Monteverdi (Paris – 6ème)

Comment j’ai connu « Monteverdi » ?
Un pur hasard.
En compagnie d’un ami, nous nous baladions dans le quartier d’Odéon, à la recherche d’un restaurant.
Après s’être arrêtés devant 1 ou 2 restos qui n’ont pas su retenir notre
attention, mon ami a aperçu la devanture du « Monteverdi », et me l’a montré du doigt.
J’ai suivi son geste, et mon attention a été retenu par la devanture originale du restaurant.
Une devanture atypique. Mais… Pas quelque chose de « bling-bling », de trop moderne, de révolutionnaire, de « fashion ».
Non, c’est plutôt tout le contraire : une devanture en bois, qui faisait assez classique, ancien, tout en étant classe.

Après avoir jeté un coup d’oeil à la carte, affichée en devanture, on est tous les deux d’accord : on teste ! On a tous les deux énormément aimé les pâtes.

Oui, car il faut noter que ce restaurant italien ne propose aucune pizza.
Mais… Les pâtes y sont tellement bonnes…
Vous pouvez voir la carte sur le site du restaurant :
ICI.


Déco / Ambiance

Des fauteuils anciens, confortables, et dans lesquels on s’enfonce, des feux de cheminées, des poutres au plafond, lumières tamisées, des tas de livres qui s’empillent sur des étagères, des articles de journaux datant d’il y a plusieurs décennies sont accrochés au mur.
Ambiance feutrée, ancienne, calme.
Un espèce de voyage dans le temps, ou l’espace.
Les tables sont en bois, de couleur foncée.


 

Le personnel
La 2eme fois où j’ai été au Monteverdi, nous avions été servis par
un serveur au visage fermé, non-souriant, les cheveux arrivant à hauteur de ses épaules, et légèrement gras.
La personne m’accompagnant m’a sortie à 2 reprises : « Non, mais tu as vu le serveur ? On a l’impression de l’ennuyer ! »
J’ai souri à cette réflexion.
Il est vrai qu’il est facile de trouver des serveurs plus souriants, jovials.
Mais… Là, j’ai cru voir que c’était le caractère du serveur en question.
C’était un homme qui n’avait pas l’habitude de sourire, un solitaire en quelque sorte. Et, il ne fallait nullement prendre son attitude à un « je m’en foutisme ».
Je dirai même
qu’il collait bien à l’ambiance feutrée, ancienne…
Il m’a fait penser au maitre de maison de la famille Adams !

Vous savez, le grand géant qui a l’air méchant, mais qui en fait, est adorable ? Ben voilà, c’est lui :)

Les WC

Propres, et le minimum vital est là : papier, savon et essuie-mains.
Parfait.

Nourriture

La carte est disponible ICI.
Comme vous pouvez le constater, on ne trouve pas de pizzas au Monteverdi.
Les pâtes y sont à l’honneur.

J’ai décidé de prendre les « Penne alla Siciliana » (penne, aubergines, tomates & mozzarella fumée).
La cuisson des pâtes est excellente, elles sont Al-dente, limite fondante.
La sauce tomate est parfumée et bien assaisonnée, et ne fait pas du tout « concentrée de tomates ».
Lorsque l’assiette arrive, les morceaux de mozzarella sont là, bien visibles, et non fondus.
Au fur et à mesure que l’on déguste nos pâtes, on voit les morceaux de mozzarella fondre tout doucement… C’est divin !
En revanche, les morceaux d’aubergines se font rares… C’est sans doute le seul bémol que je pourrai reprocher à ce plat !
Elles sont bien là, hein ! La plupart sont d’ailleurs au fond de l’assiette :)

La carte des desserts est bien remplie : chacun pourra y trouver quelque chose à son goût.
Du tiramisu & panna cotta, classique de desserts italiens, vous trouverez aussi des desserts français tels que millefeuilles, tarte tatin. Les fans de chocolat pourront jeter leur dévolu sur le gâteau au chocolat. Une salade de fruits, des glaces & des sorbets sont aussi au RDV !
Bref, impossible de ne pas être satisfait.

 

J’ai choisi la Panna Cotta al lampone (panna cotta au coulis de framboises).

Je ne suis pas une grande connaiseuse des Panna Cotta, mais voici mon ressenti : une crème ferme à la cuillère, et fondante en bouche.
On ne sentait nullement la gélatine (comme j’ai pu le sentir dans un autre restaurant !). Une crème bien crémeuse, et arrosée d’un coulis qui avait l’air d’être bien fait maison.

La personne m’accompagnant a pris le même plat de pâtes que moi, et en dessert, a choisi la Panna Cotta al caramello (au coulis de caramel).

Prix :
Certes, si vous avez un petit budget, je vous déconseille Monteverdi.
Les prix sont relativement élevés, mais… la qualité est au RDV. A vous de voir !
La 1er fois où j’y ai été, mon ami m’a très gentiment invitée.
La 2eme fois, j’ai pu voir le ticket, mais la personne m’a également invitée.
Voici l’addition pour la 2eme fois : 56,50 euros pour 2 plats de pâtes + 2 desserts + 1 verre de vin + 1 thé.

Adresse :
5 – 7 rue Guisarde
75006 Paris
Tél : 01 42 34 55 90
Métro : Mabillon (ligne 10), ou Odéon (ligne 4, 10)

Ouvert du lundi au samedi (attention : fermé le samedi midi !)
Si vous y aller en semaine : normalement, vous n’aurez pas besoin de réserver.
Si vous décidez d’y aller le week-end : les propriétaires disent qu’il est préférable de réserver.

Je souhaite recevoir les lettres Pastel

5 commentaires

  1. Miss Cookliquot

    hihihi..mais c’est vraiment tout proche de chez moi;)

    Biz**
    ELo

    vendredi 8, août 2008 à 15h49
  2. Ohlala

    J’aime beaucoup l’ambiance qui se dégage des photos: coussins moelleux + livres = j’adore

    lundi 1, septembre 2008 à 19h36
  3. Nebbia

    tu m’as tellement donné envie que j’y ai filé et que j’ai pris les memes plats que toi!
    c’était délicieux et j’ai adoré l’endroit et l’ambiance!
    merci miss de m’avoir fait connaitre ce resto, j’y retournerai!

    vendredi 12, septembre 2008 à 3h19
  4. restaurant

    tres bonne recette merci:)

    dimanche 12, octobre 2008 à 20h30
  5. Lilith

    J’ai bien l’impression que ce restaurant est un vrai italien. miam, ça me donne envie.
    Merci pour cette bonne adresse!

    lundi 21, novembre 2011 à 14h01

Laisser un commentaire

Recevoir un mail si Mély me répond ?