Crèperie Le Petit Morbihan (Paris – 15eme)

Si la cuisine Italienne est une de mes préférées, elle est suivie de près par… Les crèperies.
Vivant sur Paris, je n’y vais que très rarement, car… Les crèperies Parisiennes, même si elles se disent « authentique » ou « traditionnelles », ne valent pas les VRAIES crèperies que l’on peut trouver en Bretagne, et qui produisent des petites merveilles.
Ca fait un peu plus de 2 ans que je vis sur Paris, et en 2 ans, je n’y ai mis les pieds que 3 fois, c’est dire…

Je suis à moitié Bretonne (du côté de ma mère), et ait passé une grande partie de mes grandes vacances de mon enfance en Bretagne… Où j’ai pu déguster plein de bonnes crèpes vraiment traditionnelles.
Autant vous dire que mes anciennes habitudes, mon goût pour la cuisine, et mes critiques sans pitié, ce n’est pas une mince affaire d’être crèperie et de me plaire !

J’avais repéré l’adresse du Petit Morbihan dans le livre Où Bien Manger Quoi à Paris, ainsi que ce post sur le blog Resto de Paris.
J’ai donc pensé qu’il y avait peu de risques d’être déçue, et c’est en compagnie de 4 amis que j’y suis allée.

Déco / Ambiance

La décoration est tout ce qu’il y a de plus traditionnelle !
Drapeau Breton, vaisselle & bibelots traditionnels accrochés partout, sur tous les murs du restaurant.
Les tables sont en bois foncé, vernies.
Des lutres anciens pendent du plafond, et diffusent une lumière jaune, elle aussi caractéristique
On y sent ce côté « chaleureux », un poil rustique.
Bref, super ! Et bien fidèle au côté Breton.


Le personnel

Il n’y avait qu’une cuisinière, et qu’une serveuse (très jolie d’ailleurs).
Ca me parait un peu juste ?
On y est allés un lundi soir, c’est peut être pour cette raison qu’il n’y avait pas beaucoup de personnel : peut être les lundi soir ont moins de clients ?
Bref, la serveuse n’était pas des plus aimables, sans être malpolie.
La pauvre devait être tellement débordée… Tout un restaurant à servir à elle seule !
Le patron devrait peut être révisé le nombre de ses employés, pour apporter une touche plus agréable au service… ?

Les WC

Le fameux trio vital (papier, savon et serviettes) était là.
Rien à redire. C’était bien propre.

Nourriture

Le menu présente des galettes au blé noir (salées) traditionnelles, et des spéciales, plus élaborées.
Pour ceux qui n’aiment pas les crèpes, mais s’y retrouvent, entrainés par des amis, il y a toujours des salades composées (cliquez pour agrandir la carte).

En sucré, on y trouve des crèpes de froment traditionnelles, et des spéciales, également flambrées.
Vous pouvez également choisir des glaces, sorbets, ou coupe de glaces (cliquez pour agrandir la carte).

Galettes au blé noir
J’ai l’habitude de prendre une complète (œuf, jambon & fromage).
Je demande toujours à ce que ma Complète soit « miroir » (photo ci-dessous).
Haha ! Un vocabulaire Breton !
Une galette complète « miroir » veut dire que l’œuf n’est pas brouillé en omelette, mais que le jaune d’œuf est entier.
J’aime bien le percer moi-même, et le répartir sur la galette.
Chacun a ses habitudes, hein… (c’est comme ceux qui décortiquent leur BN, ou leur Oreo pour les manger en plusieurs morceux… Hum, je sens que plusieurs lecteurs se reconnaissent !)

Mes amis prennent : Complète miroir (comme moi), Bertine (œuf, fromage, jambon et oignons), et Josselin (œuf, fromage, jambon et champignons).

La serveuse arrive avec nos galettes.
On est tous servis en même temps (à 1 minute d’intervalle à peu près), ce qui est plutôt agréable : on n’a pas à s’attendre.

Ma galette était bonne, mais vraiment pas extraordinaire.
En revanche, bémol dont je me suis aperçue qu’après : l’œuf.
Comme vous pourrez le voir sur la photo, il a été posé SUR la galette qui est… fermée.
Or, traditionnellement, les galettes complètes ne se servent pas ainsi.
Le cuisinier cuit la galette, dispose les ingrédients dans la galette (même l’œuf qui ne brouille pas).
Ainsi, les ingrédients (fromage, œuf & jambon pour la complète) cuisent ENSEMBLE, ce qui modifie le goût d’une galette qui cuit sans œuf, bien sûr…
Et, une fois que le fromage a bien fondu, le cuisinier referme la galette, mais pas totalement : il laisse juste le jaune d’œuf sortir par un espèce de petit trou.
Ainsi, tous les ingrédients se sont mariés ensemble, les goûts se sont mélangés, on a ce qu’on appelle une : « complète ».
Or, là, ben… J’ai eu une galette jambon/fromage, accompagnée d’un œuf sur le plat.
Ha… Lorsque je vous dis que je suis pointilleuse !
Une fois que l’on a goûté aux vraies crèpes Bretonnes, on ne peut les oublier.
C’est parfois un détail qui fait la différence (dans la cuisine, ou dans tout autre domaine).

Bref, la crèpe sucrée ensuite.
J’avais commandé une traditionnelle « Beurre sucre » (photo ci-dessous).

Lorsqu’elles sont bien réussies, c’est à se damner, tout simplement.
Mes amis ont commandé : une coupe Colonel, une crèpe Beurre-sucre également, et une crèpe frangipane (photo ci-dessous).

Encore une fois, on a tous été servis à peu près ensemble, ce qui est agréable !
Mais… Je n’ai pu manger qu’un quart de ma crèpe.
Si la galette était bonne, sans être exceptionnelle, la sucrée était vraiment ratée.
… En fait non, elle n’était pas ratée, mais tout simplement très mauvaise.
La pâte à crèpe était comme du plastique, sans aucun goût.
Le mélange « beurre sucre » qui a tant de caractère d’habitude… Rien. Inexistant.
Déçue, j’ai laissé les 3 quarts restants de ma crèpe dans mon assiette.
J’ai pû goûter à la crèpe frangipane d’une de mes amies.
La frangipane était bonne, heureusement.
La frangipane rattrapait la crèpe qui était, elle aussi, mauvaise.

En boisson, on a commandé un… Poirret !
Je ne savais même pas que ca existait (vous noterez que cela veut dire que je ne buvais pas d’alcool petite, ce qui est plutôt normal ;) ).
Le Poirret est en fait du cidre, mais fait avec des poires (alors que le cidre traditionnel est fait avec des pommes).

Prix : Les galettes de blé noir : entre 4 et 8 euros. Les crèpes de froment : entre 3 et 6,50 euros.
Personnellement, j’en ai eu pour 11,50 euros (galette + crèpe + un bol de cidre), ce qui est tout à fait acceptable, et bien plus !

Adresse :
20, rue d’Odessa
75015 Paris
Tél : 01 43 22 48 76
Ouvert tous les jours, sauf le dimanche.


Le décor était super.
La propreté, rien à redire.
La jolie serveuse était un peu sèche, mais l’on mettra cela sur le fait qu’elle fût la seule serveuse de la soirée, ce qui doit être difficile à gérer…
En revanche, la nourriture, ben… C’est à revoir hein, parole de Bretonne (sévère).
Des détails qui changent légèrement le goût des galettes, et les crèpes au froment sont vraiment mauvaises.
Bref, si vous désirez découvrir la cuisine Bretonne, je vous déconseille cette crèperie.


Catégories :

Je souhaite recevoir les lettres Pastel

11 commentaires

  1. Lisanka

    rho ma belle, quelle mauvaise expérience, j’ai deux bonnes adresses de crêperie à paris si ça te tente:
    – crêpe dentelle
    – breizh café

    si tu as envie d’y faire un tour, je t’accompagnerai avec plaisir!
    Bisous
    Lisanka

    samedi 29, novembre 2008 à 22h12
  2. laetitialily

    j’aime beaucoup suivre tes petites aventures dans les restos parisiens.

    samedi 29, novembre 2008 à 23h03
  3. darling

    Qui n’aime pas les crêpes ! miam miam….A+

    dimanche 30, novembre 2008 à 18h45
  4. Idargos

    Pour moi le critère n°1 de qualité est là : la jolie serveuse ! Non je déconne, tu dois être bien déçu.
    J’aimerais bien avoir l’avis de tes amis, histoire de se faire une idée sur ton niveau d’exigence.

    lundi 1, décembre 2008 à 1h03
  5. Butterflystar

    Je crois que j’aurais choisi la crèpe Frangipane, mais si çà n’était pas bon…
    J’ai aussi un avis sur une crèperie de ma ville, depuis longtemps les photos traînent dans mes dossiers, il va falloir que je me décide ^__^

    lundi 1, décembre 2008 à 10h15
  6. tytmary

    J’adore tes commentaires miss!!!

    Bon, effectivement, tu es super exigeante…
    Mon avis?
    Ma galette était bonne, les oignons bien cuits (ça c’est un critère lol), mais effectivement pas extraordinaire…
    La crêpe, contrairement à la tienne, avait un peu plus de beurre donc était moins sèche, et comme j’avais demandé de la cannelle et que la serveuse me l’a posée sur la table, ben…c’est passé!
    Pour le poiré, contente que ça t’ait plu!
    Par contre, ce qui pour moi est assez inadmissible, c’est la serveuse limite aimable… le gros soupir en prenant la commande, c’est ça qui me bloque (et je précise: pour être passée de l’autre côté de la barrière fut un temps, y’avait pas tant de monde que ça, et rien d’insurmontable)…
    Valàà les commentaires d’une des accompagnatrices!
    j’aimerais avoir ceux de la miss de l’Est sur le chouchen!!!!

    vendredi 5, décembre 2008 à 13h20
  7. LBC

    Une crêpe beurre-sucre ratée et une jolie serveuse plutôt sèche…
    Quelle soirée !

    = ^.^ =

    vendredi 5, décembre 2008 à 21h02
  8. Daphnir

    Je plussoie !

    Commentaire d’une autre accompagnatrice : je suis aussi assez exigeante en matière de nourriture, mais je précise qu’on peut se régaler avec un simple jambon/purée quand « la matière première » est de qualité ! Bref, ma crèpe principale n’était pas mauvaise, mais elle m’a écoeurée assez rapidement, je ne sais pas pourquoi, je n’ai même pas pu la finir, le comble pour moi ! Et grand bien m’a pris de ne pas prendre une autre crèpe en dessert…. Pour résumé : pas génial ! Heureusement que j’étais bien accompagnée ! ;-)

    lundi 8, décembre 2008 à 18h38
  9. Idargos

    Ok, j’ai compris, je n’y mettrai pas les pieds (peu de chance que je passe devant un jour de toute manière).
    Merci à tes amis d’avoir donné leurs avis.

    lundi 8, décembre 2008 à 22h39
  10. Erwan

    peut etre un mauvais jour :/

    Bonjour,
    Je suis moi-même breton donc je conais bien les traditionelle galettes. Certe cette crèperie n’est pas au niveau des galettes « vraiment » bretonne mais je te trouve bien plus que sevère. J’y ai été mangé plusieurs fois et j’ai jamais été vraiment decut, et je le trouve plutot bonne par rapport aux autres creperie du sois disant « quartier breton » de paris. D’ailleur a ce sujet je te conseille d’aller tester la creperie du manoir breton qui est juste avant (ou juste apres ça depend comment tu prends la rue) qui elle est VRAIMENT degueulasse…
    Tu es peut-être tombé sur un mauvais jour, la mauvaise serveuse et/ou la mauvaise cuisinière, a chaque fois que j’y ai été, c’etait le patron qui etait en cuisine et la serveuse etait vraiment tres gentille. Concernant les « details qui change le goût d’une galette » je suis d’accord avec toi, mais il faut pas trop en demander a des parisiens…
    Ceci dit je trouve ton article bien construit et argumenté (même s’il est basé malheureusement sur une mauvaise expérience) et j’aime beaucoup la franchise avec laquelle tu l’as ecris.
    Erwan

    mardi 30, décembre 2008 à 15h03
  11. MR Q

    crêperies resto de paris

    Merci cela fais plaisir la citation même si au final le resto ne t’as pas emballé.

    Pour etre honnête, il n’y a pas de crêperie qui me fasse dire wow mais c’est le ultimate trip resto ou il faut aller en creperie!!!
    Sur Paris les crêperies sont pour la plupart concentrées dans deux rues et franchement elle ne se détachent pas toutes par le haut hélas. (on les a pas toutes faites non plus).
    Pour ne pas être déçue ou disons plutôt pour limiter le choix à des coups de cœur, il y a une catégorie « j’adore » avec ici des très bons souvenirs.

    Bravo pour ta critique très détaillée.
    A bientôt sur le net ou dans un resto et encore merci.

    jeudi 5, février 2009 à 0h39

Laisser un commentaire

Recevoir un mail si Mély me répond ?