les brisures de marrons, et mélangez manuellement à l’aide d’une grande cuillère.
  3. Versez la pâte à dans un moule à cake de 22 cm sur 7 cm (dans lequel vous aurez préalablement disposé au fond du papier sulfurisé).
  4. Disposez sur le sommet du cake le mélange à crumble aux flocons.
  5. Faites cuire dans un four préchauffé à 180°C pendant 30 à 45 min.
  6. La cuisson terminée, démoulez tout de suite votre cake, mais attendez qu’il refroidisse pour enlever le papier sulfurisé.
  7. Pour la décoration, vous pouvez saupoudrer un peu de sucre glace sur le sommet… à vous de voir !

Mon avis sera sans doute un peu beaucoup subjectif, vu mon amour porté à ce petit fruit… mais je vous en fais part quand même.

La texture de ce cake est trèèèèèès moelleux.
Peut-être est-ce du au lait végétal à la châtaigne ? Ou à sa farine ?
Qu’importe : ce cake est moelleux à l’image de la douceur que ce petit fruit puisse avoir parfois sous des formes comme : la crème de marrons, les marrons glacés, ou la glace aux marrons.

Il est délicieusement sucré, mais sans être « trop sucre ».
Après tout, dans ce cake, comme agent sucrant, il n’y a QUE la crème de marrons. C’est tout.
Mais cela suffit juste assez à le sucrer, sans être écoeurant.

Les brisures de marrons renforcent le côté gourmand du cake.

Et, le crumble… apporte une texture qui s’oppose totalement au moelleux du cake.
On aime, ou on déteste.
Personnellement, j’ai aimé.
La texture apporte un côté croquant, un peu « roots »… à l’image que le marron peut avoir des formes telles qu’en crumble, en salé (à Noël)…

Bref. On en redemande.
Mais… Il faudra attendre la prochaine saison…
En attendant… Le printemps arrive.

Je souhaite recevoir les lettres Pastel

Vous aimerez peut-être

25 commentaires

  1. Douchka de chez Catbibi

    J’aime tes recettes comme une belle histoire que l’on déroule !

    vendredi 16, mars 2012 à 9h16
  2. Elisa Boelle

    Je suis aussi une chataigne-maniaque ! Et ce cake me semble tout à fait addictif :) Bisous et belle journée **

    vendredi 16, mars 2012 à 9h27
  3. Bulles de Gourmandises

    Ce n’est pas seulement une recette mais un voyage… une douce incursion aux pays des châtaignes et marrons glacé… un voyage tout en saveur, un peu régressif au parfum tout chaud des marrons qui craquent sur le feu de cheminée et des marrons glacés qui fondent sur la langue… bref comme toi on en redemande!
    Il est splendide ce cake, tu finis la saison hivernale en beauté.
    belle journée… plein soleil, il faut en profiter!
    Bizzz

    vendredi 16, mars 2012 à 10h31
  4. Löu

    J’aime bien la châtaigne, mais avec parcimonie, et encore selon les tout dépend des formes sous lesquelles je la consomme.
    La crème de marron passe difficilement, le lait tel quel, il m’en faut peu. Le fruit nature pareil, je n’en consomme pas des masses, mais en temps qu’accompagnement avec d’autres aliments par contre oui. J’ai déjà testé en flocons je crois, et ça allait je crois bien.

    Je ne savais pas si je devais m’attendre à un cake végétalien ou pas, donc après avoir lu ton long texte un coup d’oeil à la liste des ingrédients pour me rendre compte que … OUI ! Il est vraiment super plein de bonnes choses nutritivement ce cake :D Et la texture a l’air superbe !

    Deux petites questions : où trouves-tu tes brisures de châtaigne, et pourrais tu expliquer la marche à suivre pour chemiser le moule avec le papier surlfurisé ? Je n’arrive pas à faire comme ça, il y a toujours des plis disgracieux, et ça fait plusieurs fois que je vois la technique que tu sembles utiliser, mais sans savoir comment faire pour y aboutir.

    Merci :)

    vendredi 16, mars 2012 à 12h12
  5. Karen (cuisine saine)

    Super j’adore l’idée du toping en crumble :D

    vendredi 16, mars 2012 à 14h29
  6. Zelda

    Tu es une vraie magicienne, ce n’est pas pour rien que ton blog s’appelle le Chaudron Pastel ! Ce cake a tout simplement l’air divin.
    Bises

    vendredi 16, mars 2012 à 14h37
  7. lareinedespommes

    Je garde la recette pour le prochain automne! Elle est magnifique mais pour l’instant l’envie de vert se fait sentir!

    vendredi 16, mars 2012 à 17h29
  8. Reglisse

    C’est une véritable addiction aux marrons que tu fais :) En tout cas ton cake est très beau !

    vendredi 16, mars 2012 à 17h55
  9. Mély

    Merci à tous pour vos commentaires qui sont chaleureux & gentils comme tout… (vos petits mots me touchent tous à leur manière :-))

    @ Löu : Bonjour :-)
    Pour la brisure de marrons, on la trouve plus facilement durant les périodes de fêtes de fin d’année, au supermarché (non bio).
    En cours d’année, c’est difficile, mais tu peux toujours en commander sur le site de Clément Faugier (ils sont non bio).

    Pour tapiser un moule avec du papier sulfurisé (sans avoir plein de plis dans tous les sens :-)), il y a une petite astuce, effectivement.
    Je l’applique pour tapisser mes moules à chaque fois que je réalise un cake, et pour l’instant, ça marche très bien :
    1°) A l’aide d’un ciseau, découper un rectangle de papier sulfurisé.
    Pour la taille du rectangle à découper, il faut prendre les dimensions du rectangle fait par le bord haut du moule (à la surface), et rajouter la taille de la profondeur.
    Par exemple : pour la longueur du rectangle de papier sulfurisé, tu prends la longueur du moule à la surface (20 cm) + la hauteur du moule (4 cm) = 24 cm
    2°) A l’aide d’un ciseau, tu découpes en diagonale, l’un des coins de ton papier (environ la longueur de la hauteur de ton moule, voir un peu plus)
    3°) Tu procèdes ainsi pour les 3 autres coins.
    4°) Tu admires le travail, et tu as hâte-hâte-hâte que ton gâteau cuise vite-vite-vite pour t’en régaler ^^

    (edit du 18 mars)
    J’ai oublié un petit détail…
    Lorsque je publie une recette, tu peux voir en un rapide coup d’oeil si celle-ci est vegan (ou même crue) : il te suffit pour cela d’aller tout à la fin de l’article, et de regarder dans quelles catégorie je l’y ai mis :-)

    Il y a généralement les catégories « sans gluten », ou « sans lactose », mais aussi « végétalien », et depuis peu « crue » :-)

    samedi 17, mars 2012 à 6h07
  10. valerie de familyblog

    très sympa
    bon week-end
    biz
    val de familyblog

    samedi 17, mars 2012 à 14h40
  11. Löu

    Super merci beaucoup pour le petit tuto. Donc c’est ça il faut découper un peu quand même et pas essayer de tasser ça dans le moule, parce que oui du coup ça frippe forcément !
    Et du coup la brisure de marron ça attendra peut-être l’année prochaine à moins que l’occasion se présente pour que je commande directement chez le mr pro du marron :)

    Merci encore !

    samedi 17, mars 2012 à 15h01
  12. Saif

    100 % châtaigne miam ! Avec quelques dès des quelques pommes survivantes c’est un bel adieu à notre hiver assez doux

    samedi 17, mars 2012 à 20h58
  13. Anna

    J’adore ! Ta recette est plus que tentante !

    samedi 17, mars 2012 à 21h29
  14. Christel

    Bonjour,
    Une bonne façon de finir l’hiver. La crème de marrons sucrée ne l’est-elle pas trop?

    dimanche 18, mars 2012 à 8h43
  15. marie

    Le printemps est à notre porte mais les giboulées de mars appellent encore la cheminée et tes douces gourmandises, sous le signe de la tendresse ;-)
    Merci aussi pour cette prose poétique qui emmène nos papilles en pleine féérie!

    dimanche 18, mars 2012 à 12h10
  16. CrispX

    Je suis toujours en amour devant le ton poétique de tes recette, je m’évade, j’imagine et ça fait du bien :)

    Je suis toujours intriguée par les produits que tu utilises, si bien, que je me suis récemment procurée du sucre de coco. Ah tiens j’ai une question : sucre de coco et sucre de fleur de coco c’est la même chose ? Bisous sucrés

    dimanche 18, mars 2012 à 15h31
  17. Le Citron

    Je ne suis pas encore châtaigne addict mais je pense le devenir !

    dimanche 18, mars 2012 à 17h48
  18. Coralie

    Un cake 100% châtaigne mais c’est pour moi ?! :-)
    Je suis une inconditionnelle de la châtaigne. Je peux manger la crème de marron/châtaigne à la cuillère…
    Merci pour cette belle recette ! :-)

    dimanche 18, mars 2012 à 18h27
  19. Mély

    Merci encore pour tous vos (très) gentils commentaires ✿

    @ Christel : non, ce n’est pas du tout trop sucré, aucun problème (pour mes papilles en tout cas)
    100 gr de crème de marrons contient 60 gr de sucre (roux), donc pour un cake entier (même aux marrons), c’est peu :-)

    @ CrispX : les 2 dénominations indiquent le même produit.
    Le nom réel est « sucre de fleur de coco », mais… vu qu’il est un chouilla long, on le raccourcit dans le langage courant par « sucre de coco ».
    C’est un peu comme « télévision » et « télé » :-)

    dimanche 18, mars 2012 à 22h34
  20. Marie

    Moi qui suis une méga fan de châtaigne je ne peux que baver devant ce cake! Et je sais déjà quel sera mon premier cake de l’automne! Merci pour cette jolie recette gourmande!

    lundi 19, mars 2012 à 11h50
  21. Liliskit

    J’adore la châtaigne ! Un grand 10/10 pour ce superbe cake moelleux !!!

    mercredi 28, mars 2012 à 16h22
  22. Mathilde

    Les chataignes moi aussi j’adore ça !
    Toute en gourmandise !
    Ravie de découvrir ton blog en tout cas =)

    jeudi 5, avril 2012 à 18h33
  23. bloquet Michèle

    je cherche des recettes pour diabétiques votre cake me parait bien sucré?

    mercredi 25, avril 2012 à 17h19
  24. Mély

    @ Michèle : Bonjour ! Comme je le mentionne dans l’article, les seuls agents sucrants présents sont la crème de marrons & les brisures de marrons. Cependant, la crème de marrons est faite avec du sucre de canne roux.
    En alternative du sucre roux, si vous êtes diabétique, je vous invite à lire & découvrir le « sucre de fleur de coco » (que vous trouverez en effectuant une recherche sur mon site, dans la barre en haut à droite).
    Pour des idées de recettes à IG bas, je vous conseille d’aller sur le blog de Marie Chioca : très bien fait :-)

    jeudi 26, avril 2012 à 7h18

Laisser un commentaire

Recevoir un mail si Mély me répond ?