L’easygreen : germoir automatique

J’ai connu les graines germées en 2007 en commençant avec l’alfalfa.
Ayant beaucoup aimé, j’ai commencé à en consommer 1 fois / semaine, en en mettant dans mes salades composées en les achetant toutes prêtes, en barquette dans les magasins bio.
J’ai rapidement constaté que cela revenait cher, et j’ai donc décidé au bout de quelques mois à m’acheter un germoir à étages que commercialise Germline & que l’on peut trouver en certains magasin bio (celui-ci) : il est
simple, et a l’avantage de ne pas laisser passer les graines les plus petites à travers les rainures (petit défaut qu’a celui de Lima).

J’ai donc pu faire pousser mon alfalfa dedans.
J’ai continué à procéder ainsi, en en consommant de temps en temps, jusque début 2010.
En début d’année, je me suis intéressée de plus près aux graines germées, et j’ai donc acheté un livre sur le sujet : intriguée, intéressée, curieuse, j’ai voulu goûter & découvrir d’autres graines…
Par peur de ne pas aimer leur goût, pour les découvrir, j’ai acheté des barquettes toutes prêtes (sauf pour le millet, étant impossible à trouver !).
Après en avoir goûté plusieurs variétés (haricots mungo, tournesol ; il n’y a que le poireau que je n’ai pas aimé), il a fallu me rendre à l’évidence : je les adorais !
Des textures, des couleurs, des goûts : elles étaient toutes différentes.
J’ai acheté des paquets de graines à faire germer de toutes celles que j’ai aimé.
Et, pour faire pousser tout ce petit monde, mes 2 étages ne suffisaient plus… J’en ai donc acheté d’autres.
Au fur et à mesure, je me suis retrouvée avec… 9 étages !
Les arroser 2 / jour (3 par temps chaud !), les faire tremper, rincer, etc… devenait assez complexe d’un point de vue organisation.
Mon envie d’en découvrir (encore) d’autres était toujours présente… Et c’est donc ainsi que je me suis intéressée à l’easygreen, qui est un germoir automatique.

 

I/ Présentation rapide

Cet article a pour but principal de vous donner mon avis, après quelques semaines d’utilisation, et n’est que mon point de vue en tant que consommatrice.
Si vous souhaitez lire une présentation détaillée de l’appareil, je vous conseille d’aller lire cet article sur le
site eco-info : CLIQUEZ.

Mais pour ceux qui n’ont jamais entendu parler de l’easygreen, je me dois de faire une rapide présentation :
– la machine est branchée sur secteur, et est dotée d’un réservoir d’eau de 5 litres
– elle permet de faire germer toutes les graines (sauf les mucilagineuses : basilic, cresson, moutarde, roquette, lin & psyllium), ainsi que les pousses (blé, tournesol, …)
On place les graines à faire germer, sans pré-trempage, dans des petits rails en plastique, que l’on insère dans la machine.
– une minuterie nous permet de régler le nombre d’arrosage que l’on souhaite avoir tous les jours.
Suivant la température, qu’il fasse humide ou sec : on peut régler comme on le souhaite.

J’insiste sur le fait que ceci est une liste non-exhaustive des fonctions de l’easygreen. Il fait bien d’autres choses (oxygénation, baisse de la température si nécessaire, …), si vous souhaitez le découvrir plus en détails, c’est par ICI.

 

II/ Germination avec l’easygreen & son entretien

On peut difficilement faire plus simple :
1°) On verse les graines à faire germer (sans pré-trempage) dans les rails prévus à cet effet.

2°) Chaque jour, on s’assurera :
– qu’il y est de l’eau dans le réservoir. Si vous avez branché votre easygreen sur le même procédé que la machine à laver : vous n’avez rien à faire.
– que le contenant ne soit pas plein. Si l’eau est évacué dans l’évier : vous n’avez rien à faire.
– décaler les petits rails d’un rang vers la gauche
3°) Une fois par semaine :
– nettoyer l’intérieur avec une éponge
– désinfecter la machine. Pour se faire : rempliser le réservoir de 2 litres + 2 cas de vinaigre. Mettre en marche forcée le brumatiseur, et attendre que le réservoir se vide.
4°) On se régale de graines germées toutes fraiches, tous les jours, voir 2 fois / jour :-)

 

A- Les points positifs
* LE point le plus pratique selon moi : on n’a plus à arroser nos graines !
Très utile si vous consommez beaucoup de graines germées très régulièrement.
* le taux de germination est plus important (c’est à dire que l’on a moins de perte)
* le pré-trempage devient inutile : on place les graines à faire germer dans les rails, sans pré-trempage
* c’est le seul germoir automatique du marché qui ne recycle pas l’eau d’arrosage.
Le germoir automatique Freshlife utilise la même eau en circuit fermé, pour arroser les graines.
Regardez un peu de quelle couleur est l’eau usagée évacuée (pas franchement ragoûtant… !) :

* les pousses sont plus jolies. Oui, bon, d’accord, c’est seulement esthétique… Mais, quel p’tit bonheur  supplémentaire d’avoir une jolie assiette dans laquelle on plonge sa fourchette, non ? :-)
* selon les vendeurs, la germination est censée être plus rapide.
Personnellement, pour être tout à fait franche, je n’ai pas trouvé cela flagrant (sauf par temps chaud).
Par exemple : pour l’alfalfa, je dirai que l’on gagne environ 1 jour par temps moyen (18°C), et jusqu’à 3 jours par temps chaud (plus de 25°C)
Mes articles sur l’alfalfa (cliquez ICI), le millet (cliquez ICI), le tournesol (cliquez ICI) & l’haricot mungo (ou soja vert) (cliquez ICI) illustrent, par des photos, l’évolution de la pousse, au jour le jour. Vous pourrez donc voir, par vous-même.

B- Les points négatifs
* il est (très) cher.
Lors des salons, les revendeurs proposent des tarifs salon (j’ai payé le mien 220 euros au lieu de 257 euros, sur le salon Naturally, au stand Germline).
Cela reste un coût élevé, certes.
Il faut voir au niveau de sa consommation de graines germées, si cet investissement peut être intéressant ou non.
Cela dépend aussi des priorités de chacun
.
* selon moi, la plus grande contrainte est l’emplacement que nécessite l’easygreen :
– il doit être placé à proximité d’un évier, ou on doit vider le contenant (seau, bidon) qui récolte l’eau usagée.
Si vous choisissez la 2ème option, la fréquence du « vidage » du contenant varie en fonction de la quantité d’eau qu’il peut contenir, ainsi que du réglage de la fréquence de l’arrosage automatique que vous avez programmé.
Personnellement, je vide mon contenant (seau) tous les 3 jours en moyenne.

– le tuyau qui permet d’écouler l’eau usagée (qui relie l’easygreen au contenant ou à l’évier) doit « descendre » afin que l’eau s’écoule facilement.
Bref, le tuyau doit être placé verticalement et non horizontalement (au risque que l’eau s’écoule mal, et qu’une mini-fuite se forme à chaque arrosage automatique).
* Certaines personnes peuvent la trouver bruyante (uniquement lorsqu’elle se déclenche pour arroser les graines).
Personnellement, cela ne me dérange pas du tout, car elle est dans la cuisine.
* Elle est assez grande, et prend pas mal de place : 63 x 48 x 18 cm.
* des râleurs diront : « Oui, mais il faut remplir le réservoir ».
Le réservoir a une contenance de 5 litres.
En fonction du réglage du nombre d’arrosages automatiques, le réservoir se vide plus ou moins vite.
Mais, pour vous donner une idée, je dois remplir le réservoir 1 fois tous les 2 jours, en moyenne.

 

Conclusion :
Vous aimez bien les graines germées, et vous en consommez de temps en temps, à l’occasion, quand ça vous prend ?
Vous aimez bien les graines germées, et vous en faites pousser un peu chez vous, pour pouvoir en consommer 1 fois ou 2 par semaine ?
Cette machine vous sera inutile.

Vous aimez les graines germées, vous en consommez souvent, et cela vous plairait d’en consommer plus ?
Vous souhaitez faire des jeunes pousses (blé ou tournesol) ?
Si vous avez la place et les fonds nécessaires : c’est un investissement utile & pratique.
A noter : lors des salons bio et/ou bien-être, les revendeurs pratiquent des tarifs « salon » qui sont plus intéressants !
J’ai acheté ma machine sur un salon bio au stand Germline.
On peut aussi en trouver sur internet ici : clic.

Merci à Nathalie, blogueuse qui a également un easygreen, et qui a répond à mes questions avec une rapidité à toute épreuve, et beaucoup de gentillesse.

Catégories :

Je souhaite recevoir les lettres Pastel

12 commentaires

  1. Framboise

    L’université, c’est ici

    Mon rêve : une petite initiation organisée chez toi pour que l’on apprenne.[norm-baguette]
    une séance [note-livre] de 1 à 2 heures 3 personnes pour un prix de 20 euros par initié c’est l’idéal et moi je suis preneuse[tulipe]

    samedi 26, juin 2010 à 10h16
  2. sab

    tres interessant ce post merci

    samedi 26, juin 2010 à 13h54
  3. Julie

    Vraiment très éducatif! L’easygreen me tentait déjà, mais je suis encore plus convaincue. Pour l’instant, c’est le prix qui m’arrête, mais sûrement un jour, il sera mien :P Merci pour ce super post!

    dimanche 27, juin 2010 à 2h25
  4. Marie Caroline

    Tu t’es lancée ? Pour l’instant je fais toujours joujou avec mes bocaux ^^

    dimanche 27, juin 2010 à 12h48
  5. mamieconte

    moi, j’aime et n’ai pas encore investi dans un vrai germoir.
    je les fais dans un moule à vapeur chinois en osier.
    et ça marche bien aussi.
    mais c’est vrai que c’est tellement bon dans les salades.
    bonne journée

    mercredi 30, juin 2010 à 7h10
  6. coriandre-et-cie

    vraiment …ton article est passionnant Mély …merci beaucoup …[cuisiner]

    mercredi 30, juin 2010 à 21h30
  7. Yvan

    Cherche astuce pour retirer peau graines

    Bonjour Mély !
    Merci pour ton article qui, avec qq autres posts sur le net, m’a convaincu d’acheter un easygreen ! ;)
    Je viens te solliciter concernant une astuce que tu aurais peut-être désormais car j’ai lu ta question sur le blog lescarnetsdenat à ce sujet. Aurais-tu trouvé comment se débarrasser aisément des peaux des graines germées comme les haricots mungo ou l’alfalfa ?
    @++

    lundi 27, septembre 2010 à 18h07
  8. Mély

    réponse à Yvan

    Bonjour,
    les peaux de l’alfalfa peuvent se consommer, sans problème. On n’a pas à les retirer.
    En revanche, pour les coques du soja vert & du tournesol non décortiqué : il faut le faire à la main.
    Ou comme je l’explique sur mon article sur le soja vert.

    lundi 27, septembre 2010 à 20h00
  9. michele

    question sur le germoir

    Bonjour,
    J’ai lu attentivement vtre article sur les gemoirs.
    Je me demandais si les bacs en plastiques etaient vraiment sains … de quel plastique il s’agit?
    Qu’en pensez-vous?
    merci!

    jeudi 20, janvier 2011 à 14h33
  10. Mély

    réponse à michele

    Bonjour,
    je ne saurai vous renseigner sur le plastique utilisé pour les rails de l’easygreen.
    N’hésitez pas à contacter la société qui commercialise la machine, en cliquant sur le lien suivant :
    http://www.eco-bio.info/graines_germees.html

    jeudi 20, janvier 2011 à 21h59
  11. Christel

    Bonsoir,
    Ne penses-tu pas que l’easygreen est un peu gadget et pas indispensable? Pour ma part je mange des graines tous les jours, souvent 2 fois par jour depuis 2 ans. J’ai acheté le germoir à étages et je le trouve très bien. Ne faut-il pas avoir de la place dans sa cuisine pour l’installer?

    lundi 2, mai 2011 à 22h39
  12. ROLLAND

    Bonjour,
    Pour le prix, il y a la solution d’acheter d’occasion : ce que j’ai fait et j’en suis très content même si je ne l’utilise pas en continu. Pour la place, il est sur mon frigo avec un bidon au sol pour récolter l’eau et le remplir.

    mardi 31, mars 2015 à 16h35

Laisser un commentaire

Recevoir un mail si Mély me répond ?