Noël en pot : une délicieuse confiture d’hiver

couverture

Noël en pot.
Ou Confiture de Noël, c’est comme vous voulez.
Le mot « confiture » a tendance à nous faire voyager dans le temps, loin de Noël… pour nous retrouver à la saison estivale, où les branches croulent sous le poids de tout plein de fruits mûrs & qui ne demandent qu’à être mangés sous toutes les formes que notre gourmandise peut imaginer & préparer : tartes, gâteaux, tatin, sorbets, crumbles…
Si la météo s’y est prêtée, et que la Nature a pu être généreuse, on doit même ruser pour ne pas perdre ses jolis fruits. Ils se transforment alors compotes (que l’on peut congeler), gelées, marmelades & confitures.
… Mais, le mot « confiture » n’évoque pas la période de l’hiver, et encore moins Noël.
Il y a les classiques (et délicieuses) gelées de pommes-coings, ou de poires-vanille, et bien d’autres, mais la palette de possibilités est plus limitée que l’été, c’est indéniable.

Un confiture faite à base de fruits séchés, de fruits secs, et de 3 fruits frais de saison… le tout avec la chaleur de douces épices…

Parce que oui… Noël est derrière nous.
Tout au long de ces 3 dernières semaines, des traces de Noël étaient semés ici & là : musique & chants, décoration, proposition de menus, de bûches, chocolats…
Chacun s’est préparé à sa manière & à son rythme : les plus organisés ont planifié tout ou presque à l’avance, tandis que les retardataires ont fait les derniers préparatifs au pied levé.
Mais qu’importe. La magie de Noël nimbait chacun d’entre nous.
Puis… tel un soufflé (au fromage ou au chocolat), la tension, la magie s’effondre.
Cette brusque retombée d’énergie peut en rendre mélancolique plus d’un… surtout si vous avez su garder votre âme d’enfant.

Alors, j’ai eu envie de créer quelque chose.
Quelque chose qui, un peu comme les calendriers de l’avant ont fait le décompte, mais là, c’est inversé.
Quelque chose qui nous aiderait à quitter en douceur la magie de Noël.
Saveurs de Noël, notes épicées, agrumes, et pointe de sucre pour le côté enfantin.
Dans un pot.
Un pot qui dure longtemps.
Un pot qui pourra se tartiner, se déguster à la petite cuillère, à chaque fois qu’on a envie de retrouver le goût & la magie de Noël.

IMG_9089-b

J’ai légèrement modifié la recette d’origine en changeant le sucrant.
J’ai choisi de remplacer le sucre spécial confiture par du sucre de canne roux.
Pour les confitures avec des fruits frais (et au goût plus délicat & fin) : préférez un sucrant avec une note douce comme le sirop d’agave (comme ce sucre peut développer une légère amertume à la cuisson, veillez à l’ajouter à la fin de la cuisson de vos confitures) ou le sucre de canne blond.

Pour gélifier la confiture, j’ai choisi l’agar-agar.
On peut prévoir 2 gr d’agar-agar pour 1 kilos de fruits. Plus on augmentera la quantité, et plus la texture sera proche d’une gelée.

Ingrédients :

  • 60 gr de dattes (dénoyautées)
  • 20 gr de pruneaux (dénoyautés)
  • 70 gr d’abricots séchés
  • 50 gr de figues séchées
  • 50 gr d’aguaymentos
  • 80 gr de noix (macadamia, Brésil, Grenoble, amande, noisette…)
  • 1 poire
  • le jus d’une orange
  • le jus d’un citron
  • 300 gr de sucre de canne roux
  • 1/2 cac de mélange pain d’épices
  • 1 cac de cannelle en poudre
  • 2 gr d’agar-agar (2 gr = 1 kilos de fruits)

IMG_9082-b

 

Préparation :

  1. 12 heures avant : dénoyauter les dattes & les pruneaux.
  2. Coupez en tout petits dés : les dattes, les pruneaux, les abricots séchés & les figues séchées.
    Mettez les dans un grand saladier.
  3. Ajoutez les aguaymentos.
  4. A l’aide d’un blender, mixer grossièrement (il faut qu’il reste des petits morceaux) les amandes & les noix de Grenoble.
    Versez dans le saladier.
  5. Epluchez & évider la poire. Découpez la en petits dés, et versez les dans le saladier.
  6. Presser le jus de l’orange & du citron, et versez leur jus dans le saladier.
    NB : vous pouvez zester le citron & l’orange avec un couteau économe, pour vous en servir dans d’autres recettes, comme dans le thé de Noël.
  7. Dans le saladier, ajoutez : le sucre, la cannelle, le mélange de pain d’épices.
    Mélangez bien.
  8. Laissez reposer 12 heures.
  9. Après avoir laisser reposer 12 heures : faire cuire à feu doux & à couvert pendant environ 25 minutes.
  10. Ajoutez 2 gr d’agar-agar, et augmenter le feu légèrement (pour que le rôle gélifiant de l’agar-agar s’active, le mélange doit atteindre 80°C pendant au moins 30 secondes).
  11. Pendant que la confiture est encore chaude, versez la dans des bocaux.
  12. Fermez les bien & laissez les reposer à l’envers quelques heures avant de les ranger.

Les odeurs qui se dégagent du mélange ayant reposé toute la nuit est divin.
Les délicieuses effluves doucement épicées, fruitées se dégageaient du mélange qui n’attendait qu’à être terminé.

Et l’odeur exquise s’est prolongé en saveur délectable… que j’ai savouré à la petite cuillère.
Impossible à décrire.
Moi qui ne suis pas du tout confiture, j’ai adoré cette confiture doucement épicée, chaleureuse, gourmande, fruitée
Du bonheur de Noël en pot.
Peut-être est-ce dû à la magie de Noël ?

✤ ✤ ✤

Montrez-moi vos confitures sur les réseaux sociaux en utilisant le mot-magique (hashtag) : #chaudronpastel
Vos clins d’œil me font toujours plaisir

Qui sait…

Je souhaite recevoir les lettres Pastel

Vous aimerez peut-être

9 commentaires

  1. Mlle Pigut

    Ooo j’aime cette idée de Noël en pot, et je peux comprendre l’enthousiasme en sentant les odeurs qui s’en dégagent…

    lundi 26, décembre 2011 à 13h09
  2. Miss Crumble

    Bravo à la gagnante!!! et merci Mély pour cette confiture de Noël qui va finir sur mon prochain foie gras…^^

    lundi 26, décembre 2011 à 15h07
  3. Stephke

    Aaaaah cette bonne vieille confiture de Noël!!!!

    mardi 27, décembre 2011 à 12h00
  4. Julie

    Mmmm! Ça sent bon Noël! C’est une bonne idée de faire durer les souvenirs de cette façon…en petit pot!

    jeudi 29, décembre 2011 à 16h21
  5. mamapasta

    je connaissais la  » confiture de vieux garçon  » dont je me régalais en étant jeune fille, mais celle là est une nouveauté pour moi, elle doit être toute parfumée .

    vendredi 30, décembre 2011 à 23h18
  6. Cancrelune

    Coucou,
    J’en ai déjà mangé mais je n’ai bêtement jamais pensé pouvoir en faire!! J’ai presque tous les ingrédients, je vais certainement essayé ce week end!!! Merci pour la recette!

    mardi 3, janvier 2012 à 20h56
  7. regiminat

    Génial, merci pour cette recette. Je l’adore, elle se garde super bien.

    Par contre je n’ai pas mi d’agar-agar mais du sucre à confiture.

    dimanche 6, octobre 2013 à 20h39
  8. massonnat

    Merci pour votre recette de la « confiture de noël » qui doit être excellente… après avoir consulté différentes recettes, j’ai retenu la vôtre. Je souhaiterai connaitre le poids de confiture réalisée
    d’après votre recette, car je désire l’offrir pour les fêtes.
    Merci de votre gentillesse.

    jeudi 17, octobre 2013 à 14h11
  9. Mély

    @ Massonnat : Bonjour,
    elle est effectivement délicieuse…! Je la dégustais parfois à même le pot, à la petite cuillère, en guise de dessert (1 ou 2 cuillères).
    Je ne me souviens plus, hélas, du poids que j’ai obtenu avec les proportions indiquées dans la recette. Je me souviens seulement que j’ai eu plusieurs pots (de la taille d’une confiture « Bonne Maman » du commerce »).
    Si vous la faites, je serai heureuse que vous puissiez revenir me donner le poids que vous avez obtenu : j’éditerai ainsi mon article avec cette précieuse précision qui pourra aider de futurs lecteurs :)
    Bonnes confitures !

    jeudi 17, octobre 2013 à 19h10

Laisser un commentaire

Recevoir un mail si Mély me répond ?