Hamburger maison

Et si on jouait aux devinettes ce soir ? Allez… !
Quel est le lien entre mes 3 dernières articles (sur les pains essènes) & cet hamburger ?
Outre le fait que les 2 peuvent être l’emblème d’un type de cuisine totalement opposé :
– les pains essènes celle des crudivores (végétaliens)
– et les hamburgers celle du fast-food

Hum ?
Aussi étrange que cela puisse paraitre au premier abord, il y a un autre lien entre eux… si, si, et non des moindres
 :
Celui du plaisir de la table.
Celui de partager des recettes saines qui ont le pouvoir d’esquisser un sourire, d’allumer des étincelles dans des regards, et de titiller des papilles.

La cuisine, c’est aussi un plaisir pour soi, un moment de partage. On ne se nourrit pas que de l’aliment lui-même, mais de ce qu’il véhicule : le plaisir, l’Amour (de celui qui l’a fait, ou même nous !)…C’est dans cet état d’esprit que l’on peut affirmer qu’il n’y a ni cuisine parfaite, ni rien à jeter.
Le tout est question d’équilibre entre nos habitudes, nos goûts, notre mode de vie, nos attentes… (et avec un soupçon d’apprentissage tout de même, on a toujours à apprendre quelques astuces en cuisine pour allier rapidité & saveur).

Un hamburger peut très bien constitué un repas équilibré, et sain. Il suffit d’utiliser des ingrédients de qualité, d’y ajouter un bonne dose d’Amour, un soupçon de fantaisie, et… voilà :-)
Celui que je vous propose est végétarien, et même vegan.

L’idée de cette recette a germé dans mon esprit en lisant Mon carnet de recettes de Gwyneth Paltrow.
Je n’avais pas prévu d’acheter ce livre : il m’est apparu comme « trop marketing » à sa sortie.
Toutefois, ma curiosité a été titillée après avoir lu plusieurs critiques… car, je n’ai lu QUE des critiques positives.
Intriguée, j’ai donc fini par l’acheter…
288 pages. Lus en moins de 24 heures.

Je l’ai (beaucoup) aimé, et je le recommande. Le but de Gwyneth Paltrow, à travers ce livre, est de partager ses recettes de famille : les siennes, mais aussi celles de son père, sa mère, grand-mère, belle-famille…
On y retrouve des photos de famille, des anecdoctes & notes de ces proches & amis, et même de ses 2 enfants (saviez-vous que sa fille a choisi elle-même d’être végétarienne, du haut de ces 7 ans ?).
Gywneth Paltrow essaye au maximum d’utiliser des produits bio, de saison, issus de petits producteurs locaux.
Les céréales complètes, légumineuses & sucrants naturels font partis de son quotidien. Elle nous explique qu’elle est végétarienne « flexivore » (pas de viande rouge, mais des produits de la mer, et un peu de volaille bio).
Bref, je ne vais pas m’attarder plus longtemps sur ce livre, là n’est pas l’objet de cet article !

Revenons-en à notre hamburger.
Il est fait avec du pain demi-complet au levain… grillé au grille-pain au dernier moment, s’il vous plait.
Quant à la sauce : pas de mayonnaise, ni de ketchup. On pourrait certes en faire maison (c’est très bon), mais j’ai choisi une sauce encore plus rapide, et non moins riche (d’ailleurs certainement plus) : de la purée de sésame blanche. Hop, des très bons acides gras pour son petit corps, et tout plein de calcium. On peut difficilement faire plus simple hein : juste à plonger sa cuillère dans le pot (ha si, il faut veiller à ce qu’elle ne s’égare pas en chemin… dans votre bouche par exemple. Loin de moi l’idée d’insinuer quoi que ce soit).
Et le steak, je le remplace par quoi ? C’est là que j’ai puisé dans le livre de Gwyneth Paltrow : l’actrice nous propose 2 recettes d’hamburgers végétariens. Je me suis inspirée de l’un d’eux pour réaliser le « steak » végétarien de mon hamburger. Il est fait à base d’un mélange de riz, d’haricots noirs, d’oignons, de cumin.
Et, pour accompagner notre hamburger ? N’ayant jamais été fana de frites, c’est donc sans frustration que je me suis tournée vers des haricots verts en salade… donnés par mes voisins, juste avant mon départ & retour sur Paris (oui, je suis de retour à Paris !).

Ho… Et avant de passer à la recette, une astuce pratique pour gagner du temps : comme cette recette est longue à faire (enfin, surtout les « steaks » végétariens) : je vous conseille de la réaliser un week-end, et de préparer le mélange pour les steaks en grande quantités (pour 4 à 8 portions), et les congeler individuellement.
Ainsi, si un soir, l’envie vous prend, hop ! C’est prêt !

Ingrédients : (pour 2 à 4 hamburgers selon la taille de vos pains, et de votre appétit)

  • 80 g d’haricots noirs (pesé cru)
  • 2 cm d’algue kombu séchée (facultatif)
  • 30 g de riz 1/2 complet (pesé cru)
  • 1 pincée de cumin
  • 2 petits oignons pelés & coupés en dés
  • 1 cas de farine (petit épeautre ou blé)
  • 2 à 4 petits pains ronds à hamburgers (bio, demi-complet & au levain, de préférence)
  • 2 à 4 cac de purée de sésame blanches bombées (1 par hamburger)
  • huile d’olive bio (pour la cuisson)

Préparation :

  1. La veille : faites tremper les haricots pendant 12 heures (mettez dans un petit saladier, et recouvrez largement d’eau).
  2. Egouttez les, rincez les, et mettez les dans un faitout.
  3. Recouvrez d’eau, et mettez l’algue kombu (que vous aurez préalablement mise à réhydrater dans de l’eau, pendant quelques minutes, dans 1 verre d’eau). Faites cuire à feu doux & à couvert pendant environ 1 heure.
       
  4. 15 min avant la fin de la cuisson des haricots :
    – faites cuire le riz (en suivant les indications sur le paquet).
    – faites revenir les dés d’oignon dans l’huile d’olive avec le cumin, à feu doux, en remuant de temps en temps avec une cuillère en bois.
       
  5. Une fois le riz & les haricots cuits : égouttez les, et mélangez les avec l’oignon/cumin.
       
  6. Mixez rapidement le mélange au mixeur (puissance pas trop puissante, pour que le mélange garde une certaine consistance).
     
  7. Façonnez 2 galettes à la main, et laissez les refroidir la pâte au frigo quelques heures.
    Remarque : chaudes, les galettes ont l’air trop liquides. Le fait de les faire reposer quelques heures au frigo les rendra plus épaisses & denses.
  8. Quelques minutes avant de passer à table :
    – saupoudrez les de farine
    – faites les revenir des 2 côtés dans une poêle légèrement huilée à feu moyen/vif jusqu’à ce qu’elles soient dorées & qu’elles se décollent bien de la poêle.
    – coupez votre pain à hamburger en 2 dans le sens horizontal, et faites le griller (grille-pain ou grill)
       
  9. Tartinez la base de votre pain de purée de sésame, garnissez votre pain à hamburger des galettes, re-tartinez de purée de sésame, et fermez votre pain.
      

J’ai été agréablement étonné du goût du steak végétal. Vraiment.
L’extérieur du steak est légèrement croustillant, tandis que l’intérieur est fondant à souhait.
On sent bien l’oignon légèrement confit.
La purée de sésame donne un goût… trop bon, onctueux & gourmand. Et, comme dans le houmous, se marie bien avec le cumin.
Le choix & la qualité du pain y fait beaucoup : choisissez le bien.
Le mien avait une texture très agréable, car il était bien moelleux & léger (pour les sandwich, je trouve ça plus agréable & facile à manier).
Bref… Je garde précieusement cette recette.

En gardant la base du steak végétal, vous pouvez aussi personnaliser votre hamburger en :
– choisissant du pain pour muffin ou bagel
– du ketchup maison ou de la mayonnaise maison
– en rajoutant quelques petites crudités à l’intérieur : tomate séchée, concombre, salade, poivron, champignon… 

Je souhaite recevoir les lettres Pastel

Vous aimerez peut-être

15 commentaires

  1. Laura

    Ton hamburger a l’air diablement bon Mély ! Merci pour ces recettes saines & gourmandes ! Bisous à toi *

    lundi 5, septembre 2011 à 20h53
  2. Coriandre-et-cie

    Top ta recette mely
    Me suis aussi lancée dans le steak végétal
    Bisous et bonne soirée a toi

    lundi 5, septembre 2011 à 21h04
  3. Anne-Vi

    Que de bonnes idées dans cet article ! Nous faisons des hamburgers maison, mais très santé… Je piocherais parmi toutes ces idées la prochaine fois !

    lundi 5, septembre 2011 à 21h40
  4. novice en cuisine

    De bonnes idées! j’aime le steack c’est moins gras et plus sain!

    mardi 6, septembre 2011 à 9h02
  5. Mlle Pigut

    Très chouette article.
    Le burger a l’air délicieux effectivement, c’est vrai que le haricot noir a un goût fort qui convient bien à ce genre de chose, il faudra que je l’essaie! Pour le pain, pourquoi ne pas avoir utilisé un de tes pains essènes, trop sucré ou envie de changer?

    PS: J’avoue la cuillère à tendance à atteindre ma bouche bien trop facilement après avoir plongé dans un pot de purée d’amande blanche… c’est un problème…

    mardi 6, septembre 2011 à 10h06
  6. Christel

    Bonsoir Mély,
    J’aime beaucoup ta ou tes recette(s) et cela me fera une nouvelle à tester. Penses-tu que je puisse mettre de la purée d’amande demi complète à la place de la blanche ou cela fera t-il une grosse différence?

    mardi 6, septembre 2011 à 17h12
  7. Mély

    @ Mlle Pigut : Bonjour, personnellement, je trouve que la texture du pain essène ne convient pas à ce que je recherchais avec cet hamburger. Un pain moelleux, léger & peu dense convient nettement mieux.

    @ Christel : Bonjour, j’ai utilisé de la purée de sésame (et non d’amande !) blanche.
    Le goût étant très éloigné de la purée d’amande complète, je dirai que ça change du tout au tout.
    Personnellement, je n’aurai pas apprécié le goût de l’amande complète dans cet hamburger (alors que j’adore cette purée d’oléagineux).
    On peut à la limite remplacer par de la purée de sésame 1/2 complète, à condition qu’on la connaisse déjà & qu’on l’aime, car elle est assez particulière avec son fort caractère, beaucoup plus marquée que la purée de sésame blanche.

    mercredi 7, septembre 2011 à 6h42
  8. Françoise

    Je suis très fière de n’avoir jamais touché plus d’une bouchée aux hamburgers/frites des resto speedés.. Mais grâce à toi, je me vois bien étonner les miens … en leur disant que je me suis régalée avec un hamburger … bonne soirée, Françoise

    mercredi 7, septembre 2011 à 22h44
  9. Le chant des cerises agitées

    Hum ça m’inspire beaucoup le fast food sain! Et je me dis qu’il faut que je m’y jette un jour donc je vais garder ça sous le coude… C’est qu’à force d’entendre tout le monde parler de Gwyneth on finirait par être tenter de braver notre propre éthique de la consommation ^^ mais non je résiste, du moins je trouverai peut être un endroit où le lire mais j’achète pas! :P J’ai déjà le bouquin de Cléa et Lilo dans la ligne de mire…

    lundi 12, septembre 2011 à 20h31
  10. Végébon

    Ce hamburger a vraiment l’air extra ! Et en regardant la première photo j’ai bien cru que le steak était à base de viande ! Ta recette est noté pour ma prochaine envie de burger, merci :).

    jeudi 15, septembre 2011 à 17h33
  11. talons hauts & cacao

    là carrément rien à dire tout comme végébon j’ai cru que c’était de la viande rouge et puis j’ai été curieuse j’ai lu ton billet. J’aime bcp cette idée de haricot rouge

    dimanche 18, septembre 2011 à 11h20
  12. mamapasta

    pour finir mon sac de 3 kg d haricots noir….et remplir le vide du congelo

    lundi 19, septembre 2011 à 23h10
  13. Charline cuisine

    Merci pour ton message sur mon burger végétarien aux champignons! Je pense que je testerais ta recette, elle me tente bien!

    Et j’aime beaucoup ton blog il est très beau :)

    Charline

    mardi 10, janvier 2012 à 10h41
  14. Albizia

    Ah, des steaks végétaux. Je cherche des recettes avec du goût pour remplacer les viandes. Il va falloir que j’achète les haricots noirs pour tester cela. Merci !

    jeudi 11, juillet 2013 à 10h45

Laisser un commentaire

Recevoir un mail si Mély me répond ?