Crèperie les Vieux Gréements (Perros-Guirrec, Bretagne)

Je suis à moitié Bretonne, du côté de ma mère.
Tous les étés de mes grandes vacances de mon enfance, j’allais avec ma mère passé 1 mois chez ma grand-mère maternelle.
Au bord de la mer, à la campagne…
Au menu, à la maison : charcuterie, légumes & pommes de terre du jardin, soupes maison, cornets de glaces, kinder surprise. Petits déjeuners faits exclusivement de crèpes beurrées, …
Au menu, lorsqu’on sortait en famille ? Crèperie, crèperie, crèperie, crèperie.
D’où le fait que je sois aussi difficile & exigeante avec les crèperies (voir , ici, ou encore là).

Début mai (oui, je sais, j’ai environ 10 000 articles en retard), je suis retournée chez une tante, pour 4 jours d’évasion.
Et… J’aime tellement les (bonnes & vraies) crèperies, qu’en l’espace de 4 jours, j’y ai été 2 fois (miam miam !).


Déco / Ambiance

Cette crèperie a une terrasse, et une salle intérieure.

Les beaux jours, on peut très bien s’installer sur la terrasse, qui est bien séparée du trottoir par une jolie barrière en bois.
La terrasse est tout en bois : montée sur un style de pilotis.
Des parasols vous protégeront des rayons du soleil, en cas de journée estivale trop chaude.

 

A l’intérieur, tout est également en bois. Des tableaux représentant la mer, une décoration sur le thème maritime (filets marins, statuettes de poisson en bois, …) vous rappelle que vous êtes en Bretagne… Au port de Perros-Guirec !

Si vous êtes placés dans la salle intérieure, vous pourrez alors voir une partie des cuisiniers en action.
En effet, il y a 2 espaces « cuisine » !
– le premier se trouve hors de la vue des clients.
C’est là où sont visiblement préparées les salades, les glaces, et les plats de moules frites.
– le 2eme espace cuisine est à l’entrée du restaurant.
Il s’agit d’un grand & haut comptoir en bois, où les cuisiniers préparant les crèpes sur leurs billigs sont visibles.

Le personnel

Nous avons eu affaire à différents serveurs, pour nos 2 visites.
Mais, à chaques fois, les serveurs furent aimables, souriants, et nous ont toujours demandés si nous avons été satisfaits de notre plat, en nous débarassant.
En revanche, l’attente entre chaque plat est assez longue.
On a attendu jusqu’à 30 minutes entre chaque crèpe.

Les WC

Très propre, grand, joliment décoré (toujours sur le thème de la mer).
Vous y trouverez sans problème le trio vital : papier toilette, savon & sèche mains.

Nourriture

Ce restaurant est avant tout une crèperie, mais vous pourrez également y commander des salades, ainsi que des plats de moules/frites (attention : les moules frites ne sont pas servies tous les jours), ainsi que des glaces pour le dessert.

En crèpes, le choix est large (désolée, je n’ai pas le menu) : complète, avec de l’andouillette de géménée, chèvre, caramel au beurre salé, beurre sucre, crème de marrons, banane flambée, nutella, et j’en passe !

 

Galettes
J’ai pu en goûter 3.

J’ai pris la complète (oeuf, jambon & fromage : ma galette préférée), avec l’oeuf miroir (toujours !).
Divine.
Après avoir goûté à des pseudos crèpes complètes de Paris, mes papilles ont enfin pu retrouver le goût d’une vraie complète bretonne !
La crèpe avait un délicieux goût de beurre salé, et de farine de froment. Bien fine (contrairement à 90% des crèpes Parisiennes qui sont des vraies étouffes chrétiens), croustillante.
Les ingrédients étaient de qualité : l’oeuf cuit convenablement (je n’aime pas lorsque le blanc est mal cuit), le jambon venait d’un vrai charcutier (et non du shopi sous forme de jambon Herta – notez que je n’ai rien contre la marque), et le fromage n’était pas un leader price.
Bref : digne d’une crèpe de Bretagne, une authentique, une vraie de vraie (ca se sent que j’ai une dent contre Paris ?… ;) ).

Une des personnes m’accompagnant a goûté à la complète oignons, oeuf miroir.
Idem que ma complète : très bonne.
Les oignons étaient fondants.

Une autre des personnes m’accompagnant a jeté son dévolu sur une galette jambon/fromage.
Là… Petit bémol.
La personne n’a pas pu finir sa crèpe, car elle l’a trouvée trop salée à son goût.
« Mély, tu veux finir ma crèpe ? »
Faut pas me le demander 2 fois !
Ni une, ni deux, j’ai pris son assiette, et au 1er coup de fourchette : haaaaaaaaaaa ! Effectivement, trop salée. Beaucoup trop salée !!! Je ne l’ai finalement pas mangée !
Le cuisiner a dû avoir la main un peu trop lourd sur la salière.
Personnellement, j’aurai même été incapable de manger ne serait que la moitié de cette crèpe ultra salée !
Bref. On va dire que les accidents arrivent hein… :/

La 4eme personne m’accompagnant a pris une galette oeuf, fromage & poitrine.
Je ne l’ai pas goûtée celle-ci !

 

Crèpes sucrées / desserts
Lors de mon 1er passage, j’ai pris une crèpe beurre/sucre.
La classique crèpe beurre/sucre est pour moi, LE test de la crèperie.
En effet, si nombre des crèperies peuvent passer outre, par diverses astuces, trucs & subterfuges, mes précédents tests de galettes & crèpes sucrées, celui-ci est impossible à truquer.
La crèpe beurre/sucre (la vraie, l’authentique), doit être à la fois croustillante, fine & fondante. Difficile à imaginer : faut goûter pour comprendre.
Aucune des crèperies parisiennes n’avaient réussi ce fameux test, selon mes papilles, pas même la crèperie du Petit Josselin.
Là… J’ai pu retrouvé ma crèpe d’enfance.
Je n’essayerai pas d’entrer dans une description idyllique : des fois, c’est impossible à décrire, tout simplement !
Mais, elle fût parfaite.

 

Puis, j’ai pris une coupe de glace (si, si, une galette, une crèpe ET une coupe de glace : on est gourmands, ou on ne l’est pas !).
Une coupe pêche melba. Ho… De la glace vanille, des quartiers de pêche : ca passe tout seul, ca m’aidera à digérer mes 2 crèpes !
Mais, lorsque j’ai vu le serveur m’apporter ma coupe, mes yeux ont failli sortir de leur orbites…
La coupe avait à peu près la taille de ma tête : énooooooorme.
Il y avait certes de la glace à la vanille & des quartiers de pêche, mais il y avait aussi des amandes éffilées, de la chantilly et de la confiture de framboises !
Haaaaaaaaa.
Moi gourmande, moi pas peur : miam miam !!!
Hyper bonne. Que ce soit la glace, les morceaux de pêche (au sirop), la chantilly (maison je pense), et la confitureeeeeee… Moi qui ne suis pas confiture, elle était exquise !

Une des personnes m’accompagnant a pris une crèpe à la crème de marrons.
La bouchée que j’ai pu goûter était très bonne.
La crème de marrons (sucrée) se mariait très bien avec le goût sucrée/salée (de part le beurre salé) de la crèpe.

 

Une autre des personnes m’accompagnant a pris une crèpe caramel beurre salé.
Je ne suis pas fane, je n’y ai donc pas goûté.
Mais, dixit la personne l’ayant dégustée : délicieuse.

Lors de ma 2eme visite : j’ai repris ma traditionnelle (et chouchoute) crèpe beurre/sucre.
Hum…
Les galons donnés par Mély ne sont jamais acquis à 100%.
Quelle déception cette fois-ci !
C’est bien simple : je ne l’ai même pas mangée à moitié !
Les papilles bretonnes & entrainées de Mély ne peuvent être trompés, en terme de crèpe beurre/sucre.
La crèpe qui me fût servie était une crèpe qui a été cuite, laissée un moment, réchauffée avant d’être servie… Et non faite sur commande !
Déçue, repoussant mon assiette avec une moue mécontente, ma mère a voulu vérifier mes dires.
Dires & impressions approuvés par Maman Mély (100% bretonne) !
La crèpe n’était pas croustillante.
Juste molle (comme celles des crèperies parisiennes).

Alors, oui, c’était un dimanche.
Oui, il faisait très beau.
Oui, il y avait beaucoup de touristes.
Oui, il y avait un cuisinier de moins que lors de notre 1er visite.
Donc, oui, il était tout à fait plausible que la crèpe en question fût réchauffée.
Aussi… Leçon du jour : les galons ne sont jamais acquis à vie !
N’importe quel restaurant peut frôler la perfection un jour, et être une catastrophe le lendemain.

Prix :
pour 6 crèpes, 2 pichets de cidre & 1 café : 66 euros.

Adresse :
19, rue Anatole Le Braz
22700 Perros-Guirec
Tél : 02 96 91 14 99

Ne sait pas quel jour est le jour de fermeture…
Si vous souhaitez y manger : pensez à réserver !!!

Je souhaite recevoir les lettres Pastel

7 commentaires

  1. Pauline

    Moi aussi, je suis à moitié bretonne (côté paternel) mais je n’ai jamais eu la chance encore d’aller en Bretagne. Mais, ça ne serait tarder. Je suis une fan des crêpes, je pourrai en manger tous les jours. Je note cette crêperie si jamais un jour je serai dans le coin. Je vais aussi noter les 3 autres adresses. Merci beaucoup pour l’info. Bises ;o))

    jeudi 25, juin 2009 à 14h30
  2. laetitialily

    J’aime beaucoup tes articles avec les critiques gastronomiques. J’attend le prochain.

    samedi 27, juin 2009 à 14h37
  3. Nell

    Miammmmmmm tu as du te regaler
    ça donne envie d’y aller

    dimanche 28, juin 2009 à 13h51
  4. valerie

    miammmmmm qu’est ce que tu me donnes faim là !!!!
    moi aussi je suis d’origine bretonne alors les crêpes et les galettes je craque !!!!
    bonne semaine

    biz
    val

    lundi 29, juin 2009 à 13h50
  5. Lexibule

    Miam miam!! Qu’est-ce que ça donne envie:) xxx

    jeudi 2, juillet 2009 à 21h33
  6. Lisanka

    Je vois que je ne suis pas la seule à avoir du sang breton dans les veines lol

    Tu es un des seuls blogs que je lis encore avec plaisir, j’adore les petits billets que tu postes.

    Au plaisir de te relire et de te revoir (c’est quand tu veux, chui dispo jusqu’à fin août!)

    vendredi 3, juillet 2009 à 21h44
  7. lolotte

    J’ai lu avec attention ton descriptif des repas faits dans cette crêperie. Et comme tu l’as dit rien n’est jamais acquis, il y a parfois des ratés!
    Sauf que je tiens à faire un rectificatif: les crêpes sont faites minutes et JAMAIS réchauffées. Simplement parfois, la qualité de la farine modifie la texture de la pâte à crêpe, ce qui fait qu’elles sont moins bonnes ou alors c’est la chauffe des biligs qui n’est pas toujours bonne!
    D’où la crêpe molle…

    vendredi 17, juillet 2009 à 14h17

Laisser un commentaire

Recevoir un mail si Mély me répond ?