Pain complet à la farine de petit épeautre (pauvre en gluten)

Mon pain complet est celui de mon petit-déjeuner !

Ingrédients :

  • 300 ml d’eau (TH : 0.66)
  • 150 g de farine de petit épeautre T150
  • 300 g de farine de petit épeautre T70
  • 2 gr de gomme guar, mis sur la farine (soit 0,44% du poids de farine ou 0,26% du poids total de la préparation)
  • 6 g de sel
  • 7,5 g de levain fermentiscible de quinoa (ou de blé)

Préparation :

  1. Versez dans la cuve à pain tous les ingrédients dans l’ordre. Placez la cuve à pain dans la MAP.
  2. Programmation : programme 9 (pain sans gluten) – 750 g
  3. Lorsque le programme est terminé, démoulez votre pain. Attendez 30 min avant de découper.

Et voilà, à force de persévérance, de conseils, recherches, j’ai réussi à obtenir le résultat que je souhaitais :-)
Le pain lève bien, la mie n’est pas séche, mais moelleuse, sans être gluante.

Ingrédients : Catégories :

Je souhaite recevoir les lettres Pastel

Vous aimerez peut-être

7 commentaires

  1. sab

    tre ssympa ce spains

    mercredi 13, avril 2011 à 14h33
  2. DELAMBRE

    Bonjour Mely,
    Je ne trouve pas de gomme guar dans ma biocoop par quoi peut on la remplacer ?
    merci beaucoup

    mardi 5, juillet 2011 à 15h53
  3. Mély

    @ Véronique Delambre : bonjour Véronique.
    Le gomme de guar a un rôle de liant.
    Les pains fait à base de blé n’en ont pas besoin, car le gluten présent dedans remplit ce rôle de liant.

    Les personnes intolérants et/ou allergiques au gluten, qui font des pains 100% sans gluten, utilisent souvent de la gomme de guar pour lié la farine, et que le pain ne s’effrite pas.

    Avec le petit épeautre (qui contient un tout petit peu de gluten), on peut s’en passer.
    Mais, personnellement, ayant fait le test avec & sans, je préfère avec la gomme de guar : le pain s’effrite moins.
    A toi de voir…
    Si tu ne trouve pas de gomme de guar, je pense que tu peux le remplacer par de l’arrow root, ou bien 1 cac de graines de lin mixées.

    Tiens moi au courant de tes tests, ça m’intéresse :-)

    mardi 5, juillet 2011 à 21h37
  4. WANG

    Bonjour Mély,

    Je suis une chinoise. J’ai commencé à m’intéresser à faire du pain en machine. J’ai appris beaucoup de chose de votre blog sur la machine à pain. Je vous remercie beaucoup!

    Mais, j’ai encore quelques questions toutes bêtes. Pourriez-vous m’éclaircir un peu?

    1 Pour la quantité de levain fermenticible à utiliser dans le pain pauvre en gluten, comme pain d’épeautre. J’ai acheté Lev’épeautre de priméal. Dans la notice, il propose 25g de Lev’épeautre pour 500g de farine.
    Ici, la farine, c’est quel genre de farine? Est-ce que c’est compris la farine de petite épeautre? Dans vos recettes de pain à l’épeautre en machine, vous utilisez toujours moins de 10g de Lev’blé. La quantité est petite par rapport à ce que j’ai vu sur Lev’épeautre. Ainsi je ne sais plus à quelle quantité à utiliser pour faire un pain à l’épeautre?

    2 Pour les farines sans gluten, par exemple, un mélange de farines de riz, et de châtaigne, si je peux utiliser le Lev’épeautre de priméal? J’ai un levain fermenticible de sarrasin de NAT*ALI (21g pour 500g de farine). Est-ce que je peux utiliser pour les farines sans gluten? à quelle quantité?

    3 Pour le gomme guar que vous utilisez souvent dans les pains pauvre en gluten, je ne l’ai pas trouvé chez naturalia. J’ai trouvé le MIX’Gom de ma vie sans gluten. Sur la notice, il propose 13g de Mix’Gom pour 500g farine sans gluten. Je voudrais savoir pour le pain à l’épeautre, à quelle quantité que j’utilise? C’est aussi cette propotion: 13g pour 500g de farine, ou bien c’est moins?

    Je vous remercie beaucoup!

    xiaofei WNG

    vendredi 2, août 2013 à 19h10
  5. Mély

    @ Wang : Bonjour :)

    1/ J’ai pu remarqué une différence notable entre les différents levains fermentiscibles, selon s’ils sont fait à base de céréales contenant du gluten (blé) ou pauvre en gluten (épeautre) ou nul en gluten (quinoa).
    A ces variables, on doit rajouter la farine elle-même utilisée pour réaliser le pain.
    Le mieux est de réaliser ses propres essais, et de tâtonner en fonction de ses goûts, et des farines que l’on souhaite réaliser… :)
    Voyez cela comme un jeu, une jolie découverte :)

    2/ Les pains sans gluten ne lèveront jamais (et n’auront jamais une mie aussi aérée) que les pains avec gluten.
    De plus, les céréales contenant peu de gluten (petit épeautre) donneront aussi un pain plus « denses ».
    Pour plein de conseils sur la réalisation des pains sans gluten, je te conseille ces 2 blogs :
    Makanai, une jeune femme adorable (clic)
    Laurent de La Faim des Délices (clic)

    3/ Je ne connais pas le produit « Mix’Gom ».
    Y-a-t-il des indications au dos du paquet ?
    Ou, peut-être que Makanai ou Laurent auront des infos précieuses sur ce produit, n’hésitez pas à aller lire leurs sites : ils sont de vraies mines d’or pour les personnes souhaitant réaliser des pains sans gluten :)

    samedi 3, août 2013 à 11h39
  6. MadTea&Glory

    Mély, que penses-tu des régimes sans gluten? Evidemment chaque cas est particulier, mais selon la naturopathe poétique et réfléchie que tu es, est-ce plus qu’une tendance? Permettrait-il de retrouver vitalité & digestion? merci pour tout

    lundi 18, mai 2015 à 13h33
  7. Mély

    @ MadTea&Glory : Bonjour ♪

    « Chaque cas est particulier » : ces mots résument bien mon opinion sur la question du gluten :)

    Le gluten n’a rien de « mal » en tant que tel : tout est une question de quantité, qualité, ainsi que de tolérance & de personnalisation à la personne (certaines personnes peuvent mal le tolérer & y être sensible : se pencher sur la cause peut être utile, car elle décèle généralement un / des autres déséquilibre(s)).
    Dans certains cas, l’arrêt (ou éviter) le gluten pendant un laps de temps plus ou moins long peut être intéressant (en parallèle d’autres travail, notamment sur la flore, le foie, etc.).

    J’insiste également sur la quantité, ainsi que la « qualité » du dit gluten : cela a son importance (les céréales anciennes ont été moins trafiquées que le nouveau blé, et dont mieux tolérées).

    C’est difficile de répondre à cette question en quelques mots, tant il y aurait à dire… ♡

    lundi 18, mai 2015 à 14h36

Laisser un commentaire

Recevoir un mail si Mély me répond ?